Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Photon (Genis-Vell) - Marvel-World.com

Encylopédie - Photon (Genis-Vell)

photon-genis-vell_0.jpg

  • Véritable nom : Genis-Vell
  • Profession : Aventurier, joueur, tricheur, hédoniste
  • Statut légal : Citoyen de Titan, légalement décédé
  • Identité : Publiquement connue dans la communauté intergalactique ; en revanche, ses liens avec Mar-Vell ne sont pas connus du grand public de la Terre
  • Autres identités : Legacy, Captain Marvel, « Genny », « Face d’étoile »
  • Lieu de naissance : Titan (14ème lune de Saturne, système solaire)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Mar-Vell (Captain Marvel, père, décédé), Elysius (mère), Phyla-Vell (Martyr, sœur, décédée), Dorrek VIII (Hulkling/Teddy Altman, demi-frère), des grands-parents paternels non identifiés (décédés)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre des Thunderbolts, de la flotte spatiale des Krees, ancien partenaire de Rick Jones
  • Base d’opérations : Actuellement aucune, autrefois la Terre, Titan, la Voie lactée
  • Première apparition : VO : (Legacy) Silver Surfer annual # 6 (1993, par Ron Marz & Joe Phillips), (Captain Marvel) Captain Marvel vol.3 # 4 (mars 1996, par Fabian Nicieza & Ed Benes), (Photon) New Thunderbolts # 6 (mai 2005) – VF : Nova n°206 (mars 1995, avec Silver Surfer (vol.3) # 89 ; Silver Surfer annual # 6 est inédit en France), (Captain Marvel) Marvel Select n°2 (avril 1998, avec Silver Surfer vol.3 # 122 ; Captain Marvel # 4 est inédit en France), (Photon) House of M n°3 (juin 2006, avec House of M vol.1 # 6 ; New Thunderbolts # 6 est inédit en France)
  • Taille : 1m89
  • Poids : 100 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Argents (autrefois blonds)

Histoire

Après la mort du héros et guerrier kree et protecteur de l’univers nommé Captain Marvel (Mar-Vell) des suites d’un cancer, sa compagne Elysius souhaita avoir un enfant posthume de lui, profitant des techniques génétiques extrêmement avancées de Titan. Utilisant son ADN, elle fit créer par Mentor, le souverain des Titans, un fils qu’elle baptisa Genis ; compte tenu du nombre d’ennemis que c’était fait Mar-Vell au cours de son existence, Genis fut artificiellement vieilli jusqu’à l’âge de treize ans afin d’assurer sa propre survie, évitant ainsi d’en faire une cible facile pour ceux qui auraient voulu se venger de l’ancien héros kree sur son, fils. Des souvenirs de son enfance sur Titan, tout aussi artificiels que son vieillissement, lui furent implantés, avec l’idée que le Titan Eros, le fils de Mentor et ami de Mar-Vell (et le Vengeur nommé Starfox), était son père. Quand Genis fut adulte et éveillé, il décida de quitter la lune de Saturne pour explorer la galaxie, commençant par se rendre sur la planète Calculex, où il adopta une vie d’hédoniste convaincu, faite de fêtes, de drogues, de boissons et de jeux. Finalement, Elysius, déçue de voir son fils gâcher sa vie, envoya le Surfer d’argent (Norrin Radd) à la recherche de Genis ; l’ancien héraut sauva le jeune homme d’une bagarre de bar et le ramena sur Titan où sa mère lui révéla l’identité de son véritable père avant de lui confia les néga-bracelets portés par le défunt héros jusqu’à son décès.

photon-genis-vell_1.jpgGenis-Vell adopta alors l’identité de Legacy, bien résolu à mener une carrière de héros, essayant d’être à la hauteur de son père ; il retrouva rapidement le Surfer, l’aidant à combattre l’Avatar, puis, toujours avec l’ancien héraut, vinrent en aide à plusieurs criminels et guerriers, trahis par Thanos après avoir accompli la mission qu’il leur avait confiée : Geatar, Nitro (Robert Hunter), le Rhino (Aleksei Sytsevich), le Super-Skrull (Kl’rt) et Titanium Man (Boris Bullski), ignorant totalement que Nitro était directement responsable du cancer ayant emporté son père tandis que le criminel réalisait immédiatement qu’il avait en face de lui le fils de son vieil adversaire. Quand il apprit de sa mère et Eros qui était vraiment Nitro, Genis partit à sa recherche, désireux de se venger mais, après un affrontement avec le criminel, se retrouva bientôt impliqué dans les plans de conquête de Tyran, s’alliant alors au Valet de Cœur (Jack Hart), Ganymède, Terrax et même Thanos pour combattre l’ancienne créature de Galactus. Peu après, il retrouva le Surfer, en compagnie de deux autres anciens hérauts du Dévoreur – Air-Walker et Firelord – les aidant à combattre le dernier héraut en date de Galactus : Morg. Genis continua à voyager à travers la galaxie, croisant parfois d’autres héros ou ennemis, se retrouvant de nouveau impliqué dans les agissements de Tyran, avant de croiser la route de Nébula, la prétendue petite-fille de Thanos.

photon-genis-vell_2.jpgS’intéressant à son héritage paternel, Genis se retrouva impliqué dans les rivalités entre les Krees et les Shi’ar, après la conquête des premiers par les seconds quelques mois plus tôt. Puis, il se réinstalla sur la planète Calculex, et retrouvant ses amis de son époque plus tumultueuse : l’androgyne Steck’ee, la Kymellienne Z’oofrey « Zoog » Grasswind et le Laxidazien Glib Arkanian. Après cela, à la demande d’Elysius et des Titans, Genis se fit à l’idée de porter le nom de Captain Marvel, même si ce fut initialement à contrecœur, redoutant à chaque instant de ne pas être à la hauteur du nom. De passage sur Terre, il connut à ce sujet des débuts difficiles avec l’ancien partenaire et vieil ami de son père, le Terrien Rick Jones, qui prenait mal la notion « d’héritier instantané » dont bénéficiait Genis. Ils se querellèrent amèrement lors de leur première rencontre, Jones exploitant Genis lors d’un show télévisé avant que le jeune héros, furieux, ne ravage le studio de Jones de colère. Puis, Genis affronta l’agent shi’ar Eric le rouge (Davan Shakari), croisant la route du mystérieux X-Trème (Adam-X). Les réticences de Genis au nom de Captain Marvel commencèrent à disparaître après sa propre victoire contre le fou homicide Zey-Rogg, fils de Yon-Rogg, un vieil ennemi de Mar-Vell tué autrefois par celui-ci et que son fils désirait venger. Genis retourna ensuite sur Terre pour régler la question de l’usage du titre. A cette époque, la Terrienne Monica Rambeau était depuis longtemps établie comme le nouveau Captain Marvel et quand Genis se rendit sur Terre peu après, y rencontrant Rambeau et les Avengers en train de combattre le Contrôleur (Basil Sandhurst) ; ce dernier manipula Genis et Rambeau pour qu’ils s’affrontent mutuellement, afin de tester ses propres pouvoirs. Réussissant à lui échapper, ils s’allièrent et triomphèrent du Contrôleur. Puis, par respect pour la mémoire de Mar-Vell, Rambeau accepta de laisser le nom de Captain Marvel à son fils et adopta celui de Photon.

Venant en aide à la planète Carmondy-IV, dont la divinité, Veeda Leebre avait été enlevée, Captain Marvel combattit l’étrange Déicide, création des Célestes et responsable de la disparition de Leebre. Cependant, la déesse fut ramenée trop tard sur Carmondy, dont toute la population s’était suicidée de désespoir. Genis croisa peu après la route du Grand Maître (En Dwi Ghast) et retrouva également Thanos. La carrière de héros de Genis prit un nouveau tour quand il rencontra les Star-Masters, un groupe de héros réunissant, entre autres, le Surfer d’argent, Quasar (Wendell Vaughn) et Béta-Ray-Bill, même s’il devait assumer les conséquences d’une réputation de dilettante, à cause de ses premiers, et peu impressionnants, exploits. En particulier, l’irresponsabilité de Genis amena le Conseil des Dirigeants de Titan à le priver temporairement des bracelets. Cependant, quand l’extradimensionnel Syphonn, originaire de la Zone Négative, s’attaqua à Titan et tua Elysius, Genis les reprit pour combattre le meurtrier de sa mère.

photon-genis-vell_3.jpgQuand les Avengers emmenèrent un Rick Jones estropié à l’Intelligence Suprême des Krees pour l’y faire traiter, les légions d’Immortus prirent pour cible le Terrien afin de le tuer. Pour se défendre, Jones utilisa la Force Destin pour conjurer inconsciemment une équipe d’Avengers, prélevant dans le passé, le présent et l’avenir du groupe les membres nécessaires à cette mission. Parmi ses recrues figurait un Genis Vell amer, portant toujours le nom de Captain Marvel et venu de quelques décennies dans le futur ; ce Captain Marvel était fusionné avec le Rick Jones de sa ligne temporelle depuis plusieurs années, comme le Rick Jones contemporain et Mar-Vell l’avaient été en leur temps. Tandis que les Avengers combattaient les Gardiens du Temps, Immortus et leurs agents à travers plusieurs lignes temporelles et les Limbes, ce Captain Marvel essaya d’empêcher Jones de recevoir la blessure mortelle qui les amèneraient à être fusionnés moléculairement. Réalisant qu’il ne pouvait altérer le passé quand Jones fut effectivement blessé en participant à la destruction du chrono-canon des Gardiens, un Marvel philosophe accepta qu’eut lieu cette union pour sauver Jones. Quand ce dernier regagna sa propre ligne temporelle et frappa les bracelets qui étaient apparus à ses poignets, les traces persistantes des énergies des Limbes amenèrent Jones à changer de places avec le Genis de la Terre-616 au lieu de celui du futur alternatif. Désormais, l’un d’eux existait sur Terre, alors que le second était transporté dans le microvers. Cette fusion physique transforma Genis pour s’accorder avec sa version future, aussi bien dans son aspect visuel que pour ses pouvoirs, éveillant en lui sa Conscience cosmique ; les effets de cette substitution sur la version future de Genis demeurent inconnus.

photon-genis-vell_4.jpgS’appréciant initialement relativement peu, Genis et Rick développèrent alors une relation faîte d’antagonismes et de rivalités, Jones « instruisant » le jeune Genis au véritable héroïsme, essentiellement par l’humour, et effaçant de manière inconscience le côté irréfléchi de Marvel ; de son côté, s’il accepta rapidement sa nouvelle apparence, Genis eut du mal à se faire à cette existence partagée. Captain Marvel et Jones croisèrent plusieurs réservistes des Avengers ou de leurs allés, et furent manipulés par la secte appelée la Triune dans le cadre de sa tentative de diffamation des héros. Puis, ils s’installèrent sur la Côte ouest, où, malheureusement, la Conscience cosmique de Marvel commença à dysfonctionner. Genis commençait à avoir des visions de futurs accidents et tentait d’affronter des adversaires qui ne s’étaient pas encore manifestés. Après avoir vaincu le serpent extradimensionnel Hyssta, Genis commença à s’entraîner sous la direction de Dragon-Lune (Heather Douglas) pour contrôler sa Conscience cosmique. Le père de Dragon-Lune, Drax le Destructeur, jaloux de l’attention qu’elle portait à Marvel, l’attaqua et les envoya ensembles dans le microvers. Marvel y fit équipe avec les Microns (Bug, Marionnette et Arcturus Rann) pour sauver Drax de la sorcière extra-terrestre Visalia et de l’ancien Micron corrompu Daxam. Marvel et Dragon-Lune sauvèrent plus tard l’adolescente Kelly Kooliq, un nexus de la réalité vivant, d’Intelligentsia, un ordinateur cyberorganique skrull ; après cela, Genis se rendit dans une autre lignée temporelle, la Terre-1120, où il rencontra le Mar-Vell de cette réalité et résolut ainsi certains problèmes de sa relation avec son défunt père. Il fut attaqué de nouveau par le Kree cyborg Zey-Rogg, cette fois en compagnie de sa jeune sœur, semblable à une succube, Una-Rogg, tous les deux déterminés à venger la mort de leur père. Leur combat prit fin quand Zey fut abandonné devant un peloton d’exécution du Microvers et Una obligée de regagner au monde natal des Krees, Hala, où elle subit une lobotomie psychique. De passage sur Titan, il rencontra les Thunderbolts, venus sur place pour obtenir des informations sur la pierre de lune détenue par Opale (Karla Sofen) ; Genis retrouva ainsi Songbird (Melissa Gold), qu’il avait croisée durant la Guerre du Destin et semblait être, dans le futur alternatif d’où était apparue cette Songbird, sa propre compagne. Cependant, les Thunderbolts regagnèrent la Terre et Genis ne put approfondir cette relation.

photon-genis-vell_5.jpgAprès avoir empêché Fredd – son jumeau maléfique cloné, venu d’un futur alternatif – et le manipulateur d’émotions nommé Psycho-Man d’envahir le monde « extérieur », Marvel rejoignit Thor Odinson et Thanos pour empêcher le dieu de la mort appelé le Passant de détruire la Mort pour la punir d’avoir repoussé ses avances. Pendant le combat, Jones fut artificiellement vieilli, adoptant l’apparence d’un vieil homme, par les flux temporels du Passant, le propulsant, lui et Marvel, vers et hors de leurs futurs respectifs ; Genis découvrit la Terre-98120 où il était marié avec Songbird qui lui avait donné deux enfants. Marvel et Jones connurent aussi l’un de leurs rares face-à-face, où ils résolurent finalement leurs problèmes issus de leur involontaire fusion. Revenant sur Terre, Genis reprit contact, brièvement avec Gold, qui avait abandonné depuis peu son identité héroïque comme la plupart des Thunderbolts. Puis, il participa à la lutte des Quatre Fantastiques et de leurs alliés conter la menace cosmique d’Abraxas, avant d’être piégé par Graviton avant d’être sauvé par les Thunderbolts, reformés pour mettre un terme au danger. Encore une fois aux côtés de la communauté héroïque terrestre, Captain Marvel s’opposa à l’Ordre – un quatuor formé du Dr Stephen Strange, de Hulk (Bruce Banner), de Namor et du Surfer d’argent, tous corrompus par les manipulations du maléfique Yandroth. Grâce aux autres Défenseurs, les quatre héros furent libérés de l’influence de Yandroth et Genis décida de trouver une solution pour Jones, toujours un vieillard depuis leur bataille avec le Passant.

Quand Marvel vint demander de l’aide à l’Intelligence Suprême pour redonner sa jeunesse à Jones, après une bataille contre la mystérieuse mère de Grendell, l’Intelligence envoya Marvel dans la Zone Négative pour y prendre un échantillon de radiation d’une étoile qui vivait inexplicablement sa « vie » à l’envers ; l’Intelligence utilisa ce qu’elle avait apprit de ces radiations pour restaurer le véritable âge de Jones. Pendant les recherches de l’Intelligence, Genis affronta également Ronan l’accusateur et les Ruuls, une version génétiquement modifiée des Krees. Croisant de nouveau la route d’Una-Rogg, Genis et Jones combattirent Blastaar et son fils Burstaar, bientôt aidés en cela par l’Intelligence, Ronan et les Ruuls. Après avoir rencontré Thanatos (le Rick Jones de la Terre-9309), Genis fut contacté par Adam Warlock pour empêcher plusieurs Thanosi de détruire l’univers. Avec Warlock, mais aussi Thanos, le Dr Strange, Spider-Man (Peter Parker) et la plupart des anciens membres de l’Infinity Watch, Captain Marvel protégea Atléza Langunn, destinée à devenir l’ancre cosmique des réalités et triompha des créations renégates de Thanos. Ironiquement, après son alliance avec Warlock, Captain Marvel dut combattre la version maléfique de ce dernier, le Magus, qui s’attaqua à ses amis de Calculex.

photon-genis-vell_6.jpgAlors que Marvel était convaincu qu’il avait finalement maîtrisé sa Conscience cosmique par la méditation, il fut malheureusement pris au piège au sein des complots des entités cosmiques Entropie et Epiphanie. Quand l’un des choix de Genis pour protéger l’univers et sauver des milliers de vie impliqua le sacrifice d’une seule jeune femme extra-terrestre, Entropie submergea l’esprit de Marvel en lui laissant voir toutes les conséquences de ses actions et de ses inactions et que la femme décédée était destinée à apporter la paix universelle ; le fait de réaliser qu’il ne pouvait pas être partout à la fois pour faire en sorte que les choses se déroulent pour le mieux le firent craquer mentalement. Décidant d’apprendre la « discipline » pour mettre de l’ordre dans un univers chaotique, il devint un disciple d’un Punisher (Frank Castle) stupéfait, affirmant être admiratif de la dévotion du vigilant à un but unique dans l’existence. Après être arrivé à la conclusion que Castle ne pourrait pas l’aider face à ses propres problèmes, il rejoignit un bataillon kree, pour y retrouver l’ancien maître de son père ; cependant, il tua rapidement celui-ci et prit sa place, espérant apprendre la discipline au sein de l’armée kree. Après une mission qui consistait à détruire un poste d’écoute shi’ar, son commandant lui ordonna de tuer son ancienne maîtresse – maintenant celle de Genis – Saria (secrètement un espion shi’ar) afin de tester sa loyauté. Marvel tua à la place son commandant, avant de se tuer lui-même pour se punir de sa trahison.

Mais Genis revint à la vie sous la forme d’un puissant être composé d’énergie et fit face à un fac-similé de son père, le battant brutalement à mort. Entropie se manifesta alors à lui, lui expliquant être responsable de sa résurrection et de sa démence et recruta l’aide de Marvel pour détruire son propre « père », l’entité cosmique Eternité. Leur réussite laissa Entropie s’interroger sur ce qu’il pourrait faire du reste de sa vie. Jones lui suggéra de tenter sa chance de créer quelque chose au lieu de détruire ; avec Marvel fournissant l’énergie nécessaire, Entropie recréa l’univers, devenant un nouvel Eternité. Inconsciemment, Marvel recréa lui-même des morceaux de ce nouvel univers, afin d’y inclure une version plus héroïque de lui-même qui avait réussi à sauver Elysius et se créant une sœur, Phyla-Vell. Epiphanie restaura apparemment la santé mentale de Marvel et renvoya sa « vieille » incarnation à travers le temps au moment où Entropie avait commencé à le rendre fou, déplaçant apparemment le « jeune » Marvel alternatif vers une destination inconnue. Marvel utilisa cette seconde chance pour sauver la jeune extra-terrestre qu’il n’avait pas pu sauver la première fois, découvrant que la paix universelle annoncée ne se ferait qu’au prix d’une longue et meurtrière guerre religieuse et de millions, voire de milliards, de victimes ; cette nouvelle réalisation replongea Captain Marvel dans la démence.

photon-genis-vell_7.jpgDécidant que ses nouveaux pouvoirs faisaient de lui un dieu, Marvel s’embarqua dans une campagne « pour s’amuser » afin de faire régner la « justice » dans cet univers qu’il jugeait chaotique et imprévisible, en tuant tous ceux qu’il jugeait être une menace pour l’ordre universel. S’associant avec le tueur en série extra-terrestre Karl Coven, Marvel et lui jugèrent les extra-terrestres en visite Caffrey du Clan Borozil et son « esclave d’amour » Tlaango dans un tribunal installé dans une arrière-cour, et présidé par Marvel, un Coven à présent doté du pouvoir cosmique comme huissier, un Spider-Man (Peter Parker) désorienté comme plaignant et Caffrey comme prévenu. Quand Caffrey protesta, dénonçant le « procès » comme une farce, Coven lui brisa la nuque, laissant une Tlaango désespérée annoncer à la famille de Caffrey le triste destin de ce dernier. Furieux, le chef du clan Borozil, Ulzak, se rendit sur Terre afin de tuer Captain Marvel, ironiquement au même instant où l’extra-terrestre originaire du Microverse, Aratu de la Maison Okama, apparut pour tuer également le héros, afin de le punir de l’avoir humilié devant sa fiancée Ginsa. Les armées d’Aruta ouvrirent le feu sur Marvel profitant de sa distraction ; inconscient, il fut incapable d’empêcher Coven de s’emparer de ses pouvoirs. Coven tenait Jones à sa merci quand Tlaango se trompa volontairement en désignant Coven comme Captain Marvel aux forces d’Ulzak ; un Coven provocateur fut tué quelques instants après que Genis, remis du choc, eut récupéré ses pouvoirs.

photon-genis-vell_8.jpgEn colère à cause des réprimandes psychiques de Jones, Genis prit lentement le contrôle de ce dernier, l’amenant à se suicider. Pendant ce temps, un conseil galactique, réunissant les principales races développées de l’espace (y compris les Krees, les Skrulls, les Shi’ar et les Rigelliens) se réunit pour discuter du problème de Marvel et mettre un terme à ses activités terroristes. Mais Marvel apparut en plein cœur de leur réunion. Pour empêcher l’avènement d’un futur où toutes les races présentes formeraient une alliance qui finirait par conquérir toute la galaxie, il leur donna une semaine pour régler leurs affaires avant qu’il ne les élimine. Elysius arriva alors, faisant face à son fils ; perturbé par son inexplicable résurrection, Marvel l’attaqua, avant de prendre la fuite, en pleine confusion. Genis rencontra apparemment de nouveau Epiphanie, qui lui montra comment ressusciter Jones, tout en dissimulant sa propre présence aux yeux de tous les autres. Marvel retourna sur Titan et y combattit Phyla-Vell, qui revendiquait pour elle le titre de Captain Marvel. Genis ouvrit une portail temporel et l’y envoya avec Elysius et Eros, puis fut aspiré lui-même par le portail. Dans l’espace Nth, les trois bannis réussirent à soigner Marvel de sa folie alors qu’une Epiphanie, toujours « invisible » le congratula d’avoir dupé apparemment tout le monde sur sa guérison.

Quand une Marlo Chandler Jones maléfique, venue d’un lointain futur, voyagea jusqu’au présent pour tuer Marvel, lui et Jones, revenu à la vie au cours des derniers événements, s’embarquèrent dans une véritable odyssée pour la sauver. Ils avancèrent de plus en plus dans l’avenir de la Terre-98120 et rencontrèrent le fils presque immortel de Genis, Ely, qui obtint finalement d’immenses pouvoirs énergétiques en s’alliant avec le Magus de cette ligne temporelle et sa propre paire de néga-bracelets. Ely comptait défier Genis au cours d’une bataille susceptible de détruire les galaxies afin de produire suffisamment d’énergie pour libérer le Magus de sa propre prison extradimensionnelle, Betwixt. Genis fut contraint de prendre l’horrible décision de tuer son futur fils alors qu’il n’était encore qu’un bébé, afin d’empêcher l’existence de cette ligne temporelle à venir, garantissant ainsi que le Magus resterait prisonnier pendant plusieurs siècles encore.

photon-genis-vell_9.jpgLibéré de sa fusion avec Jones par l’intervention de l’entité cosmique Expédient, Genis vint en aide aux Thunderbolts pour combattre les terroristes atlantes des Cinq Brasses avant d’être sévèrement battu par un Atlas (Erik Josten) enragé par sa tentative de flirt avec Songbird. Le Baron Helmut Zemo, grâce à ses pierres de lune, créa secrètement un cocon de lumière autour de Genis afin de le soigner mais le processus préleva de l’énergie aux deux extrémités du temps pour soigner entièrement Marvel, et créant ce faisant des trous dans le tissu de la réalité. Emergeant du cocon apparemment guéri, mais temporairement privé des souvenirs de ce qui venait de lui arriver, Genis se rebaptisa Photon – ce qui l’amena à faire de nouveau face à Monica Rambeau, furieuse que Genis lui prennent son nom d’héroïne pour la seconde fois même si la question fut résolue autour d’un verre quand Rambeau décida de devenir Pulsar – et intégra les Thunderbolts. Après des batailles contre l’Homme-Pourpre (Zebediah Killgrave) et les Avengers, Photon réalisa que la réalité s’effilochait autour de lui, alors que tous les futurs possibles qu’il pouvait contempler s’achevait par la destruction de l’univers de ses mains. Cette prise de conscience le fit tomber dans le coma. Zemo apprit ce qu’il avait involontairement causé et décida de sauver l’univers en éliminant Genis. Reprenant conscience, Photon combattit Zemo avec l’espoir de trouver un moyen de se sauver lui et l’univers mais Zemo le coupa en deux et utilisa les pierres de lune et un Blackout (Marcus Daniels) réanimé pour envoyer les deux morceaux à travers le temps et la dimension d’énergie noire afin que Photon soit incapable de se reformer et ne redevienne une menace universelle. Si Genis a montré, par le passé, qu’il était capable de revenir à la vie, il n’est cependant plus réapparue depuis lors.

Pouvoirs

photon-genis-vell_10.jpgPhoton, comme les Eternels (auxquels il est apparenté par sa mère), possédait une force surhumaine, une espérance de vie extrêmement longue et peut-être même un certain degré de contrôle sur ses propres molécules voire d’autres facultés propres aux Eternels, mais probablement à un moindre degré, compte tenu de sa nature d’hybride. Combinant les bracelets avec ses pouvoirs innés d’Eternels, Photon possède des capacités télépathiques et peut se téléporter et accomplir des transmutations massives de masse. Héritant des pouvoirs énergétiques de son père, Genis pouvait absorber l’énergie stellaire, accroissant ainsi sa force et sa résistance physiques, lui permettant de voler et de projeter des décharges d’énergies photoniques. Sa résurrection accrut encore ses pouvoirs, lui permettant de ressusciter apparemment d’autres personnes. Sa Conscience cosmique, activée apparemment par sa transformation en une version plus « mâture » de lui-même, lui permettait de voir tous les futurs possibles et les passés, et ressentir en permanence ce qui l’entourait, bien que certaines entités, capables de contrôler mentalement d’autres, peuvent bloquer les perceptions de Genis à volonté. La Conscience lui permettait de percevoir les objets, les individus et les menaces cosmiques ou toute chose d’une quelconque importance pour lui, même s’ils sont dissimulés par des illusions ou l’invisibilité. Cependant, initialement, la Conscience de Genis se révéla peu fiable, lui donnant parfois des informations imparfaites voire illusoires. En dépit de nombreuses techniques de méditation, sa Conscience le rendit fou, ce qui lui permit, du coup, d’utiliser cette même Conscience d’une manière plus poussée, pouvant voir les différentes réalités, passées, présentes et futures et même transférer cette Conscience chez d’autres personnes. Il l’utilisa aussi pour communiquer avec les morts. Pendant un temps, Genis fut fusionné moléculairement avec Rick Jones, leur permettant de partager une relation symbiotique et de communiquer télépathiquement à tout moment. Cependant, ils ne pouvaient coexister dans la même dimension, alternant l’un l’autre les séjours sur la Terre-616 et le microvers.

Aptitudes

photon-genis-vell_11.jpgGenis-Vell servit un temps dans l’armée des Krees, même si l’étendue exacte de la formation et de l’entraînement qu’il reçut demeure inconnue.

Armes

Pendant un temps, Genis utilisa un pistolet à énergie modifié pour canaliser ses décharges d’énergie.

Equipement

Genis portait une paire de néga-bracelets qui pouvaient manipuler toutes les formes d’énergie, pour projeter des rayons de force, créer des boucliers d’énergie, créer des portails à travers l’espace-temps et permettait à leur porteur de survivre dans l’espace (bien que si l’oxygène est présent sous une forme une autre, même sous l’eau, les fonctions de protection vitale des bracelets ne s’enclencheront pas). Les bracelets lui permettent de voler et de se déplacer plus vite que la lumière. Genis utilisa aussi les bracelets pour créer des projections holographiques, pour analyser et pister les signatures énergétiques et, en suivant les traces d’énergie, se téléporter de son lieu d’origine jusqu’à sa destination.

Genis possédait un « traducteur subdermique », un implant mécanique artificiel placé sous sa peau et qui lui permettait d’analyser et de comprendre la plupart des langues en l’espace de quelques instants.


Iron Sim 19332

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 13
    Membre : 0