Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Docteur Bong (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Docteur Bong (le)

docteur-bong-le_0.jpg

  • Véritable nom : Lester Verde
  • Profession : Ingénieur en génétique, entrepreneur, psychologue, autrefois journaliste, critique de musique rock, musicien de rock
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, sans casier judiciaire
  • Identité : Publiquement connue
  • Autres identités : The Doctor Bong (VO) ; le Lapin de Pâques, « Dr Bing »
  • Lieu de naissance : Inconnu
  • Situation de famille : Divorcé
  • Parents connus : Lester Jr, Chester, Nestor, Fester et Howie (les quintuplés Bong, progéniture clonée), Beverly Switzler (ex-épouse), Stephanie Verde (mère)
  • Appartenance à un groupe : Directeur général du Bellwether Media Group
  • Base d’opérations : Un château qui se déplace entre une île au cœur de l’Océan Atlantique et un site au cœur de la chaîne de l’Himalaya
  • Première apparition : VO : Howard the Duck (vol.1) # 15 (août 1977, par Steve Gerber & Gene Colan) – VF : Nova n°156 (janvier 1991, avec Sensational She-Hulk # 5 ; Howard the Duck # 15 est inédit en France)
  • Taille : > 1m87 (2m02 avec son casque)
  • Poids : 102 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Blonds-roux

Histoire

docteur-bong-le_1.jpgLester Verde était un enfant obèse, constante victime des gros bras de son école. Dès son plus jeune âge, il décida d’utiliser les pouvoirs des mots afin de compenser son incapacité à se défendre physiquement après que sa mère lui eut conseillé d’utiliser son talent créatif pour réussir sa vie, ayant été enchantée des insultes inventées par Lester pour décrire ses agresseurs, notamment « bouches de singes ». A l’université, il suivit des cours de journalisme, rapidement attiré par les histoires à sensation. Lester fut cependant déçu de l’université quand le professeur Jim Furgen lui suggéra d’utiliser le journalisme à des fins éthiques. En réaction, Lester utilisa un article avec des mots à double sens pour détruire la vie personnelle et professionnelle de Furgen. Dans un cours ultérieur consacré aux arts, Lester développa des sentiments amoureux pour le modèle de dessin Beverly Switzler. Il surmonta sa nervosité après quatre heures de ces séances de pose pour lui demander de sortir avec lui mais il fut choqué d’apprendre qu’elle fréquentait déjà un garçon appelé David Schuster. Lester se vengea en écrivant une lettre suggestive qui poussa les parents de Schuster à séparer les deux amoureux. Schuster refusa de suivre les souhaits de ses parents et se rendit chez Switzler une fatidique journée d’hiver et mourut dans un accident de voiture sur le trajet, un décès que Switzler devait reprocher plus tard à Lester. Celui-ci se fit un nom après l’université, espérant que Switzler remarque ses articles, d’abord dans un tabloïde puis comme journaliste gonzo pour un magazine de rock du Midwest. Il partit en tournée avec un groupe, devenant non seulement un associé de confiance mais aussi un élément du spectacle. En réalité, il comptait en profiter pour écrire un livre dans lequel il aurait dénoncé le groupe comme symbole de la décadence de la société. Il joua même le lapin de Pâques, symbole d’innocence et d’enfance, lors d’un violent spectacle de scène de Mildred Horowitz et sa Bande durant lequel le groupe devait faire semblant de tuer le lapin, une décision qui lui coûta la main gauche dans un numéro musical spectaculaire mettant en scène une véritable guillotine. Traumatisé par l’accident, la santé mentale de Lester craqua complètement, optant pour une vie de criminel.

Dans des circonstances inconnues, Lester remplaça sa main gauche avec une boule de métal et suivit un entraînement physique intense qui lui permit de développer un excellent physique. Il mit au point de nouvelles techniques d’ingénierie sonique et génétique et, adoptant le surnom du Docteur Bong, se construisant un château apparemment mobile qu’il équipa d’armes technologiques et peupla de ses différentes créations génétiques, les « Neezers », à partir d’animaux modifiés génétiquement, parmi lesquels Fifi, une cane habillée en soubrette. Lester jura de ne révéler les circonstances de sa transformation en Dr Bong qu’à la femme qui accepterait d’être sa compagne.

docteur-bong-le_2.jpgNeuf ans après son rejet par Switzler à l’université, le Dr Bong retrouva celle-ci et son ami, Howard le Canard, à bord du SS Damned, en pleine croisière en Mer Méditerranée. Il attaqua le navire avec l’une de ses créations génétiques, un serpent de mer affublé d’un haut de forme et bombarda le navire avec des illusions de boulets, ainsi que d’un véritable boulet creux qui dissimulant un cygne de pierre volant avec lequel il emmena Switzler (avec Howard à la traîne) à son château, maintenant sur un atoll en forme de cloche. Faisant disparaître l’illusion sur le Damned, le Dr Bong convainquit les passagers et l’équipage de s’éloigner. Il étourdit Howard avec son boulet de la main gauche et laissa le canard entre les mains de Fifi, dans l’espoir qu’ils tombent amoureux l’un de l’autre. Déplaçant apparemment son château dans l’Himalaya à un moment donné, le Dr Bong espérait que Switzler accepterait de l’épouser après avoir entendu ses origines. La jeune femme accepta d’être sa femme s’il épargnait la vie de Howard mais il négligea de mentionner son plan de modifier la structure génétique de Howard dans son évolvo-chambre pour faciliter son union avec Fifi. Switzler fit une imprudente tentative pour sauver Howard en appuyant sur différents boutons de la machine de Lester. Bon se téléporta avec Switzler à bord d’un chalutier russe dont il obligea le capitaine à les marier, tandis que les manipulations aléatoires de cette dernière transformait finalement Howard en être humain ; Howard et Fifi fuirent le château du Dr Bong à bord d’un avion en forme de cloche, le « Bonger volant », mais Fifi trouva apparemment la mort quand l’armée de l’air américaine abattit ce qui leur apparut comme un OVNI. Sentant peut-être que Switzler ne serait jamais heureuse avec lui tant que Howard était en vie, le Dr Bong alla trouver ce dernier une nouvelle fois après que Howard avait retrouvé sa forme de canard naturelle mais Howard échappa à Bong avec un coup de gong bien placé, qui renvoya Bong vers son épouse.

Bien que résignée à son mariage, Switzler commença à être de plus en plus frustrée avec la vie ennuyeuse de Lester. Son mari retirait son casque en privé pour elle mais lisait « Les Cloches » d’Edgar Allan Poe au lieu de consommer leur union. Elle feint d’être tombée amoureuse alors que Bong échafaudait un nouveau plan pour éliminer Howard. Bong alla de nouveau faire face à Howard quelques mois plus tard, le défiant dans un duel à mort ; si Howard refusait, Lester le menaçait de réduire sa vie à néant avec quelques fausses informations conçues pour le dénigrer. Pour combattre le Dr Bong, Howard revêtit son armure d’Iron-Duck (ainsi que des paraboles de sonar qui annulaient les vibrations) ; les paraboles se révélèrent très efficaces initialement mais, privée de batterie, l’une des paraboles tombe en pannes quelques secondes plus tard. Frappant le casque de Bong avec un marteau, Howard provoqua involontairement leur téléportation au château de son ennemi, où celui-ci détruisit rapidement l’armure de Howard. Alors que leur bataille faisait rage, Switzler travailla avec les animaux reptiliens de Bong pour créer les quintuplés Bong à partir des rognures d’onglets d’orteils de son mari et obliger Lester à faire face à ses propres méthodes en le menaçant d’une série d’articles le dénonçant comme un père indigne. Redoutant l’humiliation publique, le Dr Bong téléporta Howard et Switzler à Cleveland et se consacra à la paternité.

docteur-bong-le_3.jpgUne Fifi bien en vie finit par regagner le château du Dr Bong et son maître découvrit que les difficultés de la paternité incluaient aussi d’éviter à ses enfants de sombrer dans l’abêtissement des émissions télévisées et notamment les dessins animés. Grâce son expertise technologique et scientifique, le Dr Bong détourna les signaux télévisuels vers une poche dimensionnelle dans laquelle il pouvait entrer et qu’il pouvait contrôler en utilisant des vibrations hypersoniques produites par son casque. Des individus utilisant des télécommandes à ultrasons depuis longtemps périmées furent accidentellement aspirés dans la dimension de la Bongvision™, y compris Miss Hulk (Jennifer Walters) et plusieurs familles américaines. Miss Hulk se fraya un chemin vers le monde réel et put éteindre la machine du Dr Bong, piégeant temporairement celui-ci à l’intérieur même du monde de la Bongvision™.

Poursuivant l’éducation de ses quintuplés alors que ceux-ci grandissaient, le Dr Bong obtint un diplôme de psychologue. Tout en travaillant sur ses propres problèmes de mégalomanie, Lester choisit Deadpool (Wade Wilson) comme premier client. Diagnostiquant que le mercenaire souffrait de sévères traumatismes psychologiques, Bong lui prescrivit une bataille thérapeutique héros/criminels, un remède que le mercenaire s’appliqua en combattant Wolverine (Logan/James Howlett) alors que Bong tenait Kitty Pryde à l’écart. La situation aida Deadpool à libérer des souvenirs refoulés mais abîma une nouvelle relation que Lester tentait d’avoir avec une femme prénommée Barbara.

docteur-bong-le_4.jpgPar la suite, le Dr Bong utilisa ses connaissances psychologiques pour créer une firme de marketing et ses techniques de Management moléculaire™ pour concevoir par ingénierie génétique des idoles adolescentes parfaites dans l’espoir d’orienter la nouvelle génération d’électeurs en les rendant suffisamment malléables pour voter pour ses autres clients lors des élections politiques. Avec un financement du milliardaire transgenre Kenneth Flogg, le Dr Bong conçut le Bellwether Media Group, avec sa division Globally Branded Content (GBC.com). Avec sa compagnie solidement établie, il envoya son assistant Peter Pitterpool engager Switzler comme responsable de la division de collecte de données avec cinq blondes identiques – Britney, Heather, Jennifer, Kimberly et Tiffany – placées sous ses ordres. Switzler aida involontairement Bong tandis qu’il utilisait des technologies moralement douteuses pour déterminer le potentiel commercial d’un boys band créé artificiellement appelé les Backdoor Boys. Quand un membre potentiel du groupe, « TJ », rata une étude qualitative par sondage, TJ s’échappa, pour éviter d’être « recyclé » dans l’évolvo-chambre et alla solliciter l’aide de Switzler et Howard. Le Dr Bong mit en avant sa technologie et révéla ses plans à Switzler et Howard. Quand TJ frappa Bong sur la tête avec un tuyau, les vibrations qui en résultèrent projetèrent Howard dans l’une des cuves génétiques de Bong. Abandonnant non entreprise pour mieux se venger, le Dr Bong régla les cadrans dans la zone dangereuse et s’échappa avant l’explosion de la cuve, laissant Howard inconscient sur le sol sous la forme d’une souris humanoïde. TJ fut arrêté après une explosion au quartier général de la compagnie et Lester, s’échappant à bord d’un Bonger volant, commença à harceler Switzler au téléphone dès le lendemain, espérant qu’elle lui répondrait. Consciente que son mariage n’avait jamais rien eu de légal, Switzler suggéra à Bong de créer sa propre petite amie. Déterminé à se venger, le Dr Bong révéla la cachette de Howard aux autorités et aux représentants des Girls Scouts d’Amérique, le dénonçant comme terroriste recherché. Les tentatives d’arrestation ultérieures détruisirent la maison de Howard et Switzler. Le couple se retrouva chez un ami d’enfance de Switzler, l’inspectrice Suzi Pazuzu de la police de Cleveland et le Dr Bong se tourna alors vers Flogg pour obtenir de l’aide. Au lieu de cela, Flogg obligea Lester à travailler avec son assassin soumis Ian Whippingham pour tuer les deux femmes et le canard afin de mettre la main sur l’Amulette de Pazuzu, qui était entre les mains de Suzi. Par inadvertance, Howard mit la main sur l’amulette, se transformant en le guerrier androgyne Gub-gala-emegir (ce qui se traduit à peu près par « lame de purification ») qui tua Whippingham puis s’attaqua à Bong. Switzler sauva Bong et retira l’amulette à Howard, lui redonnant sa forme de souris mais exprima clairement à Lester son désintérêt complet à son égard, amenant Bong à accepter finalement que leur relation était bel et bien terminée.

Sans Switzler comme centre d’intérêt dans sa vie, Lester devint un visiteur régulier du Bar Sans Nom de New York. Cela l’amena à une brève confrontation avec les Filles du Dragon – Misty Knight et Colleen Wing – et, plus tard, l’impliqua dans des paris clandestins pris sur des combats entre surhumains.

Pouvoirs

Aucun.

Aptitudes

Génie dans de nombreux domaines, le Dr Bong maîtrise l’acoustique, la bio-ingénierie, la psychologie, la mécanique quantique et la rhétorique. Il peut accomplir des prouesses apparemment impossibles avec une application adaptée des sons, construire ou détruire la vie publique de n’importe quel individu avec des mots particulièrement bien choisis, modifier la nature de la vie, créer et manipuler les esprits conscients et même manipuler apparemment les poches dimensionnelles.

Equipement

docteur-bong-le_5.jpgLe Dr Bong porte un casque en forme de cloche sur sa tête et un maillet en forme de battant à la place de la main gauche qu’il a perdue, afin d’accomplir une large diversité de prouesses en faisant tintinnabuler son heaume. Les vibrations soniques créées en frappant le maillet sur son casque peuvent être utilisées pour activer des machines spécialement conçues pour s’activer avec ces vibrations, paralyser ou tuer des êtres vivants, créer des champs de force virtuellement impénétrables (efficaces même contre des ennemis intangibles) et, apparemment, permettre de se téléporter, même si d’autres sources ont suggéré que la cloche se contente d’activer d’autres systèmes technologiques réagissant aux sons. S’il est frappé de manière incorrecte, le son produit par son casque peut blesser même le Dr Bong lui-même. Il porte également une masse semblable à au battant d’une cloche et porte un uniforme à l’épreuve du feu.

docteur-bong-le_6.jpgLe Dr Bong entretient le Château Bong, une base qui semble exister à la fois sur un atoll méditerranéen en forme de cloche et sur un haut sommet de l’Himalaya. Que le bâtiment puisse se téléporter d’un lieu à l’autre, se situe en deux lieux différents reliés par une technologie transdimensionnelle ou que l’île n’est qu’une illusion visuelle reste à déterminer. Cette base dotée de technologies de pointe comprend un temple en forme de cloche, un château avec des tours en forme de cloches et une très grande variété de machines compliquées conçues avant tout pour le spectacle. Malgré les laboratoires scientifiques élaborées d’autres criminels, Bong préfère une approche minimaliste pour ses gadgets. En dehors de la téléportation, Bong peut voyager avec ses Bongers volants, des soucoupes volantes en forme de cloches qui contiennent un système de communication avec Château Bong. En utilisant son évolvo-chambre, le Dr Bong peut créer des créatures vivantes ou modifier la structure génétique d’êtres déjà vivants. Les créatures, qu’elles soient humaines, animales ou entre les deux, possèdent une intelligence quasi humaine mais parlent souvent avec lenteur. Bong équipe ses créations de boutons de plaisir qui lui permettent de mieux les contrôler en cas d’urgence. Ses créations incluent plusieurs humains anomphale (sans nombril), dont les quintuplés Bong et les Backdoor Boys, au moins deux canards humanoïdes (un mâle costaud et Fifi), une girafe humanoïde appelée Carlo, un homme-chat, un serpent de mer géant portant un haut de forme et de nombreux serviteurs reptiliens, parmi lesquels Lassie et Greta.

Le Dr Bong peut apparemment utiliser ses vibrations soniques pour créer des rochers illusoires et des nuées de rochers volants, l’illusion temporaire de la mort et manipuler une poche dimensionnelle à l’intérieur de rediffusions télévisées, baptisée Bongvision™. Au sein de cette dimension, toutes les émissions télévisées sont recrées avec une perception accrue de réalisme, contrôlée par Bong lui-même.


ThierryM 6544

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 15
    Membre : 0