Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Norriss, Jack - Marvel-World.com

Encylopédie - Norriss, Jack

Véritable nom : Jackson F. « Jack » Norriss
Profession : Journaliste, ancien espion, ancien secrétaire administratif, ancien aventurier, ancien membre de culte
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis
Identité : Pas de double identité
Autre identité : « Beau gosse », Chondu, Nighthawk
Lieu de naissance : Cobbler’s Roost (Vermont, Etats-Unis)
Situation de famille : Probablement veuf
Parents connus : Un père non identifié (décédé), Barbara Norriss (ex-épouse, probablement décédée), Alvin Denton (ex-beau-père, décédé), Celestia Denton (ex-belle-mère, décédée)
Appartenance à un groupe : Ancien membre du SHIELD, ancien associé des Défenseurs, ancien membre du culte des Immortels de van Nyborg
Base d'opérations : Mobile à travers les Etats-Unis
Première apparition : VO : Incredible Hulk (vol.2) # 126 (avril 1970, par Roy Thomas & Herb Trimpe) – VF : Hulk (Pocket) n°2 (janvier 1977)
Taille : 1m82
Poids : 80 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Bruns

Histoire : Jack Norriss grandit dans la petite ville de Cobbler’s Roost, dans le Vermont, où il tomba amoureux de sa condisciple d’université, Barbara Denton. Jack et Barbara partageaient un intérêt commun pour l’occultisme, mais strictement comme hobby de divertissement car ni l’un, ni l’autre ne croyait véritablement en la magie. Lors de leur première sortie ensembles, à la foire de l’Etat du Vermont, le jeune couple assista à un spectacle réalisé par le médiocre magicien de foire Chondu (un mystique de moindre importance appelé Harvey Schlemerman), et ils assistèrent plus tard à un autre spectacle de Chondu, cette fois au sein du Cirque des Merveilles Tiboldt, lors d’un voyage en Arizona. L’intérêt du couple pour la magie continua après leur mariage : Jack rejoignit un culte dirigé par Jack van Nyborg et convainquit peu après Barbara de le rejoindre à son tour. Ils servirent au sein de ce culte pendant un certain temps, allant même jusqu’à prononcer un serment de loyauté et à participer à certains rituels mystiques.

Les époux Norriss avaient rejoint le culte seulement pour « le fun » et demeuraient extrêmement sceptiques concernant la magie, mais les démons extradimensionnels, les Immortels, que van Nyborg vénérait comptaient secrètement faire de Barbara un objet de puissance mystique grâce auquel ils réaliseraient leur plus large projet de conquête de la Terre. Jack et Barbara avaient déjà commencé à se lasser du culte quand les fidèles de van Nyborg enlevèrent Bruce Banner, alias l’incroyable Hulk, dans l’espoir d’en faire un de leur pion. Les Norriss se sentaient mal à l’aise avec ce kidnapping mais Barbara aida, malgré ses réticences, le cercle intérieur de van Nyborg à accomplir un rituel qui projeta Banner dans la dimension du Saurien de la nuit, l’un des plus vieux ennemis des Immortels. Quand une Barbara Norriss tourmentée par sa conscience et le remords se rebella contre van Nyborg, exactement comme celui-ci l’avait espéré, il la projeta à son tour dans le domaine du Saurien. Barbara Norris aida Hulk à combattre le Saurien, une bataille qui détruisit le domaine de la créature, poussant le Saurien à tous les transporter dans la dimension des Immortels. Là, Barbara sacrifia sa propre existence afin de libérer le sorcier humain appelé le Dr Strange (Stephen Strange) d’une prison mystique en prenant sa place, pendant que Strange et Hulk s’échappaient, revenant alors sur Terre. Barbara Norris perdit la raison au sein de sa prison mystique et fusionna avec le démoniaque Sans-Nom, acceptant de devenir sa compagne. Les héros appelés les Défenseurs (qui réunissaient, entre autres, le Dr Strange et Hulk) vinrent plus tard au secours de Barbara Norris, réussissant à la séparer physiquement du Sans-Nom mais la laissant irrémédiablement folle. Cette situation amena l’Asgardienne Amora l’Enchanteresse à transférer l’esprit amnésique et la puissance d’une autre Asgardienne, Brunhilde la Valkyrie, dans le corps de Barbara Norris, déplaçant la propre conscience de la jeune femme, ce que van Nyborg avait également prédit. Sous l’identité de la Valkyrie, Brunhilde dans le corps de Barbara Norris rejoignit les Défenseurs, dont elle devint bientôt l’un des piliers. Van Nyborg et son culte essayèrent d’utiliser la Valkyrie et le Dr Strange comme pions pour amener les Immortels sur Terre, mais la Chose (Ben Grimm) aida les Défenseurs à faire échouer le projet.

Ignorant tout cela, Jack se retrouva tout seul. Absent du culte lors du rituel qui avait envoyé Barbara dans une autre dimension, Jack ignorait tout de ce qui était arrivé à son épouse et en vint à la croire qu’elle l’avait abandonné. Effondré, il quitta le culte peu après la disparition de son épouse, demeurant malgré tout à Cobbler’s Roost, sortant de moins en moins de sa chambre, dans la pension de famille de Mrs Lafferty. Son père mourut, lui laissant suffisamment d’argent pour vivre confortablement mais le laissant également plus seul que jamais. Quand Jack commença à tendre parler du fait que « Barbara » (en fait, la Valkyrie) était réapparue, il suivit sa trace jusqu’au Saint des Saints du Dr Strange, à Greenwich Village, New York. Aperçu en train d’espionner à travers l’une des fenêtres de la maison lors d’une réunion des Défenseurs, Jack fut maîtrisé par une décharge de disruption cellulaire du Frelon (Hank Pym) et interrogé par une Valkyrie le menaçant de son épée et qui fut choquée quand Jack se présenta lui-même comme son mari. Initialement, « Val » ne voulait rien avoir à faire avec Jack, qui supposa au début qu’elle avait perdu la raison et vivait dans un rêve, et il tenta de la convaincre de quitter les Défenseurs pour sa propre sécurité. Malgré cela, Jack se précipita à l’aide de Val et des autres Défenseurs quand ils furent capturés par l’organisation terroriste des Fils du Serpent, aidant Daredevil (Matt Murdock) à empêcher Val d’être exécutée. Plus tard, après avoir embarqué avec les Défenseurs quand ils se rendirent au trente-et-unième siècle de la réalité alternative codifiée Terre-691, l’univers d’origine des Gardiens de la galaxie, un Jack à bout se révéla d’abord être un poids mort, avant de commencer à comprendre puis respecter l’importance des missions des Défenseurs, et il décida alors de les aider, ainsi que les Gardiens de la galaxie et leur nouvel allié Starhawk (Stakar/Aléta Ogord) à libérer la Terre de cette époque de l’asservissement par les Badoons.

Parfois influencée par des traces résiduelles des souvenirs de Barbara Norris, Val se sentait attirée par Jack au fur et à mesure qu’elle le connaissait mieux. Ils tentèrent de sortir ensembles mais Jack continuait à avoir du mal à voir en Val et Barbara deux personnes distinctes. Malgré, ou à cause de, leur trouble relation, Jack continua à suivre les Défenseurs, se liant d’amitié avec plusieurs de leurs membres, tels que le Dr Strange, Hulk, Cléa, Luke Cage et la Gardienne rouge (Tanya Belinskya), alors qu’à l’opposé, il se querellait fréquemment avec l’un des autres piliers du groupe, Nighthawk (Kyle Richmond). Lui-même attiré amoureusement par Val avant la survenue de Jack parmi les Défenseurs, Richmond vivait mal la présence persistante de Jack parmi eux, même s’il est probable que cette animosité a été encore accrue par le fait que, fondamentalement, Jack et Richmond avaient le même tempérament, des têtes brûlées cyniques et acerbes, promptes à se plaindre fréquemment et avec vigueur. Ironiquement, quand les criminels appelés les Head-Men volèrent le cerveau de Nighthawk pour le remplacer par celui de leur membre Chondu afin d’infiltrer les Défenseurs, ce fut l’esprit de Jack que le Dr Strange transféra mystiquement dans le cerveau de Chondu implanté dans le corps de Nighthawk afin que Jack puisse infiltrer à son tour les Head-Men. Jack contribua ainsi au sauvetage de Nighthawk et de son cerveau, et chacun d’eux put retrouver son intégrité physique complète.

Jack ne renonça jamais véritablement à Barbara ou à son espoir que Val abandonne sa carrière de Défenseur au profit d’une vie plus normal à ses côtés, et ce fut finalement Val qui mit un terme net à leur relation. A ce moment-là, Jack avait commencé à remarquer des comportements étranges de la part de plusieurs membres des Défenseurs, ainsi que d’étranges incidents dans les domaines politique et économique, ce qu’il reconnut, avec justesse, comme un nouveau plan subtil des Head-Men pour contrôler le monde. Ayant depuis longtemps rêvé d’être un agent secret, Jack décida d’enquêter lui-même discrètement. Lors d’une violente dispute avec Nighthawk, Jack proclama qu’un versement de 300 000 dollars le déciderait à quitter définitivement la compagnie des Défenseurs et Richmond, fortuné, donna avec plaisir la somme à Jack pour qu’il disparaisse. Laissant un message enregistré aux Défenseurs concernant son plan, Jack utilisa l’argent de Richmond pour se doter d’accessoires luxueux et de haute technologie, tel un espion de charme dans la tradition de James Bond, infiltrant la campagne présidentielle de Ruby Thursday, dernière recrue en date des Head-Men. Rapidement, Thursday vit à travers la supercherie de Jack et le captura, même si elle fut incapable de l’empêcher de la démasquer aux yeux du grand public comme une super-criminelle inhumaine. Plus tard, Jack aida les Défenseurs lors de l’ultime défaite des Head-Men.

Malgré cette victoire, Jack avait largement épuisé la tolérance des Défenseurs en restant avec eux. La Valkyrie ne souhaitait plus le voir tourner autour d’eux car elle considérait que leur aventure était terminée et Nighthawk exprima clairement qu’il comptait que Jack honore leur accord, l’ayant payé pour qu’il parte. Malgré cela, Jack et les Défenseurs se retrouvèrent, avec réticences, quand des problèmes induits par les héros l’impliquèrent à nouveau. Des agents trop zélés de l’agence d’espionnage internationale du SHIELD arrêtèrent Jack et l’interrogèrent, employant des produits chimiques pour le faire parler sur la disparition de la candidate présidentielle Thursday mais le directeur du SHIELD Nick Fury mit un terme à l’interrogatoire, reprochant à ses agents leurs méthodes dépourvues d’éthique et libéra Jack. Peu après cela, le Scorpion (apparemment le double LMD schizophrénique du frère de Nick Fury, Jake Fury) kidnappa Jack dans le cadre de son projet de chantage afin d’obtenir de l’argent de Kyle Richmond, pour financer son projet de Zodiaque androïde, mais les Défenseurs et Moon Knight (Marc Spector) triomphèrent du Scorpion et de son Zodiaque androïde, libérant alors Jack. Lorsque le SHIELD aida à nettoyer la scène des combats après la bataille, Nick Fury offrit un poste à Jack au sein du SHIELD. Toujours réticent à s’éloigner des Défenseurs en général et de Val en particulier, Jack réfléchit longuement sur la conduite à tenir, jusqu’à une discussion passionnée avec la nouvelle recrue des Défenseurs Hellcat (Patsy Walker) le convainque enfin qu’il avait besoin d’avancer dans sa vie. Jack accepta alors la proposition de Fury.

Essentiellement affecté à des tâches administratives, Jack s’ennuya souvent au SHIELD, une expérience brièvement interrompue quand il fut convoqué par les Tribunali (des extra-terrestres se faisant passer pour un gouvernement officiel) afin de témoigner lors d’une enquête sur les Défenseurs. La plupart des participants avaient clairement une opinion défavorable aux Défenseurs, que Jack tenta de contra avec un témoignage beaucoup plus favorable jusqu’à ce que les Tribunali le relâche. Plus tard, il travailla comme secrétaire administratif au bureau d’entretien et d’acquisition du SHIELD, sous la supervision de Claire Hopkins, qui méprisait les « rêves enfantins à la James Bond » de Jack et son tempérament prompt à imaginer des conspirations. Malgré cela, Jack put convaincre Hopkins de lui permettre d’essayer d’être un agent de terrain, au sein d’une force de frappe conjointe du SHIELD et de la CAS (Commission aux Activités Surhumaines) chargée de cibler le vigilant appelé Nomad (Jack Monroe). Associé avec une psychiatre gouvernementale, le Dr Andrea Sterman, et l’agent surhumain de la CAS, USAgent (John Walker), Jack se révéla un piètre agent lors de la mission, en partie à cause du mépris réciproque entre lui et Walker, et peut-être aussi parce que, fondamentalement, Jack voyait favorablement le comportement anti-gouvernemental de Monroe. A la fin, Nomad leur tendit une embuscade, s’emparant de l’arme de Jack et menaçant Sherman avec, bien que l’agent de liaison avec le SHIELD Jeremiah « Albie » Albuquerque put convaincre Nomad de poser son arme. Suite à cela, Jack fut renvoyé à son travail administratif.

Peu de temps après, apprenant un ordre inter-agence d’abattre Nomad, Norris se fabriqua des faux passes de sécurité nécessaires pour lui-même et Sterman afin d’accéder aux informations confidentielles au sujet de Monroe, car ils étaient convaincus que l’ordre d’exécution était totalement injuste. Jack sollicita aussi l’aide de l’agent du FBI Vernon Hatchway, un ancien allié de Nomad, et Jack alla trouver sa supérieure Hopkins pour lui parler de ses soupçons d’activités illégales, mais elle rejeta toutes ses inquiétudes. Malgré sa désapprobation, Jack, avec Sterman et Hatchway, enquêtèrent sur la situation, jusqu’à ce qu’ils découvrent que Nomad était pris pour cible afin de couvrir des informations impliquant de très hauts responsables, tels que le sénateur Bart Ingrid. Quand Hatchway reçut la mission d’éliminer Nomad, il décida, à la place, de simuler la mort de Monroe et Jack offrit de l’aider dans sa tâche, en « égarant » ou en modifiant les dossiers selon ce qui était nécessaire. Finalement, Nomad sembla trouver la mort en éliminant Ingrid, mais il survécut en secret avec l’aide de Hatchway. Sterman quitta son travail et écrit par la suite un livre sur le cas de Monroe. Renvoyé par le SHIELD, probablement pour son rôle dans l’affaire Nomad, Jack devint un consultant en espionnage pour l’émission télévisée « Current Affair ». Quelques mois plus tard, il travaillait comme journaliste pour le programme d’informations télévisées « Inside America », et aida alors Sterman à mettre au jour les preuves de liens entre une série d’assassinats à balles « d’air dur » - parmi lesquels ceux de la journaliste Gayle Rogers et de Roberta Haggerty de la Roxxon – et une conspiration impliquant Monroe, la Roxxon, le SHIELD et la CAS.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Jack Norriss est un journaliste d’investigation très capable qui a gardé contacts, sources et talents de ses années passées comme agent du SHIELD. Bien qu’il ait été entraîné dans l’espionnage et différentes formes de combats armés ou à mains nues par le SHIELD, ses atouts résident plus dans la recherche et dans l’analyse. Collecteur d’informations doué, avec de solides talents informatiques et une attention méticuleuse aux détails, Jack a le chic pour découvrir des faits obscurs ou cachés. Réfléchi et perspicace, Jack a le don de repérer les schémas, les connections, les motivations, les causes sous-jacents et leurs significations potentielles vis à vis des événements officiels. Bien que cela fasse de lui une personne quelque peu obnubilée par les conspirations, ses soupçons en ces domaines se sont souvent révélés corrects. Entêté, opiniâtre, direct et parfois odieux, Jack a des problèmes avec tout ce qui relève de l’autorité et est fréquemment cynique concernant les personnes hautes placées. Il a une formidable expérience avec les super-héros, qu’il respecte de manière générale, mais il n’a jamais, non plus, été parfaitement à l’aise avec eux., en partie parce qu’il juge leurs méthodes souvent violentes trop superficielles et simplistes. Combattant à mains nues capable et un tireur étonnamment doué avec différentes armes à feu (il préférait un fusil de chasse de calibre 20 dans sa jeunesse et maniait un revolver en tant qu’agent du SHIELD), Jack se voit comme un homme d’action mais peut être parfois trop hésitant en situations de combats à cause de son obsession pour les schémas d’ensemble et son dédain pour la violence.

Armes & équipements : . Agent secret autodidacte avant de rejoindre le SHIELD, Jack porte un pistolet Beretta, une montre digitale suisse adaptée par ses soins pour faire exploser les portes verrouillées, des boutons de manchette capables de libérer un gaz étourdissant sur impact quand ils sont projetés (portant alors des filtres pour les narines spéciaux afin de résister au gaz) et conduisait une voiture de type Jaguar noire et customisée, qui fut par la suite sévèrement abîmée lors des mésaventures de Jack.

ThierryM 2765

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 9
    Membre : 0