M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Carnage (Ultimate) - Marvel-World.com

Encylopédie - Carnage (Ultimate)

News » Marvel » Encyclopédie (12379 lectures)

Véritable nom : (I) Aucun, (II) l’Expérience Stacy
Profession : (I & II) cobayes de laboratoire
Statut légal : (I) Aucun, (II) Citoyenne des Etats-Unis, sans casier judiciaire, encore mineure
Identité : (I) Aucune, (II) secrète
Autre identité : (I) aucune, (II) Gwen Stacy
Lieu de naissance : (I) les laboratoires de l’Empire State University (New York, Etats-Unis), (II) un laboratoire secret (New York, Etats-Unis)
Situation de famille : (I & II) Célibataire
Parents connus : (I) Peter Parker (Spider-Man, source génétique), (II) Gwen Stacy (source génétique)
Appartenance à un groupe : (I & II) Aucun
Base d'opérations : (I & II) New York (New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : (I) Ultimate Spider-Man # 61 (août 2004, par Brian M. Bendis & Mark Bagley), Ultimate Spider-Man # 98 (octobre 2006, par les mêmes) – VF : (I) Ultimate Spider-Man n°32 (mars 2005), (II) Ultimate Spider-Man n°52 (août 2007)
Taille : (Carnage) variable, habituellement 1m70, (Stacy) 1m67
Poids : (Carnage) 88 kg, (Stacy) inconnu
Yeux : (Carnage) Jaunes, (Stacy) marrons
Cheveux : (Carnage) Aucun, (Stacy) blonds

Au cours d’un combat contre Gladiator, responsable d’une prise d’otages dans un musée, Spider-Man fut sérieusement coupé au niveau du ventre. Il se rendit alors au laboratoire du Dr Conners (autrefois le Lézard), pour obtenir l’aide du chercheur. Celui-ci soigna le héros mais, ayant appris qu’il risquait de perdre les subventions dont il bénéficiait pour ses recherches à cause du manque de résultats probants aux yeux des entreprises Stark, il saisit cette occasion pour récupérer le sang du justicier sur du coton. Etudiant celui-ci, Conners découvrit que le sang génétiquement modifié était susceptible de soigner ou de prévenir des maladies telles que le cancer, le diabète, les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson, et probablement bien d’autres encore. Conners sollicita Spider-Man pour pouvoir utiliser ce sang et le héros accepta, convaincu par les espoirs du médecin. Cependant, le sang du héros avait été infecté peu de temps par le symbiote de Venom et l’ADN du héros avait ainsi été secrètement contaminé.

Deux mois plus tard, Spider-Man combattit Boomerang, qui venait de commettre un braquage, s’interposant entre le criminel et le Punisher qui souhaitait éliminer le voleur. Le jeune héros les arrêta sans trop de difficultés mais, blessé une fois de plus, cette fois dans le dos, il retourna voir Conners pour être soigné. Après l’avoir pansé, le héros reparti, Conners alla trouver son « fils », « Little Ben », sur lequel veillait Ben Reilly, l’assistant de Conners : « un fils » né des expériences sur le sang de Spider-Man, encore semblable à un bébé. Mais, profitant d’une inattention de Reilly, « Little Ben » disparut. Alors que le laborantin allait annoncer la nouvelle à Conners, il entendit un hurlement ; se précipitant, il découvrit le corps desséché d’un agent de sécurité, le reste de son corps semblait avoir été absorbé d’une manière inconnue.

Croissant rapidement, la créature s’attaqua le soir-même à un jeune couple, jaillissant d’une rue obscure pour absorber leurs énergies vitales. Dotée désormais d’une apparence monstrueuse et manifestement agressive, la créature éprouva pour la première fois les souvenirs de Peter Parker – et, par voie de conséquence, de Spider-Man. Tandis que Conners découvrait l’horreur qu’il avait créée dans son laboratoire, le monstre continuait ses errances, traversant le Queens au bout d’une toile organique créée à partir de son propre organisme, se dirigeant vers la maison des Parker, attiré là par son instinct. A peine arrivé dans le jardin, la créature croisa la jeune Gwen Stacy, logée depuis la mort de son père chez les Parker ; prenant la jeune femme par surprise en adoptant le visage de Peter Parker, il absorba à son tour son énergie vitale de nature, ne laissant qu’une carcasse desséchée sur le sol. Ce fut May Parker qui, peu après, découvrit le corps mutilé de Gwen Stacy ; incapable de comprendre les circonstances de sa mort, la vieille femme appela son neveu au Daily Bugle. Informé de la mort de Stacy, Parker, revêtant son uniforme de Spider-Man, se précipita chez lui. A son arrivée, Parker découvrit les premiers inspecteurs arrivés sur les lieux, et en train de chercher la cause de cette mort identique aux autres cadavres retrouvés dans la soirée.

Cette nuit-là, May Parker envoya son neveu dormir chez Mary-Jane Watson, l’amie et voisine du jeune héros mais ce dernier fut incapable de trouver le sommeil, repensant sans cesse à la mort de son amie. Jetant un œil par la fenêtre, il eut la surprise d’apercevoir Conners, debout devant sa maison. Sortant sous son identité de Spider-Man, il l’attaqua, convaincu que le chercheur était responsable des tragiques événements, exigeant de lui des explications. Conners lui expliqua la création de « Little Ben », sa disparition et sa probable responsabilité dans les meurtres de la soirée. Conners reconnut aussi que la créature était un mélange de l’ADN du héros et de celui de Conners, dans le but de voir l’influence que le premier pourrait avoir sur le second, en s’inspirant des travaux de Richard Parker lui-même, le défunt père de Spider-Man, sur la régénération cellulaire. Soudain, alors que Conners continuait d’expliquer à Spider-Man la composition de la créature, celle-ci se manifesta, plus agressive que jamais. Adoptant l’apparence de Peter Parker, dont elle était une sorte de clone, elle fut entraînée par Spider-Man sur les toits, le héros ordonnant à Conners de regagner son laboratoire pour y mettre au point un moyen d’arrêter la chose désormais surnommée « Carnage ».

Après une longue course-poursuite sur les toits, Carnage décida de chercher de nouvelles victimes ; trouvant une voiture de police parmi de nombreux civils, la créature se jeta sur eux, absorbant l’essence vitale des deux policiers. Adoptant à présent l’apparence de Richard Parker, elle provoqua du coupla colère de Spider-Man ; plus déchaîné que jamais contre le monstre, le héros réussit à ramener Carnage vers la cheminée où il s’était débarrassé quelques temps avant de Venom, faisant tomber Carnage dans le conduit. Regagnant le laboratoire de Conners, Spider-Man et le chercheur se disputèrent, le héros jugeant le médecin responsable de la mort de Stacy et des autres victimes ; finalement, admettant sa propre culpabilité, Conners décida d’aller se livrer aux autorités et d’avouer ses actes. Au cours de la fermeture du laboratoire, Reilly profita d’un instant d’inattention des gardiens pour dérober un échantillon du sang de Parker, avant d’être arrêté à son tour.

Reilly fut bientôt libéré de prison dans le cadre d’un accord avec l’agent du FBI Henry Gyrich, afin de travailler sous les ordres du Dr Otto Octavius pour mener des expériences illégales afin de concevoir des super-soldats. Octavius et Reilly créèrent alors un second Carnage, en utilisant cette fois l’ADN de Gwen Stacy. Mais, comme le premier clone, l’Expérience Stacy réussit à leur échapper, libérant au passage les cinq clones de Spider-Man créés par Octavius. N’ayant aucun souvenir de sa mort, persuadée d’avoir passé les derniers temps dans un hôpital dont elle venait de s’échapper, Carnage/Gwen, convaincue d’être la véritable Gwen Stacy, se rendit chez les Parker, auprès des seules personnes qu’elle pensait être capables de lui venir en aide. La brutale réapparition de Gwen Stacy obligea Peter Parker à révéler sa double identité héroïque à sa tante, afin d’expliquer le retour de la jeune fille. C’est alors que Richard Parker, le père supposé décédé de Peter, apparut à son tour chez les Parker (et en réalité un autre clone du héros, vieilli artificiellement) pour leur expliquer la situation, suivi de peu par des agents du SHIELD qui encerclèrent la maison. Alors que May Parker faisait une attaque à cause de toutes ses révélations, la nouvelle Gwen Stacy, également paniquée, se transforma en Carnage, attaquant le SHIELD et les Quatre Fantastiques, avant d’être finalement maîtrisée. Carnage/Gwen fut alors enfermée au Triskélion, autant pour l’étudier que pour l’emprisonner.

Sous la conduite de Tony Stark et de plusieurs médecins, Carnage/Gwen suivit une forme de thérapie ; cependant, quelques semaines après, lorsque Norman Osborn s’évada du même Triskélion, causant une évasion massive, Carnage/Gwen profita de l’occasion pour fuir, disparaissant quelques temps de la circulation, avant de réapparaître devant la maison des Parker, terrifiée et perturbée, le visage de Carnage apparaissant sur son corps. Alors que Carnage/Gwen et Peter Parker discutaient, Eddie Brock les interrompit, pénétrant dans la maison afin de récupérer son symbiote, alors en possession de Spider-Man. Au cours du combat, Carnage/Gwen fut capable d’utiliser ses propres pouvoirs pour combattre Brock mais ce dernier réussit finalement à absorber non seulement son propre symbiote de Venom mais également le symbiote de Carnage, ne laissant derrière lui qu’une Gwen Stacy totalement normale. Quand le SHIELD et Iron-Man intervinrent, Spider-Man interrogea l’Ultimate sur Stacy et le héros en armure lui assure que cette Gwen Stacy était totalement purgée de Carnage et était biologiquement à 100% la véritable Gwen Stacy et possédait également tous ses souvenirs et sa personnalité. Carol Danvers, nouveau directeur du SHIELD, tenta cependant d’emmener Stacy avec elle pour la mettre sous bonne garde mais les Parker, soutenus par Iron-Man, réussirent à obtenir que Gwen Stacy vienne vivre de nouveau avec eux, comme avant sa mort. De son côté, le symbiote de Carnage n’est plus réapparu depuis son absorption par Brock.

Pouvoirs : Carnage est capable d’utiliser son propre organisme pour créer des sortes de tentacules. Leurs fonctions sont aussi bien défensives qu’offensives et lui servent également à absorber l’énergie vitale d’autres êtres vivants pour se nourrir et stabiliser son propre ADN. Il est capable d’adopter l’apparence de Peter Parker, Richard Parker et Gwen Stacy.

Commentaires : Le nom de Cletus Kasady (l’identité humaine du Carnage de la Terre-616) est apparu sur une liste de cambrioleurs connus des forces de police dans Ultimate Spider-Man # 53 ; il n’a fait aucune apparition en dehors de cette évocation.

Par Skateur80

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 17
    Membre : 0