Noël Marvelien avec Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 6 figurines Funko Pop pour fêter Noël comme il se doit.

De Captain Bonhomme de Neige à Groot de Noël en passant par Marvel Girl et Iceman en version anniversaire. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Atlas (Josten) - Marvel-World.com

Encylopédie - Atlas (Josten)

atlas-josten_0.jpg

  • Véritable nom : Erik Stefan Josten
  • Profession : Aventurier, anciennement criminel professionnel, mercenaire, docker, soldat
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis avec un casier judiciaire ayant bénéficié d’une amnistie
  • Identité : Publiquement connue
  • Autres identités : Power-Man, le Smuggler, Goliath, Edward Jantzen, l’Intrus de l’Au-delà, Shatterfist
  • Lieu de naissance : Milwaukee (Wisconsin, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : des parents non identifiés (décédés), Carl Josten (frère, décédé), Conrad Josten (le Smuggler), Lindy Josten (sœur, décédée)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre de l’armée du mal de Helmut Zemo, des Revengers, de l’Initiative, des Défenseurs, des Thunderbolts, de la Maggia, des Maîtres du Mal du Baron Helmut Zemo, des première et seconde Légions fatales du Moissonneur, de la Légion fatale du Comte Nefaria, des Laquais du Mandarin, des Emissaires du Mal de Tête d’Œuf, ancien partenaire de Dallas Riordan et du Spadassin (Jacques Duquesne)
  • Base d’opérations : Mobile
  • Première apparition : VO : (Power-Man) Avengers (vol.1) # 21 (octobre 1965, par Stan Lee, Jack Kirby, Don Heck & Wally Wood), (Smuggler) Peter Parker, the Spectacular Spider-Man # 49 (décembre 1980, par Roger Stern, Jim Mooney & Bruce Patterson), (Goliath) Iron-Man annual # 7 (1984, par Bob Harras, Luke McDonnell, Ian Akin & Brian Garvey), (Atlas) Incredible Hulk (vol.2) # 449 (janvier 1997, par Peter David, Mike Deodato Jr & Tom Wegrzyn) – VF : (Power-Man) Vengeur (Comics Pocket) n°16 (4ème trimestre 1975), (Smuggler) Nova n°47 (décembre 1981), (Goliath) Titans n°86 (mars 1986, avec la publication de West-Coast Avengers (vol.2) # 1 ; Iron-Man annual # 7 est inédit en France), (Atlas) Marvel Select n°1 (mars 1998, avec Tales of the Marvel Universe # 1, Incredible Hulk # 449 a été publié dans Hulk (Marvel France) n°37 de mai 1998)
  • Taille : 1m82 (variable)
  • Poids : 102 kg (variable)
  • Yeux : Marrons (autrefois bleus)
  • Cheveux : Roux (autrefois bruns)

Histoire

Criminel de carrière repenti et héros en devenir, Erik Josten a passé l’essentiel de sa vie comme un petit loser, essayant, en vain, de réussir un gros coup. Grandissant dans la ferme familiale aux alentours de la ville de Madison (dans le Wisconsin), Erik eut une adolescence orageuse, et commença dès le plus jeune âge à se lier aux mauvaises personnes. Sa sœur cadette, Lindy, l’idolâtrait et elle fut tuée un soir dans un accident de voiture en essayant de suivre à vélo son grand frère jusqu’à la ville. Se sentant coupable de la mort de sa sœur, Erik abandonna sa maison et sa famille et s’engagea dans l’armée. Pris par ses supérieurs en train de faire de la contrebande, il s’enfuit à nouveau et devint un mercenaire. Désespéré et sans but, Erik intégra l’armée privée du célèbre criminel le Baron Heinrich Zemo, dont la stricte discipline restaura en lui un sens du devoir et de l’ordre. Erik fut immensément reconnaissant à Zemo d’avoir redonner un sens à sa vie et il devint l’un de ses plus farouches partisans, un sentiment qu’il allait transférer par la suite sur le fils de celui-ci, le Baron Helmut Zemo. Lorsque Heinrich Zemo mourut en affrontant Captain América (Steve Rogers), Erik se cacha dans la jungle sud-américaine où était installée la base de l’Allemand, espérant ainsi éviter d’être capturé.

atlas-josten_1.jpgL’alliée de Zemo, Amora l’Enchanteresse d’Asgard, séduisit bientôt Erik, dans l’espoir de l’utiliser. Utilisant les machines ioniques de Zemo (responsables, quelques mois auparavant, de la transformation de Simon Williams en Wonder-Man), elle donna une force et une résistance surhumaine à Erik et le rebaptisa Power-Man. Ils conspirèrent ensembles pour vaincre les Avengers, mais leur plan échoua et l'Enchanteresse abandonne Erik. Amer, celui-ci se tourna vers le crime, formant un partenariat durable avec un autre "super-mercenaire" : le Spadassin (Jacques Duquesne). Combattant les Avengers comme agents de Black Widow (Natacha Romanoff, alors victime d'un lavage de cerveau par les communistes chinois), ils furent vaincus par l'ancien protégé du Spadassin, l’Avenger Hawkeye (Clint Barton). Quelques temps plus tard au service de Crâne rouge (Johann Schmidt), le duo fut défait par Captain América. Après cela, Power-Man et le Spadassin commencèrent à travailler au sein de groupes plus importants ; ils affrontèrent la première incarnation d’Alpha Flight avec les Emissaires du Mal de Tête d'Œuf (Elihas Starr), et rencontrèrent à deux reprises encore les Avengers, d'abord comme agents du Mandarin puis avec la première Légion fatale, mais ils furent battus à chaque fois. Le Spadassin, de plus en plus désillusionné et usé, abandonna son partenaire et finit par se réformer, mourant au combat comme membre des Avengers. De son côté, Erik sombra dans l'anonymat. Ses pouvoirs diminuèrent avec le temps, probablement parce que les machines de Zemo avaient été calibrées pour la physiologie de Williams (qui s'était avéré bien plus puissant comme Wonder-Man qu'Erik comme Power-Man). Le public avait presque oublié son existence lorsque le héros à louer Luke Cage commença à employer à son tour le nom de Power-Man. Furieux de cette involontaire usurpation d'identité, Erik défia Cage pour un duel qui déciderait lequel des deux garderait l'emploi du nom ; Luke Cage battit Erik sans de réelles difficultés et conserva le nom de Power-Man. Ayant perdu son nom, ses pouvoirs de plus en plus réduits, Erik se retira et trouva un emploi de docker sur les quais de New York ; c'est là que le Comte Luchino Nefaria le retrouva pour le recruter au sein de sa nouvelle Légion fatale, avec le Laser vivant (Arthur Parks) et le Tourbillon (David Cannon). Nefaria fit accroître leurs pouvoirs par son scientifique Kenneth Sturdy. Mais l'augmentation s'avéra extrêmement temporaire, et Nefaria siphonna bientôt les pouvoirs du trio pour développer ses propres pouvoirs ; privés des leurs, les membres de la Légion fatale furent rapidement vaincus par les Avengers.

atlas-josten_2.jpgNe disposant plus que d'une légère fraction de son ancienne force, Erik retourna vers ses anciennes activités de contrebande, adoptant l'identité moins flamboyante (et moins originale) du Smuggler. Intégrant le cartel du crime appelé la Maggia, le Smuggler se retrouva vite à la tête de son propre gang, mais il fut vaincu et capturé par Spider-Man (Peter Parker). Disposé à témoigner contre la Maggia, il fut kidnapper par les hommes de mains de l'organisation mais réussit à s'échapper avec l'aide de Spider-Man, qui ramena un Smuggler sérieusement blessé à la police. Prêt à tout pour retrouver son ancienne puissance, Erik alla trouver ensuite le docteur Karl Malus, qui réussit à redonner sa force et sa résistance surhumaines à Erik tout en lui infusant des particules Pym qui lui donnèrent en plus le pouvoir d'accroître sa taille. Adoptant le nom de Goliath (le troisième du nom), Erik décida de devenir un super-criminel d'importance, abandonnant rapidement Malus afin de ne plus être l'homme de main de personne. Au cours d'affrontements successifs contre la branche ouest des Avengers, Goliath poussa ses nouveaux pouvoirs au-delà de leur limite et se retrouve dans le coma.

atlas-josten_3.jpgRécupérant quelque peu (bien que son esprit et son corps demeurèrent instables), Erik fut régulièrement vaincu par les Avengers, s'alliant même en une occasion à la nouvelle Légion fatale du Moissonneur. Goliath fut ensuite recruté par le Baron Helmut Zemo, le fils d'Heinrich, pour former ses Maîtres du Mal ; il participa ainsi à l'occupation du Manoir des Avengers, un épisode au cours duquel lui et plusieurs autres criminels battirent Hercule (Héraklès) presque à mort. Lorsque les Avengers reprirent le contrôle de leur quartier général, Goliath s'échappa mais perdit ensuite plusieurs combats contre Spider-Man. Emprisonné à la Voûte, Erik participa à une tentative d'évasion massive qui fut déjouée par les Vengeurs et la Freedom Force. A cette époque, Wonder-Man était devenu une célébrité, autant comme membre des Avengers, que comme acteur hollywoodien. Devenant de plus en plus jaloux des succès de Williams, Erik attaqua Wonder-Man mais fut battu encore une fois. Plus tard, agissant comme homme de main du criminel Dr Némésis (Michael Stockton), un autre criminel capable de modifier sa taille), Goliath fut vaincu par le second Giant-Man (Bill Foster). Il perdit également face au second Ant-Man (Scott Lang). Lorsque Clin Barton reprit brièvement le nom de Goliath, Erik le combattit pour l'emploi du nom, comme il l'avait fait des années plus tôt avec Luke Cage, et le combat connut le même dénouement, avec la défaite d’Erik. Au cours du combat, Erik reçut une décharge électrique qui accrut son instabilité mentale et physique, attirant ainsi l'attention des Kosmosiens, une race extradimensionnelle dont le monde était la source de la plupart des capacités surhumaines à changer sa taille. Après avoir à nouveau combattu Wonder-Man en étant manipulé par l'archidémon Méphisto, Erik fut enlevé par des criminels Kosmosiens et utilisé comme un moyen d'envahir la Terre ; celle-ci fut repoussée par le Giant-Man d'origine (Hank Pym) qui libéra également Erik ; celui-ci resta cependant dans le coma. Peu après, ce furent les autorités officielles des Kosmosiens qui enlevèrent Erik, torturant "l'intrus de l'au-delà" pour ses crimes supposés jusqu'à ce qu'il soit libéré par Helmut Zemo et sa dernière version des Maîtres du Mal ; Zemo y gagna, outre un allié de plus, la reconnaissance durable d'Erik.

atlas-josten_4.jpgLorsque les Avengers périrent apparemment lors du combat contre Onslaught, les nouveaux Maîtres du Mal de Zemo comblèrent le vide laissé par les héros en se faisant passer pour une nouvelle équipe de héros baptisée les Thunderbolts, tout en continuant à préparer la conquête du monde. Son apparence physique altérée par son partenaire le Fixer (Norbert Ebersol), devenu Techno, Erik commença à apprécier cette nouvelle vie du héros Atlas, entamant une liaison avec Dallas Riordan, leur contact auprès de la mairie de New York. Il se lia aussi d’amitié avec la jeune et innocente Jolt (Hallie Takahama), que les Thunderbolts avaient recrutés dans leurs rangs pour renforcer leur crédibilité. Quand Zemo lança son projet de conquête mondiale, révélant lui-même la véritable identité des Thunderbolts, Atlas eut le cœur brisé à l’idée de perdre Riordan et sa nouvelle vie. Erik resta cependant au départ loyal à Zemo, l’aidant lui et Techno à capturer les Thunderbolts rebelles mais lorsque Zemo menaça de tuer Jolt, Atlas finit par se retourner contre lui, aidant les Thunderbolts et d’autres héros à mettre en échec son plan. En même temps, il aidait néanmoins le Baron à s’enfuir, essayant de payer la dette qu’il avait envers la famille Zemo.

Les Thunderbolts restant continuèrent à agir en tant que super-héros dans l’espoir de retrouver l’approbation du public. Atlas, démoralisé par ses trahisons successives de Riordan puis du Baron Zemo, décida qu’il était plus un poids qu’une aide pour l’équipe et retourna à Madison (au Wisconsin). Là, Erik apprit que sa réputation de criminelle avait entièrement détruit la famille Josten ; les autres habitants de la ville s’étaient détournés d’eux et avaient progressivement refusé de leur acheter ou de leur vendre quoi que ce soit, les conduisant à la faillite. Les parents d’Erik moururent sans le sou et le cœur brisé, son frère Carl était devenu un pathétique alcoolique tandis que son autre frère, Conrad, avait quitté la ville et adopté une nouvelle identité. Accablé de culpabilité, Atlas essaya de protéger Carl contre un usurier sans scrupules local, mais Carl reçut une balle et mourut. Jurant de ne plus jamais fuir ses problèmes et ses responsabilités, Erik rejoignit les Thunderbolts, restant avec eux même lorsque son ancien adversaire, Hawkeye, reprit la tête du groupe. Au départ, Atlas était méfiant envers les véritables intentions de l’archer, mais celui-ci finit par gagner son respect en mettant en danger sa propre vie face à Hercule pour protéger les Thunderbolts. Entre son amie Jolt et un leader confirmé, Atlas trouva un nouveau but dans son existence et devint un des piliers des Thunderbolts.

atlas-josten_5.jpgMalheureusement, Erik nourrissait toujours des doutes sur sa propre valeur et sur les chances de l’équipe de réussir, des doutes qui s’accrurent lorsque Jolt fut apparemment tuée par Scourge (Jack Monroe, autrefois Nomad). Ces doutes augmentèrent encore quand Atlas fut trahi par l’Amazone (Katrina van Horn), une ancienne membre d’une autre incarnation des Maîtres du Mal avec laquelle il s’était lié d’amitié dans l’espoir qu’elle décide, comme lui, de changer de vie et devenir une héroïne. Lorsque Wonder-Man, alors sous le contrôle mental du Comte Nefaria, attaqua Atlas, l’Amazone abandonna Erik durant le combat et s’enfuit, se moquant de la naïveté de celui-ci. Vaincu et enlevé par Wonder-Man, Atlas tomba lui aussi sous le contrôle mental de Nefaria et le processus accrut ses pouvoirs ioniques. Comme pions de Nefaria, Atlas et Wonder-Man affrontèrent les Avengers et les Thunderbolts jusqu’à ce que ces derniers réussissent à les libérer du contrôle du comte italien. Les deux héros s’unirent alors pour absorber l’énergie ionique d’une bombe que Nefaria avait construite et avec laquelle il comptait remodeler le monde avec l’énergie ionique. Les plans de Nefaria furent ainsi mis en échec mais le corps d’Erik fut surchargé de manière critique par le surplus d’énergie. Il resta en stase pendant que les Thunderbolts cherchaient un moyen de le soigner. Durant une attaque sur le Mont Charteris, le nouveau quartier général des Thunderbolts, par Scourge, un Atlas fiévreux sortit de sa chambre de stase, grandissant jusqu’à des proportions invraisemblables et souffrant physiquement le martyre. Incapable de contrôler les énergies de son corps ou sa croissance, Atlas réalise qu’il mettait en danger la proche population de Burton Canyon et décida de mourir plutôt que de menacer des innocents. Il se laissa ainsi exploser en dépit des protestations de sa « petite sœur » nouvellement revenue à la vie, Jolt.

Dallas Riordan, en disgrâce politique depuis la révélation de la véritable identité des Thunderbolts, avait perdu son travail à la mairie de New York et était devenue la dernière incarnation de Citizen-V, le chef des opérations sur le terrain du Bataillon-V, une organisation secrète d’anciens héros de la Seconde Guerre Mondiale. Sous l’apparence de Citizen-V, elle rencontra les Thunderbolts à la fois comme ennemie et comme alliée jusqu’à ce qu’elle soit renvoyé du Bataillon-V et rendit paraplégique au cours d’un combat avec le Crimson Cowl (Justine Hammer). Bloquée dans un fauteuil roulant, Riordan retourna à la vie civile avant de découvrir qu’elle était apparemment « hantée » par le fantôme d’Erik Josten. En réalité, celui-ci avait survécu sous la forme d’énergie désincarnée et essayait de revenir dans le monde physique (comme Wonder-Man quelques années plus tôt avec la Sorcière rouge), attiré par Riordan à cause de ses sentiments envers elle. Riordan alla demander de l’aide aux Avengers qui lui expliquèrent l’état actuel d’Erik mais furent incapable de le ressusciter complètement. Au lieu de cela, les énergies et la conscience d’Erik finirent par habiter le corps de Riordan elle-même, restaurant sa mobilité et lui octroyant des pouvoirs surhumains dès que la conscience d’Erik devenait dominante dans leur forme partagée.

atlas-josten_6.jpgCette nouvelle incarnation Riordan-Josten d’Atlas aida les Thunderbolts à s’opposer au prétendant à la conquête du monde, Graviton qui avait déjà éliminé la plupart des membres de l’équipe gouvernementale des Rédempteurs, un groupe inspiré des Thunderbolts ; parmi les membres ainsi disparus figurait Conrad Josten, le frère depuis longtemps disparu d’Erik, qui essayait de restaurer l’honneur familial sous l’identité d’un nouveau Smuggler. Finalement, Graviton (Franklin Hall) fut apparemment tué à son tour et les Thunderbolts, y compris Atlas (Riordan-Josten), furent projetés vers la Contre-Terre créée par Franklin Richards durant les événements d’Onslaught. Comme cette planète avait été dévastée par une série de désastres, les Thunderbolts commencèrent à reconstruire la Contre-Terre, y devenant sa principale équipe de héros. De leur côté, Erik et Riordan commençaient à s’habituer à cette forme d’existence partagée comme Atlas, prenant plaisir à cette forme unique d’intimité. Erik devint de plus en plus confiant en lui et son optimisme s’améliorait, nourrit de l’esprit volontaire de Riordan et de sa foi en lui. Finalement, en sauvant la Contre-Terre d’un vide cosmique destructeur, les Thunderbolts furent renvoyés sur leur Terre natale. Durant ses événements, Erik et Dallas redevinrent deux êtres physiques séparés ; ironiquement, Erik était désormais un être humain normal alors que Dallas – qui avait conservé sa complète mobilité – se découvrit des capacités surhumaines. Mais, Erik retrouva rapidement ses propres pouvoirs de croissance après que son partenaire, le Fixer lui avait fait une injection de particules Pym.

Poursuivant leur liaison, Atlas et Riordan restèrent avec les Thunderbolts après que l’équipe se soit réorganisée soit le leadership d’un Baron Helmut Zemo apparemment réformé. Riordan, utilisant le nom de code de Vantage, resta principalement pour surveiller celui-ci. Les Thunderbolts de Zemo connurent plusieurs réussites et devinrent de plus en plus respectés par le public, mais lorsqu’ils créèrent le « Liberator », une machine destinée à imposer la paix mondiale en absorbant les énergies « paranormales » à l’échelle mondiale, les Avengers les attaquèrent, redoutant que les Thunderbolts n’abusent de cette nouvelle puissance. La bataille provoqua des scissions au sein des Thunderbolts eux-mêmes, et Opale (Karla Sofen) en furie blessa Vantage. La colère d’Atlas explosa, et Erik battit violemment Opale jusqu’à ce que Hawkeye ne réussisse à l’arrêter. Une fois le combat terminé, les Thunderbolts se séparèrent et Atlas demanda à l’Avenger Hank Pym de le purger des particules Pym restant dans son système, craignant qu’elles ne soient la source de son instabilité émotionnelle. Pym accepta et Erik redevint apparemment un homme ordinaire.

atlas-josten_7.jpgDe son côté, Riordan devint un agent de la Sécurité Intérieure et elle et Erik finirent par se séparer. Seul et cherchant un but dans sa vie, Erik rejoignit les nouveaux Thunderbolts de Mach-4 (Abe Jenkins), occupant la place de technicien auprès de l’équipe. Cependant, quand l’extra-terrestre Genis-Vell (Captain Marvel) vint en aide aux Thunderbolts contre les Cinq Brasses, Erik, mu par un sentiment de protection envers ses partenaires, fut irrité par le comportement frimeur de Genis et son attirance évidente pour Songbird (Melissa Gold), alors la petite amie de Mach-4. Prenant garde à ne pas être vu de ses partenaires et agissant par instinct, un Erik hors de lui adopta une taille de géant et battit Genis sans se retenir, le jetant finalement dans l’océan pour dissimuler son acte. Ses pouvoirs restaurés, Erik rejoignit les Thunderbolts comme membre à part entière, reprenant le nom d’Atlas mais les autres héros s’inquiétaient de son instabilité émotionnelle croissante, notamment une tendance à l’emportement et des crises de rage qui augmentaient drastiquement à chaque emploi de ses pouvoirs. Menant l’enquête, Songbird découvrit que Dallas était à nouveau paraplégique et en fauteuil roulant et que Erik avait siphonné involontairement et peut-être irrémédiablement l’énergie ionique du corps de la jeune femme pour retrouver ses propres pouvoirs. Songbird apprit également l’attaque d’Erik sur Genis, qui avait, depuis, récupéré et intégré à son tour les Thunderbolts sous le nom de Photon. Plus tard, durant un conflit prolongé contre le contrôleur mental appelé l’Homme-Pourpre (Zebediah Killgrave), les Thunderbolts affrontèrent son homme de main, un nouveau et mystérieux Spadassin (Andréas von Strucker), qui trancha la peau d’Atlas, libérant d’un seul coup son énergie et provoqua l’explosion d’Erik. Pendant une dizaine de jours, Erik fut réduit à l’état d’énergie désincarnée, une décade au cours de laquelle la Sorcière rouge (Wanda Maximoff) des Avengers, en pleine dépression et crise de folie, créa une réalité alternative au sein de laquelle les mutants régnaient sur les humains normaux ; Erik s’y retrouva un héros militaire, membre de la résistance humaine au joug mutant. Le monde retrouva bientôt son état normal mais Erik conserva certains souvenirs de cette expérience ce qui augmenta sa confiance en lui-même une fois qu’il eut réussi à rassembler ses énergies dispersées. Il retrouva sa forme physique à temps pour sauver Songbird des pions de l’Homme-Pourpre et aida les Thunderbolts à vaincre celui-ci.

Songbird, désormais leader des Thunderbolts, expliqua à Erik qu’elle était au courant de l’incident avec Genis mais qu’elle supposait que l’Homme-Pourpre avait alors contrôlé Erik et elle se contenta de demander à celui-ci de s’excuser auprès de Photon. Erik s’exécuta mais, une fois tous les deux seuls, Genis souligna à Erik que les pouvoirs de l’Homme-Pourpre n’avaient aucune efficacité sur les êtres constitués d’énergie et qu’Erik l’avait donc forcément attaqué de son propre chef. Erik reconnut qu’il avait raison mais Genis lui pardonna néanmoins et accepta de taire le secret d’Erik. La décision de Genis était probablement à la fois motivée par une sympathie certaine envers l’instabilité mentale d’Erik (Genis lui-même avait connu une sérieuse crise de folie peu de temps avant) mais aussi parce qu’il trouvait utile de voir Erik avoir une dette envers lui. Atlas continua néanmoins à combattre aux côtés des Thunderbolts, qui commencèrent, vers cette époque, à travailler de façon plus étroite avec les autorités gouvernementales. Du coup, Erik retrouva, amicalement mais avec une certaine tension, Dallas. Celle-ci l’informa du destin de son frère Conrad, dont elle avait appris le sort auprès des fichiers du gouvernement.

atlas-josten_8.jpgPeu après, le Baron Helmut Zemo réapparut, à la tête de sa propre équipe de Thunderbolts. Zemo révéla que Genis-Vell représentait un danger pour l’univers, à cause de ses pouvoirs et avait décidé que la seule solution était de le tuer. Les deux groupes de Thunderbolts s’affrontèrent mais au cours du combat, le frère d’Atlas, Conrad, réapparut, prisonnier depuis l’affaire Graviton dans la dimension d’énergie noire. Atlas vint immédiatement en aide à son frère alors qu’il apparaissait que Songbird et Zemo étaient de mèche depuis la recréation des Thunderbolts et utilisèrent leurs capacités pour éparpiller le corps de Genis à travers le temps, l’espace et plusieurs dimensions, neutralisant la menace qu’il représentant. Atlas continue à servir au sein des Thunderbolts, désormais avec son frère, le Smuggler. Erik participa alors à la lutte des Thunderbolts contre le Grand Maître (En Dwi Ghast), pour la maîtrise du Puits de la Puissance, une source d’énergie quasi illimitée ; durant cette lutte, il œuvra également pour le compte de la Commission, capturant plusieurs criminels qui furent alors recrutés au sein des Thunderbolts. Lors du face à face final, Erik laissa Zemo absorber ses pouvoirs temporairement afin de lui permettre de tenir tête au Doyen. Cependant, Zemo fut incapable de maîtriser ces énergies et Atlas récupéra son pouvoir ; afin de fermer le Puits désormais incontrôlable, il augmenta sa taille au-delà du raisonnable et le boucha avec son corps, perdant conscience sous sa propre masse, renvoyant suffisamment d’énergie à Dallas pour lui rendre l’usage de ses jambes avant de s’évanouir.

atlas-josten_9.jpgErik finit par être soigné et restauré à sa taille normale par des scientifiques de l’Initiative et, arrivant au Camp Hammond, il se fit enregistrer, intégrant à son tour le programme Initiative. Mais, Erik ne fut initialement affecté à aucune équipe, ses pouvoirs demeurant trop peu fiables pour lui donner un poste. Néanmoins, quand Nighthawk (Kyle Richmond) obtint le droit de reformer les Défenseurs dans le cadre de l’Initiative, il recruta Atlas, ainsi que Junta et Krang, après l’échec de la première incarnation du groupe. Mais ce groupe ne connut pas plus de succès et Iron-Man (Tony Stark) ordonna à Nighthawk de renoncer à son projet. Plus tard, Erik fut recruté par Wonder-Man au sein de ses éphémères Revengers et affronta deux équipes d’Avengers ; les raisons exactes d’Erik de rejoindre le groupe demeurent assez floues et semblent surtout dues à sa frustration de n’avoir été affecté durablement à aucune équipe de l’Initiative. Les Revengers furent vaincus au Yankee Shea Stadium et Erik fut capturé et arrêté par le SHIELD et, quelques temps après, incarcéré dans le centre de Pleasant Hill, où le SHIELD utilisa Kobik pour faire de lui un postier anonyme de la ville artificielle. Cependant, suite aux agissements de Crâne rouge (Johann Schmidt), de Kobik et du Baron Helmut Zemo, la prison de Pleasant Hill finit par s’effondrer et la plupart des détenus s’échappèrent ; Erik, redevenant Atlas, rejoignit une nouvelle incarnation des Thunderbolts sous la direction du Soldat de l’hiver (James Barnes), dont le principal objectif était d’empêcher le SHIELD de poursuivre le projet Kobik. Lors de l’invasion de la Terre par un groupe de monstres appelés les Léviathons, Atlas et les Thunderbolts les affrontèrent à Washington D.C. Peu de temps après, Erik fut contacté par Zemo et sa nouvelle incarnation des Maîtres du mal afin de le convaincre de les rejoindre. Mais Atlas refusa et les Maîtres l’attaquèrent, juste avant que Jolt n’apparaisse pour lui venir en aide. Au terme du combat, Atlas et les Thunderbolts furent battus par les Maîtres et capturés par eux. Après que Zemo avait utilisé Kobik pour renvoyer le Soldat de l’hiver dans le passé, Atlas, Opale et le Fixer acceptèrent de rejoindre les Maîtres du mal et, Kobik ayant été pulvérisée, Atlas participa à la recherche de ses fragments pour les réunir et recréer Kobik.

Avec les autres Maîtres du mal, Atlas intégra l’armée du mal que Zemo organisa sous la direction d’un Captain América transformé par Kobik et devenu un fidèle d’Hydra. Il aida ainsi l’organisation criminelles à s’emparer du pouvoir aux Etats-Unis, imposant un régime de terreur sur le pays. Mais, une fois que Captain América et les dirigeants d’Hydra avaient pris le pouvoir, Atlas et le reste de l’armée du mal furent tous placés en stase par Hydra, de peur que ce qu’ils pourraient faire s’ils demeuraient libres. Après la chute du régime d’Hydra, Erik fut probablement sorti de stase et de nouveau incarcéré.

Pouvoirs

Actuellement, Erik ne possède plus aucun pouvoir. Auparavant, le corps d’Erik Josten est chargé d’énergie ionique qu’il peut canaliser afin d’accroître sa force, sa résistance ou pour augmenter sa taille, pouvant atteindre des proportions gigantesques ; il a fait la preuve de pouvoir atteindre la taille de 18 mètres (cependant, compte tenu du mélange des particules Pym et de l'énergie ionique dans son corps, rien ne permet d'affirmer qu'il s'agisse d'une taille maximale). Autrefois, il possédait simplement une force et une résistance surhumaine tout en conservant uniquement sa taille humaine. Plus récemment, sa force et sa résistance accrues ne sont effectives que lorsqu’il modifie sa taille, augmentant en même temps que sa taille, bien que cette limitation puisse être plus psychologique que physique ; dans tous les cas, il est potentiellement capable de soulever ou de presser l'équivalent de 100 tonnes. La stabilité mentale d’Erik semble diminuer avec l’emploi de ses pouvoirs, de plus en plus fragile au fur et à mesure qu’il grandit. Ce n’est pas réellement une surprise vu que les autres individus dotés de pouvoirs ioniques et/ou de capacités à accroître leur taille ont, eux aussi, montré des signes de fragilité mentale en liaison avec leurs pouvoirs ; Erik, possédant l’un et l’autre, ne peut que connaître lui aussi une forme identique de fragilité mentale. S’il dépasse ses capacités, ou si son corps se retrouve trop plein d’énergie, ou s’il est gravement blessé, il court le risque d’exploser et de se retrouver sous une forme d’énergie pure désincarnée. Pour retrouver alors une forme physique, il semble avoir besoin d’un point focal émotionnel, tel que son amour pour Dallas ou son souci de protéger ses partenaires, et, même alors, la réintégration reste un procédé qui peut prendre plusieurs jours, voire des semaines.

Aptitudes

Son entraînement militaire puis ses expériences comme soldat mercenaire ont fait de lui un combattant émérite et un tacticien correct, même s’il préfère toujours suivre les ordres plutôt que les donner.

Equipement

Son uniforme d’Atlas, composé de molécules instables, grandit avec lui lorsqu’il modifie sa taille.


ThierryM 20753

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !