Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Stacy, George - Marvel-World.com

Encylopédie - Stacy, George

stacy-george_0.jpg

  • Véritable nom : George Stacy
  • Profession : Retraité, ancien capitaine de police
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire, légalement décédé
  • Identité : Publiquement connue
  • Autres identités : Aucune
  • Lieu de naissance : Inconnu (peut-être New York, Etats-Unis, ou alors l’Angleterre)
  • Situation de famille : Veuf
  • Parents connus : Helen Stacy (épouse, décédée), Gwen Stacy (fille, décédée), Arthur Stacy (frère), Nancy Stacy (belle-sœur), Paul Stacy (neveu), Jill Stacy (nièce), Gabriel Stacy (le Bouffon gris, petit-fils), Sarah Stacy (petite-fille)
  • Appartenance à un groupe : Aucun
  • Base d’opérations : Actuellement aucune, autrefois New York (New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Amazing Spider Man (vol.1) # 56 (janvier 1968, par Stan Lee & John Romita Sr) – VF : Strange n°54 (juin 1974)
  • Taille : 1m85
  • Poids : 86 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Gris
  • Caractéristiques particulières : Vers la fin de sa vie, George Stacy boitait de la jambe droite et utilisait ainsi régulièrement une canne pour marcher.

Histoire

stacy-george_1.jpgPeut-être né en Angleterre, George Stacy fut néanmoins un officier, puis capitaine de police de la ville de New York, et plus particulièrement du quartier du Queens. L’essentiel de sa carrière demeure inconnu mais il est établi, qu’en compagnie de son frère Arthur, il effectua, dans sa jeunesse, une enquête sur Osborn Industries, suite à la disparition de Nels van Adder. Avec son épouse Helen, il eut une fille, Gwen, mais Helen Stacy devait mourir relativement jeune et George Stacy éleva sa fille presque seul.

George Stacy était ainsi un père de famille accompli et un officier de police reconnu mais déjà à la retraite quand il rencontra pour la première fois Peter Parker, avec laquelle sortait sa fille. Bien qu’ayant pris sa retraite, il demeurait extrêmement bien vu de ses anciens collègues et de ses successeurs, continuant à jouer le rôle de conseiller pour le département de police de la ville. Ainsi, Parker ignorait, en tombant amoureux de sa collègue de classe de l’Empire State University que le père de celle-ci était l’un des hommes les plus respectés et aguerri des forces de police de la ville. Il ignorait également que, ayant probablement trouvé là un centre d’intérêt pour occuper ses journées de retraité, George Stacy s’intéressait de très près à son autre identité, celle du justicier Spider-Man. Lorsque le Dr Octopus (Otto Octavius) s’empara d’une machine appelée le Nullificateur, en manipulant un Spider-Man amnésique, l’ancien astronaute John Jameson, qui avait été chargé d’assurer la sécurité de l’objet appela George Stacy pour bénéficier de son expérience. Finalement, la machine fut restituée aux autorités et, peu après, Spider-Man retrouva la mémoire. George Stacy eut alors une entrevue avec Parker, qui avait fait croire à son enlèvement par Octopus pour dissimuler ses actions comme Spider-Man. Au terme de leur discussion, le capitaine Stacy révéla au jeune homme qu’il avait passé énormément de temps à étudier la carrière du tisseur et qu’il était enfin heureux de rencontrer Parker, qui était connu pour ses nombreux clichés du héros dans le Daily Bugle.

stacy-george_2.jpgS’affirmant dès le départ comme une solide partisan du héros, George souhaitait que le monte-en-l’air bénéficie du soutien du public et soit reconnu pour le héros qu’il était. Il s’attacha aussi immédiatement à Parker, encourageant ouvertement les sentiments mutuels de sa fille et du jeune homme. Peu après, dans une boîte de nuit où travaillait Mary Jane Watson, une amie des deux étudiants, le capitaine Stacy fut capturé par des gangsters appartenant à la bande du Caïd (Wilson Fisk) et placé sous une transe hypnotique par l’intermédiaire d’une caméra installée dans l’appareil photo qu’utilisait, inconsciemment, MJ durant son show. George, sous influence, se rendit dans une pièce à l’arrière salle où il subit un lavage de cerveau complémentaire par l’inventeur de la caméra, le Dr Winkler. Malgré les meilleurs efforts de Spider-Man pour arrêter les criminels, George se retrouva sous les ordres du Caïd. Il commença par dérober des dossiers dans les bureaux de la police, sous l’œil même de l’appareil photo de Spider-Man. Parker donna celles-ci à J. J. Jameson, espérant que cette apparente trahison de la famille Stacy permettrait de faire toute la lumière sur l’histoire et, ainsi, établir l’innocence de George Stacy. Celui-ci, sur l’incitation de Gwen, faillit prendre la fuite mais ils furent tous les deux enlevés par les hommes du Caïd, et enfermés dans un ancien laboratoire de Norman Osborn où le Dr Winkler œuvrait désormais. Le Caïd comptait les éliminer tous les deux, une fois qu’ils auraient rempli leur rôle d’appâts pour attirer Spider-Man. Le héros fit face au Caïd, alors même que Norman Osborn arriva sur les lieux, libérant les Stacy après avoir maîtrisé les hommes de Fisk. Le Caïd prit alors la fuite, pendant que le Dr Winkler était apparemment tué dans l’explosion du laboratoire. Le témoignage d’Osborn permit alors d’innocenter George Stacy et, après quelques jours de brouille, Parker et Gwen Stacy se réconcilièrent.

stacy-george_3.jpgDe son côté, George Stacy commença à suspecter que le petit ami de sa fille et le héros mal aimé ne faisaient qu’un. Ses soupçons se renforcèrent peu à peu, son chemin croisant de plus en plus régulièrement Spider-Man ; le tisseur lui vint ainsi en aide lors d’une évasion à Ryker’s Island, et lui vint en aide après son agression par le Shocker ou l’imposture du Caméléon qui s’était fait passé pour le policier en retraite. Après qu’un Peter Parker enfiévré eut admis la vérité devant plusieurs de ses amis, parmi lesquels George lui-même, le héros demanda à Hobie Brown, son ancien ennemi appelé le Rôdeur, de se faire passer pour lui afin que Spider-Man et Parker puissent être vus au même endroit au même moment et, ainsi, préserver le secret de sa double identité. Cependant, si l’astuce fonctionna auprès des autres amis de Parker, la ruse ne fonctionna pas avec George, qui comprit la machination et vit ainsi ses soupçons sur la double identité de Parker confirmés. Quelques semaines plus tard, alors que Spider-Man était de nouveau en action, affrontant encore une fois le Dr Octopus, George Stacy se rendit sur les lieux pour observer la bataille. Alors que les deux ennemis s’affrontaient férocement, des bris d’une cheminée en béton tombèrent du sol vers la foule en contrebas. Alors que les adultes s’écartèrent naturellement, George aperçut un jeune enfant se tenant à l’emplacement prévisible de la chute des débris, insensible à l’agitation autour de lui. L’ancien policier se précipita vers le jeune garçon, le poussant violemment pour lui sauver la vie, s’exposant ainsi lui-même aux gravats et fut mortellement blessé. stacy-george_4.jpgRéalisant la situation, Spider-Man abandonna brutalement le combat, laissant le Dr Octopus prendre la fuite, se précipitant dans l’espoir de sauver le capitaine Stacy. Il le ramena sur le toit d’un immeuble, et ne put qu’entendre les derniers mots de George qui, l’appelant par son vrai nom, l’encourageait à prendre soin de Gwen Stacy, reconnaissant tout à la fois avoir découvert l’identité secrète du héros et avoir délibérément gardé le secret par respect envers lui. Ironiquement, la perte de son père conduisit Gwen Stacy à détester Spider-Man, le rendant responsable de la mort de son père, une opinion qu’elle conserva presque jusqu’à sa mort, n’exprimant un avis différent que, nouvelle ironie, quelques heures avant sa propre mort des mains du Bouffon vert (Norman Osborn). De son côté, Spider-Man fut longtemps recherché pour la mort de Stacy, avant d’être finalement totalement innocenté plusieurs mois après, grâce au District Attorney de New York Blake Tower.

George Stacy demeure l’une des figures marquantes de la vie de Peter Parker ; après le décès de son oncle Ben, il est la deuxième des trois personnes dont le héros se reproche régulièrement la mort (la troisième étant, naturellement, Gwen Stacy). A cette culpabilité, s’ajoute également celle de ne pas avoir pu tenir la promesse qu’il lui fit sur le toit où George Stacy devait décéder, à savoir protéger Gwen elle-même.

stacy-george_5.jpgPlusieurs années plus tard, lorsque le Chacal (Ben Reilly) lança New U Technologies, il procéda au clonage de George Stacy, qui convainquit peu après le nouveau clone de Gwen Stacy de rejoindre les forces du Chacal. Lorsque le Dr Octopus libéra le virus Carrion dans tous les clones, déclenchant leur rapide dégénérescence, George et Gwen Stacy commencèrent à se dégrader. George Stacy se décomposa dans les bras de Gwen, incitant sa fille à protéger Spider-Man le temps qu’il trouve une solution, juste avant de mourir une seconde fois.

Pouvoirs

Aucun.

Aptitudes

George Stacy était un excellent policier et détective, dont les capacités lui méritèrent les plus grands honneurs dans sa profession.


Skateur80 5375

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 12
    Membre : 0