Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Gibbon (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Gibbon (le)

Véritable nom : Martin « Marty » Blank
Profession : Criminel professionnel, ancien justicier, ancien laveur de vitres, ancien acrobate de cirque
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire
Identité : Connue des autorités
Autre identité : The Gibbon (VO) ; « le Gibbon, le Garçon-singe »
Lieu de naissance : Inconnu
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Aucun
Appartenance à un groupe : Ancien partenaire du Grizzly, de l’Escouade de vengeance contre Spider-Man (Peter Parker)
Base d'opérations : New York (New York, Etats-Unis), pendant un temps Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
Première apparition : VO : Amazing Spider-Man (vol.1) # 110 (juillet 1972, par Stan Lee & John Romita Sr) – VF : Strange n°99 (mars 1978)
Taille : 1m95
Poids : 113,5 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : Bruns

Histoire : Mutant né avec un visage rappelant les traits d’un singe, Martin « Marty » Blank fut le sujet de moqueries des autres orphelins où il grandit, conservant le nom qui lui avait été donné par l’administration parce qu’il ne découvrit jamais l’identité de ses parents biologiques. Finalement trop âgé pour rester à l’orphelinat, Marty devint acrobate dans un cirque, afin de se faire suffisamment d’argent pour pouvoir se rendre en Afrique et vivre en paix avec de véritables singes. Mais quand le cirque donna à Marty un costume de singe et l’employa dans des numéros comiques entre les différents spectacles, il ne put supporter longtemps les rires de la foule et quitta le cirque, devenant un vagabond dans les rues de New York, alors qu’il était âgé d’à peine 22 ans. Après avoir croisé par hasard la route de Spider-Man (Peter Parker), dont Marty était un fan, il décida d’enfiler son costume de singe et proposa au héros de devenir son partenaire, sous le nom du Gibbon. Quand le tisseur rejeta son offre, un Gibbon amer fut contacté par un vieil ennemi du héros, Kraven le Chasseur (Sergei Kravinoff), dont les potions herbacées augmenta la force du Gibbon et libéra sa rage animale, le poussant à attaquer son entraîneur jusqu’à ce que Kraven réussisse à placer le Gibbon en transe. Ce dernier fut alors envoyé tuer Spider-Man mais réussit à échapper à l’influence de Kraven alors qu’il était sur le point d’étrangler le monte-en-l’air. Réalisant qu’il ne contrôlait pas ses actions, Spider-Man abandonna le Gibbon dans un hôpital.

Se réinstallant à Los Angeles, mais toujours jaloux de Spider-Man, Marty devint un assistant et fut engagé par le programme télévisé « Sur la piste » afin d’obtenir des images de Spider-Man. Marty et l’équipe de tournage se rendirent à New York, où Marty redevint le Gibbon et attaqua le tisseur afin de prouver qu’il était son égal devant les caméras, ce qui avait été son intention dès l’annonce du documentaire. Spider-Man put étourdir le Gibbon, qui fut alors kidnappé par le Scarabée (Abner Jenkins, aujourd’hui Mach-5). Spider-Man triompha du Scarabée et sauva le Gibbon, mais les médias et la police firent du Gibbon celui qui avait réussi à mettre un terme au combat entre Spider-Man et le Scarabée.

Plusieurs mois après, le Gibbon s’associa au Grizzly (Max Markham), la Tâche (Jonathan Ohnn) et le second Kangourou (Brian Hibbs) pour former l’Escouade de Vengeance contre Spider-Man (vite surnommée la Légion des Ratés). Le Gibbon et le Grizzly furent ainsi choqués de voir leurs deux coéquipiers profiter de la situation pour cambrioler la Banque de Midtown, s’écartant de leur projet originel. Du coup, ils se retournèrent contre leurs partenaires et, après avoir restitué l’argent volé, le duo décida de devenir des super-héros, sous les nouvelles identités du Gargantuesque Grizzly et du Gibbon, le Garçon-singe. Le Gibbon transforma l’ancienne voiture break du Grizzly pour en faire l’Ursomobile blindée et le couple commença à patrouiller à travers Manhattan. Ils tentèrent d’empêcher un cambriolage organisé par le gang du Lapin blanc, mais ils furent capturés et le Lapin exigea un milliard de dollars en échange de leur libération. Quand le maire de New York refusa de payer, Spider-Man (déguisé sous son identité de l’Homme-Sac) battit le gang, sauva le Gibbon et le Grizzly, qui furent félicités pour la défaite du gang et reçurent un contrat pour autoriser la fabrication de figurines à leurs images. Malheureusement, le Gibbon finit par retomber dans le crime et fut emprisonné, retrouvant alors le Kangourou. Ils furent libérés de prison par le Rhino, dont l’intelligence avait été accrue après une intervention chirurgicale du cerveau, et lui servirent d’hommes de mains, jusqu’au moment où le Rhino retrouva son intelligence naturelle.

Lors du Jour-M, Marty perdit ses pouvoirs lors du Jour-M, même s’il conserva son apparence simiesque. Quelques temps après, le Gibbon et le Grizzly cherchèrent à obtenir l’aide légale de Mallory Book, une avocate spécialisée dans la défense des criminels surhumains, dans la firme de New York, Goodman, Lieber, Kurtzberg & Holliway. L’issue de sa demande demeure inconnue mais, peu après, il se rendit à la veillée funèbre organisée en mémoire de l’Homme aux échasses (Wilbur Day), une soirée durant laquelle il reconnut être un raté à l’image du défunt. Les invités furent alors victimes d’une tentative d’assassinats multiples par le Punisher (Frank Castle), déguisé sous l’apparence du barman. Cependant, comme les autres invités, Marty survécut à l’empoisonnement et à l’explosion du bar, s’en tirant avec un lavage d’estomac et quelques brûlures au troisième degré. Ironiquement, le Gibbon fut considéré comme une recrue potentielle pour le programme Initiative, tandis que Martin épousait Zelda Dubois (alias Princesse Python), la veuve de l’Homme aux échasses, qui avait été apparemment rendue aveugle par l’explosion et que Marty avait rencontrée lors de la veillée funèbre. Décidé à se venger et venger son épouse, Martin commença à comploter contre le Punisher, en dépit de l’inquiétude de Princesse Python. Finalement, quand Martin eut retrouvé le vigilant, il décida que son désir de vengeance ne justifiait pas de mettre en danger sa nouvelle vie et il donna son arme au justicier, avant de rentrer chez lui.

Malheureusement, la chance tourna vite pour Marty. Alors qu’il retrouvait ses capacités surhumaines, sa vie personnelle partit en morceaux quand Princesse Python, jusque là aimante et attentionnée, montra un agacement croissant la vie ratée de son mari. Les tentatives du Gibbon de rejoindre la communauté héroïque tournèrent courts à cause de son manque de talent. Dans un dernier espoir, et au bord de la dépression, Martin répondit à une annonce publiée dans le Daily Bugle par Fiona Fitzhugh, une jeune scientifique, un peu insouciante, qui espérait étudier la nature des individus surhumains. Les expériences les propulsèrent tous les deux dans une réalité alternative peuplée de versions simiesques de leur Terre d’origine, tout en détruisant les machines susceptibles de les ramener chez eux. Fitzhugh supposa que, Martin ayant eu ses pouvoirs depuis sa naissance au lieu de les acquérir à la puberté (rendant ainsi le Gibbon plus proche de mutants comme l’Homme-Multiple ou Diablo) et ayant été « attiré » vers cette réalité, le Gibbon était, d’une manière ou d’une autre, connecté à ce monde simiesque. Tandis que la scientifique demandait l’aide de la version locale des Quatre Fantastiques, le Gibbon fut introduit par Spider-Singe au sein des Ape-Vengers. Malgré leur apparence amicale, les Ape-Vengers se révélèrent bien plus brutaux et bestiaux que leurs contreparties humaines. Le Gibbon décida alors de découvrir la vérité, aidé d’un groupe de héros simiesques dissidents : il réalisa que les Ape-Vengers étaient sous l’influence du Baron Blood qui, dans cette réalité, avait pris l’apparence et les pouvoirs de Captain América, utilisant son influence pour traquer et se nourrir du sang des criminels et des dissidents selon son bon plaisir. Avec Speedball et Wolverine, et bien que traqué par le Baron Blood et ses fidèles, le Gibbon réussit à libérer le véritable Captain América de l’iceberg dans lequel il était enfermé depuis la Seconde Guerre Mondiale, obtenant alors son appui pour combattre l’imposteur. Finalement, le Gibbon et Fitzhugh purent regagner leur réalité d’origine.

Plus tard, en compagnie de Fitzhugh, Gorilla-Girl et d’autres alliés, le Gibbon voyagea pour empêcher Norman Osborn, dirigeant à présent l’Initiative, d’exploiter le potentiel de cet univers alternatif désormais accessible. Pour dissimuler son apparence, Fitzhugh lui fournit divers moyens pour déguisement son apparence et se fondre dans la foule. Depuis la chute d’Osborn, ses activités sont inconnues.

Pouvoirs : Le Gibbon est un mutant qui possède une force, une agilité et une vitesse surhumaines ; il se bat en utilisant un style de combat rappelant ceux des singes. Il a une affinité naturelle avec les animaux.

ThierryM 4448

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 22
    Membre : 0