Encyclopédie - Menace - Marvel-World.com

Encylopédie - Menace

menace_0.jpg

  • Véritable nom : Lily Hollister
  • Profession : Criminelle professionnelle, héritière
  • Statut légal : Citoyenne des Etats-Unis, avec un casier judiciaire
  • Identité : Publiquement connue, auparavant secrète
  • Autre identité : The Grey Goblin (VO) ; le Bouffon gris, la Menace de Manhattan, le Bouffon parodie, Queen-Cat
  • Lieu de naissance : St. Albans, Queens (New York, New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : William « Bill » Hollister (père), Lucy Hollister (mère), Stanley Osborn (fils)
  • Appartenance à un groupe : Aucun
  • Base d'opérations : New York (New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : (Hollister) Amazing Spider-Man (vol.1) # 545 (janvier 2008, par J. Michael Straczynski & Joe Quesada), (Menace) Amazing Spider-Man (vol.1) # 549 (mars 2008, par Marc Guggenheim & Salvador Larroca), (Queen-Cat) Axis : Hobgoblin #~2 (janvier 2015, par Kevin Schinick, Javier Rodriguez & Will Sliney) – VF : (Hollister) Spider-Man (Panini, vol.2) n°101 (juin 2008), (Menace) Spider-Man (Panini, vol.2) n°104 (septembre 2008), (Queen-Cat) Spider-Man hors-série (vol.2) n°6 (juillet 2015)
  • Taille : (Hollister) 1m67, (Menace) 1m82
  • Poids : (Hollister) 53 kg, (Menace) 79 kg
  • Yeux : (Hollister) Marrons, (Menace) Verts, auparavant jaunes (sans iris visibles)
  • Cheveux : (les deux) Noirs, teints en blonds, (autrefois rouges, sous l’apparence de Menace)
  • Caractéristiques particulières : Sous son apparence initiale de Menace, l’un de ses yeux était plus gros que l’autre, lui donnant un aspect difforme. Sa forme surhumaine est également dotée de cornes.

Histoire

menace_1.jpgFille unique de l’avocat new-yorkais William « Bill » Hollister, Lily Hollister fut une étudiante médiocre ; aux yeux de son père, elle était toujours derrière sa meilleure amie, Carlie Cooper. Lily bénéficia d’une enfance privilégiée aux côtés de Cooper. Le père de Lily, le riche avocat William « Bill » Hollister, devint, avec le temps, une figure paternelle pour Cooper après la disparition de son père. De son côté, Hollister se montra souvent plus attachée à l’amie de sa fille qu’à celle-ci, créant ainsi un ressentiment diffus en Lily. Devenues adultes, les caractères de Lily et Cooper se révélèrent littéralement opposés, même si leur amitié demeura solide ; à la sérieuse Cooper, droguée du travail, s’opposait l’une Lily à la recherche perpétuelle de divertissements. En dépit de cette opposition, elles devinrent colocataires, peu de temps avant que Lily ne rencontre Harry Osborn, alors qu’il prospectait des candidats politiques potentiels pour New York, parmi lesquels figurait Bill Hollister. Celui-ci était désormais un conseiller municipal et le district attorney de Manhattan. Lily et Osborn devinrent rapidement amants alors que ce dernier investissait un million de dollars dans un comité exploratoire pour étudier la candidature potentielle de Hollister aux prochaines élections municipales. Plutôt frivole elle-même dans l’usage de son argent, Lily trouva ainsi un esprit similaire en Osborn, qui racheta, sur un coup de tête, le café du Coffee Bean afin de l’impressionner lors de l’une de leurs sorties en couple. Alors qu’elle s’inquiétait du risque de voir Harry Osborn retomber dans la drogue, Lily trouva des notes évoquant le sérum du Bouffon et une cachette contenant le matériel des Bouffons verts, l’héritage secret de la famille Osborn. Initialement, Lily espérait trouver des preuves pour aider son père à poursuivre Norman Osborn mais, en fouillant son repaire, elle renversa par accident l’une des fioles de sérum. Lily fut aspergée par celui-ci et le produit modifia le corps de Lily, la transformant en un être monstrueux et difforme, doté de capacités surhumaines. Mettant la main sur divers armements ayant appartenu au Bouffon vert, Lily décida d’utiliser ses capacités afin de regagner l’affection de son père en l’aidant à remporter les élections municipales.

menace_2.jpgLily fit sa première apparition publique sous sa nouvelle apparence quand elle s’attaqua à un fourgon blindé transportant des explosifs ; elle fut cependant repoussée par la nouvelle héroïne appelée Jackpot. S’installant dans le repaire d’un gang sur les quais après en avoir éliminé les occupants, Lily fut poursuivie par Jackpot et Spider-Man, qui suivait l’héroïne ; bien qu’ensembles, ils ne purent empêcher une nouvelle fois le Bouffon gris, ainsi que Jackpot l’avait surnommée, de leur échapper. Lily se lança ensuite dans une campagne de terreur à travers New York, attaquant Stark Labs et un commissariat de police, toujours pour développer son propre équipement. De son côté, n’ayant aucune idée ou soupçon sur l’identité du mystérieux criminel qui terrorisait la campagne municipale, le Daily Bugle finit par lui attribuer le surnom de « Menace », ironiquement un terme que l’ancien éditeur du tabloïde, J. Jonah Jameson, avait utilisé d’innombrable fois pour qualifier Spider-Man. Menace attaqua ensuite les bureaux du Daily Bugle et Spider-Man (Peter Parker), le meilleur ami de Harry Osborn, suivit sa piste jusqu’à son repaire mais Menace domina le tisseur et put lui échapper.

Peu après, Menace attaqua les candidats aux municipales Lisa Parfrey et Randall Crown, lors d’un débat à l’Apollo Theater. Elle kidnappa Parfrey, dans le but de l’effrayer suffisamment pour qu’elle renonce à sa candidature, laissant ainsi le champ ouvert à son père mais elle fut de nouveau poursuivie par Spider-Man et Jackpot. Les deux héros réussirent à arracher la candidate des griffes de Menace mais une erreur de Jackpot conduisit à l’empalement accidentel de Parfrey sur planeur de Menace. Cette dernière reprocha aux héros la mort de Parfrey, avant de s’échapper en libérant un nuage de fumée. Comme elle l’avait escompté, Bill Hollister entra dans la course à la mairie, poussé par Lily elle-même et le maire adjoint Wexler.

menace_3.jpgLa première phase de son plan atteinte, Lily poursuivit son projet, prenant pour cible la campagne de son père, dans le but d’accroître sa popularité auprès du public, tout en continuant les escarmouches avec le tisseur, l’une d’elles provoquant la destruction du taxi de Jonathan Bryant. Menace attaque son père lors d’une conférence de presse, exigeant qu’il renonce à se présenter. Elle fut repoussée par la police mais évita un nouveau duel avec Spider-Man quand le héros fut appelé ailleurs pour combattre le monstrueux Freak. Peu après, la première attaque de Menace contre Bill Hollister, Lily fut interviewée à la télévision et provoqua le criminel. Plus tard, au Coffee Bean, Lily découvrit le côté sombre de la famille Osborn en assistant à une véhémente dispute entre Harry Osborn et son père Norman, alors directeur des Thunderbolts. Quand le père de Harry et les Thunderbolts traquèrent Spider-Man à travers New York, les Thunderbolts attaquèrent le Coffee Bean où se trouvaient Lily, Parker et Harry Osborn. Ceux-ci réussirent à s’échapper mais le café fut entièrement ravagé. Séparée des autres dans la confusion, Lily, redevenue Menace s’attaqua directement à son père, le blessant très sérieusement, tout en affirmant vouloir en réalité lui venir en aide. Tandis que Bill Hollister était hospitalisé, dans le coma, Menace alla trouver Norman Osborn, exigeant son départ craignant son soutien au candidat rival de Hollister, Randall Crowne, avant de l’attaquer en constatant son refus de céder et tentant de réitérer sa « première mort », en le frappant de plein fouet avec son planeur. Puis, changeant brusquement d’avis, Menace abandonna le combat, non sans ironiser sur l’obsession de Norman Osborn avec Spider-Man. Ayant repris son apparence humaine, Lily se précipita au chevet de son père, à l’hôpital, se reprochant l’attaque du criminel masqué devant Parker et Harry Osborn. En même temps, Lily devint de plus en plus méfiante à l’égard de Parker, à cause de son comportement erratique, ignorant qu’il était le résultat de sa double identité comme Spider-Man, son ennemi sous son autre apparence. Toutefois, sa méfiance ne l’empêcha pas de flirter avec Parker de manière plus ou moins périodique, ignorant que Cooper était elle-même attiré par le jeune homme.

Quelques jours après, Lily, Harry Osborn et Parker se rendirent dans d’anciens bureaux d’Oscorp Industries, abîmés lors du combat entre Spider-Man, Anti-Venom et les Thunderbolts, afin de trouver des preuves de l’innocence de Harry dans l’affaire Freak. Alors que Harry Osborn cherchait désespérément le dossier, Lily embrassa fougueusement Parker, afin de le distraire et l’empêcher d’ouvrir une porte conduisant à une pièce secrète contenant armements et uniformes de Norman Osborn, en activant l’ouverture cachée dans le livre « Rise and Fall of an Empire » dans la bibliothèque. Ignorant tout des véritables intentions de Lily, Parker repoussa la jeune femme, sans se douter de la duplicité de celle-ci. Lorsque les Skrulls tentèrent de conquérir la Terre, Lily dut devenir Menace pour échapper à une attaque des Skrulls, cherchant à protéger Harry Osborn, jusqu’à ce qu’elle saisisse l’occasion pour tenter d’éliminer Jackpot, elle-même protégeant la population contre les extra-terrestres. Jackpot put déstabiliser Menace, provoquant le crash de son planeur sur un Super-Skrull et Lily fut contrainte de fuir le combat, blessée par l’explosion mais heureuse d’être en vie.

menace_4.jpgLily laissa passer plusieurs semaines avant de redevenir Menace, dans les derniers jours précédant l’élection new-yorkaise. Après une éphémère altercation avec Spider-Man, Lily retrouva Harry Osborn, qui la demanda en mariage. Prise par surprise, Lily ne lui répondit pas de suite, décidant d’abord d’achever son plan comme Menace, affrontant de nouveau Spider-Man, alors sévèrement blessé. Profitant de cela, elle lui infligea une sévère défaite qui permit à la police de New York d’arrêter le tisseur, suspect dans le cadre des « meurtres aux traceurs ». Satisfaite, elle rentra au quartier général de campagne de son père, reprenant son apparence humaine ; mais, avant d’avoir pu retirer son costume, Harry Osborn pénétra dans la pièce, découvrant alors que le criminel et son ami ne faisaient qu’un. Stupéfait, Osborn écouta sans réagir Lily lui expliquer son plan pour faire élire son père maire de New York, afin de retrouver son affection, lui révélant la manière dont elle avait trouvé son journal et découvert tous les secrets des Osborns concluant par son acceptation de sa demande en mariage. Spider-Man emprisonné régla le sujet du « tueur aux traceurs » et Bill Hollister se retrouva en tête des sondages, le plan de Lily se déroulant comme elle l’espérait. toutefois, le soir de l’élection, le complot du « tueur aux traceurs » tourna mal, amenant l’officier de police Al O’Neil à faire accuser Cooper du meurtre du Bookie (Johnny Ladue), un criminel et bookmaker qui avait découvert la vérité derrière les « meurtres ». Cooper eut le temps d’expliquer les fausses accusations à Lily et son père avant d’être arrêtée, poussant Lily à attaquer les officiers de police sous son identité de Menace. Mais, avant qu’elle ne puisse libérer Cooper, Spider-Man, qui venait de s’échapper, attaqua Menace. Une fois de plus, elle battit et gaza le héros blessé et décida que, cette fois, elle finirait le travail en le tuant. Avant qu’elle ne puisse s’exécuter, Harry Osborn, qui avait revêtu son ancien uniforme du Bouffon vert pour l’arrêter, tira une seringue remplie d’un antidote temporaire au sérum du Bouffon sur Lily. Elle intercepta la seringue mais Spider-Man, qui avait récupéré suffisamment, poussa la seringue dans sa gorge. Elle retrouva immédiatement sa forme humaine, devant des dizaines de caméras de la télévision. Bien que la diffusion fut en direct, la révélation vint trop tard pour empêcher la victoire de Hollister aux élections ; cependant, celui-ci refusa de prendre le poste de maire, ce qui déclencha une nouvelle élection qui fut finalement remportée par J. Jonah Jameson, qui devint le nouveau maire de New York.

Norman Osborn, désormais directeur de l’agence de sécurité surhumaine du HAMMER, fut impressionné par Lily et la fit libérer de prison. Il lui donna également une version améliorée du sérum du Bouffon, altérant progressivement son apparence de Menace jusqu’à ce qu’elle se retrouva avec une apparence plus proche de celle de l’uniforme original du Bouffon vert de Norman Osborn. Bientôt, elle devint aussi maîtresse de Norman ; celui-ci souhaitait un nouvel héritier mais sa chimie biologique altérée par le sérum du Bouffon présentait des difficultés et il espérait que Lily pourrait porter son enfant en toute sécurité. Lily se retrouva effectivement enceinte et s’installa dans la Tour des Avengers, désormais occupée par Norman et ses propres Avengers. Elle rendit une brève visite à Harry, pour lui dire adieu, mais Norman souhaitait aussi recruter son fils au sein de son équipe. Maintenant visiblement enceinte, elle retourna voir Harry, réussissant à le convaincre que l’enfant était le sien, que le sérum la faisait muter de manière incontrôlable et que Norman la gardait prisonnière dans la Tour. Espérant la libérer, Harry accepta un poste d’assistant au sein du groupe puis une pleine adhésion sous l’identité de l’American Son, un combattant en armure. Tandis que Lily et Norman avaient escompté tirer les ficelles de Harry avant de le sacrifier pour renforcer la popularité de son père, il se révéla faire preuve de plus d’initiatives qu’ils ne l’avaient imaginé, exploitant les notes de Norman pour confectionner un antidote permanent au sérum du Bouffon. Quand il tenta de donner l’antidote à Lily, elle le jeta avec colère, se transformant en sa nouvelle apparence de Menace et révéla que l’enfant était celui de Norman. Utilisant son armure d’American Son et son armement, un Harry en colère affronta son père ; Menace tenta d’intervenir mais Spider-Man la repoussa. Plus tard, après que Harry avait quitté les Avengers et la Tour et avait coupé tout contact avec son père et son ex-fiancée, Lily commença à réaliser la profondeur réelle de la folie de Norman Osborn. Peu après, Lily se réinstalla dans la résidence privée de Norman Osborn. Quand Ms. Marvel (Carol Danvers) fut dissociée en plusieurs répliques à base énergétique, l’une de ces répliques attaqua la maison ; Lily tira avantage de la faiblesse de cette réplique et réussit à l’étourdir avec une bombe citrouille.

menace_5.jpgSe retrouvant seul après la chute et l’incarcération de Norman Osborn et sur le point d’accoucher, Lily devint la cible de nombreux criminels, engagés par le Dr Octopus (Otto Octavius) – qui espérait, au travers de l’enfant, trouver un moyen de se soigner. En désespoir de cause, elle chercha à se réfugier auprès de Harry Osborn, écrasant son aile volante dans le café de celui-ci, le Coffee Bean, où elle donna presque immédiatement le jour à un fils. Quelques instants après, le groupe fut attaqué par Tombstone (Lonnie Lincoln) et le Shocker (Herman Schultz), poussant Peter Parker à adopter son costume de Spider-Man pour venir protéger ses amis et le bébé. Le tisseur réussit à reprendre l’enfant des mains des kidnappeurs, et traversa New York afin de le mettre en sécurité. Pendant que le héros était trompé par le Caméléon (Dmitri Smerdyakov), lui confiant l’enfant qui se retrouva finalement dans les mains du Lézard (Curt Connors), Lily se réfugiait chez un ami de Mary-Jane Watson, avec Tombstone sur les talons. Quand Lily apprit que Spider-Man avait réussi à retrouver son fils, la jeune femme fut rassérénée mais, se sachant en fuite, elle abandonna l’enfant à Harry Osborn, que des tests confirmèrent comme le vrai père de l’enfant. S’échappant, Lily abandonna son fils à Harry, se sentant incapable de l’élever et craignant qu’il ne soit en danger si elle restait près de lui.

Menace réapparut quelques semaines plus tard, montrant avoir fait allégeance au Roi Bouffon au sein de son Culte du Bouffon, se préparant à combattre Spider-Man (à l’époque l’esprit d’Octavius dans le corps de Parker). Elle reçut l’ordre d’aller libérer Phil Urich, le conduisant dans le repaire souterrain où le jeune homme fut rebaptisé le Chevalier Bouffon. Plus tard, Lily enleva Cooper, qui venait de découvrir que la tombe du Dr Octopus était vide, et la livra au Roi Bouffon. Puis Menace donna à ce dernier son journal, révélant qu’elle savait que Spider-Man était en fait le Dr Octopus dans le corps du tisseur. Quand le Bouffon vert tenta de s’emparer de Manhattan, le véritable Spider-Man reprit le dessus et triompha de la Nation Bouffon. Au cours des combats, il utilisa un antidote au sérum du Bouffon sur Menace, lui rendant une fois de plus son apparence humaine normale.

menace_6.jpgPeu après avoir repris l’identité du Roi Bouffon, Phil Urich tenta de libérer Lily de la police afin de respecter l’accord qu’ils avaient conclu quelques temps auparavant. A cette fin, il attaqua la voiture de police utilisée pour la transférer alors que le véhicule franchissait un pont. Mais, Urich avait négligé le fait que Lily avait perdu ses pouvoirs, ce qui conduisit la jeune femme à tomber dans la rivière en contrebas, sévèrement blessée. Elle en ressortit sans aucun souvenir de son passé et se mit à vivre dans la rue. Tentant de retrouver un but à son existence, Lily se rendit auprès du Super-Bouffon (Roderick Kingsley) après avoir lu dans le journal une annonce où il se vantait d’aider les personnes à devenir des héros costumés. Au cours du mois qui suivit, Kingsley transforma Lily en Queen-Cat, une héroïne rappelant la Chatte noire. Quand Urich fit face à Kingsley dans son repaire, Queen-Cat protégea ce dernier. Urich reconnut Lily mais elle n’avait aucun souvenir de lui. Contraint de fuir la bataille, Urich laissa dans le ciel un message pour que Lily entre en contact avec lui. Effectivement, Queen-Cat contacta Urich dans sa base, prétendant avoir changé de camp. Quand le nouveau Roi Bouffon attaqua une réception organisée en l’honneur de Kingsley, et fut vaincu, il se mit à espérer que Queen-Cat trahisse le Super-Bouffon mais elle révéla qu’elle n’avait aucun égard pour leur relation passée et que l’accident qu’elle avait subi n’était pas une coïncidence mais une nouvelle opportunité dans sa vie et qu’elle n’allait pas la gaspiller.

Pouvoirs

Lily Hollister peut déclencher mentalement une transformation qui lui donne une forme dotée de longues cornes à peau verte. Avant sa modification par Norman Osborn, elle se transformant en une forme monstrueuse à peau grise, dotée de petites cornes coupées et androgyne. Elle est dotée d’une plus grande intelligence, ainsi que d’une force surhumaine (lui permettant de soulever environ 5 tonnes) et d’une résistance également surhumaine, autant sous sa forme humaine que son apparence de Menace. Quand elle était enceinte, si sa grossesse se voyait sous sa forme humaine, sa transformation en Menace déclenchait une transformation dans le fœtus, comprimant son corps afin qu’elle puisse se mouvoir sans aucune difficulté ou gêne. Son métabolisme modifié, en conjonction avec celui du père de son fils, Norman Osborn, a conduit à une grossesse accélérée.

Aptitudes

Lily Hollister est une combattante rusée et une experte en manipulations politiques ; elle est aussi dotée d’un certain talent pour les gadgets mécaniques, ayant été capable de reconstruire seule certains éléments ou équipements du premier Bouffon vert.

Armes & équipement

Menace chevauche un glisseur à propulsion verticale alimenté par une turbine, conçu à l’origine par Norman Osborn, comme le « planeur du Bouffon ». Il est capable de voler à la vitesse de 160 kilomètres par heure et peut soutenir Menace et une masse additionnelle de 225 kg. Les bottes de Menace se verrouillent dans la structure du planeur de manière électromagnétique. Le planeur dispose aussi de lanceurs de missiles montés sur les ailes et une nuée de lames à la « tête » du planeur. Menace porte un pistolet qui tire des explosifs sphériques qui peuvent exploser lors de l’impact ou à distance. Menace manie également une hache d’armes capable de trancher aisément la chair et les os, porte des grenades à gaz et projette des « chauves souris rasoir » et des « disques rasoir » avec une précision létale. Le costume de Menace est renforcé et peut être électrifié, délivrant une décharge létale ou non à ses adversaires. Le costume peut aussi libérer un écran de fumée. Menace portait à l’origine des bracelets métalliques sur chaque avant-bras, chacun d’eux contenant deux lames barbelées de 15 cm rétractables et pouvant aussi tirer des décharges énergétiques.


ThierryM 8845

Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aidé, il est temps de nous rendre la pareille !

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !