Les Gardiens de la Galaxie version Funko Pop sont chez 1001LOOT !



1001loot.com, la référence des objets des passionnées de la pop culture vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop Marvel.

De Taserface à Drax le Destructeur en passant par Gamora et Nébula sans oublier Rocket. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Artémis - Marvel-World.com

Encylopédie - Artémis

Véritable nom : Artémis Agrotéra
Profession : Déesse de la chasse, de la lune, des animaux sauvages, de la nature sauvage, des vierges, des accouchements et des jeunes femmes
Statut légal : Citoyenne de l’Olympe
Identité : Pas de double identité ; l’existence d’Artémis est considérée comme légendaire par le grand public de la Terre.
Autre identité : Diana, Diane (nom latin), Artuni/Aritimi (nom étrusque), Artémis Hégémonê, Artémis Iokhéairê, Artémis Délia, Artémis Locheia, Artémis Kourotrophos, Trivia
Lieu de naissance : Mont Cynthe (Ile de Délos [Ortygie], Grèce)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Zeus (père), Létô (mère), Apollon (frère jumeau) ; Arès, Dionysos, Héphaïstos, Hercule, Hermès (demi-frères) ; Athéna, Hébé (demi-sœurs) ; Déméter, Héra, Hestia (tantes) ; Neptune, Pluton (oncles) ; Cronos (grand-père paternel), Rhéa (grand-mère paternelle), Coeos (grand-père maternel), Phoëbë (grand-mère maternelle), Ouranos (arrière-grand-père), Gaea (arrière-grand-mère), bien d’autres à différents degrés
Appartenance à un groupe : Membre des Olympiens, du Dodékathéon, ancien membre de l’Olympus Group
Base d'opérations : l’Olympe
Première apparition : VO : Thor (vol.1) # 129 (juin 1966, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Thor (Pocket) n°4 (janvier 1978)
Taille : 1m75
Poids : 190 kg
Yeux : Bleus (variables)
Cheveux : Blonds vénitien (variables)

Histoire : Artémis est une importante et puissante déesse parmi les Olympiens, des êtres extradimensionnels immortels que les anciens Grecs et Romains vénéraient comme leurs dieux. Ses parents sont la souverain de l’Olympe, Zeus, et une magnifique déesse de moindre importance, Létô, l’une des innombrables maîtresses du maître de l’Olympe. L’épouse jalouse de Zeus, la déesse Héra, furieuse de cette nouvelle trahison, empêcha Létô de donner naissance sur la terre ferme, obligeant mystiquement tous les sols de la Terre de la rejeter, mais Létô finit par trouver un refuge sur l’île flottante de Délos, qui allait, par la suite et pour la remercier de son aide apportée à Létô, allait être rattaché à la Terre par quatre colonnes. Là, sur le Mont Cynthe, Létô donna naissance à deux jumeaux, une fille Artémis et son frère Apollon. Les Olympiens grandissent parfois jusqu’à l’âge adulte en l’espace de quelques jours voire quelques minutes et, selon les légendes, Artémis aida sa mère à accoucher d’Apollon peu après sa propre naissance. Artémis et Apollon se découvrirent rapidement un talent naturel pour le tir à l’arc et employèrent des flèches forgées par Héphaïstos pour tuer le serpent Python, envoyé par Héra pour attaquer Létô. Artémis et Apollon devinrent alors des membres prééminents du Dodékathéon, les douze plus puissantes et influentes divinités au sein des Olympiens. Apollon devint dieu du soleil, tandis qu’Artémis incarnait la lune. Alors que les Olympiens étaient souvent célèbres pour leurs innombrables liaisons et aventures amoureuses, Artémis décida de rester vierge et d’ignorer l’amour, préférant se consacrer au développement de ses talents, comme guerrière de la nature et chasseresse.

Artémis, comme de nombreux Olympiens, fut impliquée dans la légendaire Guerre de Troie, un conflit qui dura environ une décennie, opposant la cité état de Troie, Anatolie, et une coalition de cités grecques conduite par le roi Agamemnon de Mycènes. Artémis se rangea du côté des Troyens, en partie parce qu’Agamemnon l’avait mise en colère en se vantant d’être un meilleur archer qu’elle. Artémis riposte en conjurant une tempête qui immobilisa la flotte des Grecs (ou Acchéens) au port d’Aulis. Le devin grec Calchas annonça à Agamemnon que le seul moyen d’apaiser la déesse était de lui sacrifier sa fille aînée, Iphigénie. L’épouse d’Agamemnon, Clytemnestre, et le plus grand guerrier des Acchéens, Achille, s’opposèrent à ce sacrifice mais Iphigénie elle-même insista pour être sacrifiée, refusant d’être responsable du blocage de l’effort de guerre des siens ou de défier la volonté de la déesse. Impressionnée par le caractère de la jeune femme, Artémis intervint directement durant le sacrifice, tandis qu’Agamemnon délivrait le coup mortel, faisant disparaître la princesse et laissant à la place un cerf sur l’autel sacrificiel à la place d’Iphigénie. Artémis libéra alors la flotte grecque après cela. Selon certains récits, elle intervint plus tard, de manière encore plus directe, sur le champ de bataille de Troie, mais fut sévèrement battue par Héra, qui s’était rangée du côté des Acchéens. D’autres Olympiens se mêlèrent de la guerre, et bientôt Thor Odinson, dieu du tonnerre d’Asgard semi-amnésique après un voyage temporel, se mêla également du conflit, se rangeant du côté des Troyens et luttant directement sur le champ de bataille. Zeus dut alors intervenir lui-même et, après avoir affronté Thor en duel singulier, interdit à tous les autres Olympiens de se mêler du conflit des mortels, qui s’acheva finalement par la défaite et la destruction de Troie.

L’un des rares survivants des armées troyennes, le prince Enée, contribua à fonder, plus tard, la cité état de Rome, qui devait croître pour donner naissance à l’empire romain. Les Romains firent la conquête de la Grèce mais adoptèrent de nombreux aspects de la culture grecque, y compris la vénération des dieux de l’Olympe, apportant cependant quelques modifications. Ainsi, Artémis fut vénérée sous le nom de Diane. Quand le christianisme remplaça le culte des Olympiens comme principale religion de l’empire romain, Zeus désapprouva toute intervention officielle des autres Olympiens dans les affaires humaines. Au fil des siècles ultérieurs, les relations des Olympiens avec la Terre devinrent rares, au point que les dieux finirent par être essentiellement considérés comme des personnages mythiques. Certains dieux, comme Aphrodite, Athéna, Hercule, Arès et Apollon connurent des périodes d’activité plus intenses dans le monde des mortels, Zeus ayant peu à peu assoupli ses restrictions au cours du vingtième siècle ; de son côté, Artémis demeura essentiellement dans le domaine de l’Olympe.

Souvent solitaire, en dehors de son amitié fraternelle avec Apollon, Artémis s’est en général rangé du côté de Zeus ou de la majorité du Dodékathéon, ou des deux, lors des querelles intestines des Olympiens, défiant peu l’autorité de son père et maintenant ses interventions personnelles au strict minimum. Dans les temps anciens, elle et la plupart des autres anciens Olympiens s’opposèrent à la guerre d’Hercule contre le roi Augias d’Elis, affrontant Hercule et son seul soutien divin, Athéna. Quand les dieux rivaux Hercule et Thor Odinson cherchèrent la guerre entre leurs deux panthéons respectifs, Artémis rejoignit la quasi totalité des Olympiens pour l’empêcher. Plus tard, Artémis et d’autres Olympiens assistèrent, de manière amusée, au combat entre Hercule et Thor pour savoir lequel des deux garderait le cochon magique de Dionysos. Artémis s’accorda apparemment avec les autres Olympiens pour ignorer leur dieu de la guerre Arès, à cause de sa violence, même quand il fut venu en aide à l’Olympe attaquée par Pluton. Et, à l’époque moderne, elle et les autres Olympiens refusèrent d’interférer quand Hercule fut brièvement trompé par Pluton afin de remplacer ce dernier comme seigneur du monde souterrain olympien, l’Hadès.

Plus tard, quand Zeus reprocha par erreur aux Avengers les blessures reçues par leur coéquipier Hercule alors qu’il avait rejoint leurs rangs, Zeus envoya Artémis et ses demi-frères Arès, Dionysos, Héphaïstos et Hermès capturer les Avengers, ce qu’ils accomplirent, en partie grâce à Artémis qui triompha seule de leur chef, Captain Marvel (Monica Rambeau), avec ses flèches magiques. Puis Artémis traqua la Guêpe (Janet van Dyne), alors en vacances dans les Caraïbes, la faisant prisonnière pour la livrer à Zeus. Les Avengers ne tardèrent pas s’échapper et purent trouver des alliés parmi les Olympiens, dont Apollon, mais Artémis, Dionysos et Arès continuèrent à suivre les ordres d’un Zeus en colère, combattant de nouveau les Avengers. Captain Marvel, plus méfiante, réussit à vaincre Artémis avec une puissante décharge électrique, et les Avengers réussirent finalement à prouver leur innocence avec l’aide d’un Hercule convalescent, mettant un terme à la bataille. Un Zeus repentant interdit alors de nouveau aux Olympiens toute interaction avec la Terre pendant quelques temps, durant lesquels Artémis fut vexée de voir son frère Apollon perdre un tournoi de boissons en rendant visite au surhumain mortel appelé Hulk (Bruce Banner).

Plus tard, Zeus conduisit le Dodékathéon afin de développer des interaction secrètes avec le monde des mortels, au travers de la multinationale appelée l’Olympus Group, cachant derrière cette façade leurs observations de l’humanité. Quand le dieu renégat Amatsu-Mikaboshi, du panthéon des Amatsu-Kami (les dieux du shinto japonais), et son armée ravagèrent l’Olympe, tuant même Zeus, les Olympiens abandonnèrent leur dimension pour s’installer sur la Terre, où Héra, veuve de Zeus, de plus en plus folle, prit le contrôle de l’Olympus Group et expulsa de force la plupart des autres membres du Dodékathéon, y compris Artémis et Apollon. Athéna tenta d’organiser l’opposition aux plans déments d’Héra mais Artémis et Apollon refusèrent de prendre parti. Les complots d’Héra aboutirent finalement aux morts apparentes d’Hercule, d’un Zeus récemment revenu à la vie et d’Héra elle-même, les deux premiers secrètement trahis par leur alliée Athéna, dans le cadre d’un plan sur le long terme visant à faire du héros mortel Amadeus Cho, le proche compagnon d’Hercule et son protégé, son nouveau champion.

Athéna prit alors le contrôle du Dodékathéon, et fit de Cho le directeur de l’Olympus Group ; mais Artémis, Apollon et la déesse de la nuit Nox défièrent l’autorité d’Athéna. Comme une guerre entre les dieux était susceptible de détruire le monde, les deux camps choisirent des champions pour combattre en leur nom – Artémis, ainsi, sélectionna le guerrier surhumain à moitié extra-terrestre Skaar, le fils de l’incroyable Hulk, faisant confiance à sa nature de chasseur sauvage et brutal. Toutefois, les champions d’Athéna triomphèrent et Cho devint effectivement le président de l’Olympus Group. Un Hercule restauré et momentanément tout-puissant, avec son allié Cho, prit la tête des héros de la Terre pour sauver toute l’existence de Mikaboshi, revenu sous la forme du Roi-Chaos, mais Hercule sacrifia rapidement sa nouvelle omnipotence afin de restaurer tout ce que Mikaboshi avait détruit. Cette restauration incluait la restauration complète de l’Olympe et la plupart des dieux tombés les derniers mois, même si l’Olympe se situait à présent au sommet d’une montagne dans le Long Island Sound. Retournant sur une Olympe restaurée, Artémis fut aperçue peu après parmi les Olympiens qui essayèrent d’empêcher un Hulk importun d’obtenir une audience auprès de Zeus. Elle inonda Hulk de ses flèches, jusqu’à ce qu’il l’oblige à se rendre en menaçant de tuer ses chiens, bien que Zeus lui-même ne tarda pas à punir Hulk de son intrusion, en le torturant.

Pouvoirs : Artémis possède les attributs surhumains standards des déesses de l’Olympe, même si elle est plus robuste et plus athlétique que la moyenne. Artémis peut ainsi soulever jusqu’à 30 tonnes, courir à une vitesse maximale d’environ 150 kilomètres par heure, soutenir un effort intensif pendant plusieurs jours de suite, supporter des températures et des pressions extrême et résiste virtuellement à toutes les toxines, éléments corrosifs, piqûres ou chocs de concussion sans subir la moindre blessure. Sa chair et ses os sont plusieurs plus denses que leurs équivalents humains, contribuant à sa force et sa masse remarquables. Elle est immunisée contre toutes les maladies terrestres et ne vieillit pas. Bien qu’elle puisse être étourdie, il est extrêmement difficile de la blesser – ainsi, une décharge électrique qui est capable de tuer plusieurs humains ne peut que l’étourdir . Si elle est blessée, elle récupère en général en quelques minutes et, au pire, en quelques heures. Seule l’incinération ou la dispersion de la plupart des molécules de son corps peuvent la tuer, et même alors, son essence vitale désincarnée peut survivre sans être endommagée, permettant éventuellement de la ramener à la vie par des moyens mystiques ou grâce aux pouvoirs d’un dieu plus puissant qu’elle, comme Zeus. Elle possède une agilité surhumaine et ses réflexes sont quasi instantanés.

Comme les autres Olympiens, Artémis peut modifier son apparence ; qu’il s’agisse d’une simple technique de projection d’illusions ou de métamorphose complète reste à déterminer. Elle peut, à volonté, devenir invisible et inaudible pour les mortels et rendre d’autres personnes totalement invisibles d’un simple toucher. Elle peut léviter et voler mais emploie rarement ce talent, peut-être à cause de son dévotion zélée aux efforts athlétiques. Comme les autres Olympiens, elle a un certain degré de contrôle sur le climat – en un cas connu, elle a provoqué une sévère tempête en mer qui dura plusieurs jours. Elle peut aller et venir entre les dimensions de la Terre et de l’Olympe. Elle semble capable de conjurer, à volonté, des objets ou des créatures qui lui sont liés – conjurant son arc dès qu’elle en éprouve le besoin ou faisant apparaître ou disparaître des animaux comme son cerf sacré et ses chiens de chasse.

Aptitudes : Artémis est une tireuse à l’arc experte, dotée de plusieurs millénaires d’expérience. Chasseresse dotée de talents inégalés, Artémis possède une extraordinaire et formidable expérience dans les arts cynégétiques, ainsi que dans le pistage d’êtres humains, de dieux ou simplement d’animaux, et tout particulièrement dans un milieu sauvage.

Armes : Artémis porte souvent un arc d’or et, habituellement, porte également un carquois rempli de flèches, soit sur son dos, soit fixé à sa taille et sa hanche. Ses flèches peuvent percer virtuellement n’importe quelle cible, même la peau invulnérable de l’incroyable Hulk et au moins quelques-unes une de ses flèches sont enchantées, si elles ne le sont pas toutes. Elle a employé des flèches d’or qui peuvent revenir dans sa main après avoir touché leur cible et ces mêmes flèches sont aussi capables de blesser des ennemis immatériels, comme des êtres constitués d’énergie en infligeant de violentes douleurs psychiques. Elle a aussi utilisé des flèches argentées qui peuvent changer de trajectoire en vol afin de suivre leurs cibles d’origine et exploser sous la forme d’un nuage de poussière luisante et collante qui étourdit l’esprit de la cible et affaiblit sa volonté, plongeant la victime dans un état de semi-conscience et docile aux suggestions.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 5681

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 25
    Membre : 0