Les futurs fans Marvel sont chez Popnbaby.com !



Popnbaby.com, la référence des vêtements rock pour bébé et Marvel World vous proposent une collection de 10 grenouillères Marvel.

Transformez votre bambin adoré en Deadpool, Wolverine ou Thor avec ces grenouillères. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Guerre des armures (la) - Marvel-World.com

Encylopédie - Guerre des armures (la)

Participants clés : les Commandos, le Contrôleur, Edwin Cord, la Dynamo pourpre (Dimitri Boukharine), Firepower, les Gardes, Bert Hindel, l’Homme aux échasses (Wilbur Day), Iron-Man (Tony Stark), les Mandroïdes, le Mauler (Brendan Doyle), Jim Rhodes, le Scarabée (Abe Jenkins), Stingray, Titanium Man (Kondrati Topolov), Abe Zimmer
Autres noms : The Armor Wars (VO)
Récit clé : VO : Iron-Man (vol.1) # 225-232 (décembre 1987 à juillet 1988, par David Michelinie, Bob Layton, Mark Bright, Barry Windsor-Smith) – VF : Strange n°230-238 (février à octobre 1989)
Tie-ins : VO : Captain America (vol.1) # 340-341 (avril-mai 1988, par Mark Gruenwald & Kieron Dwyer) – VF : Inédit en France.


Histoire : Quand l’espion indépendant appelé le Spymaster infiltra brièvement les Entreprises Stark dans le but d’assassiner le saboteur industriel appelé le Fantôme pour le compte de la Roxxon Oil, il obtint les plans détaillés des armures d’Iron-Man conçues par Stark, informations qu’il revendit au rival de Stark, l’industriel corrompu Justin Hammer. Ce dernier utilisa rapidement la technologie de pointe de Stark pour produire de nouveaux informes de combats pour les innombrables criminels costumés à son service, ainsi que pour la revendre à d’autres organisations intéressées. Stark réalisa que ses conceptions avaient été volées après qu’un agent de Hammer, Force (Clay Wilson), avait décidé de s’amender, livrant son armure à Stark en échange d’une nouvelle identité civile. Aidé de Scott Lang et Abe Zimmer, Stark infiltra le réseau informatique de Hammer et identifia toutes les personnes, hormis une, qui avaient profité de sa technologie sans son accord. Chargeant son avocat, Bertram Hindel, de poursuivre les personnes impliquées, Stark commença à traquer les criminels en armure sous son identité d’Iron-Man, utilisant un pack de neutralisation afin de faire fondre ses composants dans les armures. Iron-Man triompha rapidement et neutralisa l’Homme aux échasses (Wilbur Day) et le Contrôleur, tandis que le Mauler (Brendan Doyle) renonça à son armure sans incident, n’ayant aucun intérêt à affronter l’Avenger en armure. Découvrant que Hindel ne pourrait pas clore le procès avant plusieurs années, Stark décida de continuer sa vendetta, même si ses actions l’amenaient à violer la loi. Il neutralisa rapidement le Scarabée (Abner Jenkins) et les Commandos mais il fut incapable de découvrir quel était le dernier acheteur de Hammer. Supposant qu’il pourrait s’agir du héros Stingray (Walter Newell), Iron-Man alla le trouver et lui demanda de se soumettre au pack de neutralisation. Stingray refusa et Iron-Man l’attaqua, l’étourdissant, avant de fixer le pack à son armure et de réaliser alors que Stingray n’était pas le dernier acheteur de Hammer. Sachant que Iron-Man était à présent considéré comme un hors-la-loi, Stark informa le public – qui pensait à l’époque qu’Iron-Man était l’employé de Stark – qu’il avait renvoyé son garde du corps.

Le directeur du SHIELD, Nick Fury, proposa à Stark de traquer Iron-Man et l’industriel donna à Fury de fausses informations sur son « employé » indiquant que celui-ci était le fictif Randall Pierce. Ne faisant plus confiance à personne pour manipuler sa technologie, Stark accepta d’aider Fury afin de saboter les armures des Mandroïdes du SHIELD qu’il avait lui-même confectionnées ; le plan de Stark réussit. Peu après, Steve Rogers, sous l’identité du Captain, commença à enquêter sur les récentes actions de Stark. Faisant passer son ami James Rhodes pour le criminel costumé Electro (Maxwell Dillon), Stark infiltra Rhodes au sein de la Voûte, une prison fédérale pour criminels surhumains construite au cœur des Montagnes Rocheuses, et dont la sécurité était assurée par les Gardes, autant d’armures construites par Stark. Avec l’aide de Rhodes, Iron-Man neutralisa temporairement la sécurité de la Voûte et utilisa du gaz pour endormir les Gardes tandis que les packs de neutralisation mettaient leurs armures hors service. Le Captain – ayant échoué à empêcher les actions d’Iron-Man – intervint afin de protéger le dernier Garde mais quand Rogers baissa sa garde en sauvant le Garde pour l’empêcher de s’asphyxier, Iron-Man le frappa par derrière. Iron-Man et Rhodes s’échappèrent pendant que le Captain et ses allés s’occupaient de reprendre les prisonniers qui avaient été libérés de leurs cellules par les actions de Stark. L’amitié entre Stark et Rogers fut ainsi brisée par cette opposition.

Employant son armure furtive, Iron-Man pénétra illégalement en Russie avec pour cibles le second Titanium-Man (Kondrati Topolov) et la Dynamo pourpre (Dimitri Boukharine). Bien qu’il put neutraliser avec succès l’armure du second, il enflamma accidentellement l’armure du premier, tuant apparemment son ennemi. Réagissant alors aux actions de plus en plus extrêmes d’Iron-Man, les Avengers l’expulsèrent de leurs rangs. Entre temps, l’armée américaine s’était tournée vers Edwin Cord, un autre rival de Stark en affaires, pour trouver une solution contre Iron-Man. Cord leur présenta l’armure de Fire-Power, en réalité l’armure manquante que Stark recherchait désespérément. Iron-Man fut aisément conduit dans une embuscade, découvrant alors que Cord avait modifié l’armure afin de résister au pack de neutralisation. Stark fut gravement blessé durant le combat et se tourna vers Rhodes pour obtenir de l’aide. Rhodes aida Stark à retirer son armure et la remplit de poches de sang, avant d’envoyer l’armure à distance par télécommande ; Fire-Power détruisit alors l’armure et le sang convainquit tout le monde qu’Iron-Man était mort. Stark comptait abandonner sa carrière d’Iron-Man mais Cord utilisa bientôt Fire-Power pour prendre pour cible les compagnies de son rival, espérant ainsi ruiner ses affaires. Stark conçut alors une nouvelle version de l’armure d’Iron-Man et affronta de nouveau Fire-Power, réussissant cette fois à le vaincre. Il décida alors de demeurer Iron-Man, mais laissa croire au public qu’il avait recruter un nouvel employé pour porter l’armure.

Conséquences : Iron-Man finit par réintégrer les Avengers et admit finalement qu’il était Tony Stark ; il renoua avec Steve Rogers, et les deux hommes tentèrent de réparer leur amitié. L’armure confisquée du Mauler devait être utilisée par la suite par Jim Rhodes, par un système de télécommande, afin d’envahir l’île de l’AIM. L’Homme aux échasses, le Contrôleur, le Scarabée, les Commandos, Fire-Power et la Dynamo pourpre finirent tous par réparer leur équipement, sans plus utiliser la technologie de Stark. Ironiquement, Justin Hammer commença à manufacturer les armures des Mandroïdes et des Gardes à la place de Stark, même si ces équipements se révélèrent de qualité moindre que les originaux.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 3521

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 24
    Membre : 0