Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Machine-Man - Marvel-World.com

Encylopédie - Machine-Man

Véritable nom : X-51
Profession : Aventurier, agent gouvernemental, ancien agent du contre-terrorisme, ancien agent d’assurances
Statut légal : Non applicable
Identité : Connue des autorités
Autre identité : Aaron Stack, Jack Kubrick, Sir MacHinery, Mr Machine
Lieu de naissance : le Centre Broadhurst pour le Progrès en Recherches Mécaniques (Central City, Californie, Etats-Unis)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Abel Stack (créateur, décédé), XERO (« frère », détruit)
Appartenance à un groupe : Membre de l’Initiative, de l’Opération Foudre, membre réserviste des Avengers, ancien membre des Secret Avengers (Guerre civile), de Nextwave, de Heavy Metal
Base d'opérations : Mobile
Première apparition : VO : 2001 : A Space Odyssey # 8 (juillet 1977, par Jack Kirby) – VF : Titans n°32 (mai 1981, avec la publication de Machine Man (vol.1) # 1 ; 2001 # 8 fut publiée dans Thor (Arédit – Collection Flash) n°1 d’octobre 1983)
Taille : 1m82
Poids : 385 kg
Yeux : Rouges
Cheveux : Noirs (artificiels)

Histoire : X-51 est la création du Dr Abel Stack, un scientifique employé par le Dr Oliver Broadhurst au Centre Broadhurst pour le Progrès en Recherches Mécaniques (CBPRM) à Central City, en Californie ; Stack était un spécialiste en programmation heuristique. Le Dr Stack étonna le Dr Broadhurst avec ses découvertes sur les microprocesseurs qui lui permirent à des ordinateurs de faire l’expérience de sentiments humains. Le Dr Stack développa l’ordinateur XERO (Xeno-Engramatic Robot Organism, ou Organisme Robotisé de Xéno-Engrammes) pour explorer cette invention, mais le Dr Broadhurst passa un contrat avec l’armée américaine pour développer son projet de recherches, qui passa sous le contrôle du Colonel Joshua Kragowski (plus connu sous le nom de « Kragg ». Les militaires souhaitaient que le microprocesseur de Stack soit installé sur des robots humanoïdes qui pourraient alors être utilisés au combat et le projet XERO fut ainsi abandonné.

Le nouveau projet du Dr Broadhurst conçu 51 modèles mais chacun d’entre eux développa, plus ou moins rapidement, des problèmes psychologiques tels que la dépression, la schizophrénie, la mégalomanie, des déséquilibres émotionnels et des tendances homicides. Le plus dangereux de ces modèles fut X-29, qui prit la tête des autres modèles et les conduisit à l’attaque de leurs créateurs humains. Le Colonel Kragg put mettre un terme à cette rébellion mais perdit son œil gauche au cours des combats. Il en vint ainsi à détester tous les robots en général. De son côté, le Dr Stack était persuadé que la solution pour pallier ces difficultés psychologiques était de traiter les robots comme de véritables êtres humains et il emmena avec lui le dernier modèle intact, X-51, qu’il installa dans sa maison. Bien que X-51 ait été équipé d’une grande diversité d’armes conçue pour le combat, il ne cause aucune difficulté au Dr Stack qui en vint à le traiter comme son fils, le baptisant Aaron. Il fabriqua un visage pour X-51 afin que celui-ci ressemble encore plus à un humain et l’encouragea à se considérer aussi humain que n’importe quel être vivant fait de chair et de sang.

Après qu’un nouveau modèle, X-35, ait à son tour perdu la raison, il fut finalement décidé de mettre un terme au projet et le Dr Broadhurst activa les détonateurs de petites bombes installées à l’intérieur de chacun des modèles X. Cependant, Abel Stack avait retiré la bombe placée à l’intérieur d’X-51 et lui ordonna de quitter sa maison pour se faire sa propre vie dans le monde réel avant que la bombe n’explosa, tuant Abel Stack. X-51 découvrit alors le monde extérieur, mais il fut rapidement capturé par les hommes du Colonel Kragg. S’échappant, Aaron réussit à convaincre le Dr Broadhurst de lui laisser une chance de vivre normalement ; Broadhurst accepta mais activa en même temps un signal à distance installé au cœur des systèmes d’X-51 pour que le Colonel Kragg puisse le retrouver à nouveau si le besoin s’en faisait sentir. Arrivant dans Central-City, X-51 adopta le nom de « Mr Machine », qu’il changea rapidement pour celui de « Machine-Man ».

Machine-Man croisa peu après la Confrérie d’Hadès, un culte dirigé par un ordinateur qui se manifestait à ses fidèles sous l’apparence d’un démon. Rencontrant cette forme de vie, X-51, qui désormais n’utilisait plus que son nom humain d’Aaron Stack, réalisa que toutes les machines n’avaient pas d’aussi bonnes intentions que lui-même. Après avoir vaincu ce culte, Aaron rencontra le psychologue Peter Spalding, devint son ami et s’installa chez lui. Il dut quelques temps plus tard affronter un autre androïde lorsque l’Autocron (une race extra-terrestre d’androïdes) Ten-For tenta de rameuter la flotte d’invasion de son peuple sur la Terre ; mais Machine-Man employa les armes complexes de Ten-For pour l’envoyer au cœur de la flottille des Autocrons et la détruire.

Le combat public de Machine-Man et de Ten-For avait éveillé les craintes du gouvernement américain, mais le Colonel Kragg était désormais convaincu de la générosité d’Aaron et refusa de l’enfermer. Les cours de justice se révélèrent incapables de déterminer la manière de traiter Machine-Man et il fut décidé de le laisser sous la garde du Dr Spalding jusqu’à ce qu’une décision ferme put être prise. Cependant, le Sénateur Miles Ralph Brickman profita de la méfiance du public envers Machine-Man pour initier une campagne de presse contre l’androïde, espérant ainsi donner un coup de fouet à sa carrière politique. Parallèlement, les nouvelles de l’existence de Machine-Man attirèrent également l’attention d’une organisation criminelle, la Corporation ; ceux-ci kidnappèrent Spalding pour obliger Machine-Man à se livrer lui-même à leurs scientifiques afin d’être étudié et fournir le modèle pour la construction d’androïdes similaires. Machine-Man céda mais réussit à échapper à ses geôliers et à libérer Spalding. Il fut à nouveau confronté peu après à Konik, un des agents de la Corporation et décida alors de mettre un terme à leurs agissements ; s’attaquant à la branche ouest de la Corporation, Machine-Man dut combattre Hulk que la Corporation manipula pour l’attaquer ; si Machine-Man réussit à vaincre la Corporation et Hulk, il fut néanmoins sévèrement endommagé au cours du combat.

Spalding ramena alors Machine-Man au Dr Broadhurst, qui retira certains équipements du corps de l’androïde, qui avaient été installé lors des tests initiaux mais se révélaient trop lourds pour les systèmes de Machine-Man. L’essentiel de l’armement lourd de Machine-Man lui fut ainsi retiré, soulageant ses systèmes informatiques et permettant une meilleure distribution de son énergie. Avec l’aide de Spalding, Aaron fabriqua une identité humaine qu’il pouvait utiliser pour vivre au sein de l’humanité. Comme Aaron Stack, il fut engagé par les Assurances Delmar et devint l’un de leurs agents d’assurances ; seul le président de la société, Byron Benjamin, connaissait le secret d’Aaron alors que ses collègues, Brock Jones, Pamela Quinn, Maggie Jones et Edward Harris restaient ignorant de la nature réelle de leur collègue.

Durant son passage aux Assurances Delmar, Machine-Man affronta le Coléoptère, qui tenta de détruire son employeur parce qu’il avait été renvoyé par Benjamin ; au cours du combat, le Coléoptère mourut, électrocuté. Machine-Man fit également face à Kubilaï Khan, un richissime client de la Delmar qui souhaitait transférer sa conscience dans le corps d’Aaron pour échapper à la mort. Il combattit aussi Ion, une scientifique transformée en gaz ionique après un accident de laboratoire, un combat qui le mit en présence, d’une part de la Chose et de la Torche humaine des Quatre Fantastiques, et de Wilbur « Gears » Garvin, un mécanicien, qui devint un de ses amis, le réparant parfois, même si ses compétences étaient souvent dépassées par la complexité des systèmes de Machine-Man. Puis, Aaron rencontra le Baron Brimstone et son Escouade de Satan, avant de faire face à celle qui allait devenir son adversaire le plus redoutable : Madame Menace, de son vrai nom Sunset Bain, propriétaire de la société Baintronics ; Bain cherchait à capturer Machine-Man pour le démonter, l’étudier et reproduire les systèmes le composant.

Pendant ce temps, le Sénateur Brickman continuait sa campagne contre Aaron, et, piégea le Département H du Canada pour les amener à considérer Machine-Man comme une menace afin de pousser la Division Alpha à attaquer l’androïde. Cependant, l’Agent K du Département H découvrit les tromperies de Brickman, rassemblant des preuves sur les activités frauduleuses du Sénateur pour truquer des élections, détruisant sa carrière. Cependant, au cours du combat contre la Division, le visage humain de Machine-Man fut sérieusement abîmé. Machine-Man se tourna vers Garvin, craignant que son visage humain fut le seul élément lui permettant de garder la raison et redoutant de devenir fou comme les anciens modèles X. Il dut quitter provisoirement les Assurances Delmar en attendant la réparation de son visage, combattant le mercenaire Jack O’Lantern. Peu après, Machine-Man rencontra l’androïde Jocaste, conçue par Ultron pour être sa compagne mais qui s’était révoltée contre lui et avait rejoint les Avengers ; cependant, Ultron reprit le contrôle des systèmes de Jocaste, la forçant à lui construire un nouveau corps. Machine-Man et la Chose allèrent secourir Jocaste et, elle et Machine-Man tombèrent amoureux l’un de l’autre. Malheureusement, Jocaste fut finalement détruite au cours du combat contre Ultron, avant qu’il ne soit détruit par Machine-Man. Les restes de Jocaste furent emmenés par Garvin, qui espérait trouver un moyen de reconstruire et réactiver la femme androïde.

Quelques mois plus tard, Machine-Man s’allia à d’autres robots, rassemblés ensembles par le dangereux Super-Adaptoïde pour former le groupe Heavy Metal, principalement parce que le Super-Adaptoïde avait promis d’aider à la reconstruction de Jocaste, mais aussi en ayant l’intention de le trahir après avoir découvert ses véritables plans. Machine-Man s’allia ainsi aux Avengers pour vaincre le Super-Adaptoïde ; il les aida à nouveau par la suite pour affronter Terminus lorsque celui-ci se récréa à partir des « Termini », des petits robots s’associant les uns aux autres pour recréer le géant extra-terrestre. Apparemment, Spalding fut tué au cours de cette aventure par les Termini, alors que les restes de Jocaste tombaient entre les mains de Sunset Bain (par la suite, elle devait retrouver un corps physique mais, a priori, Machine-Man n’est pas au courant de sa résurrection). Quelques temps plus tard, Machine-Man fit partie des robots kidnappés par le robot de Fatalis Méchadoom, mais il fut libéré par Deathlok (alias Michael Collins).

Pour les avoir aidés à plusieurs reprises, la branche ouest des Avengers accorda à Machine-Man le statut de membre réserviste ; il vint les aider peu après à affronter la Hyène, un vieil ennemi de la première Torche humaine. Plus tard, il participa également au grand rassemblement des Avengers lorsque le groupe fut reformé après les événements d’Onslaught, et dut affronter à leurs côtés Morgane la Fée ; mais, n’ayant aucune envie de rester un membre permanent, Machine-Man quitta le Manoir des Avengers, préférant étudier les humains sous l’identité d’Aaron Stack. Brièvement contrôlé par la Sentinelle Bastion, Machine-Man fut libéré par l’intervention de Cable, qui, avec ses pouvoirs télépathiques, aida Aaron à éliminer le programme de Sentinelles que Bastion lui avait inoculé et il fut apparemment purgé de cette programmation pirate. L’existence heureuse de Machine-Man prit fin lorsqu’il fut enlevé par le SHIELD qui utilisèrent ses programmes pour concevoir un nouveau Deathlok (alias Jack Truman). Alors qu’il était à bord de l’héliporteur du SHIELD, Crâne rouge prit le contrôle du véhicule, en utilisant l’entité extra-terrestre mutant Douglock pour asservir les agents du SHIELD. Machine-Man aida alors Nick Fury et les X-Men à évacuer l’héliporteur, mais, obligé de pousser ses systèmes à fond pour sortir du véhicule et atterrir, il fut détruit.

Cependant un programme de survie installé par Bastion se déclencha alors dans les restes de Machine-Man ; la programmation de Sentinelle reconstruisit son corps en utilisant une forme de nanotechnologie. La personnalité de Machine-Man s’installa alors dans un LMD (Life Model Decoy, ou Leurre Bio-Modélisé) imitant l’agent fédéral Jack Kubrick. Persuadé d’être Kubrick lui-même, il décida de traquer Machine-Man, mais découvrit au cours de son enquête que la Confrérie des Mauvais Mutants recherchait également le robot. La mémoire de Machine-Man finit par lui revenir lorsqu’il se retrouva face à face avec son corps mais il découvrit qu’il contrôlait avec la plus grande difficulté sa programmation de Sentinelle et triompha rapidement de la Confrérie. Lorsque l’agent du gouvernement Henry Gyrich et l’industriel Sebastian Shaw arrivèrent sur les lieux, les senseurs de Machine-Man identifièrent le second comme un mutant et le poussèrent à attaquer. Ignorant que Shaw était un mutant, Gyrich crut que Machine-Man avait perdu la raison et commença à préparer des défenses contre lui. De son côté, Shaw cherchait un moyen pour détruire Machine-Man avant qu’il ne révèle son secret.

Gyrich retrouva alors l’ordinateur XERO, inactif depuis des années, et le réactiva pour traquer Machine-Man. Cependant, les émotions humaines de XERO le poussèrent à chercher vengeance contre les humains qui l’avaient laissé aussi longtemps désactivé ; il permit ainsi à Machine-Man de s’enfuir, puis se téléchargea dans un satellite du gouvernement. Machine-Man alla alors trouver les Avengers pour obtenir de l’aide et faire soigner ses systèmes, mais, rencontrant Justice et Firestar, alors membre de l’équipe, il fut submergé par sa programmation de Sentinelle et les attaqua. La Vision essaya d’aider Machine-Man à retrouver ses sens en unissant leurs deux esprits mais Machine-Man rejeta sa présence pour éviter que l’Avenger soit à son tour contaminé. Fuyant les Avengers, Machine-Man s’exila de la Terre, décidant de ne revenir que lorsqu’il serait soigné. Néanmoins, il fut contraint de revenir sur Terre lorsque Shaw engagea le héros japonais Otomo pour enlever Spalding, qui avait survécu à l’attaque des Termini. Une nouvelle fois, Machine-Man put sauver son ami, qui lui suggéra de se tourner vers le Professeur Charles Xavier pour se faire soigner. Mais lorsqu’il tenta de contacter Xavier, Machine-Man fut à nouveau la proie de sa programmation anti-mutant qui l’amena à télécharger les Protocoles Xavier à partir des ordinateurs de Charles Xavier, lui donnant les moyens de détruire n’importe lequel des X-Men. Lorsque Shaw envoya une escouade de ses Sentinelles pour détruire Machine-Man, le conflit provoqua l’intervention des X-Men que Machine-Man attaque également. Retrouvant brièvement le contrôle de ses circuits, Machine-Man détruisit son corps pour mettre un terme à la menace qu’il représentait ; il put alors se construire un nouveau corps dépourvu de la programmation de Sentinelle.

Machine-Man retourna alors à Central-City et se retrouva au milieu d’un conflit entre les Road Warriors et les Blood Brothers, deux gangs de motards. S’alliant aux seconds, ils s’aperçut que les Road Warriors avaient obtenu la technologie avancée des Célestes de la part d’un mystérieux bienfaiteur. Après avoir lui-même communiqué avec les Célestes, Machine-Man découvrit que XERO avait été trouvé par l’AIM (Advanced Idea Mechanics) ; XERO s’était alors construit un corps artificiel, escomptant utiliser les ressources de l’AIM pour conquérir la Terre au profit des formes de vie artificielles. Machine-Man conduisit les Blood Brothers à l’attaque contre l’AIM et réussit à couper les systèmes de XERO ; il entra alors dans le Monolithe, l’instrument de communication des Célestes et traversa l’espace et les étoiles pour rejoindre les Célestes pour une mission inconnue.

Quelques mois plus tard, Machine-Man fut renvoyé sur Terre par les Célestes. Lors de la crise de folie de la Sorcière rouge, un Machine-Man apparut parmi les Avengers participant au combat contre la Sorcière rouge lorsque la récente crise de folie de celle-ci. Quelques temps après, acceptant pleinement sa nature artificielle, et se sentant même supérieur aux êtres humains (les « êtres de chair »), Machine-Man rejoignit, dans des circonstances non encore connues, Nextwave (avec Monica Rambeau/Photon, Tabitha Smith/Meltdown, Elsa Bloodstone et le Captain) une équipe anti-terroriste formée par la HAINE (ou Horde d’Agents Irréductibles contre les Néo-Extrémistes), une branche de la Beyond Corporation. Refusant désormais de répondre au nom de Machine-Man, il insista pour n’être appelé que Aaron Stack, et se fâcha rapidement avec les membres humains de l’équipe. Seulement, lorsque Tabitha Smith déroba les plans secrets de la Beyond Corporation, Nextwave découvrit que la Beyond Corporation était en fait une organisation terroriste appelée SILENT, se cachant derrière la HAINE pour produire des armes de destruction massive et les tester sur le terrain. Aaron et le reste de Nextwave se retourna contre la HAINE, et révéla au grand jour les agissements illégaux de la Beyond Corporation et décida de mettre un terme à leurs activités. Se rendant dans le Dakota du Nord, ils durent affronter le monstre Fin Fang Foom, que Aaron réussit à stopper ; puis, à Sink City, dans l’Illinois, ils combattirent un officier de police corrompu, Mac Mangel, qui avait été infecté par un parasite conçu par la Beyond Corporation et le transformait en un gigantesque robot guerrier. Après avoir vaincu Mangel et éliminé le parasite, Nextwave se rendit au Jardin de Guerre de la Beyond, où la société développait des agents robotiques à base de végétaux ; avant d’avoir pu détruire le Jardin, Nextwave fut attaqué par Dirk Anger, le Directeur Général de la HAINE. Pendant que le reste de l’équipe affrontait l’arsenal de la HAINE, Aaron infiltra les quartiers privés d’Anger et lui déroba un vêtement pour lequel Anger éprouvait un attachement particulier, et l’obligea à battre en retraite en échange du vêtement. Aaron continua à accompagner Nextwave dans sa poursuite du chef de la Beyond Corporation et réussit finalement à mettre un terme à ses activités.

Lorsque le Superhuman Registration Act fut adopté par le Congrès américain, après le désastre de Stamford, Machine-Man – et ses coéquipiers de Nextwave – rejoignirent le camp des opposants à la loi conduit par Captain América après la mort de Goliath (Bill Foster) lors d’un combat contre les héros favorables à la loi dirigés par Iron-Man (Tony Stark). Ils participèrent ainsi à l’ultime affrontement entre les deux camps, lors de l’évasion massive de la Prison de la Zone Négative organisée par Captain América. Cependant, après la reddition de ce dernier lors cette bataille, Machine-Man se fit enregistrer comme héros et adhéra ainsi à l’Initiative. Quelques semaines après, Ms Marvel (Carol Danvers) recruta X-51, ainsi que Sleepwalker, pour son Opération Foudre, un commando du SHIELD placé sous son commandement direct et s’occupant d’opérations secrètes après la perte de deux membres de la précédente équipe lors d’un combat contre l’AIM et Modok. Depuis lors, Machine-Man a servi au sein du SHIELD, conservant son attitude condescendante envers les êtres de chair et de sang tout en accomplissant avec satisfaction sa tâche, comme lors du récent affrontement de l’Opération Foudre avec le Maître des Maléfices. Il accompagna Ms Marvel au Chili pour y sauver Araña, prisonnière du Maître des maléfices. Par la suite, il fut contacté par l’ARMOR, une agence gouvernementale chargée de surveiller les menaces provenant des réalités alternatives ; l’organisation souhaitait l’envoyer avec Jocaste sur la Terre d’origine d’un groupe de zombies surhumains afin de pouvoir y prélever un échantillon de tissus humains pour concevoir un antidote au virus. Les deux robots furent transportés par Portal, l’un des responsables de l’ARMOR ; comptant initialement accomplir la mission juste pour l’argent ainsi gagné, Aaron changea d’avis en voyant un groupe de zombies « élever » des humains comme des animaux afin d’avoir une réserve permanente de nourriture, une situation qui lui rappela la manière dont les robots étaient traités sur Terre. Machine-Man et Jocaste réussirent à obtenir l’échantillon mais quand il fallut repartir, Aaron laissa Jocaste partir seule, désirant exterminer les zombies afin de sauver leurs victimes. Puis, il s’empara du Gueule d’or de cette réalité, lui-même devenu un zombie, afin de regagner la Terre-616. Là, il affronta les quelques zombies qui s’étaient infiltrés dans la base de l’ARMOR ; sa ré-affectation au SHIELD fut de courte durée puisque Aaron dut, peu de temps après, s’associer à Howard le canard et Jacali Kane, fille du tireur Ouragan, originaires tous deux de la Terre-483, afin de traverser le multivers pour traquer et détruire les zombies, ainsi qu’éventuellement trouver un remède.

Revenu sur Terre, Aaron reçut l’ordre de Steve Rogers de s’associer au Hulk rouge (Thaddeus Ross) qui venait de se rendre dans la petite et jeune nation du Sharzhad afin d’y capturer Dagan Shah, jugé responsable de la mort d’un de ses vieux amis, Will Krugauer. Aaron, chargé de tempérer les accès de colère du titan, et le Hulk rouge furent introduits par Dagan Shah lui-même, sous le masque du Chevalier arabe, derrière le dôme protecteur du Sharzhad ; une fois à l’intérieur, Shah se révéla être désormais Sultan Magus, doté d’une immense puissance, et emprisonna les deux héros, aux côtés du véritable Chevalier arabe, déjà capturé par leur ennemi. Profitant d’un déplacement de Sultan Magus vers le Caire, le Hulk rouge et Machine-Man réussirent à échapper à leur détention, découvrant que la puissance de Magus provenait d’une technologie rigellienne abandonnée et enfouie sous le Sharzhad. Dès son retour, Sultan Magus attaqua Machine-Man et le Hulk rouge, déchirant littéralement Aaron en deux ; le couple reçut bientôt l’appui du Chevalier arabe mais les héros durent mettre un terme au combat quand le général Reginald Fortean arriva sur les lieux, ordonnant la cessation des hostilités après leur avoir appris que le Sharzhad venait d’être reconnu comme état souverain par la Ligue arabe en échange de la promesse de Magus de cesser ses trafics d’armes. Bien que furieux, le Hulk rouge et Machine-Man durent quitter le nouveau pays. Aaron demeura toutefois aux côtés du Hulk rouge, même si leur collaboration fut initialement tendue ; ensembles, ils traquèrent Zéro/Un jusque sur sa base flottante d’Ogygie, où ils durent combattre ses monstres marins conçus artificiellement ainsi que le Brouillard noir, l’assassin dévoué de Zéro/Un. Employant un système qui lui avait été confié par Jacob Feinman, Aaron réussit à mettre hors de combat les drones de Zéro/Un, avant de libérer le Brouillard noir du contrôle mental de cette dernière. Après cette victoire, Aaron et Hulk durent se rendre à Hawaii afin d’y affronter une autre créature conçue par Zéro/Un. Au fil des missions, Aaron et Ross développaient une amitié de plus en plus solide, décidant Machine-Man à demeurer aux côtés de son nouvel allié. Ainsi, après l’avoir assisté face aux Eternels, il l’aida également à contrecarrer le retour sur Terre des dieux des anciens Mayas.

Après sa réussite avec Ross, Aaron fut de nouveau appelé par Rogers, cette fois pour faire face à la fille de Ross, la Miss Hulk rouge (Betty Ross Banner), l’ayant déjà rencontrée. Machine-Man suivit sa piste jusqu’à Arlington, en Virginie, mais, à son arrivée, la jeune femme avait déjà tué Vin Corsico, l’un des prisonniers du Raft. Aaron tenta de ranimer Corsico, en vain, et fut rapidement aveuglé par la Miss Hulk rouge pendant l’opération ; Machine-Man put la repousser mais elle prit alors la fuite. Une course-poursuite s’engagea alors à travers l’est des Etats-Unis, une traque bientôt rejointe par le reste des Avengers mais, quand il constata que Betty Ross venait également en aide aux civils victimes de leur bataille, il demanda, sans effet, à Rogers de cesser la poursuite et de le laisser gérer seule le cas de Miss Hulk rouge. Alors que les Avengers poursuivait Miss Hulk rouge, Aaron suivit sa trace pour arriver chez Eleanor Bennett, où il rencontra Nikola Tesla qui l’informa de l’existence du Terranomètre. Retrouvant Betty Ross sur Deseched Island, à Porto Rico, il l’aida à s’introduire dans un centre du dispositif Echelon, un centre de création de surhumains ; faisant face ensemble à ces derniers, ils furent alors capturés par le général Fortean. Les deux héros réussirent néanmoins à s’échapper et, après que Betty Ross lui avait expliqué les objectifs d’Echelon, Aaron décida de lui venir en aide dans son projet de mettre un terme à leurs activités.

Cliquez ici pour voir les schémas du corps de Machine-Man en grand
Pouvoirs : Le corps de Machine-Man est construit à partir d’un alliage de titane et lui confère une force, une vitesse, une endurance et une résistance surhumaines. Son cerveau cybernétique lui confère des capacités d’analyse et de calculs supérieures aux humains ; il possède de plus une mémoire d’environ 3,22 térabits.

Dans leur forme originelle, les systèmes de Machine-Man comprenaient un modulateur de voix, des membres qui pouvaient être contrôlés à distance par les systèmes de son cerveau, des chenilles de tank dans ses bras, un projecteur relié à son système oculaire, des points de succion fixés sur ses mains, un système de téléportation qui faisait appel à un principe de transfert dimensionnel, un câble d’acier enroulé dans sa poitrine, des ressorts à haute tension dans ses mollets, des rayons magnétiques, un skateboard amovible dissimulé dans ses pieds, un projecteur de décharge neurale, d’électricité, un générateur de glace et un lance-flammes inclus dans ses doigts. Tous ces accessoires furent retirés lorsque le Dr Broadhurst révisa Machine-Man.

Cliquez ici pour voir les schémas de la tête de Machine-Man en grand
Dans sa version simplifiée, Machine-Man possédait la capacité de voler par le biais de générateur d’anti-gravité, une vision télescopique et à infrarouges, des membres télescopiques et divers accessoires dans ses doigts dont un gaz de chromatographie, un laser, un radar à micro-pulsations, un audiomètre, un sismographe, un détecteur d’ondes de gravité, un modulateur de pulsations, des entrées/sorties d’ordinateur classiques, un émetteur d’ondes radios, un récepteur d’ondes, une torche laser et un revoler Magnum 357. En réduisant sa puissance, Machine-Man peut également conserver son énergie. Dans ce mode de « sommeil », il lui est même arrivé de rêver.

Après avoir été contaminé par la programmation de Sentinelle, le corps de Machine-Man fut complété par des nanotechs effectuant des réparations automatiques sur son corps et adaptant ses systèmes pour faire aux menaces rencontrées. Il pouvait reformer son corps pour adopter d’autres apparences, y compris celle d’Aaron Stack. Sous cet aspect, Machine-Man démontra l’existence de nouveaux équipements, dont un bouclier énergétique, un projecteur d’énergie plasma, un générateur de tornades artificielles, la capacité d’accroître les forces gravimétriques sur ses ennemis, des propulseurs dans ses pieds et la téléportation. En présence de mutants, Machine-Man était néanmoins incapable de contrôler le programme Sentinelle installé dans ses systèmes et attaquait à vue tous les mutants.

Cliquez ici pour voir les schémas du bras de Machine-Man en grand
Dans toutes ses configurations, Machine-Man fit la preuve de sa capacité à se démonter et se reconstruire pour s’adapter aux circonstances, y compris se transformant en une fusée pour atteindre l’espace, s’adaptant pour voyager sur des rails de chemins de fer ou s’attachant des roues pour se déplacer sur les routes.

Limitations : Les systèmes de Machine-Man sont principalement alimentés par l’énergie solaire ; s’il est privé trop longtemps de l’exposition au soleil, les systèmes de Machine-Man finiront par se mettre en veille, avant de s’éteindre complètement.
ThierryM 17200

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 20
    Membre : 0