M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Summers, Hope - Marvel-World.com

Encylopédie - Summers, Hope

News » Marvel » Encyclopédie (11080 lectures)

Véritable nom : Hope Summers (nom d'adoption, son nom de naissance est Spalding)
Profession : Actuellement Aventurière ; autrefois : lycéenne, nomade
Statut légal : Citoyenne des Etats-Unis, sans casier judiciaire
Identité : Secrète
Autre identité : MeMe, Phénix blanc, Phénix, Messie mutant, Enfant messie, Phénix, messie, "Petite fille"
Lieu de naissance : Cooperstown, Alaska, Etats-Unis
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Nathan Summers (Cable, père adoptif), Hope Summers de la Terre-80521 (mère adoptive, décédée), Tyler Dayspring (Génésis, frère adoptif, décédé), Louise Spalding (mère, décédée), grand-mère maternelle non nommée, Scott Summers (Cyclope, grand-père adoptif, présumé décédé), Madelyne Scott-Summers (grand-mère adoptive), Jean Grey (Phénix, belle-grand-mère adoptive, décédée),
Appartenance à un groupe : Actuellement leader de X-Force ; autrefois membre des Cinq Lumières, de l’équipe Extinction des X-Men
Base d'opérations : Actuelllement le Périclès, Héliporteur abandonné du S.H.I.E.L.D., océan Pacifique ; Autrefois : Utopia ; Ensabahnur I ; Clean City ; New Liberty, Terre-80521
Première apparition : VO : X-Men : Messiah Complex #1 (2007) (mentionnée) X-Men #205 (2008) (vue) Cable #10 (2009) (identifiée) - VF : X-Men n°140 (2008) (mentionnée) X-Men n°141 (2008) (vue) Astonishing X-Men n°56 (2010) (identifiée)
Taille : 1m70
Poids : 48 kg
Yeux : Verts
Cheveux : Roux

Histoire : Née à Cooperstown en Alaska, le bébé qui allait plus tard devenir Hope était le premier enfant mutant au monde né depuis le Jour-M, jour où la Sorcière Rouge priva la grande majorité des mutants de leur gène X. Sa condition de mutante fut détectable au moment de sa naissance, ce qui est inhabituel, et fut ressentie par de nombreux mutants télépathes. Sa mutation était tellement puissante qu’elle mit même hors service Cérébra, le détecteur de mutants des X-Men. Sa naissance suscita la convoitise de nombreux groupes, plus ou moins bien intentionnés : Cable et les X-Men, soucieux de la protéger ; la dangereuse terroriste Mystique, qui voulait la sacrifier pour délivrer sa fille adoptive, Malicia, du coma ; Mr Sinistre, qui voulait s’en servir comme cobaye de laboratoire pour relancer l’espèce mutante, en voie de disparition ; Bishop, qui voulait l’éliminer, persuadé que sa naissance conduirait à la réalisation du futur apocalyptique dont il est originaire ; et enfin les Purificateurs, qui voulaient tout simplement l’éliminer pour l’espoir qu’elle représentait.

Les Purificateurs attaquèrent la ville de Cooperstown, n’hésitant pas à massacrer tous les enfants de la ville, même les nouveaux nés de l’hôpital ainsi que les personnes voulant les protéger, pour être sûrs de ne pas laisser l’enfant s’échapper. Désireux de mettre la main sur le bébé, Mr Sinistre envoya sur place ses Maraudeurs qui affrontèrent les Purificateurs. Prisme et le Bloqueur furent tués par les Maraudeurs mais le bébé avait déjà quitté la ville, enlevé par le mutant Cable. Persuadé que l’enfant était le « messie » mutant, Cable décida de la protéger et prit la fuite avec elle, poursuivi par les Maraudeurs et les Purificateurs.

Apprenant que Cable s’était enfuit avec le bébé, l’X-Man Cyclope rassembla une nouvelle équipe, X-Force (Caliban, Félina, Hepzibah, Warpath et X-23), sous les ordres de Wolverine, à qui il confia la mission de poursuivre Cable et de ramener l’enfant. X-Force retrouva Cable en Alberta au Canada où il protégeait l’enfant des Purificateurs et des Reavers de Lady Deathstrike. Profitant de l’affrontement entre X-Force et les Reavers, Cable et l’enfant prirent la fuite à bord du Blackbird et s’envolèrent pour Dallas au Texas où Cable voulait réclamer à Forge une machine temporelle afin d’emmener l’enfant dans le futur pour mieux la protéger. Mais sur place, il retrouva l’inventeur inconscient. Il venait d’être blessé par le X-Man Bishop, qui voulait assassiner l’enfant. Bishop parvint à prendre Cable par surprise et à l’assommer. Mais alors qu’il s’apprêtait à exécuter l’enfant, les Maraudeurs intervinrent et enlevèrent l’enfant qu’ils conduisirent auprès de Mr Sinistre. Cependant, Mystique se retourna contre Sinistre et le tua afin de garder l’enfant. D’après les journaux de sa défunte amante Destinée, le bébé était le seul moyen de sauver sa fille Malicia du mal dont elle souffrait. Mystique n’hésita pas une seconde à plaquer l’enfant contre Malicia, au risque de la tuer, mais par chance, elle survécut. Ce faisant, elle délivra Malicia du coma mais cette dernière lui en voulut d’avoir risqué la vie d’une enfant.

Lorsqu’il se réveilla, désemparé, Cable contacta le professeur Xavier par télépathie pour lui réclamer son aide. Le professeur vint à son secours et le conduisit vers l’île de Muir où les Maraudeurs gardaient l’enfant et où convergeaient Bishop et les X-Men. Un violent affrontement éclata entre les différentes factions qui se solda par la mort apparente de Xavier sous les coups de feu de Bishop et la fuite de Cable avec l’enfant (sur l’ordre de Cyclope) vers le futur. Cable et l’enfant arrivèrent en l’an 2043 du futur alternatif de la Terre-80251. Cable y apprit que Bishop était parvenu à échapper aux X-Men, avait dérobé une machine de Forge et était parti à leur poursuite, toujours avec pour objectif d’éliminer l’enfant. Bishop retrouva leur trace après 5 mois de fuite. En tentant de changer d’époque, il comprit que son dispositif temporel était cassé et qu’il ne pouvait voyager que vers le futur. Cable et la petite avaient été hébergés par une jeune serveuse nommée Sophie Pettit. Avec son aide, Cable localisa une cache d’armes dans les restes de l’institut Xavier et les utilisa pour affronter Bishop dans les ruines de New York City. Bishop parvint à coincer Cable et l’enfant mais au moment où il allait les abattre, Cable fit un saut temporel vers le futur.

Cable et l’enfant se retrouvèrent 85 ans dans le futur, en l’an 2118, où Bishop les retrouva, mais une fois encore, Cable fit un saut vers le futur où il se souvint de la légende de New Liberty, une cité cachée et protégée par un puissant champ de force. Cable finit par trouver cette ville et il s’y établit. Il y fit la rencontre d’une jeune femme, Hope, qu’il épousa et qui l’aida à élever la petite. Hope n’arrêtait pas de questionner Cable sur le fait qu’il n’avait jamais donné de prénom à la petite, désormais âgée de deux ans. Mais un jour, la ville fut retrouvée et investie par l’armée américaine. Cable découvrit alors que les hommes vivant à l’extérieur de New Liberty avaient couplé leur ADN avec celui des cafards et étaient devenus de monstrueux hommes insectes. Les habitants de New Liberty, y compris Hope, furent faits prisonniers par l’armée. Cable songea à s’échapper avec la petite vers le futur mais cette dernière ne comprenait pas sa décision d’abandonner Hope. Cable décida alors de délivrer son épouse et les habitants de New Liberty des hommes-cafards. Poussée par Cable, la petite appuya sur un bouton qui activa une bombe faisant exploser un groupe d’hommes-cafards. Cable, Hope et la petite quittèrent alors New Liberty pour attirer les hommes-cafards à eux et sauver la ville. Durant les six mois qui suivirent, ils se cachèrent à l’extérieur de la ville. Ils furent finalement retrouvés par le président des Etats-Unis qui apprit à Cable que seule l’Amérique du Nord était encore viable, les autres continents ayant succombé à de terribles désastres. Cable reconnut dans ces faits la signature de Bishop. Il acheva le président, déjà blessé par la petite, avant de prendre à nouveau la fuite avec sa famille. Affaibli par la faim, Cable tenta de les conduire dans un camp de survivants mais à son approche, ils furent attaqués par des bandits et Hope fut tuée.

En souvenir de son épouse, Cable prénomma la petite Hope. Les deux années qui suivirent, Cable utilisa ses talents au service d’un groupe de résistants aux hommes-cafards. Cable commença alors à enseigner à Hope la survie et la stratégie. Agée de 7 ans, celle-ci commençait à poser des questions sur son passé et en apprenait petit à petit un peu plus sur elle et sur les mutants. Elle était enthousiaste à l’idée de découvrir ses pouvoirs mutants. Mais un jour, la résistance mit au point une arme capable de détruire les cafards, mais risquant de faire périr les humains. Par prudence, Cable et Hope firent un saut de 100 ans vers le futur où ils trouvèrent un monde dévasté par ladite bombe. Ne trouvant rien à des kilomètres à la ronde, ils firent un nouveau saut vers le futur où Cable fut persuadé que Hope avait activé ses pouvoirs mutants. Il voulut découvrir lesquels mais cela frustra Hope qui ne comprenait pas ce qu’il attendait d’elle. Ils retrouvèrent les ruines de l’institut Xavier et un message vocal laissé par Cyclope qui leur redonna du courage. Ils firent un nouveau voyage vers le futur et se retrouvèrent en l’an 2973 où ils retrouvèrent X-Force de la Terre-616 et de l’époque où ils l’avaient quittée. X-Force avait été envoyée par Cyclope pour les retrouver et les assister. Mais poursuivis par Bishop, Cable et X-Force durent s’allier à Bishop et à un Deadpool âgé de plusieurs centaines d’années pour le défaire lui et son allié Stryfe. Au moment de se séparer, Hope voulut suivre X-Force mais Cable l’en empêcha. Hope se débattit et échappa à son étreinte au moment où il activait une nouvelle téléportation vers le futur et ils se retrouvèrent séparés dans le temps par deux années.

Seule, Hope parvint à se frayer un chemin jusqu’à l’une des dernières cités humaines du futur encore debout. Elle y survécu en se cachant, attendant que Cable ne viennent la retrouver. Elle y fit la rencontre d’un jeune homme, Emil Spence qui l’aida à se cacher et à se nourrir. Au début réticente, Hope finit par l’apprécier et elle tomba même amoureuse de lui. Cependant, Bishop était aussi présent dans cette époque et dans cette ville il avait sympathisé avec le commandant de la force de police de la ville, le père d’Emil, le manipulant pour l’aider à retrouver Hope et lui cachant qu’il mettait au point une arme nucléaire capable de faire d’énormes ravages. Hope, avec l’aide d’Emil parvint à cacher son existence à Bishop durant deux années, jusqu’à ce que sa ligne temporelle ne rejoigne celle de Cable. Lorsque Cable la retrouva, presqu’adolescente, il la força à prendre un vaisseau en partance pour l’espace laissant éventuellement Emil, son père et Bishop derrière eux.

Mais deux années après, Emil, son père et Bishop les rattrapèrent à bord d’un autre vaisseau. Mais avant que Bishop ne puisse activer sa bombe nucléaire, ils furent attaqués par des aliens Broods, à la recherche de nouveaux hôtes.

Bishop s’en sortit en se laissant avaler par un Acanti. Cable et Hope de leur côté, se retrouvèrent sur une terre mourante. Bientôt, Hope décida qu’il était temps pour eux de retourner à leur époque et de retrouver les X-Men, mais le seul dispositif de voyage temporel encore en fonctionnement se trouvait au bras de Bishop. Cable retrouva l’Acanti mourant et le fit exploser avant d’affronter Bishop. Bishop le blessa et tenta ensuite d’exécuter Hope d’une balle dans la tête. Cependant, les pouvoirs mutants de la jeune fille se manifestèrent pour la première fois et elle put stopper la balle. Elle riposta et parvint à s’échapper avec Cable après avoir dérobé le dispositif chronal de Bishop.

Ils se retrouvèrent téléportés loin dans le passé, en 1614. Cependant, Bishop avait également été téléporté et il les traqua de nouveau. Ayant repéré la présence de leur poursuivant, Cable et Hope refirent un nouveau saut dans le temps, se téléportant en l’an 2493, mais amenèrent une fois de plus Bishop avec eux. Ils firent plusieurs autres sauts temporels pour tenter de lui échapper. Durant l’un de ces sauts, ils retrouvèrent Sophie Petit. Bishop retrouva lui aussi d’anciens alliés avec lesquels il les attaqua et Sophie mourut. Après plusieurs autres sauts temporels, ils parvinrent à se débarrasser de lui en le téléportant seul en l’an 6700. Une fois débarrassés de lui, ils effectuèrent un dernier saut dans le temps pour retrouver les X-Men.

De retour dans le présent, ils se retrouvèrent devant les ruines de l’institut Xavier, sans aucun indice sur l’emplacement actuel ou le sort des X-Men. Ils furent presqu’immédiatement attaqués par les Justes de Cameron Hodge mais parvinrent à leur échapper. Ce faisant, leur retour avait été remarqué par Bastion qui se mit à les traquer en poursuivant la signature émise par le virus techno-organique de Cable. Bastion lança les Justes et les Purificateurs à leurs trousses mais le retour des deux mutants avaient également été remarqué par les X-Men, désormais installés sur Utopia, une île au large de la baie de San Francisco, qui s’organisèrent pour essayer de les retrouver avant leurs ennemis. Une bataille épique démarra entre les deux clans ennemis. Les X-Men retrouvèrent les deux voyageurs temporels et lorsqu’ils comprirent par quel moyen Bastion les traquait, ils décidèrent de se diviser en deux groupes : un premier comprenant Diablo (Kurt Wagner), Malicia (Anna Marie) et Hope se téléportant par sauts successifs vers Utopia et un second avec Wolverine et Cable servant de leurre. Bastion comprit vite la supercherie et décida d’éliminer Hope lui-même. Il se retrouva cependant confronté à Diablo et Malicia. Diablo se sacrifia alors pour sauver Hope et la téléporter de Las Végas à Utopia en un saut.

L’accueil de Hope sur Utopia fut mitigé. Les X-Men étaient soulagés de la voir saine et sauve mais plusieurs d’entre eux regrettaient amèrement le sacrifice de Diablo. Bastion érigea finalement un large dôme infranchissable autour de la baie de San Francisco et ouvrit un passage temporel duquel émergèrent des sentinelles Nemrod venues du futur, par vagues de cinq. La lutte fut très difficile et plusieurs X-Men furent gravement blessés mais l’arrivée de sentinelles Nemrod fut finalement stoppée après que X-Force, Cable et Cypher aient voyagé dans le futur pour détruire le Moule initiale les produisant. Cable se sacrifia également pour permettre à ses camarades de revenir dans le présent. Hope, quant à elle, déchaîna ses pouvoirs mutants pour détruire Bastion. Après la bataille, Hope s’effondra devant le bras techno-organique sectionné de Cable et sombra dans l’inconscience une trentaine d’heures.

A son réveil, elle apprit que son retour dans le présent avait provoqué l’apparition de nouvelles lumières sur Cérébra (le dispositif de détection des mutants des X-Men), ce qui signifiait que de nouveaux mutants étaient apparus, ce qui n’était pas arrivé depuis le Jour-M. les X-Men conduisirent Hope au Baxter Building où Mr Fantastic constata qu’elle n’avait pas souffert de ses voyages temporels. Il lui recommanda certains soins et suggéra d’essayer de retrouver sa famille biologique. De retour sur Utopia, Cyclope lui proposa de mener une petite équipe de X-Men pour aller à la rencontre des nouvelles lumières, mais elle refusa de le faire. Il accepta alors de la faire conduire à Cooperstown, en Alaska, afin qu’elle y retrouve la trace de sa famille. Elle y trouva la tombe de sa mère, Louise Spalding, et fit la rencontre de sa grand-mère qui lui parla d’elle (sans que Hope lui révèle cependant leur lien de parenté).

Après cette rencontre, elle accepta d’aller à la rencontre des lumières, et chaque fois, son contact permit aux nouveaux mutants de s’apaiser et de mieux contrôler leurs pouvoirs. Elle fit ainsi la rencontre de Laurie Tromette, à Vancouver, au Canada ; de Gabriel Cohuelo à Mexico City, au Mexique ; d’Idie Okonkwo, au Nigéria ; de Téon Macik, qu’ils traquèrent de Kiev, en Ukraine, à Miami, en Floride ; et enfin de Kenji Uedi, à Tokyo, au Japon, de loin le plus bizarre des nouvelles lumières. Les X-Men les ramenèrent tous les cinq sur Utopia où ils formèrent le groupe des Lumières, avec Hope pour chef et Shadowcat (Kitty Pryde) comme agent de liaison. Tous ensembles, ils se rendirent en Allemagne où une sixième lumière venait de se déclarer, mais il s’agissait d’un enfant à naître. Pour la septième lumière, ils arrivèrent trop tard, le nouveau mutant s’étant suicidé. Il n’y eut par la suite aucune nouvelle manifestation de mutants.

Transonic et Oya (Idie Okonkwo) décidèrent bientôt de confronter Hope sur le fait qu’elles ne supportaient plus de s’entrainer en permanence et les trois jeunes filles convinrent de se rendre ne ville ensemble pour y faire du shopping. Hope y fut cependant malheureusement enlevée par le criminel Crimson Commando avant d’être secourue par Wolverine. Par la suite, elle participa à la défense de San Francisco et d’Utopia contre Kuurth, le Fléau transformé en digne du Serpent, le dieu Asgardien de la peur.

Lors de l’inauguration du musée du mutant, à San Francisco, les X-Men et plusieurs de leurs étudiants furent attaqués par une nouvelle incarnation du Club des Damnés. Pour les secourir, Oya tua plusieurs mercenaires du Club, ce qui choqua profondément Transonic qui le reprocha à Hope. Utopia devint cependant bientôt la cible d’une sentinelle géante et en l’absence de la plupart des X-Men, Cyclope et Wolverine s’affrontèrent sur la marche à suivre : Cyclope voulait utiliser leurs étudiants pour défendre l’île tandis que Wolverine voulait évacuer. Finalement, les étudiants défendirent l’île tandis que les deux X-Man se battaient entre eux. Cela provoqua la séparation des X-Men en deux groupes : le premier, dirigé par Cyclope, demeura sur Utopia, tandis que le second, derrière Wolverine, retourna à Westchester pour y rouvrir une école. Transonic insista alors pour qu’Oya parte avec Wolverine.

Hope proposa par la suite à Pixie (Megan Gwynn) de rejoindre ses lumières, ce que la jeune fille accepta de faire. Croyant avoir à faire à une nouvelle lumière, Hope et ses coéquipiers retrouvèrent la trace de Sebastian Shaw en Afghanistan, l’ancien Roi Noir du Club des Damnés, amnésique depuis qu’Emma Frost lui avait fait subir un lavage de cerveau. Son retour sur Utopia déplut aux X-Men mais Hope parvint à convaincre Cyclope de laisser Shaw rejoindre son groupe.

Hope exerçait sur ses camarades une espèce d’influence qui faisait qu’ils la suivaient partout où elle le désirait. Cela fut difficile à gérer pour Zero (Uedo) et Transonic, qui voulurent se retourner contre elle. Cependant, Transonic fit marche arrière et Zéro l’attaqua seul en prenant possession de tous les habitants d’Utopia. Il fut cependant stoppé et détruit par Hope, aidée de la jeune mutante No-Girl (Martha Johansson). Elle intégra également l’équipe Extinction des X-Men aux côtés desquels elle affronta M. Sinistre, visita Tabula Rasa et rencontra l’extra-terrestre Unité qui la prévint de la venue imminente de la force Phénix sur Terre.

Hope découvrit bientôt que Cable avait survécut et était resté coincé dans le futur. Il parvint à revenir dans le présent mais était très mal en point. Blaquesmith, l’allié de Cable, parvint alors à convaincre Hope de prendre soin de son père adoptif, ce qu’elle fit en absorbant et détruisant son virus-techno-organique, visiblement en se servant de la force Phénix. Cable cependant, plongea dans le coma.

Après un affrontement un peu trop éreintant avec Cyclope, Hope quitta Utopia pour chercher un peu de solitude. Elle assista cependant à une tentative de braquage de banque par la Société du Serpent et intervint. Elle se débarrassa ainsi seule d’Anaconda, Asp, Bushmaster, Cottonmouth/Mocassin d’eau et Puff Adder. De retour sur Utopia, lors d’un entrainement avec Cyclope, elle manifesta l’emblème de feu de la force Phénix. Peu après, les Avengers débarquèrent sur l’île, réclamant aux X-Men qu’on leur remette Hope Summers. En effet, les deux groupes avaient détecté le retour de la force Phénix vers la Terre et alors que les X-Men y voyaient une chance pour Hope de la maîtriser pour inverser les effets du Jour-M, les Avengers, eux, craignaient sa puissance destructrice. Hope Summers profita de l’affrontement entre les deux groupes pour s’échapper et pour diviser sa signature énergétique en cinq qu’elle fit manifester à divers endroits de la planète pour brouiller les pistes. Wolverine la retrouva en Antarctique et elle lui proposa un marché : il acceptait de la conduire sur la Lune pour qu’elle y accueille la force Phénix s’il promettait de la tuer en cas de corruption. Le mutant griffu accepta et la conduisit sur le satellite. Cependant, Wolverine la trahit et prévint les Avengers de leur arrivée, lesquels furent vite suivis par les X-Men. Une nouvelle bataille éclata tandis que la force Phénix arrivait. Alors que Hope se préparait à l’accueillir, une arme conçue par Iron Man divisa la force en cinq entités qui prirent possession des X-Men Cyclope, Emma Frost, Colossus, Magie et Namor. Hope Summers, laissée inconsciente, fut ramenée sur Terre par les cinq Phénix qui entreprirent bientôt de faire de leur planète un paradis à leur image. Cependant, la force Phénix les corrompit peu à peu et les X-Men prirent un à un leurs distances et les quittèrent pour rejoindre les Avengers.

Lorsque les Avengers attaquèrent Utopia, Cyclope et Emma Frost les affrontèrent. La Sorcière rouge (Wanda Maximoff) fit également son apparition et Hope en profita pour la suivre et s’échapper avec elle. La Sorcière Rouge et les Avengers cachèrent Hope au Wakanda où elle fut entraînée par le héro Spider-Man (Peter Parker), puis dans la cité mystique de K'un-Lun. Quelques temps après, Cyclope parvint à pénétrer la cité. Il était en effet devenu plus puissant depuis qu’il avait absorbé la force Phénix de plusieurs de ses camarades. En copiant les pouvoirs de la Sorcière Rouge et en se servant de ceux de Shou-Lao, le dragon qui donne à K’un-Lun sa puissance, Hope parvint à le chasser vers la Lune.

Par la suite, Cyclope acquit pour lui seul la puissance de la force Phénix en prenant celle d’Emma Frost. Il assassina alors le professeur Xavier devant les X-Men et les Avengers et devint le Phénix noir. Hope et la Sorcière Rouge l’affrontèrent alors et combinèrent leurs pouvoirs à ceux de Shou-Lao pour le blesser. Jean Grey elle-même sortit de la Chambre blanche pour convaincre Cyclope de laisser partir la force Phénix. Après s’être laissé convaincre, il relâcha la force Phénix qui prit possession de Hope. Hope parvint néanmoins à chasser le Phénix noir et devint le Phénix blanc. Avec l’aide de la Sorcière Rouge, elle décida de mettre fin à cette puissance et en prononçant la phrase « Plus de Phénix », elles parvinrent apparemment à disperser sa puissance. Ce déchainement de puissance eut pour effet de briser le sort qu’avait lancé la Sorcière rouge lors du Jour-M et de nouveaux mutants apparurent. Cyclope fut arrêté et jeté en prison. Hope, quant à elle, décida d’essayer de quitter les X-Men pour essayer de mener une vie normale.

Elle fut adoptée par une famille d’accueil et s’inscrivit dans un lycée. Mais après quelques jours, elle décida de partir à la recherche de Cable après avoir reçu une lettre où il lui disait qu’il allait bien et qu’elle ne devait pas le rechercher. Finalement, Cable vint la trouver chez ses parents adoptifs pour lui dire qu’elle n’avait pas à veiller sur lui car c’était son rôle à lui de veiller sur elle. Après avoir passé quelques semaines de plus chez sa famille d’accueil, elle repartit à la recherche de Cable et le retrouva au sein d’une nouvelle incarnation de X-Force. En le prenant dans ses bras, elle partagea une vision d’un attentat qu’il venait d’avoir. Cable tomba dans le coma et à son réveil, il vit sa vision à la télévision.

Hope rejoignit finalement l’équipe X-Force de Cable pour affronter Stryfe et confronter Bishop sur ce qu’il lui avait fait subir toute sa vie. Bishop avait en effet fait son retour dans le présent et était membre d’une autre équipe X-Force. Après avoir vaincu Stryfe, les deux équipes X-Force se séparèrent.

Après un désastre à Alexandrie, en Virginie, Hope fut touchée par une rafale et tomba dans le coma. Cable découvrit que l’explosion avait été provoquée par un mutant militarisé et reforma alors une nouvelle équipe X-Force avec laquelle il secourut une nouvelle mutante, MeMe, également plongée dans le coma. Cable et ses coéquipiers gardèrent la nouvelle mutante à proximité de Hope. Constatant que MeMe était en état de mort cérébrale, les pouvoirs de Hope copièrent les siens, permettant ainsi à Hope de reprendre conscience via la manifestation des pouvoirs de transférence électromagnétique de MeMe. Désireuse de rester auprès de son père, Hope se fit passer pour MeMe auprès de X-Force sans révéler sa véritable identité. Sous les traits de MeMe, elle aida le groupe durant ses missions. X-Force parvint ainsi à démanteler un réseau de transformation de mutants en armes. Psylocke découvrit bientôt le secret de Hope qui la supplia de ne rien révéler à Cable mais son secret fut révélé par le maléfique Mojo lorsque l’équipe se retrouva confrontée à lui. Finalement, alors que Fantomex était devenu fou et voulait prouver qu’il était le meilleur dans sa partie, Hope retrouva l’usage de son corps. Une fois Fantomex vaincu, Cable quitta le groupe sur ordre de Hope qui devint sa nouvelle leader.

Niveau de force : Hope Summers possède la force normale d’une jeune fille de son âge et de sa constitution engagée dans une activité physique intense régulière.

Pouvoirs : Hope Summers est une mutante de niveau oméga, c’est-à-dire que ses pouvoirs sont potentiellement illimités. Hope Summers est capable d’échopraxie pluripotente, c'est-à-dire qu’elle peut dupliquer à volonté les signatures et les pouvoirs des mutants se trouvant à proximité d‘elle, sans nécessairement établir un contact physique. Elle peut dupliquer simultanément plusieurs signatures et pouvoirs mutants mais ceux-ci s’affaiblissent en cas d’utilisation prolongée et si la personne dupliquée s’éloigne. Elle ne semble pas capable de dupliquer les pouvoirs des meta-humains.

Hope Summers a plusieurs fois manifesté l’aura de la force Phénix autour d’elle. La première manifestation de la force Phénix eut lieu alors qu’elle n’avait que cinq mois. Cela indique qu’elle est potentiellement un avatar du Phénix sans forcément être possédée directement par lui puisqu’avant même d’être en possession de sa puissance, elle a pu l’utiliser pour purger Cable de son virus techno-organique. Lorsqu’elle utilise la force Phénix, Hope Summers est dotée d’une pyrokinésie cosmique, peut s’envoler et peut générer des rafales de force de concussion.

Hope Summers a également manifesté d’étranges pouvoirs de stabilisation du gène X, d’influence et de création de liens psychiques avec les cinq Lumières, les cinq premiers mutants à être apparus suite à son retour dans le présent.

Peu de temps après sa naissance, elle semblait immunisée aux pouvoirs d’absorption de Malicia et draina même une importante énergie psychique émanant du corps de la mutante, apparemment sans aucun effet secondaire.

Aptitudes : Hope Summers a été entrainée par Cable au combat au corps à corps, au maniement des armes à feu et armes blanches, à la furtivité, aux premiers soins de combat, à la gymnastique et aux techniques de guerre.

Notes : "Hope" signifie espoir en anglais.


Par Ineris

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 22
    Membre : 0