Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Maître de l'Evolution (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Maître de l'Evolution (le)

Véritable nom : Herbert Edgar Wyndham
Profession : Généticien, scientifique, inventeur
Statut légal : Citoyen britannique, sans casier judiciaire
Identité : Secrète
Autre identité : The High Evolutionary (VO) ; le Grand Evolutionnaire (Arédit) ; Dr Wyndham, le Seigneur Maître de l’Evolution
Lieu de naissance : Manchester (Grande-Bretagne)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : une mère non identifiée, une tante non identifiée (probablement décédées toutes les deux)
Appartenance à un groupe : Ancien membre de la Fondation du Futur, créateur des Hommes-Nouveaux, des Chevaliers de Wundagore, des Animutants, du Godpack et des Néo-Immortels
Base d'opérations : Mobile à travers l’univers
Première apparition : VO : Thor (vol.1) # 134 (novembre 1966, par Stan Lee, Jack Kirby & Vince Colletta) – VF : Etranges Aventures n°39 (janvier 1975, avec Tales to Astonish (vol.1) # 94 ; Thor # 134 a été publié dans Thor (Pocket) n°6 de mai 1978)
Taille : 1m89 (variable)
Poids : 90 kg (variable)
Yeux : Marrons
Cheveux : Bruns

Histoire : En 1928, l’étudiant d’Oxford Herbert Edgar Wyndham, inspiré par les travaux du biologiste iconoclaste Nathaniel Essex, se lança dans des expériences génétiques dans la cave de sa mère, au cœur d’une banlieue londonienne. Il commença par essayer de provoquer l’évolution artificielle de rats avec un accélérateur génétique de son invention mais rencontra très peu de succès. La même année, Herbert assista à la Conférence internationale de génétique, à Genève, en Suisse, où un être mystérieux (en réalité, l’Inhumain Phaeder, père de Maelström) remit à Herbert – et bien d’autres participants – des documents issus de son propre peuple et contenant la manière de lire le code génétique. Documents en main, Herbert regagna l’université d’Oxford et y développa un sérum capable de contrôler les altérations génétiques, qu’il nomma plus tard Isotope A. Ses professeurs réagirent mal à ses innovations et découvertes, ainsi qu’à son obsession pour l’évolution des animaux, et le jeune étudiant fut renvoyé en 1930. Retournant chez sa mère, il réussit finalement à faire fonctionner son accélérateur, donnant une forme humanoïde à son dalmatien Dempsey mais celui-ci fut rapidement tué par des braconniers qui le prirent pour un monstre. Herbert réalisa que les créatures qu’il concevait ne trouveraient leur place dans le monde humain. Mais, déterminé à poursuivre en paix ses recherches, Herbert forma un partenariat avec le scientifique Jonathan Drew, universitaire de Yale et spécialiste des anthropoïdes et, quand Merriem Drew, l’épouse de Jonathan, hérita de son oncle de terrains sur le flanc est du Mont Wundagore, dans la petite nation balkanique de Transie, les deux hommes décidèrent d’installer leur propre laboratoire de recherches dans cette région isolée.

Herbert finança le laboratoire en vendant la maison de sa mère mais leur rapide découverte d’un gisement d’uranium sur le terrain leur permit ensuite d’avoir à leur disposition une source de financement quasiment illimitée. Ils agrandirent encore leur propriété en rachetant d’autres terres à l’un de leurs voisins, le baron Gregor Russoff, alors que le scientifique allemand et spécialiste des fusées Howard Grabsheid (qui allait adopter le nom de Grayson après son immigration aux Etats-Unis) conçut leur « Citadelle de la Science » (abusivement surnommée Wundagore) en échange du financement de ses propres recherches. Grabsheid imagina le centre de recherches comme un vaisseau spatial avec des moteurs installés dans ses fondations et améliora leur équipement pendant plusieurs années, jusqu’à son départ d’Europe, peu avant le début de la Seconde Guerre Mondiale. Phaeder reprit aussi contact avec Herbert, le conduisant à une tribu abandonnée de Moloïdes, une sous-espèce de Subterriens, pour qu’il puisse disposer d’une force de travail à même de bâtir la citadelle. Alors que la construction se poursuivait, la fille de Jonathan et Merriem Drew, Jessica, tomba malade en 1931, affectée par les radiations émises par l’uranium. Herbert et son ami coopérèrent pour mettre au point un traitement d’urgence, injectant en elle un sérum expérimental à base d’araignée imaginé par Drew avant de la soumettre aux rayons d’évolution de l’accélérateur d’Herbert. Enfin, ils la placèrent en animation suspendue, afin que le traitement, long, puisse agir sans que la condition de l’enfant ne s’aggrave. Peu après, Merriem Drew fut tuée par un loup-garou alors qu’elle traversait les terres de Russoff et Herbert fut aussi attaqué mais réussit à s’en sortir indemne. Effondré par la mort de sa femme et la maladie de sa fille, Jonathan quitta Wundagore sans un mot, laissant la citadelle entre les mains du seul Herbert. Pour se protéger de nouvelles éventuelles attaques, Herbert conçut une armure protectrice avant de finalement capturer le loup-garou, qui se révéla être Russoff lui-même.

En 1932, Herbert, avec un nouvel assistant de recherches nommé Miles Warren, développa un nouveau mutagène, l’Isotope B. Il fit alors évoluer plusieurs animaux pour leur donner une forme humanoïde et intelligente : sa première douzaine d' « Hommes Nouveaux » dont Bova (une vache de Guernesey), Tagar (un tigre), et Porga (un cochon). Herbert utilisa ensuite la technologie spatiale de Grabsheid pour construire des « motos » volantes alimentée par l’énergie atomique et une technologie d’anti-gravité, afin d’en faire les « destriers » de ses Hommes Nouveaux. Pendant ce temps, Warren commençait ses propres expériences mais, après qu’un de ses cobayes – un chacal évolué – s’était échappé dans un proche village, Herbert ordonna à Warren de partir. Mais l’assistant put convaincre plusieurs Hommes Nouveaux que leur créateur ne voyait en eux que de simples expériences ; déçus, ces Hommes Nouveaux suivirent Warren, formant leur propre communauté quand l’Américain finit par regagner les Etats-Unis, formant un culte autour du chacal. Jonathan Drew revint alors à Wundagore, proclamant être possédé par l’esprit du sorcier arthurien Magnus, un ancien disciple de la Fée Morgane. Magnus/Drew avertit Herbert que la citadelle était érigée sur le lieu même où Chthon, un ancien démon, avait été autrefois banni ; cependant, Herbert pensa que son ami était devenu fou et refusa de croire aux avertissements de celui-ci. Quand il comprit que Herbert et les Hommes Nouveaux ne quitteraient pas la région, Drew/Magnus décida de rester à Wundagore, chaque homme surveillant l’autre.

Magnus entraîna les Hommes Nouveaux restés fidèles à Herbert et, en quelques années, leur instilla un code de conduite dérivé de la chevalerie médiévale de la jeunesse de Magnus ; ces Chevaliers de Wundagore prirent alors l’habitude de s'adresser à Herbert sous le vocable de Seigneur Maître de l’Evolution, un nom que Herbert devait finalement reconnaître comme son seul nom. Cependant, en 1958, le baron Russoff utilisa le Darkhold, le livre maudit écrit par l’Ancien Dieu Chthon et auquel il était lié, dans l’espoir de se guérir de sa lycanthropie. Mais la magie utilisée permit à Chthon de se libérer de sa prison du Mont Wundagore. Tandis que les Chevaliers de Wundagore et le Maître de l’évolution combattaient directement les forces mystiques de Chthon, Magnus réussit à emprisonner de nouveau le démon sous la montagne. Toutefois, cette même nuit, une femme enceinte prénommée Magda trouva refuge dans la Citadelle et, aidée de Bova qui fit office de sage-femme, elle accoucha de deux jumeaux au moment précis où Chthon était vaincu ; une fraction de son pouvoir pénétra les enfants, donnant à Chthon un accès potentiel permanent à notre monde. Dix-sept des quarante-deux Chevaliers de Wundagore périrent au cours du combat, tout comme Russoff lui-même. Après avoir baptisé ses enfants Wanda et Piétro, Magda, elle, quitta la Citadelle très peu de temps après, demandant à Bova de trouver quelqu’un pour élever sa fille Wanda et son fils Piétro. Magnus ne tarda pas non plus à repartir alors que Herbert envoyait Porga en ville afin de localiser des parents potentiels pour les jumeaux. Celui-ci ramena à la Citadelle les Américains Robert et Madeline Frank, autrefois les héros appelés Whizzer et Miss América. Madeline était elle-même enceinte et le Maître de l’évolution imagina faire passer les jumeaux pour ses propres enfants ; mais l’ancienne héroïne mourut en accouchant d’un enfant mort-né. Bova, sur ordre de son créateur, informa Robert Frank de la naissance de deux enfants mais aussi du décès de son épouse ; fou de chagrin, Frank s’enfuit dans la nuit, sans emmener les enfants. Incapable de trouver dans l’immédiat des parents pour les jumeaux, Wyndham les plaça en animation suspendue, et quelques années plus tard, les apporta personnellement à un couple de Tziganes repérés par Porga, Django et Marya Maximoff qui venaient de perdre leurs propres jumeaux, Ana et Matéo.

Plusieurs années s’écoulèrent et le Maître de l’évolution réalisa que ses Hommes Nouveaux avaient besoin de connaître le monde moderne ; à cette fin, il envoya Porga recruter un professeur. L’émissaire d’Herbert trouva une infirmière américaine, Jane Foster, qu’il put convaincre de le suivre jusqu’à Wundagore. Mais, ignorant que Foster avait suivi volontairement Porga, Thor, l’ami de l’infirmière, envahit Wundagore pour la « libérer » ; son arrivée interrompit Herbert alors qu’il évoluait un loup grâce à un nouveau mutagène, l’Isotope C. L’expérience tourna mal, donnant naissance à l’Homme-Bête. Les efforts combinés de Thor, du Maître de l’Evolution et des Hommes Nouveaux réussirent difficilement à battre l’Homme-Bête (ainsi que plusieurs autres Hommes Nouveaux que l’Homme-Bête venait de créer lui-même pour le servir). Le Maître décida alors que la Terre ne pourrait jamais accepter ses Hommes Nouveaux ; il expédia l’Homme-Bête et ses partisans dans l’espace, en direction de la galaxie de Dromisana, alors que la Citadelle de Wundagore décollait à son tour, pour créer Wundagore II, sur une autre planète. Quelques rares Hommes Nouveaux, dont Bova, décodèrent toutefois sur Terre.

Cependant, les Hommes Nouveaux ayant quitté la Terre furent bientôt affectés de manière négative par l’atmosphère de Wundagore II, régressant peu à peu vers la sauvagerie animale. Cherchant un allié pour contrôler ses créations, le Maître de l’Evolution envoya ses derniers appuis capturer l’incroyable Hulk et le ramener sur Wundagore II. Mais même le titan vert ne put faire face aux Hommes Nouveaux, vu leurs effectifs et fut débordé. En désespoir de cause, Herbert se traita lui-même avec l’Isotope D, un nouveau mutagène qui le fit évoluer en une puissante intelligence désincarnée. Sous cette forme, le Maître de l’Evolution renvoya Hulk sur Terre et ramena les Hommes Nouveaux à leur forme animale.

Quelques mois après, le Maître de l’évolution retrouva sa forme normale par lui-même mais possédait maintenant le pouvoir de se faire évoluer ou régresser ainsi que n’importe quel autre individu. Il développa le projet Alpha pour créer une nouvelle Terre, entièrement évoluée jusqu’à l’époque contemporaine mais libre de toute influence du mal. Construisant sa « Contre Terre » sur la même orbite que la Terre mais à son exact opposé par rapport au soleil, le Maître de l’Evolution utilisa les Gemmes de l’Infini pour rassembler des éléments constitutifs de la nouvelle planète, forgeant astéroïdes, débris spatiaux et même une masse extradimensionnelle avec l’aide de rayons gravitiques, les soumettant à sept heures de traitement avec son bio-rayon d’évolution pour réaliser son projet, maintenu artificiellement compact avec pourtant seulement un pour cent de la masse de la vraie Terre. Epuisé, le Maître de l’Evolution s’endormit après avoir achevé sa création et l’Homme-Bête, qui avait échappé à sa prison et avait retrouvé la trace de son créateur pour le tuer, intervint ; plutôt que de tuer le Maître, il décida de corrompre sa réalisation, instillant sur la Contre-Terre le mal que Herbert avait soigneusement pris soin d’exclure. Furieux, le Maître de l’Evolution, une fois repris conscience, décida de détruire la Contre-Terre et de recommencer ; mais l’être appelé Lui le convainquit de se retenir, lui demandant de pouvoir se rendre sur la Contre-Terre pour la sauver de l’Homme-Bête. Le Maître de l’Evolution accepta, voyant en Lui une sorte de fils adoptif doté des mêmes ambitions que lui-même et l'envoya sur la Contre-Terre, lui offrant la Gemme de l’Ame, après l’avoir rebaptisé Adam Warlock. Ce dernier fut accompagné d’un Enregistreur rigellien pour observer l’expérience et commença sa lutte contre l’Homme-Bête. De son côté, le Maître de l’Evolution plaça la Contre-Terre une micro-seconde en dehors de la synchronisation dimensionnelle pour la cacher de la Terre.

Quand Galactus, le Dévoreur de planètes, découvrit la Contre-Terre, Herbert chercha de l’aide auprès des Quatre Fantastiques et, ensembles, purent obtenir un délai auprès du Dévoreur pour rechercher une autre planète dont se nourrir. Les FF tardant à revenir de leurs explorations, le Maître de l’Evolution combattit Galactus pour protéger la Contre-Terre mais il fut banni dans la Zone Négative. Quelques instants après, les Fantastiques revinrent, indiquant à Galactus un nouveau monde à dévorer. Quand Galactus tomba malade après s’être nourri de la planète Poppup, le Maître de l’Evolution, revenu de son exil, le fit évoluer temporairement, l’amenant à abandonner sa forme physique pour se transformer en une puissance désincarnée de pure énergie. Depuis quelques mois, les êtres extradimensionnel connus seulement sous le nom des Beyonders s’intéressaient à la Contre-Terre et engagèrent les Déplaceurs de planètes, des Pégasusiens dirigés par Sphinxor, pour s’emparer de la planète et leur amener dans leur dimension. Pour agir librement, Sphinxor fit croire à Adam Warlock que la Contre-Terre avait été détruite et l’ancien défenseur de ce monde, convaincu que le Maître de l’évolution n’avait pas tenu ses promesses, attaqua Herbert dans un élan de rage ; l’armure du Maître déclencha automatiquement une nouvelle évolution de Herbert sous forme désincarnée afin de le protéger. Profitant de la situation, Sphinxor enleva la Contre-Terre alors que le Maître de l’Evolution retrouvait son état normal quand Elle, un être créé de la même manière qu’Adam Warlock, vint à la recherche de ce dernier (qui était mort entre temps en affrontant Thanos). Stupéfait de la disparition de la Contre-Terre, Herbert partit sur les traces de la planète mais, après un entretien avec Sphinxor, accepta de laisser les Déplaceurs de poursuivre leur tâche en échange de la possibilité de les accompagner. L’instabilité inhérente de la Contre-Terre menaçait de déclencher un jour sa destruction et le Maître de l’Evolution vit là l’occasion de régler ce problème. Cependant, les Beyonders étaient aussi éloignés du Maître de l’Evolution que celui-ci l’était désormais par rapport au reste de l’humanité ; face à eux et à la nature étrangère de leur dimension, son esprit ne put faire face aux révélations de cette confrontation et il craqua nerveusement. Laissant la Contre-Terre dans le musée des curiosités des Beyonders, Herbert revint sur Terre où ses tentatives de suicides furent mises en échec par son armure. Le Maître de l’évolution se tourna vers Hulk afin que celui puisse détruire son armure et ainsi lui permettre de mourir. Le titan vert réussit à briser l’armure, qui ramena Herbert à l’état d’un organisme monocellulaire. Mais les circuits s’autoréparable et restituèrent sa forme humaine à Herbert.

Sa mort et sa renaissance donnèrent à Herbert une autre vision de l’avenir de l’humanité ; il décida alors d’employer une bombe génétique de son invention pour provoquer artificiellement l’évolution de l’humanité afin de lui permettre de surpasser les Beyonders. Le Maître de l’Evolution reconstruisit Wundagore, plaçant le Comte Tagar, l’un de ses premiers Hommes Nouveaux, en charge de ce projet. De plus, le Pays sauvage ayant été détruit par le ravageur de mondes appelé Terminus, Herbert fit bâtir une forteresse dans les ruines de la région, étudiant les machines placées là par la race des Nuwalis, d’anciens serviteurs des Beyonders, ainsi que le monument qu’ils avaient érigé en l’honneur de ces derniers. Lorsqu’un nouveau Terminus apparut dans la région, le Maître de l’Evolution l’affronta aux côtés des X-Men et réussit à mettre un terme à la menace ; peu après, Herbert créa les Terra-formeurs qui, accélérant son développement, restaurèrent le Pays sauvage à son état originel en exploitant les énergies physiques et mentales de Garokk, l’Homme Pétrifié, qui demeurait uni physiquement à la région. Le Maître de l’Evolution vit ceci comme une dernière chance d’apprécier les plaisirs simples d’une création non complexe avant de se lancer dans la phase finale de son plan pour accélérer l’évolution de la planète entière. Herbert aida brièvement l’humanité quand les résultats de son ancien assistant Miles Warren provoquèrent le chaos et il modifia les notes de son ancien assistant afin d’empêcher l’humanité de découvrir la vérité au sujet de ses recherches sur le clonage, créant une seconde version du muté Carrion doté de faux souvenirs pour accréditer son montage, avant de soigner, quelques années plus tard, ce même virus Carrion que Warren avait créé. Pour atteindre son objectif, le Maître de l’Evolution créa plusieurs groupes d’agent : les Collecteurs, qui rassemblaient des données génétiques pour lui, les Techniciens, étudiant et compilant les données réunis, les Purificateurs, stérilisant ceux dont les gênes étaient inaptes, et les Eliminateurs tuant ceux agissant contre les intérêts génétiques de la Terre ; à cela s’ajouta une caste de Prêtres (pour l’essentiel, constituée d’Hommes Nouveaux) qui dirigeait le projet au nom du Maître. Entre autres, les Purificateurs stérilisèrent un grand nombre de Subterriens, mais l’apparition du Moloïde télépathe Val-Or, associée à l’interférence d’Apocalypse, amena le Maître de l’Evolution à constater que les Moloïdes pouvaient encore évoluer, et il mit alors un terme à leur stérilisation. D’autres Purificateurs s’attaquèrent aux mutants génétiquement les plus dangereux de la Terre alors que les Eliminateurs agissaient contre le trafic de drogue. Les Collecteurs s’intéressèrent aux codes génétiques des Eternels, des Déviants, des Inhumains, des Atlantes et même de diverses races extra-terrestres dont les Skrulls et les Melmaciens. Alors que la bombe génétique approchait de sa finalisation, un des Techniciens du Maître de l’Evolution alerta les Vengeurs, et les rêves d’Herbert furent réduits à néant quand l’Olympien Hercule fut artificiellement évolué au-delà de son état naturel pour devenir son égal ; sous l’influence des machines du Maître de l’Evolution, celui-ci et Hercule continuèrent à évoluer ensembles vers une forme désincarnée. Ils attirèrent l’attention des Célestes, qui les collectèrent et stockèrent leurs essences dans des caissons scellés.

A Wundagore, le Comte Tagar partit à la recherche de son créateur et retrouva finalement sa trace dans le cœur de la Galaxie noire, un véritable biovers. Avec l’aide de Thor, Tagar s’assura de la libération du Maître de l’Evolution et de Hercule ; à peine remis de ses épreuves, Herbert choisit de se focaliser sur la recherche pure, fatigué de l’absence de résultat de la plupart de ses anciens projets. Le Maître de l’Evolution créa un véritable vaisseau-monde, baptisé Néo-Wundagore, sur les franges de la Galaxie Noire. Il modifia son Isotope C (renommé Isotope C2) et créa trois Néo-Immortels (Nobilus, Juvan et Zon) partiellement basé sur le matériel génétique de Thor. Quand la Galaxie Noire commença à engendrer un nouveau Céleste, le Maître de l’Evolution fusionna avec un Enregistreur rigellien afin d’absorber le maximum de connaissances, transformant de facto l’Enregistreur en un Analyseur encore plus adapté aux travaux d’Herbert. Mais les données absorbées lors de la création du Céleste furent trop complexes pour être assimilées par Herbert et l’Analyseur, provoquant une nouvelle crise de folie chez le Maître de l’Evolution. Les Néo-Immortels, avec le Comte Tagar qui s’était lui-même soumis à l’Isotope C2, prirent le contrôle de Néo-Wundagore ; mais Nobilus demeura fidèle à son créateur qu’il emmena en sécurité avec plusieurs Hommes Nouveaux qui lui étaient restés fidèles. L’Homme-Bête utilisa cette occasion pour tenter de prendre sa revanche, recrutant douze humains mutés de la Contre-Terre (peu de temps avant son apparente destruction accidentelle des mains de Thanos) ; il les lança sur les traces du Maître de l’Evolution, mais Adam Warlock, récemment revenu à la vie, intervint pour sauver Herbert. L’esprit de celui-ci commença à se guérir peu à peu et il regagna Néo-Wundagore, assistant à la destruction d’Ego la Planète vivante par l’immense entité semblable à une nébuleuse et baptisée Super-Ego. Cette observation amena Herbert à supposer qu’il existait plus d’un seul Ego – une idée qui expliquerait les comportements erratiques de la supposée unique Planète vivante ainsi que les réapparitions de celle-ci après avoir été plusieurs fois détruite – tous engendrés par ce Super-Ego. Peu après, le Maître de l’évolution réalisa alors qu’il avait perdu tout contrôle sur sa propre évolution, son corps et son esprit changeant de manière aléatoire le long de l’échelle de l’évolution.

Pour pallier cette faiblesse, Herbert commença à développer l’Isotope E afin de reprendre le contrôle de patrimoine génétique. L’Isotope E produit les effets attendus mais ceux-ci s’avérèrent viables uniquement sur le court terme, tandis que le Maître de l’évolution fut incapable de développer un remède « permanent ». Quand l’Enregistreur/Analyseur avertit Herbert que les Néo-Immortels avaient créé une arme menaçant la Terre, le Maître de l’Evolution retourna au Mont Wundagore et y prépara des forces combattantes pour s’opposer à ses créations. Il conçut de nouveaux, et plus puissants, Hommes Nouveaux (surnommés les Animutants), de même que le Godpack, en réalité de nouveaux Néo-Immortels créés en modifiant génétiquement des humains plutôt qu’en les concevant à partir du néant. Il créa également le second Tigre Blanc à cette époque, afin qu’elle traque et tue l’Homme-Bête. Herbert laissa le Godpack et ses récents Hommes Nouveaux s’affronter mutuellement afin d’améliorer leurs capacités de guerriers et, quand le Godpack s’avéra être le plus puissant des deux groupes, le Maître de l’évolution se désintéressa des perdants. L’Homme-Bête, revendiquant à l’époque le nom de Karnivore, saisit l’occasion et prit la tête de ces Hommes Nouveaux, les menant à l’attaque contre Wundagore. L’Homme-Bête fut malgré tout repoussé et le Maître de l’Evolution se réconcilia avec ses derniers Hommes Nouveaux, s’excusant même de sa conduite. Le Maître de l’Evolution, avec Thor, le Godpack et les Hommes Nouveaux, voyagèrent alors jusqu'au vaisseau de Néo-Wundagore et y triomphèrent des Néo-Immortels en dépit de la trahison d’un des membres du Godpack. Les Néo-Immortels furent placés en animation suspendue tandis que le Godpack était envoyé à New York pour y vivre. Le Maître de l’Evolution décida de retourner au Mont Wundagore avec les Hommes Nouveaux.

Peu de temps après, le mutant Exodus et ses Acolytes apprirent l’existence de l’Isotope E et, convoitant celui-ci, attaquèrent le Maître de l’évolution dans sa base du Mont Wundagore. Ils réussirent à s’emparer de cette dernière et en chassèrent le Maître de l’Evolution et ses Hommes Nouveaux. Confiants ceux-ci à la garde de Vif-Argent, le Maître de l’Evolution se retira au Pays Sauvage, continuant à travailler sur l’Isotope E pour stabiliser ses évolutions erratiques. Quand Ka-Zar éteignit les Terra-formeurs qui maintenaient le Pays Sauvage, leurs énergies se canalisèrent à travers la femme de Ka-Zar, Shanna. Le Maître de l’Evolution vit en l’héroïne un possible remède à son état et tomba amoureux d’elle en constatant qu’elle partageait avec lui les mêmes capacités d’évolution. Le couple devint obsédé l’un par l’autre et envisagea même de quitter la Terre pour créer leur propre monde mais Ka-Zar put retenir Shanna ; celle-ci rejeta le Maître de l’évolution et ses nouveaux pouvoirs. De nouveau seul, le Maître de l’Evolution restaura les Terra-formeurs et battit retraite dans sa forteresse du Pays sauvage.

Rapidement, les Acolytes l’y localisèrent et attaquèrent ; lui, Vif-Argent et les Hommes Nouveaux retournèrent du coup à Wundagore. Cependant, l’Homme-Bête se faisait depuis quelques temps passer pour l’un des Hommes Nouveaux dirigés par Vif argent ; profitant de la confusion et de la surprise, il attaqua de nouveau son créateur, le laissant dans un état comateux. Tandis que les Hommes Nouveaux, les Acolytes, l’Homme-Bête et les Héros à Louer, conduits sur place par le Tigre Blanc, toujours à la recherche de l’Homme-Bête, s'affrontaient mutuellement à Wundagore, le Maître de l’Evolution, reprenant conscience, se fit évoluer en quelques instants jusqu’au sommet de l’échelle de l’évolution, dans le fol espoir de purifier les formes de vie la planète, afin de mettre un terme au chaos environnant. De son côté, l’Homme Nouveau appelé Lord Delphis finalisa un remède stable à partir de l’Isotope E, l’Isotope G ; l’Homme-Bête et le Tigre Blanc – cette dernière à sa propre demande – furent régressés à leur forme animale initiale ; Exodus, tombé dans le coma, fut placé dans une chambre scellée sous Wundagore, et le Chevalier Noir, venu avec les Héros à Louer, resta à Wundagore pour former une nouvelle génération de Chevaliers de Wundagore.

Le Maître de l’évolution conçut une base en orbite où il fut bientôt contacté par Mr Sinistre, la nouvelle identité de son inspirateur, le Dr Nathaniel Essex. Celui-ci convainquit Herbert d’annuler les mutations trop importantes, à l’origine de l’apparition de mutants dotés d’une puissance extraordinaire. Herbert mit au point un bouclier pour réaliser le projet mais Sinistre trahit le Maître de l’évolution, détournant le processus d’Herbert vers toutes les mutations de toute la vie terrestre. Les X-Men, bien que dépourvus de leurs pouvoirs, intervinrent et stoppèrent Essex et le Maître de l’Evolution, qui détruisit volontairement son équipement, restaurant la Terre dans sa forme originelle. Demeurant à Wundagore, le Maître de l’évolution fut contacté successivement par le Fauve (Hank McCoy) qui cherchait de l’aide pour restaurer les pouvoirs des mutants après le Jour M, puis par Spider-Man, à la recherche d’aide pour sauver la vie de sa tante, May Parker. Repartant dans l’espace, il se rendit au cœur de l’empire kree et se retrouva mêlé à la guerre entre les Krees et les Phalanx. Adam Warlock mena Dragon-Lune et Quasar (Phyla-Vell) à lui pour échapper à leurs poursuivants et Herbert sembla les aider dans un premier temps ; mais, arrivé sur Hala, le Maître trahit ses alliés, révélant avoir déjà noué une alliance avec Ultron, le chef des Phalanx et transféra l’essence du robot dans le corps de Warlock. Cependant, celui-ci put reprendre le contrôle de son corps, participant à la défaite d’Ultron ; de son côté, Herbert regagna la Terre, s’installant de nouveau dans sa base orbitale. Là, il s’associa à Magnéto et au Colosse, étudiant la raison pour laquelle autant de mutants avaient perdu leurs pouvoirs le Jour-M. Il aide le maître du magnétisme à mettre au point un uniforme simulant ses anciens pouvoirs magnétiques ; en échange, Magnéto attaqua les X-Men, créant ainsi une diversion permettant à Herbert d’examiner le Céleste rêveur, désormais dressé au cœur de San Francisco et récupérer un objet à l’intérieur du Céleste. Après un long examen du Céleste rêveur, le Maître de l’évolution soumit Magnéto à un processus technologique extrêmement dangereux pour restaurer ses pouvoirs, une tentative qui fut une réussite.

Quelques temps après, la garnison d’Hommes-Nouveaux du Mont Wundagore fut massacré par l’Ancien Dieu Chthon, qui avait réussi à se manifester de nouveau, avant d’être repoussé par les Avengers de Hank Pym (devenu la nouvelle Guêpe). C’est probablement cette situation qui poussa le Maître de l’évolution à reprendre ses expériences sur les animaux, dont l’un des résultats fut l’Hippo, créé à partir d’un hippopotame de zoo. Revenu dans le système solaire, Herbert s’allia avec l’alchimiste Diablo ; ensembles, ils provoquèrent l’évolution du Troll Ulik et de la Dynamo pourpre, avant d’enlever Iron-Man et l’armure du Destructeur d’Asgard dans l’espoir de créer une nouvelle forme de vie mêlant technologie, mysticisme et science. Mais Diablo trahit Herbert, transférant son corps dans l’armure du Destructeur et obtenant ainsi d’immenses pouvoirs ; cependant, unissant leurs efforts, Iron-Man et Thor purent inverser le transfert, ramenant Diablo à son état de mortel. Quand Mr Fantastic et le Dr Fatalis réunirent au sein de la Fondation du Futur d’autres génies pour mettre au point un plan pour vaincre le Conseil des Reeds ; le Maître fut l’une de ces recrues, invité par la Chose et les jeunes Moloïdes de la Fondation à rejoindre le groupe. Peu de temps après, les Reeds vaincus, il absorba les énergies cosmiques du Surfeur d’argent, le transformant en mortel tandis qu’il acquérait sa puissance ; Herbert en profita pour modifier la sphère de destruction de planètes de Galactus pour en faire un instrument de création de vie pour les mondes et régions désertiques. Le Maître se confectionna son propre héraut, l’Eclaireuse, avec la scientifique Suzi Endo, avant de créer un nouveau biotope sur la Terre, où la vie n’avait besoin que de soleil pour survivre, sans besoin de manger d’autres êtres vivants. Mais le Surfeur, les Quatre Fantastiques et l’armée associèrent leurs efforts pour détruire cette zone, poursuivant la lutte sur la lune quand Herbert tenta de la terraformer, craignant que cela ne perturbe l’équilibre de la Terre. Arrivant sur les lieux, Galactus refusa d’affronter Herbert, lui cédant sa machine après avoir considéré que, comme créateur de vie, le Maître de l’évolution formait à présent une fonction opposée à la sienne, renforçant l’équilibre de l’univers. Après avoir redonné son apparence humaine à Endo, le Maître repartit pour l’espace, comptant poursuivre son œuvre créatrice dans le reste de l’univers. Le Maître est récemment revenu après que la Terre avait été ensemencé par Ex Nihilo, s’intéressant à de jeunes êtres évolués du Pays sauvage, issus du Peuple-Zèbre de la région.

Pouvoirs : Le Maître de l’Evolution a fait évoluer son propre cerveau pour qu’il atteigne son plein potentiel ; il possède ainsi des connaissances et des capacités intellectuelles quasiment sans limites. Il dispose de vastes pouvoirs psioniques qui lui permettent de réarranger la matière et l’énergie. La portée exacte de ses pouvoirs est inconnue. De plus, il peut faire évoluer ou régresser les êtres vivants, accroître ou décroître ses propres masse et taille, et voyager à travers les dimensions. Il est capable de créer des êtres vivants à partir de rien, de projeter des décharges énergétiques et a démontré des capacités télépathiques et télékinésiques. Kubik le définit comme l’un des « êtres élevés », aux côtés d’entités comme l’Etranger, Galactus, les Célestes ou le Vishanti.

Aptitudes : Le Maître de l’évolution est actuellement l’un des meilleurs et plus compétents généticiens de la Terre, sinon le meilleur.

Equipement : Le Maître de l’évolution utilise fréquemment de nombreuses machines pour contrôler les effets de l’évolution, la sienne ou celle de ses créations. Son armure le protège automatiquement par des systèmes de sauvegarde, assurant sa survie dans les circonstances les plus extrêmes ; les systèmes de l’armure lui fournissent nourriture et assurant l’alimentation et le recyclage de son air. Cette armure est capable de s’auto réparer, et peut alors restaurer la vie du Maître de l’évolution en utilisant le code génétique stocké dans ses systèmes. Le Maître de l’évolution a construit et fut régulièrement basé dans la Citadelle des Sciences, sur le Mont Wundagore, en Transie ; celle-ci est capable de décoller et voyager dans l’espace. Il a employé plusieurs autres bases, dont un centre de recherches au Pays sauvage, un château à New York, des laboratoires sous plusieurs villes importantes et même des laboratoires spatiaux, allant de simples bases sur un astéroïde à des vaisseaux orbitaux voire des vaisseaux-mondes tel que Néo-Wundagore.

Caractéristiques particulières : Le Maître de l’évolution alterne les comportements responsables, de créateur bien intentionné avec ceux de véritable « savant fou », une situation accrue depuis ses deux crises de folie, provoquées par ses confrontations successives avec les Beyonders et les Célestes (à ce titre, il est intéressant de remarquer que ces deux races sont autrefois intervenus dans l’histoire et l’évolution humaines et ont peut-être un intérêt personnel à provoquer la démence du Maître de l’évolution). Parfois hautain et arrogant, il sait aussi faire preuve de gentillesse et de responsabilité, parfois même dépourvu de toute rancœur : sauvant ainsi Galactus malgré la tentative de celui-ci de détruire la Contre-Terre et restaurant le Pays sauvage, création des Beyonders qui avaient privé le Maître de l’évolution de cette même Contre-Terre. Alors qu’il manifeste à l’occasion une attitude paternaliste et protectrice – par exemple, envers Adam Warlock, Vif argent, Spider-Woman, Thor et, bien sûr, ses Hommes Nouveaux – il sait aussi faire preuve d’une extraordinaire indifférence quand sa propre sécurité est en jeu – trahissant Warlock pour échapper aux Phalanx. Il reste ainsi un individu extrêmement complexe, dont les motivations peuvent apparaître des mois, voire des années, après ses actions.

Iron Sim 18567

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 6
    Membre : 0