M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Yucoya-Tzin - Marvel-World.com

Encylopédie - Yucoya-Tzin

News » Marvel » Encyclopédie (2287 lectures)

Véritable nom : Mocuepa Tlalticpactli
Profession : Autoproclamé conquérant de la Terre, grand prêtre
Statut légal : Citoyen de Yōllohtlitemictli Tlamanitiliztli
Identité : Secrète
Autre identité : Le Seigneur Créateur, « Celui Qui Transformera le Monde » (traduction littérale de son nom)
Lieu de naissance : Yōllohtlitemictli Tlamanitiliztli (Mexique)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Aucun
Appartenance à un groupe : Membre des Miztli Tlanti
Base d'opérations : Actuellement inconnu, autrefois Quapultec, auparavant Yōllohtlitemictli Tlamanitiliztli
Première apparition : VO : Strange Tales (vol.1) # 88 (septembre 1961, par Steve Ditko & Jack Kirby) – VF : Eclipso n°34 (octobre 1973)
Taille : 1m72
Poids : 66 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : Noirs

Histoire : Mocuepa Tlalticpactli naquit à Yōllohtlitemictli Tlamanitiliztli, un royaume dissimulée dans une vallée perdue et fondé par une tribu aztèque, les Zutèques, après la conquête de l’empire aztèque par les Espagnols au seizième siècle. Au fil des siècles, les Zutèques développèrent des peintures « tri-dimensionnelles » quasi conscientes grâce auxquelles un descendant des Aztèques suffisamment talentueux pouvait peindre des images qui, grâce au lien magique avec les peintures, devenaient des objets physiques solides. Avec ou non l’accord des siens, Mocuepa, qui revendiquait le nom de Yucoya-Tzin, fit l’acquisition de telles peintures et promit de rebâtir l’empire aztèque. Dans les années 1950, Yucoya-Tzin conquit Quapultec, une petite ville aztèque, presque abandonnée, peu après qu’elle avait été libérée du despote appelé l’Ambassadeur de la Terreur (Richardo Bennett) par la version contemporaine du héros El Aguila (Cristóvão de Viso). Yucoya-Tzin recruta ses quelques habitants pour en faire ses fidèles, les Miztli Tlanti (ou « Crocs du Puma »). En 1960, Tzin localisa l’artiste de bandes dessinées Frank Johnson (né Juan Francisco Alonso), un descendant des Aztèques dont les talents créatifs le rendait parfaitement adapté pour concevoir et animer des créatures vivantes. Sous des habits civils, Tzin, déjà mystiquement lié aux peintures, rendit visite à Johnson, qui forma inconsciemment le même lien qui concentra son attention sur les peintures, le poussant à accepter l’offre de Tzin sans s’interroger sur les origines et les intentions de son visiteur. Grâce à l’empreinte mentale de Tzin sur elles, l’influence des peintures guida Johnson vers Quapultec, où Tzin avait préparé un gigantesque canevas. Johnson, suivant les « désirs » des peintures influencées par Tzin sans exercer sa propre volonté, conçut le monstrueux Zzutak, qui prit vie en trois dimensions ; ne disposant d’aucune empreinte mentale le reliant à Johnson, Zzutak obéit à Tzin, qui comptait conquérir l’Amérique du sud avec une armée de monstres. Après s’être vanté de ses projets de conquêtes, Tzin obligea Johnson à peindre une seconde créature, Xxirys ; mais Johnson, qui comprenait à présent mieux le pouvoir des peintures, mobilisa sa volonté tandis qu’il peignait Xxirys, instillant en sa nouvelle création une haine farouche envers Zzutak. Du coup, les deux créatures s’affrontèrent, ignorant les ordres de Tzin, et provoquèrent finalement l’effondrement d’un temple sur elles-mêmes et Tzin. Celui-ci émergea des décombres, vivant mais amnésique, et les fidèles de Tzin abandonnèrent alors Quapultec, laissant derrière eux les monstres ensevelis et inertes. Johnson enterra les peintures afin d’empêcher qu’elles soient utilisées à de mauvais desseins mais, apparemment, vint les récupérer par la suite. A la fois Tzin et Johnson vieillirent peu durant les années suivantes, probablement à cause de la magie imprégnant les peintures. Des créatures ressemblant à Zzutak furent plus tard aperçues ailleurs à travers le monde mais le véritable Zzutak, ainsi que Xxirys, demeurèrent immobiles sous les ruines de Quapultec.

Ces dernières années, Yucoya-Tzin, ayant retrouvé ses souvenirs, fit l’acquisition de plusieurs peintures magiques, réunit de nouveaux Tlanti et se rendit une nouvelle fois aux Etats-Unis, où Johnson utilisait ses propres œuvres pour créer une réplique du muté des Déviants surnommé l’Homme-Chose en fusion, comme élément publicitaire pour le Musée des Monstruosités et de l’Etrange fondé par Johnson. Sur son invitation, les Quatre Fantastiques assistèrent à l’inauguration du musée, durant laquelle Johnson exposa plusieurs êtres monstrueux inertes dont il avait fait l’acquisition. Tzin utilisa alors ses peintures pour animer quatre de ces créatures : les extra-terrestres Fizzle et Rorgg, la créature souterraine appelée la Chose bicéphale et la fourmi géante mutée Grottu. Tandis que les FF affrontaient les monstres, Tzin exhorta Johnson à le suivre et lui obéir en enlevant son fils, Cal Johnson ; les Johnson suivirent alors Tzin et les Tlanti à Quapultec, les Fantastiques sur leurs talons. Tzin contraignit Johnson à appliquer sa peinture enchantée sur la première peinture de Zzutak, ranimant celui-ci, qui jaillit alors des ruines du temple et, toujours sous le contrôle de la volonté de Tzin, combattit les FF. Johnson peignit alors des images des Fantastiques puis ranima ensuite Xxirys, la magie de la peinture canalisant la volonté des Quatre Fantastiques afin d’accroître la puissance de Xxirys. Les deux monstres s’affrontèrent une nouvelle fois, provoquant l’effondrement des ruines du temple sous leurs pieds. Avec Zzutak et Xxirys de nouveau inertes sous la terre, les FF purent capturer Tzin et le livrer, lui et ses fidèles, aux autorités mexicaines.

Pouvoirs : Apparemment, Yucoya-Tzin vieillit extrêmement lentement, probablement à cause de l’influence de la peinture magique.

Armes : Traditionnellement, Yucoya-Tzin porte une dague. Ses fidèles, les Miztli Tlanti, sont des guerriers aztèques, armés de lances, de gourdins et de boucliers.

Equipement : Yucoya-Tzin emploi une peinture enchantée qui peut insuffler la vie dans les formes de vie comateuses, quelle que soit sa nature. La peinture a aussi le pouvoir de créer et de contrôler les créatures vivantes ; bien que Tzin soit incapable d’utiliser ces peintures de cette manière, il peut commander à de tels monstres si leur créateur n’arrive pas à former un lien mental avec eux.

Par ThierryM

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 21
    Membre : 0