Redevenons tous enfants avec Kid Avenue !



Kid-avenue.com, chasseur d'idées et Marvel World vous proposent 6 lots exceptionnels !



Tentez dès maintenant de remportez une lampe 3D Spider-Man, la trottinette Avengers, la clé USB Hulk, le drap de plage Spider-Man ou la montre digitale Spider-Man en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Chance (Powell) - Marvel-World.com

Encylopédie - Chance (Powell)

Véritable nom : Nicholas Powell
Profession : Criminel à louer, mercenaire
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire
Identité : Connue des autorités
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Inconnu
Situation de famille : Inconnue (probablement célibataire)
Parents connus : Aucun
Appartenance à un groupe : Aucun
Base d'opérations : New York (New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : Web of Spider-Man (vol.1) # 15 (juin 1986, par David Michelinie & Mike Harris) – VF : Spidey n°103 (août 1988)
Taille : 1m82
Poids : 84 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Bruns roux

Histoire : Ancien joueur professionnel richissime, Nicholas Powell cherchait à pimenter encore plus sa vie. Il eut ainsi l’idée de devenir un mercenaire, un criminel louant ses services aux plus offrants afin d’accomplir des actions illégales, pariant systématiquement sa rémunération sur sa réussite. Ainsi, Nicholas n’est payé que s’il réalise la mission pour laquelle il a été contacté, justifiant ainsi son nom de code de Chance. Il connut sa première confrontation avec le justicier costumé Spider-Man (Peter Parker) après que Chance avait assassiné un receleur appelé André Bouillon, qui venait de refuser de rejoindre le réseau d’espionnage de l’employeur de l’époque de Nicholas, l’Etranger. Apercevant le tisseur en train de poursuivre l’un des clients de Bouillon, le vieux cambrioleur appelé Blackfox, Chance contacta l’Etranger et paria sa rémunération de 10 000 dollars, quitte ou double, sur la défaite de Spider-Man. L’Etranger accepta la proposition et Chance attaqua immédiatement Spider-Man. Mais, à cause de l’arrivée de la police, Nicholas fut contraint d’abandonner le combat sans avoir tué sa cible. Peu après, Chance renouvela son agression contre le tisseur, et fut, cette fois, vaincu par lui. Spider-Man abandonna Chance aux forces de police mais, pour des raisons inconnues, il ne semble pas avoir été arrêté et emprisonné.

Plus tard, libre, Chance fut engagé par un membre corrompu de l’administration de la ville de New York, Robert Phalen, pour tuer Nigel Townes, un témoin du meurtre d’un membre du conseil de planification de la ville, Gromossky. C’est un autre justicier, Daredevil (Matt Murdock), qui intervint cette fois, empêchant Nicholas d’assassiner Townes. Finalement, Chance décida d’abandonner le contrat contre Townes, à la fois parce que Phalen lui-même venait de trouver la mort et parce que le mercenaire en était venu à admirer la chance de sa cible en ayant réussi à lui échapper aussi longtemps. Quelques temps après, Chance fut engagé par le groupe survivaliste appelé la Fondation pour la Vie, au travers de l’un de ses dirigeants, Carlton Drake, pour voler une cargaison secrète d’armes destinée à protéger leur base, Sanctum Maximus. Il affronta une nouvelle fois Spider-Man à cette occasion mais réussit à s’échapper avec les armes, pour se retrouver prisonnier de ses propres employeurs, qui n’avaient jamais eu l’intention de le payer. Au lieu de cela, la Fondation tenta de construire sa propre version de ses armes de poignets et de ses propulseurs de chevilles. Spider-Man, attaquant la base de la Fondation, libéra Nicholas et, ensembles, ils affrontèrent les gardes de l’organisation, avant de s’échapper. Puis, pour se venger de la Fondation, Chance fit exploser les armes qu’il avait volées pour eux.

Chance fut ensuite engagé par Mr Grouper pour tuer le propriétaire de casino Raymond Trask mais il fut une nouvelle fois contrecarré dans ses projets par Spider-Man. Trask réagit en engageant à son tour Nicholas sous le prétexte d’assurer sa protection contre d’autres tentatives d’assassinat mais, en réalité, Trask tenta à son tour de le tuer, pour se venger de son attaque initiale. Nicholas croisa ensuite la route du vigilant Cardiac et les deux hommes unirent leurs efforts contre les entreprises Warwick contre lesquelles ils avaient tous deux des griefs. Engagé par Justin Hammer, Chance participa au Grand Jeu, un tournoi entre criminels surhumains ou costumés, qui l’amena à rencontrer le nouveau Spider-Man, Ben Reilly. Arrêté, il fut incarcéré au pénitencier de Seagate, où il tenta – en compagnie de Boomerang, des Démolisseurs et de l’Homme-Plante – de tuer l’Avenger Hawkeye (Clint Barton), alors également emprisonné sur place. De nouveau libre, Chance regagna New York, où, associé au Scorcher et au Lapin blanc, il fut recruté pour monter la garde d’un laboratoire abandonné de l’Empire State University pour le compte du Chacal (Miles Warren). C’est là qu’ils furent découverts par Peter Parker et Carlie Cooper, à la recherche d’un moyen de combattre l’épidémie répandue par Warren et transformant les habitants de New York en autant de versions de Spider-Man. Parker, utilisant les techniques de combat qu’il venait d’apprendre depuis peu par Shang-Chi, réussit à étourdir Chance et ses coéquipiers. Le mercenaire n’est plus réapparu depuis lors.

Pouvoirs : Aucun.

Armes : Chance porte des blasters sur ses poignets qui peuvent projeter des rayons lasers destructeurs ou de puissants jets de force de concussion. Les blasters de poignets sont capables de détruire des objets en acier ; les limites de ces armes sont actuellement inconnues. Chance peut aussi projeter des fléchettes à partir de ces blasters. Ces fléchettes, faites à partir d’un matériau transparent semblable à du verre, et peuvent être remplies d’un acide capable de faire fondre la maçonnerie. Cet acide est libéré quand la fléchette se brise lors de l’impact. Chance est aidé dans la visée de ses cibles par un système informatique de précision.

Equipement : Chance est également doté de propulseurs sur ses chevilles, qui lui permettent de voler à de très grandes vitesses. Les limites de sa vitesse sont inconnues (même s’il est établi qu’il peut atteindre la vitesse de 200 kilomètres par heure), de même que la durée de ses réserves en carburant. Le casque de Chance contient des systèmes de surveillance qui lui permettent de « voir » dans toutes les directions autour de sa tête et au-dessus de celle-ci, ainsi que des senseurs à infrarouge. Un téléphone cellulaire est également monté dans ses bracelets. L’ensemble de l’équipement et de l’armement de Chance est contrôlé à partir de son casque par des moyens cybernétiques. L’alimentation est réalisée à partir de son pack dorsal.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 2896

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 14
    Membre : 0