M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Smythe, Spencer - Marvel-World.com

Encylopédie - Smythe, Spencer

News » Marvel » Encyclopédie (3265 lectures)

Véritable nom : Spencer Smythe
Profession : Criminel professionnel, inventeur, roboticien, ancien conseiller scientifique de la ville de New York
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire, légalement décédé
Identité : Publiquement connue
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Inconnu
Situation de famille : Marié ou divorcé
Parents connus : Alistaire Alphonso Smythe (fils), une épouse non identifiée
Appartenance à un groupe : Créateur des Anti-Araignées, ancien allié et employé de J. Jonah Jameson, ancien associé de la pègre new-yorkaise
Base d'opérations : Actuellement aucune, autrefois New York (New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : Amazing Spider-Man (vol.1) # 25 (juin 1965, par Stan Lee & Steve Ditko) – VF : Strange n°24 (décembre 1971)
Taille : Inconnue
Poids : Inconnu
Yeux : Marrons
Cheveux : Gris à sa mort (noirs auparavant)


Histoire : Le professeur Spencer Smythe était un scientifique, passionné de robotique, qui avait fait installer son laboratoire dans sa propre maison, afin de demeurer plus proche de son épouse et de son fils, Alistaire Smythe, qui, très jeune, s’intéressa aux travaux de son père. Bénéficiant d’une certaine réputation, Spencer devint un poste comme conseiller scientifique de la ville de New York ; c’est dans ce cadre qu’il commença à s’intéresser au nouveau héros costumé appelé Spider-Man à cause des éditoriaux de J. Jonah Jameson. Rapidement convaincu par le journaliste, Spencer étendit son domaine d’expertise à celui des arachnides. Quand il eut mit au point les plans d’un robot susceptible de traquer et capturer Spider-Man, Spencer contacta Jameson afin d’obtenir le financement de son projet de construction de ce robot, alimenté au plutonium. Après avoir assisté à une démonstration du prototype de Spencer, qui se révéla effectivement capable de repérer et traquer une araignée, Jameson engagea l’inventeur pour capturer le tisseur, poussé par Peter Parker lui-même (la véritable identité du héros), qui était convaincu de pouvoir vaincre le robot et ainsi, indirectement, humilier l'éditeur. Dirigé par un système de télécommandes à distance, ce fut l’éditeur lui-même qui pilota le premier Anti-Araignée, dont le « visage » retransmettait celui de Jameson au travers de l’écran de contrôle. Cependant, même si le combat fut plus ardu que ne s’y attendait le héros, Spider-Man put échapper au robot en abandonnant son costume rempli de toiles dans les tentacules de son poursuivant, après avoir modifié les circuits internes de l’Anti-Araignée en démontant sa plaque thoracique métallique.

Tandis que Jameson abandonnait le projet, Spencer, ennuyé par son échec, reprit ses travaux, devenant de plus en plus obsédé par le tisseur. Peu après ce premier échec, Mark Raxton, alors employé par Spencer, tenta de voler son employeur ; les deux hommes s’affrontèrent et Raxton fut alors aspergé d’un nouveau produit métallique liquide conçu par l’inventeur et qui transforma l’employé en l’Homme de métal. Suite à cet incident, Spencer décida de réinstaller ses laboratoires ailleurs. Quelques mois plus tard, Spencer réussit à faire financer son second modèle une nouvelle fois par Jameson, mais, après un second échec, cette fois du à la présence d’innombrables araignées qui surchargèrent ses circuits, il se tourna vers les milieux criminels afin de développer de nouveaux robots, tentant alors de découvrir l’identité du justicier en implantant des caméras sur plusieurs toits d’immeubles de Manhattan, aidant ainsi ses comparses à éviter la police tout en surveillant les agissements de Spider-Man. Pilotant directement le troisième Anti-Araignée, Spencer connut alors sa première confrontation directe avec celui qui était devenu sa némésis ; mais le pilotage direct du troisième robot ne se révéla guère plus performant que le pilotage à distance. Spencer fut vaincu et connut pour alors la prison pour son association avec la pègre new-yorkaise. Pendant cette même période, Spencer, en se consacrant à sa revanche sur le tisseur, s’éloigna de plus en plus de sa famille, avant de les abandonner totalement pour concevoir ses Anti-Araignées.

A peine libéré de prison, Spencer améliora le troisième modèle, attaquant de nouveau Spider-Man, après l’avoir affaibli par divers hallucinogènes. Mais, alors qu’il était sur le point de céder, le tisseur retrouva foi en lui-même et brisa les bras articulés de l’Anti-Araignée, avant de capturer de nouveau Spencer. Quelques mois plus tard, Spencer découvrit que les matériaux radioactifs employés dans la construction des différents Anti-Araignées l’avaient empoisonné, le condamnant à une mort rapide et douloureuse. Reprochant alors autant à Spider-Man qu’à Jameson son prochain décès, Spencer entreprit de se venger d’eux, en les tuant avant de disparaître lui-même. Il commença par recruter le Caméléon pour détruire la réputation de Spider-Man, qui venait d’être innocenté des morts de George et Gwen Stacy ; mais le tisseur triompha de son ennemi, le démasquant en public. Après avoir payé Electro pour détruire une centrale électrique, Spencer profita de la coupure électrique pour kidnapper l’ancien astronaute John Jameson, dans le but de l’utiliser contre son père. A l’époque, John Jameson portait sur la poitrine, une pierre d’origine extradimensionnelle et qui provoquait des transformations régulières en une créature baptisée l’Homme-Loup. Pour faire souffrir Jameson, Spencer décida d’utiliser son fils contre lui ; provoquant la transformation de John Jameson en l’Homme-Loup, il réussit à placer celui-ci sous son contrôle mental et l’envoya attaquer Jameson. Spider-Man s’interposa et put maîtriser l’Homme-Loup mais, avant que celui-ci, redevenu John Jameson, ne put être soigné, Spencer activa un mécanisme électronique qui sembla provoquer l’explosion – et la mort – de l’ancien astronaute (en réalité, celui-ci survécut grâce aux pouvoirs de la pierre qui faisait de lui l’Homme-Loup). Après cela, construisant un dernier modèle d’Anti-Araignée, il réussit à capturer les deux hommes qu’il relia l’un à l’autre par un bracelet électronique doté d’une bombe destinée à exploser dans un délai de 24 heures, afin de les obliger à souffrir et trembler devant l’inéluctabilité de leur mort comme lui-même devait y faire face. Le couple de prisonniers œuvra sans relâche pour trouver un moyen de désamorcer la bombe, observé par Spencer depuis son laboratoire. Mais celui-ci fut rattrapé par sa maladie avant la fin du délai, décédant en étant certain de s’être vengé, et c’est un cadavre que Spider-Man et Jameson, qui avaient réussi à se libérer du piège en gelant les circuits du mécanisme, retrouvèrent dans son laboratoire.

Après sa mort, son fils Alistaire reprit sa « mission », construisant à son tour plusieurs modèles d’Anti-Araignées, avant de se transformer en cyborg pour enfin réussir à vaincre Spider-Man. De son côté, devenu maire de New York, Jameson put racheter légalement les propriétés de Spencer, dotant alors son escouade « anti-araignée » de nouvelles technologies. Mais, lorsque la ville fut menacée par une bombe nucléaire conçue par le Caméléon, l’escouade décida d’aider le tisseur, au détriment de la politique de Jameson.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Spencer Smythe était un grand expert en technologie robotique ; il est probable qu’il maîtrisait d’autres domaines scientifiques, compte tenu de son passé comme conseiller scientifique de New York.

Equipement : Spencer Smythe a régulièrement employé des robots baptisés Anti-Araignées pour atteindre ses buts.

Caractéristiques particulières : Dans les derniers jours précédents sa mort, Spencer avait besoin de prendre quotidiennement des médicaments afin de ralentir sa détérioration physiologique et d'améliorer sa respiration devenue difficile.

Par ThierryM

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 19
    Membre : 0