Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Stingray - Marvel-World.com

Encylopédie - Stingray

stingray_0.jpg

  • Véritable nom : Dr Walter « Walt » Newell
  • Profession : Océanographe, inventeur, administrateur de l’HydroBase et d’Hydropolis, aventurier occasionnel
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire
  • Identité : Connue des autorités
  • Autre identité : Sir Devilfish
  • Lieu de naissance : Gloucester (Massachussetts, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Marié
  • Parents connus : Diane Arliss-Newell (épouse), Lisa Newell (fille), Thomas « Tommy » Newell (fils), Abigail Newell (fille), Tobby Newell (fils), Aldera « Al » Newell (sœur), Todd Arliss (alias Tiger-Shark, beau-frère)
  • Appartenance à un groupe : Membre réserviste des Vengeurs, de l’Initiative, ancien membres des Vengeurs secrets, ancien membre de Deep Six, du personnel des Vengeurs et des Défenders (« Défenders d’un jour »)
  • Base d'opérations : Mobile
  • Première apparition : VO : (Newell) Tales to Astonish (vol.1) # 95 (septembre 1967, par Roy Thomas, Bill Everett, Vince Colletta), (Stingray) Sub-Mariner (vol.1) # 19 (novembre 1969, par Roy Thomas, Marie Severin, Johnny Craig) – VF : (Newell) Eclipso n°43 (août 1974), (Stingray) Eclipso n°56 (4ème trimestre 1975)
  • Taille : 1m90
  • Poids : 90 kg
  • Yeux : Marrons
  • Cheveux : Bruns

Histoire

Le plus brillant, inventif et non conventionnel océanographe de sa génération, Walter Newell était un chercheur employé par le gouvernement américain. Comme tel, il supervisa la construction d’une cité sous-marine expérimentale, couverte d’un dôme, conçue comme la première d’une potentielle série de cités sous-marines qui fourniraient de nouveaux habitats et de nouvelles ressources pour un monde de plus en plus peuplé. Namor, le Prince des Mers – souverain des aquatiques Homo Mermani d’Atlantis – et sa conjointe, Lady Dorma, tombèrent par hasard sur le prototype de cité de Newell et Namor, victime de son caractère emporté, attaqua, dénonçant la structure comme une intrusion hostile. Newell réussit à apaiser Namor, proposant un échange culturel pacifique entre les humains et les Atlantes, mais un Namor méfiant refusa de reconnaître ou de participer au projet. Lors d’une visite de Namor, le Pillard, un pirate utilisant une technologie avancée, démolit et pilla la cité sous-marine. Le projet et les rêves de Walter s’effondrèrent mais il réussit à évacuer le personnel de la cité et le conduire en sécurité avec l’aide de Namor, et l’océanographe obtint la gratitude réticente de Namor quand il sauva Dorma lors de l’attaque.

stingray_1.jpg Walter commença à tourner ses efforts vers l’exploration sous-marine à une échelle plus petite, développant théories et plans pour un uniforme de plongée spécialisée pour les grandes profondeurs. Pendant ce temps, il servit également au sein d’une expédition marine du gouvernement américain à la recherche d’un sol océanique possédant des dépôts minéraux. Au cours de ce voyage aquatique, Walter vint en aide à Namor et Dorma pour empêcher le dément Requin-Tigre (Todd Arliss) de libérer une arme biologique mortelle. Presque tué par une explosion au cours de cette rencontre, Walter chercha à rendre son nouvel uniforme de plongée renforcé aussi puissant et résistant que possible. Avant qu’il n’achève ses travaux, l’agent fédéral Edgar Benton ordonna à Walter de l’aider à arrêter Namor, que le gouvernement suspectait à tort d’être impliqué dans un complot extra-terrestre visant à siphonner les eaux des océans de la Terre. Walter fut, au mieux, réticent pour accepter cette mission mais Benton le menaça de lui retirer le financement fédéral de ses recherches s’il refusait de coopérer et Walter pensa qu’une enquête permettrait d’établir l’innocence de Namor. Achevant son uniforme de plongée, Walter en améliora encore la structure et l’armement, espérant ainsi faire face le mieux possible aux capacités surhumaines de Namor. La configuration finale de l’armure de plongée fut inspirée de la physiologie de la raie manta et Walter le baptisa ainsi Stingray, ce qui devint son nom de code une fois vêtu de l’armure. Sous l’identité de Stingray, Walter maîtrisa Namor et le livra pour qu’il soit interrogé mais Walter s’opposa violemment aux traitements violents infligés par Benton. De même que l’alliée de Namor, alors en froid avec lui, Diane Arliss – la sœur du Requin-Tigre – qui avait rejoint la mission de capture du Prince des Mers comme conseillère civile, avant de le regretter. Quand Namor s’échappa, Walter reçut l’ordre de le capture de nouveau et Stingray retrouva bientôt et combattit Namor ; cependant, quand Walter endommage accidentellement un pont important au cours du combat, Namor risque sa vie pour aider son adversaire à sauver les civils mis en danger. Les capacités de Namor sévèrement affaiblies à l’époque, Walter aurait pu le ramener aisément mais il laissa partir l’Atlante en signe de respect. stingray_2.jpg

Walter demeura un allié fidèle de Namor par la suite. Il se rapprocha aussi de Diane Arliss, qui l’aida pendant un temps dans ses recherches. Alors que Walter tombait amoureux d’elle, Diane continuait manifestement à aimer Namor, mais le loyal Walter resta un ami patient et compréhensif aussi bien envers Namor qu’envers Diane durant toute cette période. Après s’être associé à Namor et à l’Inhumain Triton pour vaincre le barbare atlante Attuma, Walter aida Diane à retrouver le père depuis longtemps disparu de Namor, le capitaine Leonard McKenzie, bien que Stingray et Namor furent incapables d’empêcher son enlèvement puis son assassinat par les ennemis du Prince des Mers Llyra et le Requin-Tigre. Walter assista également Diane afin de convaincre le sénateur Craig Winters pour qu’il obtienne une amnistie pour Namor, alors considéré comme un hors-la-loi pour le monde de la surface ; mais les efforts de Winters s’avérèrent insuffisants. Peu après un combat avec le monstrueux Hulk (Bruce Banner), Stingray vit le reportage non autorisé de Dollar Bill sur les Defenders, un documentaire télévisé, et fit partie des nombreux héros qui eurent l’idée de rejoindre le groupe. Intégrant celui-ci, Stingray les aida à combattre et démanteler le gang de criminels de l’androïde du Zodiaque Libra – des imposteurs criminels des Defenders – mais des querelles internes avec ces coéquipiers instables Hulk et la Valkyrie poussèrent bientôt Stingray à abandonner le groupe, quittant celui-ci, avec bien d’autres héros, au bout d’une seule journée.

Alors qu’il travaillait à l’Institut Pacifica, Walter apprit l’existence de l’île artificielle de l’HydroBase et de sa population des « Hydro-Men », ou Amphibiens, qui avaient été transformés en être amphibies couverts d’écailles par le défunt créateur de l’île, le dément et scientifiquement génial Dr Hydro. Remarquant la similitude entre les Amphibiens et Triton, Walter contacta les Inhumains par l’intermédiaire des Quatre Fantastiques afin qu’ils cherchent un remède pour les Amphibiens. Au cours des recherches, Stingray s’associa avec Triton, la Chose des Fantastiques et la Sorcière rouge des Vengeurs pour combattre l’Escouade des Serpents, des mercenaires employés par la Roxxon Oil Company, et faire échec aux ambitions de son directeur Hugh Jones, qui était tombé sous l’influence néfaste de la mystique Couronne du Serpent. Walter commença bientôt à opérer à partir d’un nouveau centre de recherches bâti sur l’HydroBase, et il aida les Inhumains et la Chose à défendre l’île contre les Laquais de Maelström pendant que les scientifiques des Inhumains et le chef des FF Red Richards trouvaient un remède pour les Amphibiens. Quand ceux-ci abandonnèrent l’HydroBase pour reprendre leur place dans la société humaine, Walter devint le propriétaire de l’île artificielle grâce aux lois maritimes de la récupération des épaves abandonnées. Il retrouva également Diane Arliss, qui lui rendit finalement son affection et l’épousa. Vers cette époque, comme tous les autres héros costumés de la Terre, Stingray fut enlevé par le Grand Maître et la Mort lors du tournoi qu’ils organisèrent pour la possession du Globe de la Vie. Le couple vécut, heureux, sur l’HydroBase pendant un certain temps, effectuant des recherches océanographiques et élevant leurs jumeaux, Tommy et Lisa. Quand le financement donné par l’Institut Pacifica finit par s’épuiser, il commença à louer une partie de l’HydroBase aux Vengeurs qui souhaitaient l’utiliser pour garer et décoller leur quinjet supersonique, les aidant même à l’occasion sous son identité de Stingray. Quelques temps après, Iron-Man (Tony Stark) attaqua Stingray durant la première Guerre des Armures, soupçonnant le héros de posséder une technologie développée par Stark lui-même ; Iron-Man essaya de détruire les systèmes de l’armure de Stingray mais réalisa alors que celle-ci n’avait aucun lien avec sa propre technologie. Peu après, les Vengeurs rachetèrent bientôt entièrement l’HydroBase, la rebaptisant l’Ile des Vengeurs et Walter intégra leur « personnel » d’entretien composé de spécialistes civils ; cependant, la présence des Vengeurs fit de l’île une véritable cible pour leurs ennemis et une armée de robots du Dr Fatalis finit par la couler lors de la conspiration des « Actes de Vengeance ».

Aidant les Vengeurs à récupérer des portions de l’HydroBase engloutie, Walter établit l’Institut Océanographique Newell, un centre de recherches financé par les Vengeurs et installé sur une petite île au large de la côte de Floride, où lui et Diane continuèrent leurs recherches. Lors de cette période, le Requin-Tigre enleva Diane dans le but d’échapper à une arrestation fédérale, mais le criminel finit par s’en repentir et sacrifia apparemment sa vie pour aider Stingray à sauver Diane d’un éboulement sous-marin. Quand les Vengeurs eurent besoin de l’expertise océanique de Stingray pour une mission concernant le groupe terroriste du Corps de la Paix, ils accordèrent à Stingray le statut de membre des Vengeurs pour éliminer toute difficulté officielle quant à l’implication d’un non Vengeur dans un incident international très sensible sur le plan diplomatique. Depuis la conclusion, avec succès, de cette opération, Stingray a conservé un statut de réserviste chez les Vengeurs, participant à certaines de leurs opérations, comme, récemment, lors de la guerre contre Kang le Conquérant.

stingray_3.jpg Après avoir découvert la base sous-marine abandonnée du Dr Lemuel Dorcas – responsable des pouvoirs du Requin-Tigre – Walter proposa de restaurer la structure pour obtenir un nouveau centre de recherches sous-marin, dirigé conjointement par les humains et les Atlantes. Le projet, financé conjointement par Namor, les Newell, la marine américaine et la Roxxon Oil, aboutit à la création d’Hydropolis. Les Newell en furent les administrateurs, celle-ci étant gérée par des humains et Atlantes associés. Namor aida également les Newell à récupérer et adapter l’HydroBase qui servit de véhicule de soutien relié à Hydropolis. Walter continua à agir comme héros sous-marin, aux côtés de Namor puis des Deep Six qui rassemblait, outre ces deux-là, le Requin-Tigre, Triton, Tamara Rahn et Andromède. Ainsi, il combattit, avec le Prince des mers, l’Abomination et un conglomérat de criminels russes. Retrouvant les Vengeurs lorsque le groupe se reforma, combattant à l’occasion la Fée Morgane après avoir été intégré dans sa Vengeance royale sous le nom de Sir Devilish. Après la guerre de Kang, il retrouva encore les Vengeurs lors de la crise de folie de la Sorcière rouge qui amena à la dissolution des Vengeurs.

Plus récemment, quand la communauté héroïque des Etats-Unis s’engagea dans une guerre civile au sujet de la nouvelle législation du Superhuman Registration Act (SRA) conçue pour « réguler » leurs activités, Stingray rejoignit les Vengeurs secret de Captain América pour s’opposer à la nouvelle loi ; cependant, après la reddition de Captain América aux autorités, Stingray et la plupart des autres rebelles acceptèrent de s’enregistrer selon le SRA et furent amnistiés. Comme de nombreux autres héros, Stingray a donc été enregistré et entraîné dans le cadre du programme Initiative du gouvernement et peut être appelé par celui-ci selon les besoins (par exemple, comme instructeur à temps partiel dans le domaine aquatique au Camp Hammond). Cependant, Walter continue à consacrer l’essentiel de son temps à Hydropolis et à sa famille, particulièrement depuis que Diane est désormais enceinte de leur troisième enfant.

Pouvoirs

Aucun.

Equipement

stingray_4.jpg

Stingray porte une armure souple qui lui octroie une force surhumaine, et la capacité de survivre et se déplacer sous l’eau. Basée sur les propres inventions et découvertes de Walter, l’uniforme est un exo-squelette renforcé de cartilage extrêmement résistant et artificiel, avec des tissus semblables aux muscles à base de plastique et animés électricité. Le contrôle de ce costume est assuré par un réseau de senseurs collés sur la peau de celui qui revêt l’uniforme et qui suivent les mouvements de celui-ci en les amplifiant avec l’aide d’un ordinateur qui effectue toutes les compensations physiques nécessaires.

Avec son uniforme, Stingray est capable de soulever ou de presser l’équivalent de 20 tonnes. L’armure de Stingray possède également deux paires de mini-turbines, installées sur son dos, juste sous les ailes de l’uniforme ; ces turbines sont capables de propulser Stingray à la vitesse de 70 km/h (soit environ 52 nœuds) ; la grande résistance de l’uniforme permet à Stingray de descendre jusqu’à une profondeur de 360 mètres. Naturellement, l’armure comporte un système d’extraction de l’oxygène à partir des molécules d’eau (un système basé sur les branchies des poissons) et qui permet, théoriquement, à Stingray de rester indéfiniment sous l’eau. Les « ailes » de l’uniforme améliore la manœuvrabilité de Stingray dans les eaux, d’une manière similaire aux nageoires de la raie manta ; sur de courtes distances, elles peuvent également lui permettre de voler, ou plutôt de planer, dans les airs.

Enfin, l’armure de Stingray est équipée de deux systèmes (un dans chaque gant) capables de projeter de puissantes décharges électriques qui peuvent atteindre la puissance de 20 000 volts dans l’eau, et sur une distance de 3 mètres dans l’eau ou 10 mètres dans l’air. Cette décharge peut assommer un homme d’une corpulence moyenne pendant une durée de deux heures. L’ensemble de l’uniforme de Stingray est équipé d’un générateur thermo-électrique fonctionnant à l’énergie nucléaire qui est capable de fonctionner de façon normale pendant une durée de plusieurs années avant de devoir être remplacé.


ThierryM 10792

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 12
    Membre : 0