Les futurs fans Marvel sont chez Popnbaby.com !



Popnbaby.com, la référence des vêtements rock pour bébé et Marvel World vous proposent une collection de 10 grenouillères Marvel.

Transformez votre bambin adoré en Deadpool, Wolverine ou Thor avec ces grenouillères. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Newmark, Lotus - Marvel-World.com

Encylopédie - Newmark, Lotus

Véritable nom : Inconnu ; son véritable prénom est peut-être Lotus ; Newmark est peut-être, ou ,non, un surnom ou un pseudonyme.
Profession : Criminelle professionnelle, chef de gang, trafiquante de drogues, financière, ancienne agent des forces de l’Axe, ancienne propriété d’une boutique de curiosités
Statut légal : Citoyenne des Etats-Unis, peut-être citoyenne chinoise également
Identité : Publiquement connue
Autre identité : Lady Lotus
Lieu de naissance : Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Jerome (nom de famille inconnu, père, décédé), une mère non identifiée (décédée), Nia Noble (fille), Peter Noble (le Rorqual, gendre)
Appartenance à un groupe : Chef de son propre gang, ancien membre des Super-Axis
Base d'opérations : Los Angeles (Californie, Etats-Unis), auparavant Hong Kong (Chine), autrefois la Maison du Lotus (Chinatown, New York, New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : (Lady Lotus) Invaders (vol.1) # 37 (février 1979, par Don Glut & Alan Kupperberg), (Lotus Newmark) Avengers Spotlight # 30 (mars 1990, par Steve Gerber & Al Milgrom) – VF : Marvel Top (vol.2) n°11 (septembre 2013, avec Captain America : Forever Allies # 1 ; Invaders # 37 et Avengers Spotlight # 30 sont inédits en France)
Taille : 1m77
Poids : 61 kg
Yeux : Verts
Cheveux : Noirs

Histoire : Lotus, si tel est bien son prénom, naquit au Japon durant les années 1910, d’un père américain, Jerome, et d’une mère japonaise. Peu après sa naissance, la famille s’installa à Los Angeles, en Californie, où ils demeurèrent jusqu’à ce que Lotus ait six ans. Là, le père de Lotus emmena sa famille à Hong Kong, espérant y gravir les échelons d’une société d’importation de textiles au marché noir. Initialement, la carrière de Jerome connut une certaine prospérité, ne se préoccupant guère des conséquences de son travail sur les ouvriers asservis utilisés par ses fournisseurs. Mais, un jour, un chauffeur de taxi, qui fuyait un poursuivant, fonça sur la famille de Lotus ; Jerome saisit la main de sa fille pour la mettre en sécurité mais son épouse n’eut pas autant de chances ; se foulant la cheville en cherchant à fuir le véhicule, elle fut percutée par celui-ci et tuée sur le coup. Jerome ne se remit jamais du drame, reprochant bientôt à sa fille la mort de sa mère, tandis qu’il plongeait dans l’alcool et le jeu. Finalement, un seigneur du crime local, Li Fong vint trouver Jerome, exigeant qu’il règle ses dettes de jeu ; quand l’Américain se révéla incapable de le payer, Fong lui proposa soit de lui donner deux de ses doigts en paiement, soit de lui donner sa fille, Lotus. Jerome garda ses doigts et Lotus, encore enfant, fut ainsi donnée à Fong.

Fong ordonna à ses employés d’entraîner Lotus aussi bien dans les arts martiaux que dans les disciplines académiques. Vers l’adolescence, Lotus commença à faire preuve de capacités psychiques et elle entreprit de les développer à travers une méditation régulière, les renforçant au moyen de fleurs de lotus. Quand Lotus fut devenue une jeune adulte, Fong demande à être payé pour l’éducation qu’il lui avait fournie, sollicitant des faveurs sexuelles de la part de la jeune femme. Lotus, qui apprit rapidement à dissocier son esprit et son corps, ne fut pas choquée de la demande, à laquelle elle accéda, considérant qu’elle avait reçu bien plus qu’il ne lui prenait et, malgré leur différence d’âge, des sentiments apparurent entre eux deux. Lors de son vingt-et-unième anniversaire, Lotus connut l’illumination avec le Bouddha et Fong, la félicitant de sa réussite, lui rendit sa liberté et lui proposa de choisir son cadeau de séparation. Lotus exigea l’adresse de son père et suivit sa trace jusqu’à Los Angeles, où il était rentré, et lui trancha deux doigts de la main, les lui présentant sous les yeux pendant une longue minute, avant de percer son cœur à main nue, le tuant sur le coup.

Après le déclenchement de la guerre entre les Etats-Unis et le Japon, en décembre 1941, Lotus commença à utiliser ses pouvoirs pour éviter d’être envoyée dans un camp de concentration sur la côte ouest, les Américains emprisonnant les citoyens d’origine nippone par peur d’une cinquième colonne sur leur territoire. Se faisant désormais passer pour une Asiatique d’origine chinoise en utilisant ses pouvoirs hypnotiques, elle ouvrit une boutique de curiosités à Chinatown, dans Manhattan, à New York, la « Maison du Lotus ». Furieuse de voir la manière dont les Américains traitaient les Nippo-américains, un sentiment vraisemblablement renforcé par l’attitude de son père vis à vie d’elle, Lotus se promit de contribuer à détruire les Etats-Unis et réussit à entrer en contact avec des agents de l’Axe, devenant l’un de leurs agents, sous le nom de Lady Lotus. Elle captura aussi plusieurs Chinois du quartier, les hypnotisant afin qu’ils forment sa garde personnelle de samouraïs, tandis que plusieurs Chinoises étaient hypnotisées pour devenir ses servantes.

Alors que l’Atlante U-Man était sur le point d’attaquer le vaisseau de son ennemi Namor, Lotus utilisa ses pouvoirs mentaux pour l’obliger à rompre le combat et se rendre au repaire de la jeune femme. Sur place, U-Man écarta vite trois des gardes de Lotus mais succomba aux pouvoirs mentaux de la Japonaise, qui fut néanmoins impressionnée par sa résistance à son contrôle mental. Lui montrant l’image de la Fille dorée, une jeune Nippo-américaine membre du Kid Commando, qui l’intéressait particulièrement, Lotus envoya U-Man la capturer. Emmenée dans un entrepôt, la jeune héroïne fut livrée à Lotus qui soigna particulièrement sa prisonnière, lui révélant ses origines, dans le but évident de la rallier à ses projets en faisant appel à leurs origines japonaises communes. Mais la Fille dorée resta insensible aux appels de Lotus, restant fidèle aux Etats-Unis en dépit de l’emprisonnement de son père ; quand Lotus tenta alors de la contrôler mentalement, la Fille dorée réagit d’une décharge lumineuse qui aveugla sa geôlière. U-Man et les gardes tentèrent de reprendre la Fille dorée mais c’est alors que les Envahisseurs et le reste du Kid-Commando arriva sur place, pour sauver leur amie et Lady Lotus prit la fuite avec U-Man, alors même que d’autres agents à elle, en Angleterre, ramenaient à la vie le vampire nazi appelé le Baron Blood (John Falsworth).

Une fois le Baron Blood conduit chez elle, Lady Lotus lui démontra, comme à U-Man, qu’elle possédait la capacité de le contrôler mentalement aussi bien que le seigneur des vampires Dracula. Puis, elle lui fournit un cercueil contenant de la terre anglaise afin qu’il se repose, ainsi qu’un nouvel uniforme pour remplacer ses guenilles déchirées. Puis, elle l’envoya aider Master-Man et la Guerrière à s’introduire secrètement aux Etats-Unis, ce qu’il réussit, en dépit de l’intervention des Envahisseurs. Désormais à la tête de quatre agents surhumains au service des forces de l’Axe, Lotus leur déclara qu’ils devaient unir leurs forces au sein des Super-Axis pour vaincre leurs ennemis ; quand les deux Allemands refusèrent, comme les autres, de lui obéir, Lotus utilisa ses pouvoirs mentaux pour les y contraindre au moyen d’illusions. Leur première réunion fut vite interrompue par l’arrivée de la Torche humaine (Jim Hammond), qui s’interrogeait sur l’éventuel lien entre Lady Lotus et la Maison du Lotus ; pris par surprise, il succomba à son tour au pouvoir hypnotique de Lotus. Lotus envoya alors les Super-Axis et la Torche détruire le chemin de fer de Chicago, afin de ralentir l’effort de guerre américain, les surveillant à distance grâce à ses pouvoirs mentaux. Mais quand la Torche manqua de peu de tuer Miss América et Whizzer (Robert Frank), Captain América (Steve Rogers) réussit à raisonner Hammond. Furieux d’avoir été manipulé, la Torche attaqua seul la Maison du Lotus, triomphant des samouraïs protégeant Lady Lotus en les libérant de leur contrôle mental grâce à un flash de lumière. Cependant, Lotus réussit à lui échapper, profitant de la confusion de la bataille entre les Envahisseurs, arrivés en renfort, et les Super-Axis. Se cachant à Chinatown, elle croisa quelques jours après la Griffe jaune, et sa nièce Suwan, que Lotus, stupéfaite de les voir, pensaient n’être que de simples légendes. La Griffe la félicita de son ambition, lui reprochant cependant d’avoir agit trop précipitamment et lui promettant qu’il finirait par mettre les Etats-Unis à genoux, même si cela devait lui prendre encore une décennie. Les activités ultérieures de Lotus en compagnie de la Griffe demeurent cependant inconnues ; il n’est pas certain qu’ils aient travaillé de concert même si la Griffe peut être à l’origine de la longévité exceptionnelle de Lotus.

Par la suite, U-Man, souhaitant se venger de Lotus pour avoir fait de lui un simple pion, la retrouva et la viola afin de la punir. Ironiquement, le viol conduisit Lotus à se retrouver enceinte, et elle donna naissance peu après à une fille, baptisée Nia, qui allait plus tard devenir l’épouse d’un autre héros costumé de la Seconde Guerre, le Rorqual (Peter Noble). En 1943, Lady Lotus hypnotisa une bande de zazous pour fomenter une émeute au Paramount Theater, à Los Angeles ; mais les Jeunes Alliés – un groupe d’adolescents auquel appartenaient également Bucky Barnes et Toro – intervinrent, brisant le contrôle hypnotique de Lotus sur les zazous avec un flash de lumière, reprenant la méthode employée par la Torche. C’est alors que l’un des serviteurs de Lotus, Samaru, lui présenta une gemme récemment découverte sur une île de l’Océan pacifique – où elle avait été en fait cachée par le seigneur de la guerre des Déviants Kro ; Lotus réalisa immédiatement que la gemme lui permettait d’augmenter encore sa puissance psychique. Rêvant de se venger des Jeunes Alliés, elle les retrouva aux studios de cinéma de Democracy Pictures, hypnotisant acteurs et machinistes pour qu’ils attaquent les jeunes justiciers ; elle réussit à hypnotiser Toro, l’utilisant pour qu’il capture ses autres coéquipiers. Puis, Lotus utilisa la gemme pour placer ses prisonniers sous son contrôle, leur ordonnant de piloter deux avions et mener un assaut contre des installations militaires américains. Toutefois, Washington « Whitewash » Jones réussit à échapper à son contrôle hypnotique et libéra Toro en utilisant un pistolet d’alarme qui produisit un flash lumineux suffisant pour ébranler l’influence mentale de Lotus. Toro libéra à son tour les autres Alliés et l’attaque prévue fut ainsi annulée. Les Jeunes Alliés retournèrent à la base de Lotus et, durant leur affrontement, la gemme commença à provoquer un séisme ; Toro aspergea la pierre de ses flammes, la précipitant dans une crevasse ouverte par le tremblement de terre, échappant à leur vue. Privée de la pierre, Lotus décida de s’enfuir à nouveau, en compagnie de Samaru, espérant qu’elle pourrait un jour retrouver sa gemme.

Lotus disparut de la circulation pendant plusieurs décennies, ne réapparaissant que récemment, ayant abandonné le pseudonyme de Lady Lotus et se faisant appeler à présent Lotus Newmark. Se tenant dans l’ombre, elle dirigeait un réseau de trafic de drogues en Californie, installée à Beverly Hills, à Los Angeles, utilisant la compagnie cinématographique Lotus Realtors comme façade pour ses activités criminelles, progressivement étendues à toutes les substances récréatives synthétiques illégales pour compenser la baisse du trafic de cocaïne. Trempant aussi dans le jeu, elle obligea un médecin, endetté vis à vis d’elle, à effectuer diverses interventions chirurgicales non légales ; découvert, le médecin fut radié de l’ordre mais Lotus le recruta, le gardant à son propre service pour disposer de son médecin personnel, totalement dévoué. Pour renforcer son réseau criminel, Lotus forma une alliance avec le gang urbain des Stone Perfs, grâce à son agent « Prince », et la Triade du Phénix. Quand les Perfs attirèrent involontairement l’attention de l’Avenger Hawkeye (Clint Barton) en quittant leur territoire afin de se venger du gang rival des Blanks, en dépit des ordres de Lotus, celle-ci leur ordonna de réparer leurs erreurs en attirant encore plus l’attention des héros, afin de les détourner du trafic de drogues ; ainsi, les Perfs tendirent une embuscade à Hawkeye, manquant de peu de le tuer. L’archer mit trois semaines pour récupérer de son mitraillage mais, rétabli, il se mit confectionner un nouvel uniforme, plus protecteur, se lançant dans une campagne contre les Perfs, désireux d’éliminer totalement le gang. Quand Prince fut arrêté, Lotus dut envoyer son avocat, Auggie Slater, le libérer sous caution et l’envoya accompagner le tueur Reynaldo Cortizar pour éliminer Hawkeye. Cortizar manqua de peu de tuer le héros, tandis que Prince prenait la fuite, mais Cortizar fut finalement lui-même abattu par le récemment apparu vigilant masqué surnommé le Terminateur – l’adolescent Luis Guitterez, dont la famille avait été victime des Perfs. Alors que le Terminateur, dont l’identité demeurait un mystère pour tout le monde, continuait à tuer les Perfs, Lotus décida qu’ils étaient devenus un poids morts et ordonna à Prince, qu’elle avait sérieusement blessé avant de le faire soigner par son médecin pour le punir de l’abandon de Cortizar, de mener les derniers membres du gang dans une carrière Korman, dans le désert de Mojave, où les hommes de Lotus incendièrent littéralement les derniers Perfs, tandis que Prince laissait des preuves impliquant le Terminateur dans le massacre. Lotus remercia charnellement Prince pour sa trahison, l’emmenant dans sa résidence de Beverly Hills où elle lui montra les deux doigts de son père. Mais, le lendemain, Prince eut une nouvelle altercation avec Hawkeye, réussissant à s’enfuir en volant l’aérocycle du héros, qu’il crasha dans le jardin de la résidence de Lotus. Furieuse qu’un lieu puisse être établi entre eux deux, elle le gifla, menaçant de le tuer à moins qu’il ne parte et ne revienne jamais. Peu de temps après, le Terminateur devait tuer Prince à son tour.

Lotus ne tarda pas à remplacer Prince par Andrew, un homme qui avait été brisé par la vie et que la Nippo-américaine aida à retrouver force et conviction, avant de faire de lui son bras droit dans son organisation. Lotus forma aussi une alliance avec Tolliver (en fait Tyler Dayspring puis Génésis) mais leur association tourna vite court, chacun d’eux perdant beaucoup dans cet échec qui les laissa méfiant l’un envers l’autre. Lotus créa alors la Réponse armée, des guerriers revêtus d’armures fournissant protection contre rémunération. Pour créer un vrai besoin pour le groupe, Lotus envoya Goliath (Erik Josten, aujourd’hui Atlas) et Gamma-Burn, une femme exposée aux rayons gammas, pour ravager la ville. En parallèle, ne désespérant pas de retrouver la gemme perdue en 1943, Lotus fit des propositions pour racheter Global Studios, le nouveau nom de Democracy Pictures. Ces tentatives l’opposèrent à Helen Eve, en réalité l’Asgardienne Amora, mieux connue comme l’Enchanteresse ; cette dernière utilisa alors ses propres pouvoirs pour contrôler Wonder Man (Simon Williams), l’envoyant détruire les accessoires de tournage de l’un des films de Lotus, afin d’affaiblir sa société et permettre ainsi à l’Enchanteresse de s’en emparer. Ignorant cependant tout de l’implication de l’Asgardienne, Lotus supposa qu’il s’agissait d’une vengeance pour son conflit avec Hawkeye et tourna alors son attention contre Wonder Man. Après une rencontre face à face, grâce à Neal Saroyan, l’agent de Williams, pour jauger son adversaire, Lotus envoya le tueur Splice éliminer le héros ; mais Splice fut vite vaincu et emprisonné. Lotus refusa de le faire libérer immédiatement, réfléchissant aux alternatives, pendant que Andrew convainquait Saroyan qu’ils avaient tous deux été victimes de la Maggia et que Lotus n’était pour rien dans les récentes attaques. Lotus envoya ensuite Ravage (Stuart Clarke) contre Wonder Man mais il fut également défait ; cette fois, Lotus le fit libérer immédiatement sous caution, tout en prenant soin de dissimuler sa propre implication, puis fit également libérer Splice.

Quand ses hommes informèrent Lotus que Wonder Man s’était rendu dans un temple bouddhiste cambodgien, la criminelle se mit à craindre qu’il soupçonna les liens existant entre son organisation et la Triade du Phénix de Hong Kong, qui dirigeait des gangs de Vietnamiens dans le quartier. Elle décida d’accélérer alors ses plans, envoyant certains de ses hommes attaquer Beverly Hills, justifiant ainsi l’intervention et l’intérêt de la Réponse armée. Apprenant bientôt le combat entre Wonder Man et Angkor, Lotus fut furieuse que cet affrontement suscite plus de réaction que l’agression à Beverly Hills tout en souhaitant que Angkor réussisse à éliminer le héros, lui permettant d’envoyer alors la Réponse armée pour contrer le danger. Malheureusement pour elle, Williams triompha de son ennemi, contrecarrant encore une fois ses projets. Peu après, elle envoya l’un de ses hommes, Troy Donahue, à Las Vegas, afin de participer au démantèlement du réseau du Caïd (Wilson Fisk), qui venait d’être vaincu par Daredevil ; toutefois, Donahue fut tué par Deadpool (Wade Wilson), envoyé à Vegas pour le compte de Tolliver. La première attaque sur Beverly Hills ayant manqué d’impact, Lotus ordonna à Andrew d’envoyer un autre groupe pour harceler le quartier. De son côté, elle séduisit le producteur Sol Sterling, obtenant de lui le financement nécessaire pour la Réponse armée, avant de le faire tuer par ses hommes pour l’empêcher de parler de leur arrangement.

De son côté, la Réponse armée montrait son efficacité au grand public en contrant les attaques des gangs contre Beverly Hills, faisant gonfler leur popularité, malgré la propre implication ponctuelle de Wonder Man dans les combats contre les gangs. Pendant que le racket de protection de la Réponse armée fonctionnait à merveille, Lotus envoya Splice et Ravage s’occuper de Wonder Man, redoutant qu’il ne démasque la supercherie, pendant que la Réponse armée exécutait, sur ordre de Lotus, les différents agents de la criminelle susceptible de révéler son implication dans les attaques sur Beverly Hills. Avec le nouvel échec des deux tueurs, Lotus reprit contact avec Saroyan, proposant ainsi un rôle à Williams dans un film tourné hors de Los Angeles, afin de l’amener à quitter quelques temps la ville et lui laissant ainsi le champ libre. Vers la même époque, Trevor Madsen l’engagea alors pour arracher le contrôle de la Fondation Taylor à Dwayne Taylor (alias le premier Night-Thrasher), en kidnappant son ami Andrew Chord, mais Taylor la maîtrisa et l’obligea à dévoiler l’implication de Madsen. En l’absence de Wonder Man, les Crazy Eight – des vigilants qui avaient obtenu leurs pouvoirs à partir de l’énergie ionique de Wonder Man – s’intéressèrent aux activités de la Réponse armée, découvrant le racket de protection. Après avoir filmé des preuves des agissements criminels du groupe, ils révélèrent au grand jour le racket organisé. Lotus envoya alors Splice éliminer les Crazy Eight, avec l’aide de Ravage ; mais, alors que Lotus jouait à la dominatrice avec un des conseillers municipaux de LA, elle apprit d’Andrew que Wonder Man venait de revenir en ville et avait sauvé les Crazy Eight de Splice et Ravage. Lotus décida d’impliquer directement la Réponse armée contre l’Avenger mais, après avoir défait les deux surhumains, Williams menaça les hommes de la Réponse armée de les tuer, les poussant à battre en retraite. Devant cette défaite, Lotus ordonna à Andrew d’endosser seul la responsabilité de leurs agissements criminels.

Après que Wonder Man eut démoli un nouveau plateau de tournage de Lotus, en combattant des démons au service de Méphisto, la criminelle prit contact avec le seigneur infernal, organisant de nouveaux Maîtres du mal – la Goliath, la Griffe noire et l’Homme-Singe – pour combattre Williams et ses alliés d’alors, son frère le Moissonneur et le propre fils de Méphisto, le démon Blackheart. Ce faisant, elle révéla au héros son implication dans plusieurs de ses récents conflits, juste avant que Méphisto ne l’offre en sacrifice à la Griffe noire afin d’accroître les pouvoirs des autres Maîtres face à leurs adversaires. Le prêtre vaudou sembla alors égorger Lotus, la tuant sur le coup ; malgré cela, Wonder Man et ses alliés furent victorieux et Méphisto se désintéressa de la lutte. Cependant, la plupart des aspects de ce combat semblent n’avoir été que des illusions, puisque Lotus, bien vivante, réapparut quelques temps après toujours à la tête de son organisation criminelle, bientôt débarrassée de Wonder Man quand celui-ci trouva apparemment la mort aux côtés de Force Works en combattant les Diasporés.

Plusieurs mois après, Lotus entra en contact avec le réalisateur Bob O’Bryan, sous prétexte d’un nouveau tournage mais le plaça sous contrôle hypnotique, l’obligeant alors à reformer le Colosse vivant, afin qu’il lui serve de gros bras pour son nouveau projet de racket de protection. Deux mois plus tard, Lotus fut informé que Wonder Man, récemment ramené à la vie, et son ami le Fauve (Hank McCoy), venaient d’arriver à Los Angeles ; immédiatement, elle entreprit d’utiliser le Colosse vivant contre son vieil adversaire. Cependant, elle commença par envoyer la Réponse armée contre les deux Avengers, qui échappèrent aux agresseurs. Peu après, Lotus se retrouva face à face à Wonder Man, lors d’une soirée littéraire caritative et Williams fut stupéfait de croiser celle qu’il croyait morte depuis plusieurs mois ; Lotus feignit de tout ignorer et fut même à son tour surprise de voir Williams évoquer ses activités criminelles passées. Immédiatement après, Lotus ordonna à O’Bryan d’attaquer les deux héros avec le Colosse vivant. Même si celui-ci eut initialement le dessus sur les héros, la bataille tourna quand Lotus tenta d’hypnotiser le Fauve ; entraîné par Charles Xavier à résister au contrôle mental, McCoy résista aisément aux tentatives de Lotus, avant de l’étourdir d’un seul coup. O’Bryan fut alors libéré lui aussi du contrôle mental de Lotus, cessant les hostilités, tandis que la police procédait à l’arrestation de Lotus, qui continua à nier tout souvenir de l’affaire de Méphisto, promettant en revanche de se venger de Wonder Man pour avoir démasqué ses activités criminelles.

Lotus fut emprisonnée dans un pénitencier fédéral des Montagnes Rocheuses, dans le Colorado, sa cellule intégrant une technologie bloquant ses pouvoirs psychiques. La criminelle profita de la prochaine libération d’une codétenue pour prendre sa place après avoir désactivé le système de blocage et hypnotiser prisonnière et gardiens pour sortir libre du pénitencier. Quelques temps après, elle se rendit aux funérailles de Washington Jones, ignorant que James Barnes – autrefois Bucky et, à présent, Captain América – se trouvait aussi parmi les invités. Celui-ci reconnut son ancienne ennemie et décida d’enquêter, découvrant rapidement que la prisonnière répondant au nom de Lotus n’était qu’une supercherie. Se satisfaisant d’avoir survécu à Jones, Lotus eut aussi la chance d’apprendre que ses ouvriers venaient de finalement retrouver la gemme perdue autrefois à Global Studios. Elle eut juste le temps de s’emparer de la gemme, avant de devoir prendre la fuite quand Barnes arriva sur les lieux, ayant réussi à retrouver sa trace. Lotus s’envola alors pour l’île du Pacifique où la gemme avait été initialement découverte des décennies auparavant. Avec l’aide de Saburo, le petit-fils de Samaru, Lotus découvrit le temple où avait eu lieu la découverte, ignorant que Captain América avait réussi à la suivre. Alors qu’elle examinait les hiéroglyphes du temple, elle fut attaquée par le héros ; avec l’aide de la pierre, elle tenta de l’enterrer vivant, s’enfuyant de nouveau à bord de son avion, cette fois à destination de la Cité des Dieux de l’espace, dans les Andes, afin d’y retrouver une seconde gemme. Quand Captain América arriva à son tour, ayant échappé aux ruines du temple, Lotus utilisa la gemme pour l’emprisonner dans un champ de force, avant de l’hypnotiser. Mais Barnes ne faisait que simuler d’être sous l’influence de Lotus et profita d’une distraction pour mettre la main sur la seconde gemme et la détruire avec son bras artificiel. La première gemme réagit immédiatement en échappant à Lotus, prenant la place de sa jumelle dans le temple qui commença alors à s’effondrer. Lotus et Barnes prirent la fuite et le héros profita de la situation pour placer sur le crâne de son ennemie un bandeau psionique bloquant ses pouvoirs. Elle tenta une ultime fois d’échapper au Captain mais tomba dans les mains de ses alliés, Black Widow, le Faucon et Jack Muldoon. Ce dernier promit alors à Barnes qu’il veillerait à ce que la criminelle soit présentée à un tribunal international pour ses anciens crimes. Lotus n’est pas réapparue depuis.

Pouvoirs : Lotus Newmark peut hypnotiser d’autres personnes du moment qu’elle établit un contact oculaire avec sa cible. Elle peut maintenir ce contrôle sur de vastes distances, projeter des images mentales dans sa boule de cristal et projeter des illusions. Elle possède aussi des pouvoirs limités de précognition. Lotus explique également que ses pouvoirs mentaux et sa discipline mentale lui ont permis de ralentir le vieillissement de son corps.

Aptitudes : Lotus Newmark est une femme d’affaire roublarde et une pratiquante d’arts martiaux aux talents mortels. Elle est suffisamment vive, forte et douée pour enfoncer le bout de ses doigts à travers la cage thoracique d’un homme adulte. Elle est prête à utiliser tous ses charmes, y compris physiques, pour manipuler et contrôler d’autres personnes.

Equipement : En s’exposant aux fleurs de lotus, Lotus Newmark augmente ses pouvoirs hypnotiques et mentaux ; ainsi, elle prend régulièrement des bains de fleurs de lotus, d’environ une heure afin d’entretenir ses pouvoirs. En possession de la gemme de puissance céleste, ses pouvoirs mentaux étaient encore accrus ; de plus, elle pouvait voler, créer des champs de force, produire des décharges d’électricité et déclencher des séismes.

Caractéristiques particulières : Lotus Newmark ne croit ni en la loyauté, ni en la confiance, mais seulement le contrôle et la fiabilité.

Commentaires : Ce n’est que dans la mini série Captain America : Forever Allies (de Roger Stern) ; cela conduit à certaines incohérences dans les différents récits de Lotus sur ses origines, comme le fait de déclarer être née au Japon à la Fille dorée, et à Los Angeles, à Prince. Cependant, ces contradictions se résolvent aisément en considérant que, experte manipulatrice, Lotus peut se livrer aisément au mensonge.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 2583

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 22
    Membre : 0