M'enregistrer  |  Connexion

Les super héros Funko Pop viennent de Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop.

De Star-Lord à Doctor Strange en passant par Yondu et Yellowjacket sans oublier le Groot dansant. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Trask, Bolivar - Marvel-World.com

Encylopédie - Trask, Bolivar

News » Marvel » Encyclopédie (6524 lectures)

Véritable nom : Bolivar Trask
Profession : Anthropologue, scientifique, inventeur
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, légalement décédé
Identité : Publiquement connue
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Inconnu
Situation de famille : Veuf
Parents connus : Donald Trask Sr (père, décédé), Lawrence « Larry » Trask (fils, décédé), Tanya Trask (Mme Sanctity, fille, officiellement disparue), Donald Trask Jr (frère, décédé), Simon Trask (frère), Donald Trask III (neveu, décédé)
Appartenance à un groupe : Ancien membre des Purificateurs de Bastion, du Conseil de l’Humanité, créateur des premières Sentinelles
Base d'opérations : Actuellement aucune, autrefois le quartier général des Purificateurs de Bastion, auparavant le quartier général des premières Sentinelles
Première apparition : VO : X-Men (vol.1) # 14 (novembre 1965, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Strange n°14 (février 1971)
Taille : 1m77
Poids : 77 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : Bruns


Histoire : Bolivar Trask était un anthropologue dont les études sur l’évolution de l’humanité l’amenèrent à constater la croissance rapide du nombre de mutants surhumains en son sein ; la situation devint extrêmement actuelle pour lui quand ses deux enfants, Tanya et Lawrence « Larry », se révélèrent tous les deux être de ces mutants : alors que Larry était capable de prédire l’avenir, Tanya possédait des pouvoirs lui permettant d’agir et de se déplacer dans le temps. Bolivar ne réalisa que trop tard les capacités surhumaines de sa fille, après que celle-ci eut disparu, emmenée à travers le flot temporel ; sans qu’il ne le sache, elle devait s’arrêter près de vingt siècles plus tard et fut sauvée par Rachel Summers qui l’accueillit au sein du Clan des Askani, où elle devint Madame Sanctity. Depuis le futur, Tanya tenta de modifier le passé, afin d’empêcher que les futures créations de son père ne conduisent à l’avenir apocalyptique où elle s’était réfugiée ; mais, Summers s’opposa aux tentatives de Tanya, leur bataille attirant finalement l’attention de Bolivar et provoqua l’effet inverse de celui recherché par Tanya, en décidant l’anthropologue à agir. Bolivar recruta une équipe de scientifiques afin de l’aider dans son projet de protection contre l’humanité ; d’abord, Bolivar décida de protéger son fils de ses pouvoirs de mutants et confectionna pour lui un médaillon qui supprimait ses talents et lui faisait oublier ses prédictions dès qu’il le portait autour du cou. Ceci fait, Bolivar décida que l’humanité devait se défendre contre les mutants et se préparer à devoir les combattre si nécessaire ; l’apparition de mutants criminels ne fit que renforcer sa détermination. C’est ainsi qu’il mit au point et réalisa des gardes robotiques pour assurer la défense de l’humanité, des robots qu’il baptisa les Sentinelles. Bolivar s’était par ailleurs assuré que le médaillon donné à son fils le protégeait également de toute détection par les Sentinelles ; dissimulant la vérité à son fils, dont il exploitait à l’occasion les pouvoirs en lui retirant provisoirement son médaillon (découvrant ainsi la future tentative d’assassinat contre le sénateur Robert Kelly), Bolivar se confia toutefois à l’un de ses proches amis, le juge Robert Chalmers.

Ses préparatifs achevés, Bolivar se lança dans une campagne pour faire partager ses idées et ses inquiétudes, multipliant les articles sur la menace représentée par les mutants, des articles parfois complétés d’illustrations qui montraient les mutants en train d’asservir le reste de l’humanité, des images qui demeureraient symboliques au cours des années suivantes, inspirant même Quentin Quire et son Gang Oméga pour déterminer leur apparence publique. Finalement, le professeur Charles Xavier (secrètement le Professeur, chef des X-Men, un groupe de héros mutants qui commençait à se faire connaître) proposa un débat public à Bolivar sur le thème des relations humano-mutantes. Les arguments de Xavier reposaient principalement sur l’idée que les mutants étaient avant tout des humains comme les autres, certains bons, d’autres non mais en aucun cas intrinsèquement malfaisants ; à l’opposé, Bolivar s’appuyait sur la peur engendrée par la puissance des mutants et, au terme du débat, présenta pour la première fois au public, ses Sentinelles. Cependant, Bolivar et ses associés avaient conçu un programme bien trop performant pour les Sentinelles et celles-ci arrivèrent d’elles-mêmes à la conclusion que, pour protéger l’humanité, elles devaient en prendre le contrôle. Se retournant ainsi contre leur créateur, les Sentinelles enlevèrent Bolivar, le conduisant, prisonnier, à leur quartier général, devant sa toute première création, le Moule initial, qui lui ordonna de concevoir de nouvelles Sentinelles. De son côté, pour arrêter les Sentinelles, Xavier fit appel à ses X-Men, qui affrontèrent les robots ; ceux-ci purent être repoussés mais le Fauve (Hank McCoy) fut alors capturé et ramené auprès du Moule initial. Le robot géant voulut découvrir les secrets des X-Men et ordonna à Bolivar d’employer une machine pour lire les ondes cérébrales du héros. Bolivar découvrit alors que, comme Xavier l’avait évoqué, les X-Men étaient certes des mutants mais qu’ils se consacraient à la défense de l’humanité contre les mutants moins bien intentionnés ; réalisant qu’il s’était trompé dans son jugement sur les mutants, Bolivar se révolta contre le Moule initial et aida les X-Men, venus sur place pour vaincre les robots et libérer leur ami, contre les Sentinelles, sacrifiant sa propre vie afin de détruire la base de ses créations.

Cependant, la mort de Bolivar Trask ne marqua pas la fin des Sentinelles ; au contraire, elle ne fut que le point de départ de campagnes réitérées contre les mutants. La campagne suivante, avec un modèle plus perfectionné de Sentinelles, fut déclenché par Larry Trask lui-même, qui reprochait aux X-Men la mort de son père et, si la dynastie Trask devait demeurer prépondérante dans l’emploi des Sentinelles, d’autres individus, sans lien avec eux, devaient également reprendre l’idée de robots traqueurs de mutants. Ainsi, après Larry Trask, ce fut Steven Lang qui élabora les troisièmes Sentinelles, avant que le concept ne soit repris par le gouvernement fédéral et la fabrication d’un nouveau type de robots confiée à l’industriel (et mutant) Sebastian Shaw. Puis, Bastion – lui-même fusion d’une Sentinelle du futur et du Moule initial – et Donald Trask III, neveu de Bolivar, employèrent leurs propres Sentinelles, même si Donald Trask fut en réalité manipulé par la mutante Cassandra Nova qui lui arracha le contrôle des robots, avant de le tuer.

Récemment, Bastion – qui avait lui-même été réactivé par les Purificateurs de William Stryker (un autre adversaire de la prolifération des mutants) – décida de ramener à la vie plusieurs anciens partisans de la menace mutante, en utilisant le techno-virus des Technarques, formant, avec eux, le Conseil de l’Humanité. C’est ainsi que Bolivar, réputé avoir causé le plus grand nombre de morts parmi la mutanité, fit partie des individus ressuscités, et entièrement soumis à Bastion. Quand Bastion ordonna un assaut contre X-Facteur, Bolivar réussit à regagner brièvement le contrôle de lui-même et, après avoir ordonné la cessation des hostilités contre le groupe de mutants, se suicida.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Bolivar Trask était un anthropologue confirmé, doté d’une extraordinaire intelligence qui lui permit de diversifier ses compétences et se perfectionner dans la robotique et l’intelligence artificielle.

Commentaires : Lors de la résurrection de Bolivar Trask, Bastion estima son décompte de mutants tués à 16 521 618 ; compte tenu que la première campagne des Sentinelles ne provoqua certainement pas autant de morts, il semble que Bastion ait intégré dans ce nombre toutes les victimes causées par la dynastie Trask, dont les Génoshéens massacrés par les Sentinelles de Donald Trask III et Cassandra Nova.

Par ThierryM

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 14
    Membre : 0