Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Iron-Man 2020 - Marvel-World.com

Encylopédie - Iron-Man 2020

Véritable nom : Arno Stark
Profession : PDG de Stark International, mercenaire
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis (Terre-8410)
Identité : Publiquement connue
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Levittown (Long Island, New York, Etats-Unis, Terre-8410)
Situation de famille : Marié
Parents connus : Melodi Caitlin « Micky » McLain (seconde épouse), Cynthia Stark (première épouse, décédée), Arno Stark Jr (fils, décédé), Morgan Stark (père), Anthony Stark (Iron-Man, cousin), Howard Stark (grand oncle, décédé), Maria Stark (grand tante, décédée), Bill (nom de famille inconnu, beau-frère par Cynthia), d’autres membres de la famille Stark non identifiés
Appartenance à un groupe : Ancien membre des Hérauts, peut-être da la Légion des morts-vivants d’Immortus
Base d'opérations : New York (New York, Etats-Unis, Terre-8410)
Première apparition : VO : Machine Man (vol.2) # 2 (octobre 1984, par Tom DeFalco & Herb Trimpe) – VF : Un Récit Complet Marvel n°12 (novembre 1986)
Taille : 1m80
Poids : 84 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Bruns, parfois teints en noir

Histoire : Dans la réalité alternative de la Terre-8410, l’Ere des héros s’acheva une douzaine d’années après son début. Après la disparition mystérieuse de nombreux héros, le monde tomba sous le contrôle de mégacorporations comme l’AIM, Baintronics, Stark International (SI), Trasktech ou encore, plus tard, Alchemax. Avec l’apparent décès de Tony Stark, son cousin, Morgan Stark, racheta SI. Le fils de Morgan, Arno Stark, hérita ensuite de SI et racheta les droits exclusifs liés au nom et à l’armure d’Iron-Man. Dès 2015, Arno avait mis au point une Machine de déplacement temporel, devenant l’un des favoris pour le titre « d’Homme de l’année » du Time Magazine. Pour maintenir le soutien militaire pour ce titre, Arno fut contraint de collaborer sur l’Arme MK-3, la bombe nucléaire surnommée « Destructeur de planète. » Le terroriste pacifiste radical Robert Saunders activa la bombe à l’intérieur de SI, poussant Arno à sceller l’usine pour empêcher sa fuite et Saunders périt lors du combat qui s’en suivit ; mais Arno apprit alors que Saunders avait enclenché une explosion à retardement qui ne pouvait être désactivé qu’avec l’empreinte rétinienne du terroriste. Avec son épouse Cynthia et son fils Arno Jr pris au piège à l’intérieur, Arno remonta le temps afin de scanner la rétine d’une version plus jeune de Saunders. Arrivant à l’époque contemporaine de la Terre-616, Arno retrouva Saunders, tuant Blizzard (Gregor Shapanka) au passage. Spider-Man (Peter Parker) conclut qu’Arno était l’agresseur de Saunders et l’attaqua à son tour, réussissant à mettre hors service l’armure d’Iron-Man, avant de le renvoyer à sa propre époque, sans l’empreinte rétinienne convoitée. La bombe avait déjà explosé, tuant Cynthia et Arno Jr et détruisant les principaux bureaux de SI. Dans le passé, le jeune Saunders, sévèrement marqué par l’incident, jura de se venger.

Rapidement, SI racheta les principaux brevets de robotique qui n’appartenaient pas encore à Baintronics. Après une brève période à utiliser son armure pour défendre les parts de marché de SI, Arno constata que sa fortune rendait inutile de telles activités. Mais, ayant pris goût pour le combat et le sang, il continua ses activités en tant qu’Iron-Man mais, désormais, comme mercenaire. Ses tarifs étaient très élevés mais étaient néanmoins réglés sans faute à cause de ses succès dans ses missions. Il convertit la sécurité de SI en un puissant corps de mercenaires dotés de puissantes armures de combat, les baptisant les Iron-Bots, ironisant sur l’âge robotique. Après qu’un groupe de Pilleurs du clair de lune (qui récupéraient et redistribuaient la technologie abandonnée à ceux incapables de se la procurer auprès des mégacorporations) avaient découvert et reconstruit Machine-Man, Sunset Bain, PDG de Baintronics, contacta Arno Stark afin qu’il récupère ou détruise Machine-Man. Suivant la trace des Pilleurs jusqu’à leur base, le Sanctuaire, Arno conduisit un groupe de mercenaires pour les attaquer mais Machine-Man réussit à deux reprises à maîtriser l’arrogant Arno, qui méprisait les robots, l’humiliant en public.

Après ces deux échecs, Arno eut beaucoup de mal à retrouver des missions comme mercenaire. Il fut malgré tout engagé par Chance (Michael Dobbs), l’agent manipulateur des Dicemen, afin de sauver des diplomates arabes contre des assassins, également recrutés par Chance. Ce dernier viola les règles des Dicemen en manipulant de nouveau Arno, engageant à présent l’agent pacificateur indépendant voyageant entre les dimensions Death’s Head pour tuer les diplomates présentés comme de prétendus terroristes. Cherchant à défendre les diplomates en dépit de leurs protestations contre la violence de ses méthodes, Arno décapita Death’s Head après que celui-ci les avait enlevés mais Death’s Head fut capable de contrôler son corps à distance afin d’attaquer Arno. Bientôt, les deux guerriers réalisèrent qu’ils avaient été manipulés et suivirent les caméras de Chance pour remonter jusqu’à sa base. Ils arrivèrent pour trouver le cadavre de Chance, tué pour ses échecs et sa violation des règles par un autre agent des Dicemen, Cameron Athey, qui laissa aux deux mercenaires le prix de leurs services.

Quelques temps plus tard, Immortus (sous l’identité de Lireeb, un prétendu agent de Kang le Conquérant), dans un complexe complot afin de mettre un terme à la menace de ce Kang, informa anonymement Arno de l’activité de Pilleurs dans le Queens. Cependant, ces « Pïlleurs » étaient en réalité des voyageurs temporels, Spider-Man et Cable (Nathan Summers) du présent de la Terre-616 et Aliya Jenskot, originaire du trente-neuvième siècle de la Terre-9870, afin de retrouver la plate-forme temporelle de Kang pour accéder à sa forteresse secrète et arrêter son projet d’éradiquer d’innombrables réalités parallèles. Arno prit la tête d’une escouade d’Iron-Bots pour affronter les « Pilleurs » dans les égouts et exigea leur reddition, avant de les attaquer malgré l’absence de toute provocation, provoquant l’effondrement du plafond avant de les laisser pour morts. Après que le trio avait été sauvé par Machine-Man et les véritables Pilleurs, Arno, ayant recruté l’héroïne locale Spider-Girl (May Parker, fille du Spider-Man de la Terre-8410), retrouva leur trace. Alors que Cable travaillait sur le moyen de déconnecter la plate-forme temporelle, Spider-Man put convaincre les Pilleurs et Machine-Man de prendre la fuite tandis que lui et Jenskot s’opposaient à Iron-Man, aux Iron-Bots et à Spider-Girl. Après avoir provoqué Arno afin de le mettre en colère en le comparant ironiquement au « vrai Iron-Man », Spider-Man l’aveugla avec sa toile puis Jenskot utilisa les puissantes armes de son époque future pour mettre hors circuit son armure, le piégeant dans son armure, avant de le laisser accroché à un mur. Craignant de subir le même traitement, les Iron-Bots se rendirent, sans réaliser que l’arme de Jenskot n’avait plus de charges. Spider-Man ayant convaincu Spider-Girl qu’Arno l’avait trompée au sujet de ses véritables intentions, Cable réussit à récupérer les informations nécessaires et le trio quitta la Terre-8410.

Lors d’une nouvelle bataille avec Machine-Man, Arno fut ramené à l’époque moderne de la Terre-616 par Artur Zarrko, l’Homme de demain, afin de détruire Ant-Man (Scott Lang). Après que ce dernier avait bousculé Arno dans l’également déplacé temporellement Conan le barbare, Zarrko les renvoya tous les deux à leurs époques respectives. Arno fut apparemment de nouveau rappelé à la même époque de la Terre-616 par Immortus dans le cadre de sa propre Légion des morts-vivants (composée d’individus – ou peut-être seulement de simulacres – importants aux membres des Avengers qu’ils étaient destinés à combattre) ; malgré sa technologie avancée, Arno fut finalement vaincu par Iron-Man (Tony Stark) avant d’être renvoyé dans sa propre réalité. Un combat ultérieur, impliquant Arno, ses Iron-Bots, Machine-Man et les Pilleurs du clair de lune, fut brièvement aperçu par un Thunderstrike (Eric Masterson) du présent de la Terre-616 voyageant à travers le temps ; quand Arno et ses Iron-Bots ouvrirent le feu sur Thunderstrike, celui-ci projeta Arno au loin avant de disparaître à travers un autre portail temporel. A un moment de sa carrière, Arno fut conjuré par les Gardiens du Temps, dans leur Citadelle à la Fin des Temps, pour rejoindre une armée « d’Avengers malfaisants et destructeurs » pour combattre un groupe d’Avengers de la Terre-616 qui s’opposaient aux Gardiens ; grâce à la Force Destin qui l’animait, Rick Jones de la Terre-616 conjura à son tour une armée « d’Avengers héroïques » pour faire face à cette armée. Après que les Avengers avaient pu détruire le Cristal d’éternité des Gardiens du Temps, Arno et tous les Avengers conjurés sur place retournèrent dans leurs propres réalités.

Prétendant avoir finalement tué Machine-Man, Arno fut conjuré sur la Terre-9997 (la Terre-X) par X-51 (le Machine-Man de cette réalité) où, dans la base lunaire du robot, il fut associé à d’autres combattants de différentes réalités afin d’avertir les Reed Richards d’autres Terres parallèles de l’existence d’embryons de Célestes censés se développer à l’intérieur de leur planète. Au sein de ces « Hérauts », Arno accompagna Bloodstorm (Ororo Munroe) de la Terre-1298 sur la Terre-2010, où la population entière était devenue des vampires. Détruisant l’Iron-Man (Tony Stark) vampire de ce monde, Arno aida à convaincre le Reed Richards de la Terre-2010 d’oblitérer son monde avec un armement nucléaire. Se rendant sur la Terre-1298, Arno aida à sauver le Uatu de cette réalité des autres Gardiens, puis finit par accompagner les Gardiens de la galaxie de la Terre-7429 sur leur propre monde afin d’utiliser des radiations pour les aider à combattre les Badoon. Revenant sur son monde, Arno améliora ses Iron-Bots pour en faire une légion d’Iron-Men, brièvement aperçu par les voyageurs temporels Fatalis (prétendumment Victor von Fatalis) et Erik Czerny lors de leur affrontement qui avait début en l’an 2099 de la Terre-928. Probablement à cause de ses nombreuses excursions temporelles, Arno fut emprisonné par la Time Variance Authority pendant un temps, avant d’être libéré et renvoyé sur son monde.

Engagé par Wellington Marcus pour sauver sa fille, Micky McLain, prisonnière du Front de Libération d’Irkoutsk, Arno tua tous les membres du Front. Puis, McLain lui révéla que son père comptait libérer sur le monde un virus informatique, avant d’utiliser un remède secret pour devenir incroyablement riche ; Marcus comptait également tuer MacLain car elle connaissait ses plans et s’y opposait. Comptant laisser partiellement se réaliser les plans de Marcus, puis utiliser le remède mis au point par MacLain pour préserver ses propres systèmes informatiques – augmentant ainsi encore sa propre fortune tout en révélant au monde les actions de Marcus pour l’envoyer en prison – Arno, impressionné par la détermination de la jeune femme, changea d’avis en combattant Marcus équipé de sa propre armure géante. Finalement, Arno sacrifia sa propre armure pour neutraliser le virus et Marcus trouva la mort en attaquant avec une armure endommagée. MacLain hérita de la fortune et de l’entreprise de son père et épousa bientôt Arno. De plus, l’ancien assistant de Marcus, Howard (en réalité un Tony Stark qui avait simulé sa propre mort des années auparavant), vint travaille pour Arno, comptant l’aider à reconstruire son armure et lui apprendre à devenir un véritable héros.

Par la suite, Arno améliora encore ses Iron-Bots et conçut une intelligence artificielle baptisée Cynthia pour l’aider autant dans ses activités d’Arno Stark que d’Iron-Man. S’affiliant à l’agence de défense du SHIELD et travaillant conjointement avec sa directrice Jessica Drew, Arno réalisa rapidement que leurs héliporteurs pouvaient être convertis en hélipaquebots pour héberger les individus les plus riches de la société. En 2023, après avoir mis au point le nouvel hyperporteur prototype de réponse rapide Howling Command du SHIELD, Arno s’embarqua pour le voyage inaugural de son prototype d’hélipaquebot, l’Esprit d’entreprise, emmenant avec lui des personnalités telles que Warren Worthington IV et Madame MODOC de l’Advanced Idea Research. Durant le voyage, l’Esprit fut attaqué par le Commodore Q (Quinn Quantrell), un ancien employé de Stark International, renvoyé des années auparavant par Tony Stark après une tentative de dissimulation de la mort de trois pilotes d’essai durant les tests d’un pack dorsal mis au point par Quantrell. Q cherchait à détruire et/ou humilier Arno et Iron-Man grâce à son immense flotte qui submergea les Iron-Bots d’Arno ; mais ces unités purent occuper les forces de Q suffisamment longtemps pour que Arno puisse détruire la technologie de brouillage de Q, faire appel au Howling Command du SHIELD pour obtenir de l’aide et découvrir que la flotte entière de Q était composée de robots. Prenant Q pour cible, Arno faillit être vaincu par la petite-fille presque totalement cybernétique de Q, Long Jenny, dont la structure de vibranium chargée d’une énergie non identifiée se révéla insensible aux assauts et aux protections d’Iron-Man. Après que Cynthia avait téléchargé « le Pénultième Annulateur », d’un coût de plusieurs millions de dollars par minute, pour désactiver Long Jenny, Arno sauva sa vie en échange de la véritable identité de Q, puis employa la vie de Long Jenny comme moyen pour obliger Quantrell à se rendre. Après que le SHIELD avait détruit sa flotte, Arno tua le Commodore Q.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Arno Stark est un inventeur de génie, particulièrement dans les domaines de l’armement, de l’informatique et des technologies de vol.

Armes et équipement : L’armure d’Arno Stark lui confère une force surhumaine (lui permettant de soulever environ 25 tonnes même si cette puissance varie selon sa source d’énergie) et une incroyable résistance. Elle lui permet aussi de projeter de puissantes décharges énergétiques (à partir de ses doigts, de ses paumes et de sa poitrine), de produire des champs de force électromagnétiques, utiliser des crampons tracteurs magnétiques et lancer ou projeter des fléchettes et/ou des sortes de shurikens, capables de perturber les systèmes électroniques. Ses bottes sont dotées de patins à réaction, ainsi que de propulseurs pour voler.

Arno bénéficie aussi de l’intelligence artificielle Cynthia pour se mettre en interface avec les autres ordinateurs, systèmes électroniques et l’internet (parfois rencontrant ou discutant avec d’autres personnes dans le cyberespace), ainsi que pour scanner, définir les priorités face à plusieurs menaces ou messages, analyser la technologie et les individus pour identifier leurs faiblesses, télécharger et installer de l’armement et même prendre des décisions en utilisant une interaction complexe avec Arno. Avant Cynthia, l’ordinateur monté dans l’armure (SX-9) lui permettait déjà de se mettre en interface et de manipuler les autres systèmes informatiques, d’analyser ses adversaires et d’améliorer ses capacités de tir, de réparer les dégâts de son armure et de relancer le système si celui-ci venait à être coupé. Probablement, Cynthia est une amélioration de SX-9 ou alors Arno emploie une version de SX-9 pour l’aider dans les fonctions directes de son armure. Cynthia lui permet également de prendre le contrôle complet de n’importe quel système de sa conception, comme l’Esprit d’entreprise ou le Howling Command du SHIELD.

Les Iron-Bots actuels d’Arno Stark sont des fœtus humains, développés dans des cuves et améliorés par la nanotechnologie d’Extrémis, et qui sont sortis de leur stase dès que nécessaire, avant d’être placés dans des armures de combat d’une hauteur de trois mètres et qui confèrent les mêmes capacités offensives et défensives (force, résistance, capacité de vol, armement) que l’armure d’Iron-Man d’Arno. La première version des Iron-Bots consistaient en des humains adultes dotés d’armures.

ThierryM 10162

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 14
    Membre : 0