Encyclopédie - Ragnarok - Marvel-World.com

Encylopédie - Ragnarok

ragnarok_0.jpg

  • Véritable nom : Ragnarok
  • Profession : Ancien agent du SHIELD
  • Statut légal : Inapplicable
  • Identité : Pas de double identité
  • Autre identité : Thor, « Clor », Nom de Code : Foudre
  • Lieu de naissance : la Tour Stark (New York, New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Tony Stark (Iron-Man, créateur), Reed Richards (Mr Fantastic, créateur), Criti Noll (« Hank Pym », créateur), Thor Odinson (source génétique) ; par l’intermédiaire de Thor, de nombreux Asgardiens
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre des Thunderbolts, des Dark Avengers, du SHIELD, de l’Initiative
  • Base d'opérations : Actuellement inconnue, autrefois le Raft (New York, New York, Etats-Unis), auparavant le Camp Hammond (Connecticut, Etats-Unis), la Tour Stark (New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Civil War (vol.1) #3 (septembre 2006, par Mark Millar & Steve McNiven) – VF : Civil War n°3 (mai 2007)
  • Taille : 1m97
  • Poids : 290 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Blonds

Histoire

Pour remplacer Thor Odinson, qui était apparemment tombé au combat, Tony Stark, Reed Richards et « Hank Pym » (en réalité le Skrull Criti Noll infiltré sur Terre) créèrent un clone cybernétique du dieu du tonnerre. Les composants organiques du clone furent développés à partir d’un simple échantillon de cheveux de Thor que Stark avait acquis dès la première réunion des Avengers. Le clone, baptisé initialement « Nom de Code : Foudre » par l’agence d’espionnage international du SHIELD fut achevé durant la « guerre civile » de la communauté héroïque des Etats-Unis, déclenchée suite à l’adoption du Superhuman Registration Act (SRA). Les forces en faveur de la nouvelle législation conduisirent Captain América (Steve Rogers) et ses partisans, les Secret Avengers, opposés au SRA, dans une embuscade, à l’usine de Geffen-Meyer Chemicals ; mais les résistants réussirent à tenir tête à leurs adversaires, poussant Stark à activer le clone.

ragnarok_1.jpgDès qu’il entra sur le champ de bataille, la puissance extraordinaire du clone poussa les Secret Avengers à battre en retraite. Cependant, avant de pouvoir le faire, le clone échappa à sa programmation lui interdisant d’employer une force létale et projeta une décharge énergétique à travers la poitrine de Goliath (Bill Foster), le tuant sur le coup. La Femme-Invisible (Sue Richards), bien qu’en faveur du SRA lors de ce face à face, érigea un champ de force pour protéger les autres alliés de Captain América, permettant à la Cape (Tyrone Johnson) de les téléporter tous en sécurité. Horrifié par les actes du clone, Stark désactiva celui-ci et le ramena à la Tour Stark afin de le réparer. Les actions du clone firent fluctuer les rangs des combattants de la guerre civile ; alors que Nighthawk (Kyle Richmond) et Stature (Cassie Lang) abandonnaient les Secret Avengers par peur, la Femme-invisible, la Torche humaine (Johnny Storm) et Spider-Man (Peter Parker) passèrent du côté de Captain América, dégoûtés par la stratégie de Stark et la mort inutile de Foster.

ragnarok_2.jpgLe clone fut réactivé quand les Secret Avengers secrets réussirent à organiser une évasion massive de héros non enregistrés et emprisonnés dans la Prison 42, un centre de détention construit dans la Zone négative. Lors de cette bataille, le clone conduisit Captain Marvel (en réalité, un autre Skrull infiltré, Khn’nr, se faisant passer pour le héros kree décédé, Mar-Vell) et l’Ordre, l’équipe de l’Initiative basée en Californie au combat. Mais, échappant de nouveau à sa programmation, il détruisit l’ambassade wakandaise à New York en poursuivant son adversaire Tornade (Ororo Munroe). En réaction, la mutante le frappa d’un éclair de foudre, provoquant une pulsation électromagnétique qui perturba les fonctions cérébrales informatiques du clone. Hercule (Héraklès) s’empara alors du marteau du clone perturbé et lui fracassa le crâne, proclamant haut et fort qu’il n’était qu’un indigne successeur du véritable dieu du tonnerre. Le clone endommagé fut emmené au Camp Hammond, le quartier général de l’Initiative des 50 états imaginé par Stark, et il y fut placé entre les mains du scientifique de l’Initiative appelé le Baron Wernher von Blitzschlag. Criti Noll le programma en secret afin qu’il puisse se réactiver automatiquement s’il n’entrait pas un code de sécurité une fois par quinzaine.

ragnarok_3.jpgNoll trouva la mort durant la tentative d’invasion de la Terre par les Skrulls et, peu après, ne recevant pas le code empêchant son activation, le clone reprit conscience. Convaincu désormais d’être le véritable dieu du tonnerre, le clone se surnomma Ragnarok. Il attaqua immédiatement Blitzschlag avec un éclair (rechargeant involontairement à leur niveau maximal les pouvoirs à base électrique de l’Allemand) et jaillit du laboratoire. Il triompha rapidement des héros de l’Initiative qui tentèrent de lui résister, y compris l’ancienne alliée du vrai Thor, Thor-Girl (Tarene) et le métamorphe Trauma (Terrance Ward), qui adopta l’apparence du véritable Asgardien. Puis, Ragnarok fit face aux New Warriors, qui venaient d’arriver au Camp Hammond pour récupérer le cadavre d’un cadet décédé de l’Initiative, MVP (Michael van Patrick). En dépit de leur nombre, les Warriors et l’Initiative ne purent prendre le dessus sur Ragnarok, même si le clone tua l’un des Scarlet Spiders des Warriors (un clone, lui aussi, mais du défunt MVP et baptisé Michael). Le « frère » de Michael, Patrick, se démasqua alors devant Ragnarok, lui démontrant alors que le clonage était une réalité concrète, avant de montrer à leur ennemi des images de la création du clone de Thor. Les héros lui révélèrent aussi qu’Asgard était désormais sur Terre, en Oklahoma. Perturbé, Ragnarok décida d’abandonner le combat et de se rendre à Asgard, reprochant au vrai Thor la déchéance des Asgardiens.

ragnarok_4.jpgCependant, Ragnarok disparut cependant plusieurs mois, ne réapparaissant que durant l’attaque de Norman Osborn contre Asgard. Apprenant que Volstagg, qui venait de se rendre aux autorités de Broxton, dans l’Oklahoma, où se dressait à présent Asgard, était accusé de meurtre, Ragnarok se rendit sur place pour l’exécuter. Volstagg prit initialement Ragnarok pour le vrai dieu du tonnerre d’Asgard, avant de réaliser son erreur et de faire face à la menace. Le combat qui s’en suivit se déplaça rapidement vers la plaine sous la cité flottante d’Asgard ; mais, lorsque celle-ci s’effondra après l’attaque de Sentry (Robert Reynolds), Ragnarok fut enseveli sous les fondations de la cité des Asgardiens. Une fois le siège d’Asgard achevé, les Asgardiens fouillèrent les ruines et le Trio palatin découvrit ainsi le corps de Ragnarok, qui reprit alors conscience, les attaquant de nouveau. Il ne fallut guère de temps pour que le véritable Thor ne vienne affronter lui-même son clone. La bataille fut féroce mais la puissance de l’Asgardien s’imposa à celle du prétendant, qui fut finalement détruit par son modèle.

ragnarok_5.jpgLe corps de Ragnarok fut récupéré par l’AIM (Advanced Idea Mechanics / Ateliers d’Investigations Métascientifiques), qui ne put le réparer, ne disposant pas des ressources nécessaires. Mais, quand l’AIM s’allia à Osborn et son organisation, le HAMMER, Monica Rappaccini, directrice de l’organisation, promit à son allié de restaurer Ragnarok pour qu’il rejoindre sa nouvelle équipe d’Avengers. Désormais sous le contrôle d’Osborn, Ragnarok intégra les Dark Avengers et les accompagna pour combattre les Avengers ; sévèrement endommagé par les griffes de Wolverine (Logan/James Howlett), Ragnarok fut encore une fois presque détruit quand Spider-Man (Peter Parker) projeta Iron-Fist (Daniel Rand) et son poing de fer sur le clone. Restauré, il fut alors contraint d’intégrer les Thunderbolts comme plusieurs membres capturés des Dark Avengers. Ragnarok et ses coéquipiers se rendirent, en compagnie de John Walker, sur la réalité alternative codifiée Terre-13584, où ils furent faits prisonniers par la version locale d’Iron-Man, qui attribua la création du clone à Mr Fantastic. Manipulant le Hank Pym local, Toxie Doxie (June Covington) fit retirer un implant dans le cerveau de Ragnarok, juste quelques instants avant le retour de Stark. Avec Opale (Karla Sofen), Ragnarok se rendit sur le site où Thor était mort en combattant l’incroyable Hulk et le clone accepta enfin n’être qu’une copie du véritable Thor de son monde, reconnaissant ne pas savoir qui ou ce qu’il était véritablement. Saisissant Mjolnir, Ragnarok fut aussitôt frappé d’un puissant éclair qui le transforma physiquement. Après avoir repoussé les monstres de la Chose, Ragnarok et ses coéquipiers se précipitèrent à la base de l’AIM tandis que la réalité commençait à se modifier ; maintenant le portail entre les dimensions ouvertes, Ragnarok permit à ses coéquipiers de regagner leur monde d’origine, quelques instants avant qu’il ne les suive à son tour. Depuis lors, Ragnarok n’est plus réapparu.

Pouvoirs

Ragnarok possédait une force surhumaine, lui permettant de soulever environ 100 tonnes, ainsi qu’une rapidité, une agilité, une endurance et une résistance également surhumaines.

Armes

Ragnarok portait une réplique cybernétique du marteau mystique de Thor, Mjonir, composée d’un alliage de titane et d’adamantium, contenant un système de repérage, permettant au marteau de revenir vers le clone après avoir été lancé. Il comprenait aussi un système de polarisation gravitique permettant à Ragnarok de voler et d’autres systèmes lui permettant de projeter des décharges électriques. Le marteau est relié au cerveau du clone cybernétique et il peut donc diriger le marteau même quand il en est séparé.

Caractéristiques particulières

Ragnarok est particulièrement vulnérable aux pulsations électromagnétiques.


ThierryM 31188

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !