M'enregistrer  |  Connexion

Les super héros Funko Pop viennent de Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop.

De Star-Lord à Doctor Strange en passant par Yondu et Yellowjacket sans oublier le Groot dansant. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Aérians (les) - Marvel-World.com

Encylopédie - Aérians (les)

News » Marvel » Encyclopédie (7472 lectures)

Représentants connus : Aérivar XVIII, Cheiros, le Condor, Kestrus, Kylus, Wren
Métis & autres : Dania (Red Raven), Red Raven
Autres noms : The Avians (VO), the Bird People (VO) ; le Peuple-Oiseau
Base d’opérations : l’Aérie
Première apparition : VO : (historique) Red Raven # 1 (août 1940, par Joe Simon & Louis Cazeneuve), (moderne) X-Men vol.1 # 44 (mai 1968, par Roy Thomas, Gary Friedrich, Don Heck & Werner Roth)– VF : Strange n°44 (août 1973 ; Red Raven # 1 est inédit en France)
Traits : Les Aérians sont des humanoïdes à l’apparence parfaitement humaine, à l’exception d’une paire d’ailes qui leur permet de voler. Au sein d’un régime monarchique, les Aérians vivent de manière autonome, presque sans aucun contact avec le monde de la surface dont ils se sont séparés il y a plusieurs siècles. Dotés d’une technologie extrêmement avancée (héritée de leurs origines inhumaines), les Aérians ont alterné les périodes pacifistes avec des époques plus bellicistes, souvent motivées par leur mépris des habitants de la surface, qu’ils jugent leur être inférieurs à cause de leur incapacité de voler. Les ailes des Aérians, d’une envergure moyenne de 5 à 6 mètres d’une pointe d’une aile à l’autre, leur permettent de voler et sont systématiquement dotées de plumes. Leur anatomie est entièrement adaptée à leur nature aérienne : comme les oiseaux, leurs os sont creux, diminuant ainsi leurs poids et facilitant leur vol. Leurs corps sont, en général, dépourvus de graisse et ils possèdent une masse musculaire proportionnellement plus importante qu’un être humain standard. Leurs yeux se sont également adaptés afin de supporter des vents extrêmement violents, qui blesseraient l’œil d’un humain de la surface. Enfin, ils disposent d’une membrane spéciale dans leur système respiratoire grâce à laquelle ils peuvent extraire sans difficulté l’oxygène, moins présent, dans l’air de la haute atmosphère ou lorsqu’ils atteignent des vitesses importantes.
Hauteur : Variable
Poids : Variable
Yeux : Variable
Peau : Variables


Histoire : Les Aérians sont un peuple d’humanoïdes ailés, qui descendent des Inhumains. Mais, alors que ceux-ci connaissent des mutations aléatoires à chaque génération, les Aérians ont stabilisé leurs mutations dans une seule direction : le développement d’ailes chez tous leurs membres. Ainsi, les Aérians virent le jour au sein de la société des Inhumains, une branche de l’humanité créée par les Krees, des extra-terrestres, il y a plusieurs milliers d’années. Environ 500 ans avant l’ère chrétienne, les Inhumains ailés, qui avaient tendance à devenir de plus en plus nombreux, commencèrent à développer un ressentiment envers leurs cousins terrestres à cause de l’obligation de rester attacher à Attilan, sur la surface, malgré leurs capacités aériennes. Pour apaiser la situation, le roi Nestor ordonna la construction de l’Aérie, une cité érigée sur un îlot flottant ; la situation se stabilisa quelques temps mais, rapidement, les tensions réapparurent, cette fois nées d’un sentiment croissant de supériorité des Inhumains ailés envers le reste de leur peuple. Ils commencèrent à traiter Attilan comme une décharge, déclenchant des conflits entre Inhumains ailés et Inhumains de la surface. Les Inhumains ailés se réunirent alors pour discuter de la situation, trouvant injustifiées les agressions commises par les Inhumains de la surface et Kylus prit la tête du mouvement, évoquant la sécession, malgré l’opposition de Cheiros, un Inhumain ailé dont les ailes ressemblaient à celles des chauves-souris et qui avait conçu un uniforme permettant à des Inhumains non ailés de voler, espérant ainsi combler le fossé entre les deux groupes. Kylus ordonna l’arrestation de Cheiros puis avertit les autres Inhumains de se tenir désormais à distance du pilonne reliant Attilan et l’Aérie. Ceci, Kylus et les siens décidèrent de s’assurer de la fidélité de l’ensemble du Peuple-Oiseau à leur politique et ils décidèrent l’extermination de leurs congénères dont les ailes n’étaient pas couvertes de plumes. En quelques heures, le massacre eut lieu sur ordre de Kylus, autoproclamé souverain des Inhumains de l’Aérie, terminant par Cheiros lui-même. Mais les Inhumains de la surface décidèrent de réagir et sectionnèrent le pilonne reliant les deux cités, marquant la sécession définitive des Aérians.

Mais, privés des ressources d’Attilan, le Peuple-Oiseau se retrouva rapidement sans nourriture, sans terres agricoles, à bord d’une île flottante à la dérive, couverte uniquement de bâtiments. Leur première réaction fut de piller les humains de la surface, donnant naissance à d’innombrables légendes. Mais, avec le temps, exploitant la technologie anti-gravitique dont ils disposaient, les Aérians sélectionnèrent une terre fertile, qui fut à son tour élevée dans les airs et fixée à la cité de l’Aérie, permettant désormais au Peuple-Oiseau de vivre en toute autonomie vis à vis de la surface. Après la mort de Kylus, les Aérians conservèrent un système monarchique qui se maintint en place au cours des siècles ultérieurs. Mais la société des Aérians se scinda en deux tendances : d’un côté les Guerriers, qui formèrent le Culte du Corbeau de Sang, et de l’autre, les Pacifistes. L’histoire des Aérians fut dès lors dominée par l’alternance et la prépondérance d’un camp ou d’un autre. Finalement, le Culte fut déclaré hors-la-loi à cause de ses tendances bellicistes et ses temples furent détruits. Cependant, il survécut secrètement parmi les membres les plus extrémistes des Aérians, attendant son heure, en construisant une bombe qui leur permettrait de conjurer un démon d’une autre dimension.

A l’époque moderne, peu après la Première Guerre Mondiale, le Peuple-Oiseau recueillit un jeune bébé de la surface, dont l’avion s’était écrasé par hasard sur l’Aérie ; seul survivant des passagers, le bébé fut élevé comme un Aérie, recevant l’équipement conçu autrefois par Cheiros et lui permettant de voler ; de cette manière, les Aérians souhaitaient s’amender pour les circonstances violentes de la naissance de leur nation. Devenu adulte, celui-ci devint le héros Red Raven dans les années 1940, allant défendre la justice au milieu des habitants de la surface, rejoignant même la Légion de la Liberté. Cependant, après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, en revenant sur l’Aérie, Red Raven découvrit que le Peuple-Oiseau, de nouveau dominé par le Culte du Corbeau de Sang, ambitionnait la conquête de la race humaine en tirant parti de sa lassitude et de son épuisement au lendemain du conflit mondial. Contacté par les pacifistes, Red Raven argumenta en vain avec le souverain Aérivar XVIII, soulignant le nombre d’humains qui dépassait largement la population d’Aérians, et que la supériorité technologique de ces derniers ne leur permettrait pas de renverser cette situation. En désespoir de cause, pour sauver les deux peuples auquel il tenait, Red Raven attaqua le Culte, détruisant ses dirigeants ; mais un androïde à l’image de Red Raven libéra un gaz qui plaça tous les Aérians en état d’animation suspendue, y compris le héros. Puis, il installa chacun d’eux dans des capsules individuelles destinées à les maintenir en vie, dans un complexe militaire qui fut plongé au cœur de l’Océan atlantique, tandis que le reste de la cité de l’Aérie fut laissée sous la garde d’un autre androïde, la Bi-Bête, qui reçut l’ensemble de la culture des Aérians dans sa mémoire artificielle. Pendant ce temps, le faux Red Raven montait la garde sur les Aérians endormis.

L’androïde fut réveillé à l’époque moderne, croisant la route d’Angel des X-Men puis celle de Namor, affrontant son ancien allié et trouvant la mort lors du combat. Dans les airs, l’Aérie reçut la visite de l’AIM et de Hulk, et la Bi-Bête fut détruite, mais vite remplacée par un robot identique ; plus tard, lors d’un combat entre Namor et l’alchimiste Diable, la cité aérienne fut totalement détruite, semblant mettre un terme à l’histoire du Peuple-Oiseau et de sa cité. Mais les Aérians furent finalement réveillés, choisissant alors le vrai Red Raven comme nouveau souverain. Ensembles, ils construisirent une nouvelle Aérie ; Red Raven fut lui-même tenté d’attaquer la surface quand un Aérian exilé, le Condor, fut arrêté mais Nova (Richard Rider) put convaincre l’ancien héros de renoncer et d’envisager de nouvelles relations avec l’humanité. Les Aérians reprirent alors leur existence mais, peu après, le Culte du Corbeau de Sang prit le pouvoir et tenta de lancer son plan de conquête, par la conjuration du démon Wayfinder. La fille de Red Raven, Dania, découvrit leur projet et put alerter les héros de la Terre, les Defenders, qui firent échec au Culte, même si le démon fut brièvement libéré dans la dimension terrestre. Depuis lors, le Peuple-Oiseau vit en paix sur la nouvelle Aérie.

Par ThierryM

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 24
    Membre : 0