Les Gardiens de la Galaxie version Funko Pop sont chez 1001LOOT !



1001loot.com, la référence des objets des passionnées de la pop culture vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop Marvel.

De Taserface à Drax le Destructeur en passant par Gamora et Nébula sans oublier Rocket. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Cérébra (Cérébro) - Marvel-World.com

Encylopédie - Cérébra (Cérébro)

Autres noms : Cérébro, Le Fondateur, Cérébro Prime, Cyberno
Fonction : Localisateur de mutants
Lieu de création : Ecole Xavier pour Jeunes Surdoués, Salem Center, New York
Créateur : Charles Xavier
Appartenance à un groupe : Cérébro Prime a autrefois dirigé sa propre équipe de X-Men
Première apparition : VO : (Cyberno) X-Men #40 (janvier 1968, par Roy Thomas et Don Heck) ; (Cerebro) X-Men #7 (septembre 1964, par Stan Lee et Jack Kirby) ; (Cérébro Prime) Uncanny X-Men #360 (octobre 1998, par Steve Seagle et Chris Bachalo) ; (Cérébra) New X-Men #114 (juillet 2001, par G. Morrison et F. Quitely) – VF : (Cyberno) Strange (Lug/Semic) n°40 (avril 1973) ; (Cérébro) Strange (Lug/Semic) n°7 (juillet 1970) ; (Cérébro Prime) X-Men (Marvel France) n° 34 (novembre 1999) ; (Cérébra) X-Men (Panini Comics) n°65 (juin 2002).

Histoire : Charles Xavier commença très tôt dans son combat pour que mutants et humains coexistent en paix à concevoir son ordinateur localisateur de mutants. Il commença à travailler sur un prototype de Cérébro alors qu’il vivait à Bombay, en Inde, où il séjournait après avoir été estropié par l’extraterrestre Lucifer. Il finit d’assembler le premier modèle de sa machine dans son manoir de Westchester qu’il nomma « Cyberno ». Il utilisa Cyberno pour la première fois afin de retrouver le jeune mutant fugitif Scott Summers. Cyberno détecta également un autre mutant, le criminel Jack O’Diamonds (Jack Winters). Après avoir secouru le jeune homme des griffes de Winters et recruté en tant que premier élève de son école et premier X-Man (sous le nom de code Cyclope), Xavier réalisa qu’une version améliorée de Cyberno lui permettrait de localiser davantage de mutants. Xavier mit au point une nouvelle version de sa machine, qu’il renomma Cérébro (du latin cerebrum = cerveau), peu avant l’arrivée d’une nouvelle élève à son école : Jean Grey (alias Marvel Girl). Cérébro était au départ un simple panneau de contrôle dans le bureau de Xavier que ce dernier connecta plus tard à un rayon projetant l’image des mutants détectés, ainsi qu’à un booster multifréquences lui permettant de localiser ces mutants. Cérébro fut par la suite équipé d’autres améliorations : un enregistreur, un écran, un casque capable d’effacer la mémoire et un circuit d’urgence pouvant activer Cérébro de manière automatique à la détection de tout signal mutant. Cérébro fut agrandit au point qu’une pièce entière lui fut finalement dédiée. Conscient du danger que représentait son invention si elle tombait entre de mauvaises mains, Xavier multiplia les protocoles de sécurité. Il continua, au fil des années à améliorer le dispositif, allant jusque créer des versions portatives capables de localiser les mutants via une communication télémétrique avec le dispositif original.

Après la destruction du manoir Xavier par les aliens Sidris et lors de sa reconstruction, Cérébro fut, comme la salle des dangers, amélioré avec la technologie extra-terrestre Shi’ar. Le Nouveau Cérébro consistait alors en un immense ordinateur doté d’un casque permettant d’amplifier les capacités télépathiques de son porteur. Un second dispositif fut installé au Centre de recherches de l’île de Muir, sous la surveillance de Moira McTaggert, l’amie de Xavier.

Lorsque les Phalanx infiltrèrent l’institut Xavier pour y pirater Cérébro, le Hurleur fut contraint d’enclencher son autodestruction. Plusieurs mois après, Xavier parvint à le réparer, mais il fut alors quasi-immédiatement remis hors service en raison d’une surcharge causée par l’émeute de plusieurs mutants dans le New Jersey. Bishop fut alors chargé de le réparer. Il constata à cette occasion que la technologie avancée utilisée par le dispositif était la même que celle utilisée dans son futur d’origine. Le Manoir Xavier et Cérébro furent bientôt saisis par la sentinelle Prime Bastion lorsque les X-Men furent attaqués par l’organisation anti-mutante gouvernementale Opération Tolérance Zéro. Bastion tenta de s’interfacer avec Cérébro, activant ses protocoles de sécurité et téléchargeant sa programmation dans son réseau neural. En fusionnant avec la nanotechnologie de Bastion, Cérébro devint une machine sensible et consciente : Cérébro Prime.

Cérébro se créa un corps et voulut réaliser le rêve de Xavier. Pour ce faire, il se donna pour but ultime de cataloguer et de stocker tout les mutants existants. Tout d’abord, il dut triompher de la programmation de Bastion. Pour ce faire, il se transforma en fac-similé de Charles Xavier, le Fondateur, et généra des êtres nano technologiques inspirés des X-Men à partir d’amalgames de sa base de données. Ces créatures furent : le Roi Gris (Addison Falk), un mutant télépathe et télékinésiste basé sur Cyclope et Jean Grey ; Rapture (Sœur Joy), une mutante ailée à la peau bleue, combinaison d’Archangel et de Mystique ; Chaos (Dan Dash), un mutant autiste pouvant générer de puissantes rafales d’énergie rappelant celle de Havok ; Landslide (Lee Broder), un mutant massif à la force et l’agilité surhumaine ressemblant à un amalgame du Colosse et du Fauve ; Crux (Crystal Luminex), une adolescente mutante d’origine française pouvant manipuler les température extrêmes comme le font Iceberg et Sunfire, et enfin Mercury, ressemblant à Colossus, au corps fait de mercure liquide.

Ces faux X-Men capturèrent Shadowcat (Kitty Pryde) sur ordre de Cérébro qui voulait se servir de ses compétences exceptionnelles en informatique. Croyant avoir affaire au vrai professeur Xavier, Shadowcat accepta de l’aider. Cérébro et ses faux X-Men tentèrent alors d’utiliser un satellite traqueur de mutants pour cataloguer tous les mutants de la Terre mais ils furent stoppés par les X-Men. Le satellite et la fusée devant l’envoyer en orbite détruits, le Fondateur cessa de se faire passer pour Xavier. Il réabsorba les faux X-Men et tenta de localiser le vrai Xavier. Il le localisa en deux endroits distincts. Pour poursuivre ces deux pistes il créa deux extensions de lui-même : l’une de ces extensions voyagea jusque San Francisco où elle retrouva un Xavier sans pouvoir protégé par la Confrérie des Mutants du Colosse et l’autre jusqu’au Tajikinistan où il retrouva la jeune Mannite Nina, qui avait imprimé les schémas cérébraux de Xavier, et sa protectrice, le Dr Renée Majcomb. Traquant Cérébro jusque sa base de Floride, les X-Men furent facilement vaincus. Finalement enlevée par Cérébro et conduite auprès de Xavier, Nina restaura les pouvoirs du télépathe. Elle combina ses pouvoirs et ceux de Xavier pour accéder à Cérébro et lui montrer le caractère unique de l’humanité, surchargeant alors ses circuits.

Malgré cette mésaventure, Xavier était toujours convaincu que Cérébro lui était nécessaire pour poursuivre son rêve et il le reconstruisit. Peu de temps après, les fichiers de Cérébro furent fouillés par Machine Man (X-51) qui cherchait un moyen d’éviter à son processeur d’être corrompu par une programmation installée dans son corps par la sentinelle Bastion.

Cérébro fut par la suite amélioré, devenant une large chambre sphérique au sein de l’institut Xavier dotée d’un pont suspendu menant en son centre où se trouvaient la console de contrôle, les commandes et un casque permettant à ses utilisateurs de s’interfacer avec son programme. Par la suite, le Fauve modifia son design et améliora encore son efficacité, le renommant Cérébra. Cérébra était alors une petite construction sphérique abritant une chaise de contrôle et un casque amplifiant les capacités télépathiques de ses utilisateurs. Cérébra était également capable de projeter sur une carte du monde virtuelle les mutants repérés et leur niveau de puissance. Plusieurs versions plus petites de Cérébra furent également construites et installées dans les locaux de la X-Corporation à travers le monde.

Après la destruction de l’institut Xavier par Xorn-Magnéto et sa reconstruction, Cérébra fut reconstruite sur le modèle de la chambre sphérique de la dernière version de Cérébro. Cérébra pouvait désormais non seulement repérer les mutants et les cataloguer, mais également reconstituer leurs souvenirs récents. Après la destruction de l’institut Xavier par des Sentinelles de l’O*N*E corrompue, les X-Men se réinstallèrent à San Francisco. Cérébra fut reconstruite sur le même modèle dans les sous-sols du nouveau quartier général des X-Men : Graymalkin Industries. Mais quelques semaines après leur installation à San Francisco, les X-Men furent contraints de déménager à nouveau, cette fois pour l’île d’Utopia, au large de la ville, île formée par les restes de l’astéroïde M. Cérébra y fut alors transférée où elle est depuis principalement utilisée par Emma Frost et les Stepford Cuckoos.

Aptitudes / Accessoires : Les fonctions primaires de Cérébra (et de ses prédécesseurs) sont de détecter et de cataloguer les mutants existants. Le dispositif parcoure en permanence le globe à la recherche d’aberrations dans l’activité électromagnétique cérébrale pouvant être attribuée à des mutations. Divers facteurs environnementaux, comme la dégradation de la couche d’ozone, peuvent affecter son efficacité. Les systèmes de Cérébra peuvent localiser précisément les mutants, mesurer leur niveau de pouvoirs et même déterminer leur identité si des données les concernant sont préenregistrées dans ses bases de données. Les capacités de stockage de Cérébra sont très importantes : environ 150 exabits (environ 500 petabits pour Cérébro). Les performances de Cérébra sont bien meilleures lorsqu’elle est utilisée par un mutant doté de pouvoirs psychiques. Elle peut également être utilisée par des non-mutants ayant reçu un entrainement approprié. En revanche, s’il n’est pas correctement entrainé à son maniement, son utilisateur s’expose à de hauts risques : du traumatisme mental sérieux à la mort, en raison de la tension qu’exerce le dispositif sur l’esprit. Une utilisation extensive de Cérébra peut affecter le sommeil paradoxal de l’utilisateur. Cérébro était autrefois capable de repérer des non-mutants.


Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : Ineris
Nombre de lecture : 4955

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 16
    Membre : 0