Spider-Man tisse sa toile chez Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 6 figurines Funko Pop pour fêter la sortie de Spider-Man : Far from Home.

De Spider-Gwen à Prowler en passant par Miles Morales et le Bouffon Vert. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Byrrah - Marvel-World.com

Encylopédie - Byrrah

Véritable nom : Byrrah
Profession : Aristocrate, ancien prétendu conquérant, empereur régent, marchand de glace
Statut légal : Citoyen d’Atlantis
Identité : Pas de double identité
Autre identité : Fils-de-Thakorr, Salamar le Nourricier, « le Prince des Vairons », le Prince des Sceaux
Lieu de naissance : Probablement l’Atlantis antarctique
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Brynn (mère), Thakorr (cousin éloigné, prétendu grand-père et père adoptif, décédé) ; Arkus, Dorma (décédée), Fen (décédée), Namor McKenzie, Seth (décédé), bien d’autres encore (cousins à des degrés divers) ; Aquaria Nautica Neptunia (Namora, cousine par adoption), Namorita Prentiss (cousine par adoption, décédée), Talan (cousin par alliance, décédé) ; Stégor, Kamuu, Zartra, Harran, Kalen, Ossem (ancêtres, décédés)
Appartenance à un groupe : Ancien allié d’Attuma, de Krang, du Dr Lemuel Dorcas, des Badoons et de Llyra
Base d'opérations : Mobile à travers les océans de la planète
Première apparition : VO : (historique) Marvel Mystery Comics # 82 (mai 1947, par Bill Everett), (moderne) Tales to Astonish (vol.1) # 90 (avril 1967, par Stan Lee & Bill Everett) – VF : Eclipso n°34 (octobre 1973)
Taille : 1m82
Poids : 127 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Blonds (il s’est parfois rasé le crâne)

Histoire : Né aux alentours de 1920, Byrrah est le fils d’une aristocrate nommée Brynn, cousine de l’empereur de l’Atlantis antarctique Thakorr. Bien que Brynn considérait que son fils était l’héritier légitime d’Atlantis, l’héritier le plus direct de Thakorr, par sa fille Fen, était l’hybride d’Atlante et d’humain Namor McKenzie ; ainsi, Brynn éprouvait un profond ressentiment envers Namor, un sentiment qu’elle transmit à Byrrah tout au long de son enfance. Enfants, Byrrah et Namor jouèrent souvent ensembles, ainsi qu’avec leur cousine demi-humaine Namora, et Merrano, un ami de Byrrah, auquel celui-ci reconnut n’éprouver aucune loyauté familiale envers Namor, peut-être précisément pour gagner celle de Merrano. Jeune adulte, ce dernier devint un scientifique et Byrrah commença à son tour à s’intéresser au développement de nouvelles technologies. En 1939, au début de la Seconde Guerre Mondiale, Byrrah, espérant que Namor trouverait la mort au combat, encouragea Thakorr à envoyer le Prince des mers contre la race humaine, que Byrrah détestait et espérait voir être conquise par Atlantis. Un déséquilibre en oxygène poussa Namor à mener une guerre individuelle contre l’humanité mais lorsque l’Allemagne nazie, grâce à la trahison de Merrano, attaqua Atlantis, Namor décida de prendre uniquement pour cible les forces de l’Axe. L’attaque plongea Thakorr dans le coma et, pour la plus grande humiliation de Byrrah, les Atlantes choisirent Namor, et non lui, comme empereur régent. Namor exila Merrano, qui adopta plus tard le nom d’U-Man ; de son côté, il semble que Byrrah ne défia jamais le règne de Namor durant la guerre. Quand Thakorr récupéra partiellement, peu après la fin de la guerre, Byrrah réussit néanmoins à convaincre son grand-père encore perturbé de bannir Namor, même si l’empereur devait annuler son décret deux ans plus tard.

En 1954, Byrrah, cherchant un prétexte pour déclencher une guerre avec la surface, poussa l’Isla de la Juventud (une partie de Cuba) à s’armer contre Atlantis, puis conduisit une invasion atlante de l’île. Convaincu qu’Atlantis était destiné à perdre toute guerre prolongée à la surface, Namor, alors lui-même en une relative paix avec la surface, s’allia aux militaires de l’île pour faire échouer les plans de Byrrah et, finalement, épargner un lourd conflit aux deux nations. Quelques mois plus tard, Byrrah mit au point un composé à base d’éthyle dichloryde, capable d’insuffler de l’air dans la glace, qui allait alors se dilater, avant d’exploser avec une force dévastatrice. Injectant les glaciers de l’Arctique avec des litres de son composé, Byrrah et ses partisans firent dériver des tonnes de glace vers le sud, afin de tuer des milliers de personnes au Canada et dans le nord des Etats-Unis. Namor utilisa les méthodes de Byrrah pour libérer de la même manière les glaciers de l’Antarctique, que les sous-marins atlantes précipitèrent vers la vague septentrionale des glaciers arctiques, créant une force supersonique qui détruisit les deux vagues. Plus tard, Byrrah envoya une réplique robotique de Namor attaquer les paquebots des océans et, ainsi, retourner les autorités de la surface contre le Prince des mers, espérant qu’il attaquerait alors les habitants de la surface. Mais Namor combattit et démantela sa réplique, même si Byrrah put détruire l’équipement qui le reliait au robot avant que Namor ne puisse prouver sa culpabilité. En 1955, Byrrah se lança dans les affaires avec des révolutionnaires communistes ; fournissant ostensiblement des cargaisons de glace pour des nations tropicales, Byrrah dissimulait des armes à feu et des munitions dans certains blocs de glace, fournissant ainsi des armes aux révolutionnaires de l’Amérique centrale. Byrrah supposait que les communistes et les capitalistes s’extermineraient mutuellement ou, si les communistes remportaient leur lutte, qu’ils seraient plus équitables envers Atlantis. Moins confiant, Namor, découvrant la nature des activités de son cousin, se cacha à l’intérieur d’un bloc de glace, au sein d’une cargaison à destination du Costa Dinora. Face à Namor, le chef communiste, José Gonzales, reconnut le complot organisé par Byrrah, confession également son intention de trahir l’Atlante, une fois qu’il aurait obtenu ce qu’il voulait. Revenu en Atlantis, Namor avertit Byrrah, pour qu’il coupe ses relations avec les communistes ou soit prêt à assumer ses actes, après quoi Namor détruisit les navires de Gonzales. Quelques semaines plus tard, après une désastreuse tentative d’intégrer les Nations Unies, Atlantis coupa toute relation avec la surface ; mais, en 1958, le télépathe dément Destin (Paul Destine) employa la Couronne du Serpent pour rendra Namor amnésique et détruire l’Atlantis antarctique. Avec Thakorr, Fen et bien d’autres morts ou portés disparus, Byrrah demeura le seul survivant de la famille impériale, et il se déclara souverain des Atlantes, en attendant l’éventuel retour de Namor. Finalement, Byrrah mena la plupart des Atlantes survivants sur le site de l’Atlantis originale, qu’ils reconstruisirent au cœur de l’Océan atlantique après plus d’un siècle d’abandon. En 1961, Byrrah se mit à travailler avec le scientifique exilé Vyrra afin de créer Mako, à partir de gènes de requin, une créature qui allait devenir l’ennemie des héros de la surface appelés le Templier et l’Ecuyer. Par ailleurs, assez vite au cours de son règne, Byrrah autorisa apparemment des guerriers atlantes, déguisés comme des humains, constituer des cellules dormantes disséminées au sein des Etats-Unis, où ils passèrent plusieurs décennies, attendant un ordre pour agir. Durant cette époque, Byrrah accomplit censément des actions « glorieuses » pour Atlantis mais les détails de ces actions demeurent inconnus.

A l’époque moderne, Namor, qui avait retrouvé la mémoire, se rendit en Atlantis ; l’apercevant de loin, Byrrah ordonnant à ses soldats d’attaquer mais Namor triompha aisément d’eux et, une fois qu’il se fut fait reconnaître, il fut proclamé souverain par les Atlantes. Blessé par le rejet de ses anciens sujets, Byrrah quitta Atlantis, évitant de s’impliquer dans la tentative ultérieure d’invasion de la surface par Namor, qui fut repoussée par les Quatre Fantastiques. Finalement, Byrrah revint à Atlantis, se construisant une réputation de pacifiste convaincu, et Namor le nomma superviseur des usines d’armement. Pendant quelques années, Byrrah observa Namor en train de repousser plusieurs invasions, conduites par le seigneur de la guerre renégat Krang, le barbare Attuma et d’autres encore, apprenant de leurs erreurs. Il s’allia aussi secrètement avec la souveraine de Lémurie Llyra, qu’il espérait ostensiblement épouser, afin d’unir leurs deux royaumes pour former une empire aquatique. Après avoir mis au point un « hypno-rayon », Byrrah s’adressa au Conseil royal d’Atlantis durant une absence de Namor, leur demandant de mettre un terme au règne « belliciste » de Namor et de le restaurer sur le trône, afin qu’il puisse rétablir la paix en signant un traité avec Attuma et Krang, avec lesquels il avait formé une alliance secrète. En utilisant son rayon hypnotique, Byrrah réussit à rallier la plupart des Atlantes autour de lui, même si les plus solides partisans de Namor, telle sa compagne Dorma ou son conseiller Vashti, demeuraient insensibles au rayon. Quand Namor dénonça les intentions réelles de Byrrah, celui-ci le défia en duel. Quand les deux adversaires utilisèrent des formes de vie marines comme armes vivantes, Byrrah, qui avait préalablement traité un poisson-scie avec des composés chimiques affaiblissant, coupa Namor avec le poisson. Son ennemi affaibli artificiellement, Byrrah remporta leur duel, une « victoire » qu’il pensait suffisante pour qu’il soit de nouveau déclaré souverain. Cependant, même cette nouvelle popularité ne permit pas à Byrrah d’ordonner l’exécution de Namor et celui-ci fut simplement banni à la surface, sur l’Ile infernale, où il fut attaqué par un géant de lave. Pendant ce temps, Dorma s’introduisait dans les laboratoires de Byrrah, où elle découvrit et détruisit le rayon hypnotique ; retrouvant la raison, les Atlantes investirent de force le palais royal. Trahissant Byrrah, Attuma et Krang retournèrent une arme génératrice de tourbillons contre les Atlantes mais Namor, qui venait de vaincre le géant, revint à temps pour détruire l’arme, avant de bannir Byrrah hors d’Atlantis. Quelques mois plus tard, Byrrah, avec Krang et son nouvel allié de la surface, le Dr Lemuel Dorcas, employa la technologie de ce dernier pour déclencher un séisme sous-marin, qui endommagea Atlantis, au cours d’une autre absence de Namor. Byrrah se rendit à Atlantis, qui croulait encore sous les décombres, proclamant qu’il venait pour plaider sa cause et demander la levée de son exil ; poussant les Atlantes à croire qu’un gouvernement de la surface avait déclenché le séisme, Byrrah, avec des partisans éparpillés au sein de la foule, promit que, s’il était couronné, il obligerait la surface à respecter la paix avec Atlantis. Quand Namor, de retour, accusa à son tour Byrrah d’être responsable du tremblement de terre, Byrrah retourna les propres affirmations contre son cousin, lui donnant une journée pour prouver ses dires. Namor consulta des scientifiques de la surface, qui l’aidèrent à retrouver la source du séisme, ce qui le mena à la forteresse de Dorcas. Après avoir vaincu le robot géant de ce dernier, Namor ramena Krang et Dorcas à Atlantis, démontrant la culpabilité de Byrrah, qui dut, de nouveau, quitter Atlantis.

Plus tard, Byrrah forma une alliance avec le Frère royal de la Confrérie extra-terrestre des Badoons, qui recherchait un appui terrestre afin de creuser un réseau de cavernes à proximité de l’Atlantis antarctique, dont les pétroles radioactifs étaient susceptibles de nourrir les œufs des Badoons, facilitant ainsi leur invasion. Ayant reçu la promesse d’obtenir une vice-royauté, Byrrah utilisa ce pétrole afin de muter des crustacés en des « crabes mutants » semi-humanoïdes, susceptibles de le servir ; aidé de Llyra, il obligea la fille/clone de Namora, la jeune Namorita, à attirer Namor dans l’Antarctique, comptant le manipuler à son tour pour l’obliger à lui obéir. Dès l’arrivée de Namor, Byrrah, projetant sa voix à travers un robot en forme de crabe baptisé « Salamar le Nourricier », proposa de guider Namor pour l’aider à reconstruire l’Atlantis antarctique. Avec une certaine ironie, « Salamar », espérant impressionner Namor, lui montra un leurre désarticulé qu’il lui présenta comme le vrai Byrrah, à moitié mort, puni d’avoir été « un tyran cruel et impitoyable. » Namor attaqua « Salamar », dont il déchira la coque de ses mains nues, court-circuitant les systèmes de contrôle de Byrrah. Sa ruse dévoilée, Byrrah menaça la vie de Namorita afin d’obtenir la coopération de Namor mais Namorita se libéra et combattit aux côtés du Prince des mers. Byrrah tenta alors de persuader son cousin de rejoindre les Badoons mais le Frère royal, furieux que Byrrah avait mêlé Namor à leurs affaires, envoya ses soldats contre les trois cousins. Les crabes mutants tuèrent les soldats et Namor, employant des explosifs de la surface, fit effondrer les cavernes, détruisant le pétrole et tuant probablement les derniers crabes ; les forces de Frère royal battirent en retraite, tandis que Namorita réussissait à convaincre Namor de laisser Byrrah prendre la fuite. Finalement, Byrrah regagna Atlantis et renonça à tous ses rêves de conquêtes, même s’il continuait à espérer secrètement qu’Atlantis finirait par conquérir la surface ; même quand Namor abdiqua et que Vashti s’associa au grand prêtre Shakkoth et à Thakos, successeur de Krang comme seigneur de la guerre, Byrrah ne tenta pas de reprendre le pouvoir.

Peu de temps après que Namor avait rejoint l’équipe de héros de la surface appelée les Vengeurs, Shakkoth poussa des extrémistes à se lancer dans une guerre civile ; Vashti et Thakos engagèrent alors les barbares d’Attuma pour calmer la rébellion, mais Attuma saisit l’occasion pour s’emparer du trône d’Atlantis et emprisonna la nouvelle amante extra-terrestre de Namor, Marrina. Préférant encore le règne de son cousin à celui d’Attuma, Byrrah réussit à convaincre Namor de défier Attuma. Cependant, celui-ci retourna les Atlantes contre Namor qui, après avoir sauvé Marrina, laissa Atlantis entre les mains de son ennemi, fondant de son côté le nouveau royaume de Déluvia. Bien qu’il fut sans doute peu satisfait de la situation, Byrrah ne fit plus aucune tentative pour renverser Attuma. Finalement, Namor remonta sur le trône d’Atlantis et Byrrah, de nouveau exilé pour d’inconnus motifs, se retira dans une citadelle isolée. Socus, héraut des démoniaques Morts Sans Pardon, mena Byrrah sur un site où les Morts, durant leur règne sur Atlantis plusieurs siècles auparavant, avaient commis des atrocités contre les Atlantes. Bien qu’horrifié autant par le lieu que par ses habitants, Byrrah, dont les ambitions refirent surface, montra son intérêt quand Socus lui proposa la gloire mais le héraut le poignarda alors avec une dague, répandant le sang royal atlante afin de libérer Suma-Ket, le roi des Morts Sans Pardon, de la dimension des Eaux grises. Byrrah sembla saigner à mort, ses derniers pensées se tournant vers ses souvenirs de ses jeux d’enfance avec Namor et Namora, peut-être le seul moment de son existence où il avait vraiment été en paix avec lui-même. Par la suite, Namor et ses alliés triomphèrent de Suma-Ket et de ses armées.

Pouvoirs : Byrrah possédait les caractéristiques standards des Atlantes, comme des branchies pour extraire l’oxygène de l’eau, une espérance de vie bien plus longue que celle des habitants de la surface, la capacité de nager à la vitesse d’environ 55 kilomètres par heure, une immunité aux pressions des profondeurs océaniques et leurs températures glaciales et une vision améliorée lui permettant de pénétrer les eaux marines boueuses. Comme la plupart des Atlantes, il peut suffoquer après avoir passé 5 minutes dans les conditions de la surface, s’il n’est pas équipé d’un appareillage lui permettant de continuer à respirer.

Aptitudes : Grâce à un entraînement intensif, Byrrah est devenu un peu plus fort que l’Atlante typique, étant capable de soulever environ 5 tonnes dans les conditions de la surface. Il était également un inventeur et un chimiste doué, un politicien accompli et un maître d’innombrables techniques de combats armés ou à mains nues.

Armes & équipement : Byrrah a parfois employé une lampe de poitrine phosphorescente, un « aqua-masque » avec une réserve d’eau salée qui se renouvelle, une lance de combat, un coquillage de jet pour attaquer à distance, un pistolet à énergie, une épée et une « pique de puissance » qui peut libérer des décharges électriques. Sous l’identité de « Salamar », il employait une technologie de projection énergétique pour créer des décharges électriques, des champs de force et des champs électriques d’emprisonnement.

Caractéristiques particulières :Bien que Byrrah ait été décrit à la fois comme le fils adoptif et le petit-fils de Thakorr, la nature exacte de leurs liens familiaux demeure peu claire. La mère de Byrrah, Brynn, était une cousine éloignée de Fen, la fille de Thakorr, et le mari de Brynn, le père de Byrrah, fut peut-être le fils de Thakorr – peut-être Daka qui s’allia en 1941 avec les Nazis et le Peuple-Phoque – faisant de Byrrah le petit-fils de l’empereur. Brynn a, peut-être, épousé plus tard Thakorr, faisant ainsi de Byrrah le fils par adoption de Thakorr.

ThierryM 5009

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 17
    Membre : 0