M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Jumala (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Jumala (les)

News » Marvel » Encyclopédie (2249 lectures)

Représentants connus : Ahti (dieu de la mer), Äkräs (dieu de la fertilité), Ilmarinen (dieu des métaux et des inventions, ancien dieu du ciel), Kotitonttu (dieu du foyer), Kuu (déesse de la lune), Kipu-Tytto (déesse des maux), Kivutar (déesse des maladies), Loviatar (déesse des épidémies), Mielikki (déesse de la forêt), Nyyrikki (dieu de la chasse), Päivätär (déesse du jour), Pekko (dieu des récoltes, de l’orge et du brassage), Pellervo (dieu des moissons), Rahko (dieu du temps), Ronkoteus (dieu du seigle), Surma, Tapio (dieu des forêts), Tellervo (déesse de la forêyt), Tuonétar, Tuoni (dieu du monde souterrain), Tursas (dieu de la guerre), Tuulikki (déesse des animaux), Ukko (dieu du ciel), Vammatar (déesse de la douleur et des souffrances), Vellamo (déesse des lacs et des tempêtes)
Autres noms : The Finnish Gods, the Taivasian gods ; les dieux finnois, les dieux taivasiens, les Taivasiens
Base d’opérations : Taivas (un royaume extradimensionnel, adjacent à la dimension terrestre)
Première apparition : VO : Thor (vol.1) # 301 (novembre 1980, par Mark Gruenwald, Ralph Macchio & Keith Pollard) – VF : Secret Invasion Monster Edition n°2 (septembre 2009, avec Incredible Hercules # 117 ; Thor # 301 est inédit en France)
Traits : Les Jumala possèdent tous des attributs physiques surhumains. Ils sont véritablement immortels, cessant de vieillir dès qu’ils atteignent l’âge adulte et ils ne peuvent pas mourir selon des moyens conventionnels. Les Jumala sont immunisés contre toutes les maladies terrestres et sont résistants aux blessures conventionnelles. Si un Jumala est blessé, son énergie vitale divine lui permettra de récupérer à un rythme surhumain. Il faudrait une blessure d’une magnitude telle qu’elle incinère un Jumala ou disperse une importante partie des molécules de son corps pour provoquer la mort de cette divinité. Même alors, il est possible pour un dieu d’une puissance égale ou supérieure, ou plusieurs dieux agissant conjointement, de ranimer le dieu décédé avant que son essence vitale divine ne soit au-delà de toute possibilité de résurrection. La chair et les os des Jumala sont environ trois fois plus denses que les tissus humains similaires, ce qui contribue à leur force et à leur poids surhumains. Un dieu standard peut soulever environ 30 tonnes ; une déesse standard peut en soulever environ 25. Le métabolisme de la divinité lui confère une endurance surhumaine pour toute forme d’activité physique. Plusieurs Jumala possèdent également des pouvoirs surhumains supplémentaires, qui sont peut être de nature magique. Ainsi, la déesse de la douleur et des souffrances Vammatar possède plusieurs capacités magiques qui lui permettent de projeter de puissantes décharges d’énergie magique, ainsi que de ranimer et contrôler les morts.
Hauteur : Variable
Poids : Variable
Yeux : Variables
Peau : Variables

Histoire : Les Jumala (également connus sous le nom de dieux finnois, dieux finlandais, dieux taivasiens) sont une race d’êtres humanoïdes dotés d’une puissance surhumaine et qui ont fait l’objet de vénérations et de cultes par les peuples finno-ougriens et sames (les « lapons »), dans l’Europe du nord-est, depuis l’an 500 avant l’ère chrétienne jusqu’à environ le treizième siècle de l’ère contemporaine. La plupart des Jumala habitent Taivas (également appelé « Lintukoto »), une petite « poche » dimensionnelle adjacente à la dimension terrestre ; un nexus interdimensionnel entre Taivas et la Terre, appelé Linnunrata (« la Voie des Oiseaux »), permet de voyager rapidement d’un des deux domaines vers l’autre. Peu de choses sont connues sur Taivas, en dehors du fait que le domaine semble construit sur un petit objet planétaire. Les Jumala portent des noms différents auprès des humains qui les vénèrent ; par exemple, Ukko, le dieu du ciel, est aussi appelé « Perkele » en finnois et « Uku » en estonien.

L’origine exacte des Jumala, comme celle des autres panthéons de la Terre, est perdue dans les légendes. Selon d’anciens mythes, le premier Père Céleste, Ilmarinen, émergea du domaine extradimensionnel de Taivas et utilisa son marteau pour briser l’Œuf cosmique antérieur à toute existence, utilisant son contenu primordial pour donner forme au monde physique. Il employa également le contenu de l’Œuf cosmique pour façonner des dieux moins puissants, qui allaient être connus sous le nom des Jumala ; cependant, le fait de savoir si les Jumala viennent de la Terre, de Taivas ou d’une autre dimension, elle-même reliée à Taivas, reste peut clair. Après avoir forgé le ciel, le soleil et la lune avec son marteau, Ilmarinen décida de renoncer à son rôle de Père Céleste et de vivre sur Terre, parmi les mortels comme simple forgeron. Son fils, Ukko, lui succéda alors comme dieu du ciel.

Avec la déesse primordiale de la Terre, Gaea (connue comme « Akka » ou « Ilmatar » par les Jumala), Ukko engendra les générations suivantes de dieux. Chaque divinité reçut un domaine de la nature ou de la civilisation sur lequel régner. Depuis son somptueux royaume sous-marin d’Ahtola, Ahti, le querelleur, règne sur les mers, aux côtés de son épouse Vellamo. Le sage Tapio, avec l’aide de son épouse Mielikki et de son fils Nyyrikki, protège les forêts et les animaux qui y vivent – et tout particulièrement les cygnes et les ours, que les Jumala considèrent comme sacrés. Le bienfaisant Äkräs est le champion des mortels et protège leurs récoltes. Le serein dieu de la mort, Tuoni, dirige sur royaume souterrain de Tuonéla et a installé son monstrueux chien domestique, Surma, à l’entrée de son domaine pour décourager les intrus. Tuonéla est également habité par Tuonétar, la maîtresse de Tuoni et mère de ses filles : Kipu-Tytto (déesse des maux), Kivutar (déesse des maladies), Loviatar (déesse des épidémies) et Vammatar (déesse de la douleur et des souffrances).

Armé de son marteau métallique magique appelé Ukonvasara, Ukko défend vaillamment son domaine contre toute menace, y compris les Hiisi, des esprits forestiers malfaisants, semblables à des gobelins, ou les esprits aqueux polymorphes nommés les Näkki. Au cours des millénaires suivants, Ukko représenta aussi le panthéon finnois au sein du Grand Aréopage en plusieurs occasions. Vers l’an 1000 de l’ère chrétienne, la Troisième Armée des Célestes, des extra-terrestres d’une immense puissance, vint sur Terre et le souverain des Asgardiens, Odin, réunit les dirigeants des autres panthéons terrestres pour discuter de cette menace lors de la première assemblée connue du Conseil des Panthéons. Ukko s’y rendit et choisit Zeus, Odin et Vishnu comme délégués auprès des Célestes.

Plus récemment, Ukko fut de nouveau présent à la réunion du Grand Aréopage quand Athéna, la déesse olympienne de la sagesse, convint d’une rencontre du Conseil pour évoquer la menace représentée par les dieux des extra-terrestres Skrulls, Kly’bn et Sl’gur’t. Ukko et le Conseil réunirent une délégation consistant en l’Olympien Hercule, l’Eternel Ajak, Harfang des dieux nordiques, le dieu du shinto du mal Mikaboshi et Atûm le Démogorge. Cet « Escadron divin » attaque de manière préventive les dieux skrulls et les tua, même si Mikaboshi simula sa propre mort afin de prendre secrètement le contrôle des divinités extra-terrestres, afin de préparer ses projets de destruction de l’univers.

Par ThierryM

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 11
    Membre : 0