Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Améridroïde (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - Améridroïde (l')

Véritable nom : Lyle Dekker
Profession : Ancien reclus, autrefois prétendant à la conquête du monde, concepteur d’effets spéciaux, saboteur, scientifique
Statut légal : Citoyen allemand, légalement décédé
Identité : Connue des autorités
Autre identité : The Ameridroid (VO) ; le Général Dekker, le Pupille
Lieu de naissance : Ingolstadt (Allemagne)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Aucun
Appartenance à un groupe : Ancien allié de l’Ordre nihiliste, ancien membre du parti nazi allemand
Base d'opérations : Actuellement aucune, autrefois Terre-Neuve (Canada), auparavant l’Allemagne
Première apparition : VO : (Dekker et l’Améridroïde) Captain America (vol.1) # 218 (février 1978, par Don Glut & Sal Buscema), (Dekker dans l’Améridroïde) Captain America (vol.1) # 220 (avril 1978, par les mêmes) – VF : Captain América (Arédit, vol.1) n°20 (février 1983)
Taille : (Dekker) 1m75, (Améridroïde) 3m70
Poids : (Dekker) 70 kg, (Améridroïde) 600 kg
Yeux : (Dekker) Marrons, (Améridroïde) Bleus
Cheveux : (Dekker) Blancs, auparavant bruns, (Améridroïde) Blonds s’il en possédait


Histoire : Durant la Seconde Guerre Mondiale, le scientifique allemand Lyle Dekker, sous les ordres de Crâne rouge (Johann Schmidt), devint un concepteur d’effets spéciaux pour Democracy Pictures, afin de saboter la série de films patriotiques « The Adventures of Captain America », où l’acteur Glenn Reeper incarnait le héros au bouclier. Au début de 1944, le véritable Captain (Steve Rogers) et son partenaire Bucky (James Barnes) vinrent enquêter sur la série d’accidents qui frappait le film – et qui avait été orchestré par Lyle ; quand un sabotage blessa Reeper, Captain prit sa place, une situation que Lyle dissimula initialement à Crâne rouge. Avant de filmer le dernier chapitre de la série, Lyle remplaça un faux « rayon calorifique » par un vrai, manquant de peu de tuer l’actrice principale Adrian Gray jusqu’à l’intervention de Captain. Lyle s’échappa au volant d’un camion mais plongea dans l’océan alors qu’il tirait sur Captain América qui le poursuivait à moto ; même si ce dernier crut que Lyle s’était noté, l’Allemand fut en réalité sauvé par Crâne rouge à bord de son sous-marin, avant d’être torturé par son employeur puis éjecté par un tube de torpille, dans les eaux autour de Terre-Neuve, au Canada. Récupérant de ses blessures après avoir été sauvé par des pécheurs de la région, Lyle s’installa sur place, où, utilisant des comptes bancaires secrets, il réunit et organisa plusieurs partisans criminels. En mai 1945, les hommes de Lyle, en reconnaissance près de l’Angleterre, aperçurent Captain et Bucky, leurs costumes dissimulés sous leurs uniformes militaires, plonger dans la Manche en désamorçant l’avion drone du Baron Heinrich Zemo. Intrigués par les talents de Captain, les hommes le récupérèrent et l’emmenèrent à bord de leur navire ; le reconnaissant, ils le conduisirent à la base de Lyle. Celui-ci se vanta de se préparer à conquérir le monde qui naîtrait de la fin de la guerre et de transférer les capacités de Captain en lui ; le héros profita de la distraction des hommes de Dekker pour fuir à bord d’un avion qui fut néanmoins abattu avec le rayon calorifique de leur maître. Amerrissant dans des eaux glacées, Captain, pris dans les glaces, entra dans plusieurs décennies d’animation suspendue, considéré comme mort par le grand public. Mais Lyle, lui, demeura convaincu que le héros finirait par réapparaître et s’isola encore plus, peaufinant ses plans et recrutants de nouvelles générations de soldats au fil du temps. De plus en plus instable, Lyle conçut un androïde qui était une réplique géante de Captain América, l’Améridroïde, qu’il comptait doter des pouvoirs de Captain et de sa propre conscience.

Ces dernières années, Lyle envoya ses hommes attaquer Captain América, revenu depuis plusieurs années d’hibernation forcée et qui souffrait alors de plusieurs trous de mémoire, apparus après avoir réalisé la contradiction existant entre sa disparition dans la Manche et sa réapparition dans les régions arctiques, ce qu’aucun phénomène naturel ne pouvait expliquer. Après avoir vaincu ses assaillants, Captain ses souvenirs désormais réveillés, se rendit dans un village de Terre-Neuve, où il suivit les agents de Dekker jusqu’à sa base souterraine. Après avoir ranimé les souvenirs de Cap de leurs deux rencontres, Lyle dota l’Améridroïde des capacités proportionnelles du héros puis y transféra sa propre conscience, laissant pour mort son corps physique. Comme l’Améridroïde, Lyle jaillit de sa base, déclarant qu’il faisait du village sa « capitale » jusqu’au moment où, dans un éclair de lucidité, il réalisa que sa nouvelle apparence l’isolait à jamais du reste de l’humanité. Fou de désespoir, Lyle détruisit son laboratoire et son corps physique. Prenant pitié de son ennemi, Captain le convainquit que, ayant exorcisé ses vieux démons, l’Améridroïde devait faire face à des défis plus élevés et l’androïde se retira alors en silence, dans le but de s’isoler.

Plusieurs mois après, Crâne rouge, sous l’identité du Professeur; initia un autre de ses projets, en déployant un groupe autodestructeur, l’Ordre nihiliste et d’un supposé nouveau héros costumé, le Nomade (Edward Ferbel), qui utilisait une identité portée autrefois par Captain América, afin de détruire la réputation de ce dernier en manipulant le film sur le héros prévu par Galactic Pictures. Savourant l’ironie d’impliquer Lyle dans un second film sur Captain América, le Crâne recruta l’Améridroïde, au sein duquel il implanta de faux souvenirs où Captain América était responsable du transfert de l’esprit de Lyle dans le robot. Quand Captain, comme prévu, vint enquêter sur le nouveau Nomade, Crâne rouge organisa des attaques de l’Ordre nihiliste, supposées démontrer les capacités du Nomade et discréditer Captain. Mais celui-ci triompha à chaque fois. L’Améridroïde accompagna alors les hommes de l’Ordre au combat, tuant le Nomade et ramenant Captain América à Crâne rouge. Avec l’aide de Captain, l’Améridroïde réussit à échapper aux souvenirs implantés par le Crâne mais fut obligé de combattre le héros, télécommandé par Crâne rouge. Echappant de nouveau au contrôle, l’Améridroïde attaqua le manipulateur, qui utilisa un champ de force énergétique pour apparemment tuer l’androïde. Pendant ce temps, sur les instructions de Crâne rouge, les membres de l’Ordre nihiliste confessèrent l’existence du complot, un élément d’un plan plus large imaginé par le Crâne afin d’envoyer des messages subliminaux à travers les programmes de télévision, des messages qui accusaient Captain de déclencher un chaos national. Tandis que Crâne rouge se vantait de sa réussite devant son ennemi, l’Améridroïde reprit conscience, et, pénétrant dans la salle de contrôle tout en résistant aux nouvelles tentatives de prise de contrôle par Crâne rouge, déclencha une explosion qui sembla les détruire tous les deux, même si Crâne rouge put s’échapper. Celui-ci récupéra même, par la suite, la tête décapitée de l’Améridroïde, qu’il conserva comme trophée.

Pouvoirs : Lyle Dekker ne possédait aucun pouvoir surhumain. L’Améridroïde disposait des capacités physiques de Captain América, augmentées proportionnellement selon sa taille, ainsi que ses talents martiaux et, selon Dekker, son magnétisme et son charisme. Il pouvait soulever au moins 3 tonnes.

Aptitudes : Lyle Dekker était un génie scientifique qui développa dans les années 1940 un système de communication télévisuelle, un rayon calorifique et un gaz neurologique brisant la volonté de ses victimes. Par la suite, il mit au point une technologie pour récupérer ou implanter des souvenirs, transférer la conscience humaine dans un corps artificiel, reproduire les capacités physiques d’un individu et concevoir un gigantesque robot.

Equipement : L’Améridroïde était doté d’un bouclier, visuellement semblable à celui de Captain América (proportionnellement), mais dont les capacités exactes demeurent à déterminer.

ThierryM 4783

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 27
    Membre : 0