M'enregistrer  |  Connexion

Les super héros Funko Pop débarquent chez Popito !



Popito.fr, boutique en ligne spécialiste des figurines "Funko Pop!" vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop Marvel.

De Spider-Man à Deadpool en passant par Daredevil et Captain America sans oublier (encore) le Groot. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Apu (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Apu (les)

News » Marvel » Encyclopédie (2925 lectures)

Représentants connus : Aiomun Kondi, Càtequil (dieu de la foudre et du tonnerre), Chasca (déesse de l’aube et du crépuscule), Cherruvue (dieu de la guerre), Chibchacum (dieu du feu), Cocomama (déesse de la fertilité), Coniraya (dieu des lacs et des rivières), Guecufu, Inti (Apu-Punchau, Bochica, Kuat, dieu du soleil), Kon (dieu du vent et de la pluie), Konassa, Kulamina, Mama Cocha (déesse de la mer), Mama Quilla (Chia, déesse de la lune), Manco, Okonorote, Peliali, Sajama, Supay (dieu de la mort), Urcuchillay (dieu des animaux), Viracocha (Pachacamac, dieu du ciel et du paradis)
Autres noms : The Apu (VO) ; les Yananamca Intanamca, les dieux incas, les « El Doradans », les dieux quechua, les dieux chibcha, les dieux arawaks, les dieux guarani, les dieux araucans, les dieux kamékéri et d’autres encore
Base d’opérations : Hanan Pacha (domaine extradimensionnel) ; Supay vit dans le domaine inférieur de Ucu Pacha (ou Nopatkuo) et Mama Cocha règne sur le domaine marin de Hurin Pacha. Tous ces domaines sont reliés les uns aux autres. Hanan Pacha abrite la cité d’El Dorado, cité des Apu, une cité d’or ressemblant, dans sa conception, à la cité du Machu Pichu des Andes ; elle est entourée d’une jungle tropicale et de plusieurs structures de moindre taille. Hanan Pacha est relié à la Terre (« Hurin Pacha ») par de nombreux portails, localisés dans des lacs, ou des cavernes, comme le lac Igaga, le lac Titicaca ou la grotte de Pacariqtambo, près de Cuzco. Un pont céleste appelé Tequendama relie aussi Hanan Pacha à la Terre et au monde souterrain d’Ucu Pacha, qui est aussi accessible par la rivière Mani-mani qui coule à travers lui. Les Apu partagent Hanan Pacha avec d’autres races, comme les Achachilas, des esprits des montagnes, dont l’une des représentantes engendra le dieu Sajama avec Viracocha. Y vivent aussi les Zemes, qui ressemblent aux peuples féeriques d’Avalon. Les Guecufu sont des esprits malfaisants, apportant famine et maladies chez les mortels et qui obéissent à Cherruvue.
Première apparition : VO : Thor (vol.1) # 301 (novembre 1980, par Mark Gruenwald, Ralph Macchio & Keith Pollard) – VF : Secret Invasion Monster Edition n°2 (septembre 2009, avec Incredible Hercules # 117 ; Thor # 301 est inédit en France)
Traits : Les Apu possèdent tous certains attributs physiques surhumains. Ils sont véritablement immortels et cessent de vieillir dès qu’ils atteignent l’âge adulte, et ils ne peuvent pas mourir de manière conventionnelle. Ils sont immunisés contre toutes les maladies terrestres et résistants aux blessures conventionnelles. Si un Apu est blessé, son énergie vitale divine lui permettra de récupérer à un rythme surhumain. La chair et les os des Apu sont environ deux fois et demi plus denses que les tissus similaires des humains, contribuant à la force et au poids surhumains des dieux. Un dieu standard peut soulever environ 25 tonnes ; une déesses standard peut en soulever environ 20. Le métabolisme des dieux leur confère une endurance surhumaine en ce qui concerne tous les types d’activité physique. De nombreux Apu possèdent aussi des capacités surhumaines supplémentaires. Ainsi, le dieu de la foudre et du tonnerre Càtequil peut contrôler les conditions atmosphériques en projetant des pierres enchantées dans les nuages.
Hauteur : 1m80 en moyenne
Poids : Variable
Yeux : Variables
Peau : Variable

Histoire : Les Apu sont une race de puissants humanoïdes surhumains qui ont été vénérés par les Incas, ainsi que plusieurs autres peuples des montagnes andines parlant l’Aymaran ou le Quechua, depuis environ 2000 avant l’ère chrétienne jusqu’au seizième siècle de l’ère contemporaine. La plupart des Apu habite à Hanan Pacha, « le Haut Monde », un petite « poche » dimensionnelle, adjacente à la dimension terrestre ; un passage interdimensionnel reliant Hanan Pacha et la Terre existe près du lac Titicaca, entre les nations modernes de la Bolivie et du Pérou. Le dieu de la mort Supay vit dans le monde inférieur d’Ucu Pacha, « le Bas Monde ». Les Apu ont reçu différents noms de la part de leurs adorateurs humains ; ainsi, le dieu du ciel Viracocha est également connu sous le nom de « Wiraqutra » ou « Huiracocha » par ses fidèles. Pour l’essentiel, le culte des Apu s’acheva durant le seizième siècle quand leurs adorateurs humains furent soient tués, soit contraints de se convertir au christianisme par les conquistadores espagnols. Cependant, certains groupes très isolés, comme les habitants de la cité cachée d’El Dorado, continuent à vénérer les Apu à l’époque contemporaine.

Les origines exactes des Apu, comme la plupart des panthéons terrestres, sont perdues dans les légendes. Selon d’anciens mythes, le dieu du ciel Viracocha jaillit des profondeurs du lac Titicaca à une époque de ténèbres primordiales. Avec l’aide de la déesse mère de la Terre, Gaea (appelée « Pachamama » par les Incas), Viracocha donna la vie à une race de géants. Ces géants, sculptés à l’image de Viracocha lui-même, vécurent dans les ténèbres et habitèrent la cité de Tiahuanaco (aujourd’hui Tiwanaku, en Bolivie). Cependant, ils finirent par défier leurs créateurs, poussant Viracocha à les transformer de nouveau en pierres. Avec Gaea occupée ailleurs, Viracocha créa la déesse de la mer Mama Cocha, pour lui tenir lieu de compagne. Le couple divin décida d’apporter la lumière sur le monde et arrivèrent sur les rivages de « l’Ile du Soleil » (aujourd’hui appelé Isla del Sol, en Bolivie) où ils créèrent le dieu du soleil Inti. Puis ils se rendirent sur la proche « Ile de la Lune » (aujourd’hui, Isla de la Luna, en Bolivie), où ils créèrent la déesse de la lune Mama Quilla. Bientôt, d’autres dieux suivirent, comme le dieu de la mort Supay et le dieu du tonnerre Càtequil. Avec un monde maintenant suffisamment illuminé, Viracocha créa une seconde race de mortels, les humains. Finalement, Viracocha retourna dans son domaine extradimensionnel de Hanan Pacha, laissant son fils Inti en charge des affaires de la dimension terrestre. Chacune des ethnies amérindiennes de la région revendique un ancêtre divin : les tribus Guiana font remonter leurs origines au dieu Aiomun Kondi, dont le fils, Okononrote, vint sur Terre en descendant une corde pour leur donner naissance ; les Indiens Arawak revendiquent Kururumany comme créateur, sous la supervision d’une divinité nommée Aluberi. Les Tupi-Guarani se veulent les descendants de deux demi-dieux, Kame et Keri. Le degré de véracité de ces récits reste à établir. Comme responsable des affaires terrestres, Inti s’unit à Mama Quilla et ils devinrent les ancêtres de la dynastie régnante des Incas, par Manco Capac, qui fonda l’empire inca.

Quelques temps avant l’an Mil de notre ère, l’Eternel Ajak se rendit dans la cité andine de Qutimbo (aujourd’hui au cœur du Pérou), où il commença à effectuer des préparations pour le prochain retour des créateurs des Eternels, les extra-terrestres appelés les Célestes. Bien qu’il ne fut pas un vrai dieu, Ajak adopta le nom de « Tecumotzin, le Seigneur du Vol » et en vint à être vénéré par les mortels de la région comme un véritable dieu, à la consternation des dieux incas. De plus, Ajak continua à les inquiéter en supervisant la construction de la « Cité des dieux de l’espace », un réseau de temples niché au cœur des Andes, et qui devait servir de base d’opérations pour la Troisième Armée des Célestes dès son arrivée sur Terre. Vers l’an Mil, Viracocha participa à une réunion du Grand Aréopage afin de discuter de la menace représentée par la Troisième Armée des Célestes et les Eternels à leur service.

Peu après, l’Eternel mégalomane appelé Druig libéra Dromédan, un puissant muté des Déviants, doté de pouvoirs psychiques, qui avait été emprisonné sous les Andes par les autres Déviants, de crainte de sa puissance. Dromédan maîtrisa rapidement Druig avec ses formidables capacités mentales et commença à asservir les populations locales. Ajak, assisté des Eternels Valkin et Virako, ainsi que du dieu asgardien Thor Odinson, réussit à triompher de Dromédan, gagnant ainsi la confiance des dieux incas. Après cela, les Déviants unirent leurs forces avec le dieu de la mort Supay et ses hordes démoniaques d’Uku Pacha, complotant ensembles contre le peuple inca à plusieurs reprises – mais Ajak unit leurs forces aux dieux incas pour les combattre. Toutefois, après le départ de la Troisième Armée des Célestes, Ajak s’enferma volontairement dans la Cité des Dieux de l’espace afin de s’immerger complètement dans l’étude des Célestes. Quand les incursions espagnoles du seizième siècle décimèrent leurs adorateurs, les Apu décidèrent de se retirer dans leur domaine extradimensionnel de Hanan Pacha.

A l’époque moderne, quand l’essence vitale des tous les Asgardiens, à l’exception de Thor, furent soufflées par la Quatrième Armée des Célestes, Thor se rendit à Hanan Pacha, où Viracocha lui céda une portion de sa propre énergie vitale afin de restaurer tous les Asgardiens. Plus tard, quand la déesse olympienne de la sagesse, Athéna, organisa une nouvelle réunion du Grand Aréopage pour discuter de la menace pesant sur la Terre au travers des dieux extra-terrestres des Skrulls, Inti fit partie des dieux qui répondit à l’appel de la déesse. En réponse à l’avertissement lancé par Athéna, Inti (au nom des panthéons inca, aztèque et maya) présenta Ajak pour accompagner Hercule dans une attaque préventive contre les dieux skrulls.

Par ThierryM

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 30
    Membre : 1

    - MrWolf