Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Grand Aréopage (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Grand Aréopage (le)

grand-areopage-le_1.jpg

  • Membres : (représenté) Zeus (1), Odin (2), Tezcatlipoca (3), Vishnu (4), Yu Huang (5), Itzamma (6), Buluku (7), Ulgen (8), Ukko (9), Manitou (10), Nuada (11), Tame (12), Viracocha (13), Izanagi (14), Okonorote (15, simple invité), Tomazooma (16, simple invité), Anu (17), Ammon-Rê (18), le Bouddha (19), Svarog (20), Osiris (21), Atar (22), Horus (23), Ndriananahary (24), Thor (25), Shou-Hsing (26), Hunab-Ku (27)

(non représentés) Ahura Mazda, Altjira, Amaterasu, Anansi, Athéna, Atûm (le Démorgorge), Ba’al, Baiame, Balder, Bor, Brahma, Crom, Cronos, Cul, le Dagda, Dagon, Freya, Héra, Hodiak, Hwanin, Inti, Marduk, Mitra, Ouranos, Quetzalcoatl, Seth, Shiva, Valka, Yahweh, Zuras.

  • Base d’opérations : un royaume interdimensionnel
  • Autres noms : The Council of Godheads (VO), The Council Elite (VO)
  • Première apparition : VO : Thor (vol.1) # 300 (octobre 1980, par Mark Gruenwald, Ralph Macchio & Keith Pollard) – VF : Récit Complet Marvel n°33 "Le défi de Thanos vol.1" (février 1992 avec Infinity Gauntlet # 2 ; Thor # 300 reste inédit en France)

Histoire

Le Grand Aréopage, également appelé le Conseil de l’Elite, le Conseil des Rois des Dieux, le Conseil des Panthéons, représente l’union des chefs (et/ou de leurs représentants) des différents panthéons de dieux de la Terre. Il existe plus de vingt tribus ou races (panthéons) autonomes d’êtres surhumains associés à la Terre et prétendant au titre de dieux. La plus grande majorité de ces panthéons peuvent retracer leurs origines jusqu’à l’Ancienne Déesse Gaea qui se matérialisa sur Terre bien avant l’apparition de toute autre forme de vie. Alors que les autres Anciens Dieux dégénéraient en démons de Classe I, commençant à se traquer les uns les autres, Gaea fit appel au Démiurge, la source créatrice des Anciens Dieux et la force vitale consciente qui animait la biosphère de la Terre, et enfanta avec lui Atûm, qui, adoptant l’identité et l’apparence du Démogorge, massacre ou bannit dans d’autres dimensions les Anciens Dieux. Gaea transféra alors sa propre essence vitale dans tous les êtres vivants de la planète. La suite des événements reste peu claire : la question n’est pas tranchée de savoir si Gaea et le Démiurge s’unirent de nouveau pour engendrer des races plus parfaites, plus jeunes de dieux ou si Atûm sépara simplement sa propre essence vitale pour engendrer ces nouveaux dieux. De même, l’époque exacte à laquelle eurent lieu ces événements n’est pas clairement établie, mais, en tout cas, précède l’époque historique humaine. Un autre élément vient encore compliquer la situation : c’est l’existence de nombreuses races (dont certaines démoniaques) dont certains représentants furent adorés comme des dieux par les premiers humains. Par ailleurs, certains démons ont également usurpé l’identité et les adorateurs d’êtres plus anciens. Enfin, certains panthéons (principalement les Asgardiens) ont connu des cycles de naissances, de morts et de renaissances, interagissant au cours de chaque cycle avec l’humanité.

Gaea, avec le Démiurge et/ou Atûm, est la mère de la plupart des dieux actuels et porte un nom différent (voire plus) au sein de chaque panthéon : ainsi, Jord pour les Asgardiens, Gaïa ou Gê pour les Olympiens, Neith chez les Héliopolitains ou encore Yo au Japon.

Valka – dont très peu de choses sont connues – fut l'un des premiers nouveaux dieux révérés sur Terre, atteignant son apogée il y a environ 30000 ans et son culte perdura pendant une durée d'au moins 12000 ans. Valka était le dieu prééminent de son panthéon, mais d'autres divinités étaient également adorées à l'époque tel Hotath ou Honen. Vers la fin de cette période, certains des autres dieux (ou des êtres portant leurs noms) commencèrent à être adorés à leur tour sur Terre.

Les Dieux aborigènes commencèrent à être révérés par les Aborigènes d'Australie il y environ 20 000 ans, et les croyances en eux se maintiennent à ce jour. Leur souverain et créateur est Baiame, qui règne depuis le royaume d'Alchéra dans le Temps du Rêve. L'ancien X-Man appelé Longshot rencontra une fois Altjira, le dieu du Temps du Rêve. Parmi les autres dieux prééminents de ce panthéon, il est possible de citer : Daramulum, Narahdarn et Marmoo, respectivement les dieux du ciel, de la mort et du mal ; existe également Julunggul, le serpent arc-en-ciel et déesse de la fertilité.

Les Dieux africains portent de nombreux noms différents selon les ethnies africaines. Buluku est le père céleste, vivant en Ala et arbitrant entre les deux "camps" de dieux ; d'un côté sont les Orisha, dieux du ciel et du paradis ; de l'autre, sont les Loas, dieux de la terre et du monde souterrain et objets des cultes vaudous. Nyambe (le Grand Esprit des Orisha) et Lusa (le dieu soleil des Loas) sont les deux dieux prééminents parmi les dieux africains, et Ndriananahary – seigneur du monde souterrain appelé Iku – a également été leur représentant. Ils ont commencé à être vénérés aux alentours de 2900 avant notre ère et continuent à l'être dans certaines régions de la planète, bien que depuis ces derniers siècles les Loas aient acquis une certaine faveur par rapport aux Orisha. Les croyances vaudoues restent importantes en Amérique centrale et du Sud, sur l'île d'Haïti et dans le sud-est des Etats-Unis. Les autres dieux africains comprennent Anansi, un dieu rusé de la sagesse et du savoir (et peut-être lié aux origines de Spider-Man), Avlekete la déesse de la mer, Dan-Ayido-Hwedo (aussi appelé Damballah) le dieu des morts, le malicieux Eshu, la déesse de l'amour et de la fertilité Ezili (aussi connue sous le nom d'Erzulie), le dieu des messagers et des voyageurs Legba, Mahu la déesse de la lune (et épouse de Lusa), le dieu du fer et des artisans Ogun (sans lien avec l'ancien maître de Wolverine), le dieu de la mort et de la pestilence Sagbata (également appelé Baron Samedi dans la religion vaudoue), Shango le dieu des orages et du tonnerre (et aussi nommé Xevioso), et, Kibuka, un dieu de la guerre de la tribu des Bugunda de l'Afrique de l'Est.

Les Anasazi sont révérés par les Amérindiens et, eux aussi, connus sous différents noms auprès des multiples tribus amérindiennes. Leur culte remonte jusqu'à 8000 ans avant notre ère et persiste encore de nos jours auprès de certaines tribus. Manitou (selon son nom chez les Algonquins) est le dieu du ciel et du paradis, gouvernant depuis Shipolo. Parmi les autres Anasazi figurent : Calumet qui arbitre les combats, Haokah dieu des orages et du tonnerre, le dieu de la guerre Hotamintanio, le dieu fourbe Nanabozho (également appelé le Coyote), le dieu de la chasse Owayodata (patron du héros Loup rouge), Tawa le dieu du soleil, le dieu totémique Tomazooma (qui assista une fois au Conseil des Panthéons). La Red Star Oil Company utilisa une fois un robot à l'image de Tomazooma pour tromper la tribu des Keewazi. Au sein des Anasazi existe une "sub-division" autonome de divinités, les Innua, qui étaient adorées par les Inuits (et d'autres tribus amérindiennes du grand nord de l'Amérique) ; leur chef est Hodiak. D'autres Innua incluent Nelvanna, le Façonneur et Sedna la déesse de la mer et de la mort ; Harfang, l'une des membres de la Division Alpha canadienne, est la fille de Nelvanna. Par contre, l'Adversaire, ennemi des X-Men et de X-Facteur, n'est pas un membre des Anasazi.

Les Annunaki sont l'une des plus anciennes races de divinités, adorés dès 18000 ans avant notre ère, mais connaissant leur véritable apogée autour de 4000 avant Jésus-Christ. Ils furent adorés par les Sumériens, puis les Babyloniens, les Mésopotamiens en général, les Assyriens et même les Phéniciens. Anu était le dieu du Dilmoun (le Paradis) et fut le premier souverain des Annunaki, conservant une position respecté même lorsqu'il fut supplanté comme souverain par Dagon (ou Enlil), le dieu du tonnerre, puis Mardouk (ou Marduk, le dieu de la sagesse) et enfin Ba'al-Hadad (dieu des vents, de la pluie, des orages et de la fertilité). Parmi les autres Annunaki, il y a : Erishkigel la déesse de la mort, Inanna (également appelée Ishtar) déesse de l'amour et de la guerre, l'exilée Kiskillilla (aussi connue comme Lilith), anciennement déesse des tempêtes et du monde souterrain, Nergal dieu du monde souterrain, le dieu forgeron Ningal, le dieu messager Saja, Ullikumis le dieu de la pluie et de la végétation, et, peut-être le dieu (ou démon) du vent Pazuzu. Les Annunaki est probablement le panthéon qui pose le plus de difficultés quant à leur statut actuel ; s'il est clair qu'ils n'ont plus d'adorateurs (sauf résiduels), leur nature exacte aujourd'hui reste entourée de mystères ; selon les théories les plus répandues, ayant perdu la quasi-totalité de leurs croyants aux alentour de 1500 avant Jésus-Christ, les Annunaki dégénérèrent lentement pour devenir des démons (en général de classe II), même si, apparemment Kiskillilla/Lilith avait connu ce sort de façon anticipée. Ainsi, les démons actuels appelés Ba'al, Ningal, Ullikumis ne seraient pas autres que les dieux mésopotamiens homonymes ; dans cette voie, Marduk eut le destin le plus fameux puisque, glissant d'abord vers le nom de Marduk Kurios, il devint ensuite plus connu sous le nom de Satan. Néanmoins, d'autres théories laissent entendre que les démons contemporains portant les noms des Annunaki auraient simplement usurpé ces noms lors de l'affaiblissement de ces dieux et seraient donc des entités entièrement distinctes. La question n'est donc pas entièrement tranchée, des arguments et des preuves pour soutenir l'une ou l'autre thèse pouvant être trouvés.

Les Asgardiens ont connu plusieurs cycles d’existence, faisant succéder à la destruction leur renaissance, apparemment manipulés par les êtres supérieurs connus seulement sous le nom de Ceux-qui-siègent-dans-l’Ombre, la dernière re-création connue s’étant déroulée il y a environ 2000 ans. Buri enfanta Bor, qui à son tour enfanta Odin, Ve et Vili ; Odin devint souverain des Aésirs et plus tard des Vanirs, deux tribus constituant les Asgardiens. Bien que Bor, Odin et certains autres membres de leur panthéon furent connus dès 13000 avant Jésus-Christ, les Asgardiens connurent leur apogée avec les tribus germaniques et vikings de 1000 avant Jésus-Christ à 1000 après Jésus-Christ. Les Asgardiens sont donc divisés en deux tribus : Aésirs et Vanirs, les premiers ayant une certaine prééminence sur les seconds. D’Asgard, Odin gouverne son peuple, bien que le dieu fourbe Loki ait parfois usurpé son trône ; lorsque Odin fut porté disparu et absent, il fut remplacé pendant un temps par Balder, dieu de la lumière. Après la véritable mort d’Odin, c’est son fils Thor, dieu du tonnerre, qui lui succéda, bien que les Asgardiens périrent quelques temps plus tard durant Ragnarok lorsque Thor les délivra de l’éternel cycle naissance-mort-résurrection en éliminant Ceux-qui-siègent-dans-l’Ombre. Parmi les nombreux dieux du panthéon, figurent : Amora l’Enchanteresse, Brunhilde la Valkyrie, la déesse de la mort Héla, Sif déesse de la chasse, Tyr dieu de la guerre, et le Trio palatin (formé de Fandral, Hogun et Volstagg).

grand-areopage-le_2.jpg

Les Coatli sont également séparés en deux tribus : d’une part les Dieux aztèques, d’autre part les Dieux mayas. Les premiers sont dirigés soit par Tezcatlipoca (dieu des ténèbres et du soleil), soit par Quetzalcoatl (dieu du soleil, du vent et de la sagesse) ; les seconds sont menés par Itzamma (dieu du soleil, du maïs, de l’écriture et des arts) et parfois par son père Hunab-Ku (dieu du ciel et du soleil). Connus dès 10000 ans avant notre ère, ces dieux furent surtout révérés entre 1500 avant notre ère jusqu’à 1532 pour les dieux aztèques (les dieux mayas virent leurs adorateurs disparaître dès l’an 800 de notre ère, époque où les dieux aztèques les supplantèrent dans toute la région). Les dieux aztèques vivent dans le royaume céleste de Teotihuacan, alors que les dieux mayas habitent le royaume souterrain de Xibalba. Les dieux aztèques et mayas possèdent certains dieux en communs, appartenant à la fois aux deux groupes mais sous des noms différents ; il en est ainsi de Quetzalcoatl (nom aztèque) connu sous le nom de Kukulcan pour les Mayas ; Quetzalcoatl prit le parti d’Itzamma contre Tezcatlipoca, s’attirant ainsi sa haine éternelle et, depuis lors, Quetzalcoatl et Tezcatlipoca se sont mutuellement détrônés à la tête des dieux aztèques au cours des siècles. Actuellement, ils semblent avoir conclu une trêve. Parmi les autres Coatli, il est possible de citer : Ahpuch, le dieu de la mort ou le dieu de la guerre Huitzilopochtli, dont le nom fut usurpé à une époque par le mutant Apocalypse.

Les Dévas sont révérés par les Hindous, ayant succédé aux dieux védiques aux alentours de 300 avant Jésus-Christ jusqu’à nos jours. Les Dévas sont dirigés du Nirvanna par un triumvirat formé de Brahma le Créateur, Vishnu le Protecteur et Shiva le Destructeur. Le dieu du tonnerre védique Indra se fit passer, en au moins une occasion, pour Shiva. Les Dévas conservent un grand nombre d’adorateurs en Inde. Les autres Dévas comportent : Kali la déesse de la mort, de la destruction, de la vie et de la création, Maya la déesse des rêves, la déesse de l’amour Ratri et le dieu de la mort Yama. Les dieux védiques furent adorés au Moyen-Orient dès 1000 avant notre ère, et furent donc supplantés par les Dévas en Inde, et également par les Yazatas (les dieux perses du zoroastrisme) ainsi que la religion philosophique du bouddhisme. C’est Ahura Mazda qui règne sur les Yazatas. Mitra (aussi appelé Mithras, dieu de la lumière) connu une première période de gloire entre 11000 et 8000 avant Jésus-Christ, et reste extrêmement populaire dans tous les milieux zoroastriens. Atar (également appelé Agni), dieu du feu et de la purification a également servi de représentant des Yazatas auprès du Grand Aréopage.

Les Dievas furent les dieux des Russes, des Lettons, des Lituaniens et, en somme, de la plupart des peuples balto-slaves d’Europe de l’est entre 500 avant notre ère jusqu’à 1000 après. Svarog, dieu du soleil,, du feu, de la pluie et du ciel dirige les Dievas à partir de son domaine de Svarga. Les autres Diévas incluent : Ajyst déesse des accouchements, Baba Yaga la déesse de la terre, de la sorcellerie et de la malchance, le dieu des orages et du tonnerre Pérun (membre des Soviets Suprêmes puis de la Garde d’hiver) et Svantovit le dieu de la guerre.

Les Héliopolitains (également appelés l’Ennéade) sont les dieux priés par les Egyptiens entre 3200 avant Jésus-Christ jusqu’en 395 après. Héliopolis est leur royaume. Ammon-Râ commença par régner sur l’Ogdoade, la race à laquelle succéda l’Ennéade, mais continua à servir de représentant une fois le changement effectué, bien que Osiris (dieu des morts) soit en général leur représentant officiel. Seth, le dieu serpent de la mort et du mal, a détrôné Osiris en plusieurs occasions et Horus, le dieu soleil et fils d’Osiris, a souvent agi comme mandataire de son père. Le dieu-lion et le dieu-panthère qui sont adorés dans certaines régions de l’Afrique (dont la nation du Wakanda) sont respectivement les déesses héliopolitaines Sekhmet et Bastet. Les autres membres de l’Ennéade comprennent Anubis dieu de la momification, des funérailles et psychopompe, Bès le dieu de la chance, la déesse de la fertilité et du mariage Isis, le dieu de la terre Geb, Thoth le dieu de l’écriture et de la lune, et Khonshou, dieu de la lune et de la vengeance et patron du vigilant appelé Moon Knight.

Les dieux incas eurent des adorateurs dans les régions actuelles du Pérou, de la Bolivie, du Chili, de l’Equateur et même jusqu’au Brésil. Ils connurent leur heure de gloire entre 1000 avant Jésus-Christ jusqu’à 1532 de notre ère. L’ancien Viracocha (dieu du soleil et du ciel) reste leur souverain, gouvernant depuis El Dorado. Okonorote (dieu de la terre, de la pluie et de la fertilité) accompagna quelques fois Viracocha au Grand Conseil. La tribu des Kamekeri continua le culte des dieux incas jusqu’au milieu du vingtième siècle ; leur culte se centrait surtout sur la déesse des volcans Péliali, qui fut la mère de Silverclaw, l’une des Vengeurs.

Les Kahunas sont les dieux de l’Océanie, que priaient les Hawaïens et les Polynésiens entre 2000 avant Jésus-Christ et jusqu’à 1768 après. Tame, dieu du climat et du ciel, dirige les siens à partir de Hawaiki. Parmi les autres Kahunas, figurent : la déesse de la fertilité et des naissances Hauméa, le dieu de la guerre Ku, Laka déesse de la danse de hula, la déesse de la mer Na-Maka-O-Kaha’l et Pélé déesse des volcans.

Les Kaléviens furent les dieux de la Finlande entre 100 et 1000 de notre ère ; à leur tête il y a Ukko le dieu du ciel qui habite le Kalévala. Une autre représentante des Kaléviens est Vammatar, déesse du mal et de la malchance.

Les Kami furent les dieux des Japonais de 660 avant Jésus-Christ jusqu’en 1946. Ils sont gouvernés depuis Ama par le dieu du soleil Izanagi, bien qu’il ait été supplanté religieusement par le couple divin Amatérasu (la véritable souveraine des Kami) et son époux et consort Takamimusubi. Parmi les autres, il y a : Ho-Ti, dieu de la joie et du rire et Mikaboshi, dieu du mal.

Il n’existe presque aucune information sur les dieux des Mongols et des peuples sibériens. Le seul élément certain est que ceux-ci sont dirigés par Ulgen (ou un nom approchant), dieu créateur et du ciel ; son fils est Erlik, dieu de la mort et du combat (qui connut son apogée aux alentours de 10 000 avant notre ère).

Les dieux de l’Olympe furent révérés en Grèce et à Rome entre 1600 avant Jésus-Christ jusqu’en 476. Leur père, Ouranos, dieu du ciel, fut tué et remplacé par son fils Cronos le Titan (dieu de la terre et du temps, à ne pas confondre avec l’Eternel Kronos) qui fut lui-même tué et remplacé par son fils Zeus (dieu du ciel, de la foudre et du tonnerre). Zeus gouverne depuis lors à partir du Mont Olympe. Parmi les innombrables Olympiens, il est possible d’évoquer : Apollon le dieu soleil, le dieu de la guerre Arès, le dieu du vin et du plaisir Dionysos, Héphaïstos le dieu de la forge, des forgerons et des métaux, la déesse du mariage Héra, Hercule dieu de la force (et membre des Vengeurs), le dieu des messagers, de la vitesse, du commerce et des voleurs Hermès, le dieu de la mer Neptune (et protecteur des Homo Mermani en général et des Atlantes en particulier) et Pluton dieu des morts.

Les Tuatha de Danann furent adorés à une première époque autour de 18000 ans avant notre ère, avant de connaître une seconde phase de prééminence auprès des peuples celtes (dans les deux Bretagne, l’Irlande et la Gaule) entre 900 avant Jésus-Christ et jusqu’à 600 après dans certaines régions. Ils sont gouvernés depuis l’Ile d’Avalon, située dans l’Outre-Monde, par le dieu du ciel Nuada bien que le Dagda (dieu de la magie, de la sagesse et du paradis) fasse souvent également office de chef des Tuatha. Les Fomor, cousins du Tuatha de Danann, sont des créatures monstrueuses et maléfiques dirigées par Elathan. Le dieu Crom, dieu des orages, de la mort et de l’éternité, était particulièrement révéré autour de 10000 ans avant Jésus-Christ, particulièrement auprès des Cimmériens. Parmi les autres représentants du Tuatha de Dannan, il y a : Angus le dieu de la jeunesse, le dieu souterrain Arawn, la déesse de la guerre Bedb, le dieu de la guerre Bodb Derg (également surnommé le Seigneur Rouge et patron de la Meute), Caber dieu de la vitesse et des bardes, la déesse de la sagesse et de la sorcellerie Cerridwen, Cernunnos dieu de la chasse, des récoltes et de la fertilité, Rhiannon déesse des enchantements, de la fertilité, des oiseaux et des chevaux, le dieu des orages Taranis, la triple déesse de la guerre Morrigan/Macha/Nemain. Niamh (également appelée Nimue ou la Dame du Lac) a également des liens avec les Tuatha de Danann. Le démon Ludi prétend être le dieu Lug, même si Lug est parfois aussi le nom de Nuada. Par ailleurs, Nauda à la Main d’argent, qui combattit les Jeunes Dieux, est, a priori, un imposteur ayant cherché à se faire passer pour Nuada, en imitant son nom et assimilant l’histoire du souverain des Tuatha comme étant la sienne (néanmoins, il peut également être un aspect de Nuada, qui se serait séparé du dieu lui-même à une certaine époque).

Les Xian connurent leur période de prospérité entre 2000 avant notre ère et 1911 après, auprès des Chinois. Leur chef est Yu-Huang Shang-Ti, seigneur du Ta-Lo (le paradis chinois) même si le dieu de l’immortalité Shou-Hsing a parfois servi de mandataire pour son souverain. Les liens des Xian et les guerriers de la dimension de K’Un-L’Un (qui formèrent le héros Iron-Fist) restent sujets à caution.

Enfin, le Bouddha et le dieu des Chrétiens, des Juifs et des Musulmans ont également participé au Grand Conseil.

Bien que de multiples autres races plus ou moins associées à la Terre ou ayant été portées à la connaissance de Terriens aient déclaré être des dieux (comme les Dieux Noirs de Narcisson, ennemis des Asgardiens et des Olympiens, ou encore les dieux Sh’Arra et K’Ythri des Shi’ar), il est fort peu probable qu’elles descendent de Gaea et, en conséquence, ne sont pas considérées comme faisant partie du même groupe de dieux.

Aux alentours de 1000 après Jésus-Christ, les Célestes envoyèrent leur Troisième Armée sur la Terre. Odin rassembla les souverains de plusieurs autres panthéons pour discuter de la menace. Le rassemblement fut également suivi par d’autres dieux, comme Tomazooma des Anasazi ou Okonorote des Kamekeri. Zeus, Odin et Vishnu furent choisis comme représentants pour entrer en contact avec les Célestes, qui menacèrent de fermer tous les passages dimensionnels menant des divers royaumes divins à la Terre à moins que les dieux ne promettent de ne pas interférer avec les plans des Célestes concernant le jugement de la valeur de l’humanité. Les trois dieux durent s’agenouiller devant la puissance incomparable des Célestes mais Odin commença immédiatement après à préparer le retour des Célestes avec leur Quatrième Armée en créant un automate virtuellement indestructible, le Destructeur, et lui façonnant une arme : l’Epée d’Odin. Cherchant une solution plus pacifique, Gaea s'allia avec les diverses déesses des différents panthéons de la Terre et leur fit rassembler les meilleurs exemples de l'humanité durant les mille années suivantes dans l'espoir d'influer sur le jugement des Célestes en faveur de l'humanité. Lorsque les Célestes revinrent au cours de ces dernières années, Odin emplit le Destructeur de son énergie ainsi que celles de tous les Asgardiens – à l'exception de Thor – le faisant passer à une taille d'environ 600 mètres et capable de défier directement les Célestes. Cependant, ceux-ci unirent leur propre puissance et réduisirent le Destructeur à l'état de masse métallique fondue, tuant tous les Asgardiens. Thor visita alors chaque souverain de chaque panthéon, leur demandant d'offrir une portion de leur force vitale pour ressusciter les Asgardiens. Chaque souverain divin accepta de faire ce sacrifice et les dieux d'Asgard purent revenir à la vie. De son côté, Gaea présenta aux Célestes douze représentants de l'humanité, six hommes et six femmes et les Célestes décidèrent de se prononcer en faveur de l'humanité, emmenant avec ces douze individus, baptisés les Jeunes Dieux.

Peu de temps après, une union des dieux de la mort provoqua le retour du Démogorge, qui les consuma et se prépara alors à dévorer tous les autres dieux. Odin sollicita les souverains des panthéons pour envoyer chacun un délégué pour combattre le Démogorge. Buluku, Manitou, Osiris, Tezcatlipoca, Vishnu et Zeus répondirent à sa requête et Thor, délégué d'Odin, put s'allier à Shango, Tawa, Horus, Quetzalcoatl, Indra et Apollon pour affronter le Démogorge et réussir finalement à le convaincre que le temps n'était pas encore venu d'éliminer les panthéons actuels.

Lorsque le Titan fou Thanos utilisa le contrôle du Gant de l'Infini pour éliminer la moitié de la population de l'univers, les souverains des panthéons se réunirent en Asgard pour discuter de la question (ironiquement, Odin était en fait absent, prisonnier de Méphisto, et c'est Loki qui occupait son corps lors de cette réunion, bien qu'aucun dieu ne réalisa la supercherie, ou du moins, ne la releva) ; les dieux participant à cette réunion étaient : Odin/Loki, Itzamma, Manitou, Nuada, Osiris, Svarog, Tezcatlipoca et Zeus. Thanos, s'apercevant de cette réunion, utilisa son gant pour isoler Asgard des autres dimensions, réduisant à l'avance à néant tous les efforts des dieux rassemblés lors de ce conseil. Un autre groupe de dieux se réunit quelques temps plus tard pour discuter des actions de l'ancien pharaon Akhénâton, devenu virtuellement omnipotent ; les dieux présents étaient Atar, Horus, Hunab-Ku, Izanagi, Ndriananahary, Shou-Hsing, Thor (devenu souverain d'Asgard à l'époque), Vishnu et Zeus. Ils envisagèrent de faire appel à "Ceux des Royaumes Oubliés" mais Horus, le plus familier avec Akhénâton, utilisa préalablement l'Œil de Râ pour espionner leur ennemi, mais celui-ci détecta Horus et attaqua, détruisant tous les dieux présents sauf Zeus et Thor, qui réussirent à s'enfuir. Peu après, Thanos s'empara du Cœur de l'Infini (la source du pouvoir d'Akhénâton) et l'utilisa pour annuler toutes les actions antérieures de ce dernier. Cependant, pour les rares individus se souvenant des actes d'Akhénâton, le fait que Thanos se soit emparé de cette source de puissance impliquait une menace au moins aussi grande pour l'univers. Les souverains des panthéons se réunirent donc une nouvelle fois, cette fois assistés d'une multitude de héros et de criminels de la Terre et du reste de l'univers, ainsi que de la plupart des entités cosmiques. Thanos se débarrassa aisément d'eux, annihilant jusqu'au dernier être vivant de l'univers mais fut finalement convaincu par Adam Warlock (qui s'était alors installé dans un autre univers) de se sacrifier pour restaurer l'univers tel qu'il était auparavant.

Après la mort d'Odin, Thor, lui ayant succédé, fut convoqué devant le Grand Aréopage afin de tester sa valeur comme successeur d'Odin. Thor réussit au test de la conscience et de l'intuition mais échoua lorsqu'il fournit de la nourriture à une population affamée au lieu de leur apprendre à cultiver leurs propres récoltes. Les dieux présents à ce conseil étaient Osiris, Zeus, Yu Huang, Brahma, Vishnu et Shiva. Ils se réunirent un peu plus tard pour discuter des problèmes récurrents avec le comportement de Thor envers Asgard et surtout de ses récents efforts pour ressusciter une enfant. Ils discutèrent pour savoir s'ils devaient prendre des mesures contre le fils d'Odin mais se contentèrent de suivre les plans en cours de l'humanité contre Thor. Celui-ci revint finalement à la raison, une fois qu'il entra en possession de connaissances provenant de la Terre-3515 (la Terre du Règne de Thor). Dernièrement, durant la tentative d’invasion de la Terre par les Skrulls, Athéna organisa une nouvelle réunion du Grand Aréopage afin d’envoyer un groupe d’entre eux contre les dieux skrulls. Hercule fut nommé à la tête du groupe, emmenant avec lui l’Eternel Ajak, Atûm le Démogorge, Amatsu-Mikaboshi, Harfang et son jeune ami, Amadeus Cho. Le groupe réussit à terrasser Kly’bn et Sl’grt, même si Atûm sembla trouver la mort au cours de la bataille.

grand-areopage-le_3.jpg

La réunion suivante du Grand Aréopage fut organisée pour accepter formellement l’ascension divine du jeune Phobos (Alexander Aaron), le fils mortel d’Arès, comme nouveau dieu de la peur. Peu après, les dieux se réunirent de nouveau pour déterminer quel était le plus grand héros du nouvel âge des héros, après la chute de Norman Osborn ; Athéna se dissocia des autres en affirmant qu’il s’agissait sans contexte du jeune Amadeus Cho. C’est alors que la déesse manqua de peu de s’effondrer, contrecoup du vol de la Flamme prométhéenne de l’Olympe par Vali Halfling, alias Agamemnon du Panthéon. Quand Amatsu-Mikaboshi, le Roi Chaos, menaça toute la réalité, les Grand Aéropage convoqua Hercule et Cho afin d’obtenir des explications sur leurs récentes actions ; furieux de voir les dieux inactifs, Hercule les attaqua, avant d’être maîtrisé par Thor. Durant leur face à face, le Roi Chaos manipula Hercule afin de découvrir l’emplacement dimensionnel du Grand Aréopage, qu’il attaqua immédiatement ; les dieux tombèrent les uns après les autres, incapables de résister à la puissance de leur ennemi. Après la défaite de Mikaboshi par Hercule, celui-ci restaura l’intégralité de l’univers détruit, ramenant ainsi à la vie les dieux disparus. Plus tard, ce fut pour discuter de la menace de Cul, le Serpent, le frère disparu d’Odin, que le Grand Aréopage de réunit dans l’Ambassade d’Infinité.


ThierryM 15493

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 10
    Membre : 0