Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Torpille (la) (Jones) - Marvel-World.com

Encylopédie - Torpille (la) (Jones)

torpille-la-jones_0.jpg

  • Véritable nom : Brock Jones
  • Profession : Ancien défenseur de la ville de Clairton, ancien entraîneur de football de lycée, ancien vice-président de la Delmar Insurance Company, ancien footballeur professionnel
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, sans casier judiciaire, légalement décédé
  • Identité : Secrète (publiquement connue dans la ville de Clairton avant la mort de ses habitants)
  • Autres identités : The Torpedo (VO)
  • Lieu de naissance : le Bronx, New York (New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Marié
  • Parents connus : Lorraine « Lorry » Jones (épouse), Annie « Ann » Jones (fille), Tammy Helen « Nell » Jones (fille), Daniel « Danny » Jones (fils), Maggie Jones (sœur), Susan « Suzy » (belle-sœur), Philip Jeffries (cousin), Maggie Jeffries (cousine), Mike Jeffries (Turbo, petit cousin, décédé)
  • Appartenance à un groupe : Ancien allié de Rom, ancien membre des « Défenseurs d’un jour », ancien membre de la Delmar Insurance Company
  • Base d’opérations : Actuellement aucune, autrefois Clairton (Virginie, Etats-Unis), auparavant New York (New York, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Daredevil (vol.1) # 126 (octobre 1975, par Marv Wolfman & Bob Brown) – VF : Strange n°123 (mars 1980)
  • Taille : 1m88
  • Poids : 99 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Blonds

Histoire

Le quarterback star Brock Jones s’inscrivit à l’université grâce à une bourse scolaire pour ses activités sportives. En une occasion, il courut 55 mètres avec une cheville blessée pour remporter le match et permis à son équipe de remporter le Super Bowl, mais il quitta le sport pour accepter la sécurité financière de la vice-présidence d’une entreprise proposée par la Delmar Insurance Company, où sa sœur Maggie travaillait, lors que lui et son épousa, le mannequin professionnel Lorraine « Lorry » Jones, fondèrent une famille, même s’il était conscient que le seul intérêt de la Delmar dans son recrutement était d’impressionner les futurs clients. Lui et Lorry Jones s’installèrent à Westport, dans le Connecticut, et eurent deux enfants, Danny et Annie, mais, avec le temps qui passait, Brock regretta de plus en plus l’époque où il était traité comme un héros par un public délirant.

torpille-la-jones_4.jpgSans que Brock ne le sache, pas plus que l’humanité en général, les Spectres noirs, des extra-terrestres métamorphes, fuyant leurs ennemis, les Chevaliers de l’espace cyborgs de Galador, avaient infiltré l’humanité dans le but de conquérir la planète. Espérant qu’un mélange de science des Spectres et de technologie humaine permettrait de concevoir des armures supérieures à celles portées par les Chevaliers de l’espace, les Spectres recrutèrent un traître à l’humanité, le sénateur Eugene Kligger Stivak, également membre de l’organisation appelée la Corporation ; laissant croire à la Corporation que l’uniforme de combat était prévu pour l’usage par les membres de l’organisation, Kligger convainquit son altruiste neveu, le scientifique Michael Stivak, de se lancer dans le projet en échange de quoi Kligger s’arrangerait pour lui faire passer le Rideau de fer et l’accueillir aux Etats-Unis. Travaillant sans s’en douter pour la recherches des Spectres, Michael Stivak mit au point un puissant prototype d’armure avant de réaliser que Kligger était au service d’une « puissance étrangère » ; pour gagner du temps vis à vis de son oncle, Michael Stivak produisit un autre uniforme, d’une qualité inférieure, pour Kligger.

Quand ce dernier apprit l’existence du premier prototype de Michael Stivak, celui-ci vola l’armure et s’échappa. Sachant qu’il existait un double des plans de l’armure dans le coffre de la banque de Kligger à Manhattan, Michael Stivak la cambriola, se faisant appeler la Torpîlle, et entra en conflit avec Daredevil (Matt Murdock). Quand leur bataille les amena dans le hall du bâtiment de la Delmar, un Brock Jones qui travaillait tard, alla voir ce qui provoquait des tremblements dans l’immeuble et, involontairement, se retrouva sur la trajectoire de l’un des coups de la Torpille. Refusant de blesser quiconque, Michael Stivak détourna le coup pour frapper le mur voisin, provoquant l’effondrement d’une partie de l’immeuble. Ni Brock, ni Daredevil ne furent blessés, bien que le héros aveugle fut enseveli sous quelques débris, mais certains gravats écrasèrent la poitrine de Michael Stivak. Brock retrouva l’homme agonisant, qui lui révéla tout ce qu’il savait des plans de Kligger et le supplia de reprendre sa mission pour empêcher le criminel de nuire. Séduit à l’idée de redevenir un héros, Brock revêtit l’uniforme de la Torpille mais quand Daredevil émergea des décombres, il supposa que la Torpille avait tué le passant qui s’était aventuré entre eux durant le combat ; incapable de convaincre le héros ou la police qui venait d’arriver sur les lieux de son innocence, Brock prit la fuite. S’attaquant au manoir de Kligger, la Torpille fut repéré par des voisins qui alertèrent la police et Daredevil intervint une nouvelle fois, affrontant Brock. Mais, leur combat connut un terme brutal quand les deux combattants réalisèrent que leur duel avait mis en danger la vie d’innocents et un Brock horrifié par ses actions se promit de renoncer à l’uniforme de la Torpille.

torpille-la-jones_1.jpgMalgré son vœu, Brock succomba à la tentation de redevenir un héros quand il aperçut la police en train de poursuivre un voleur de joaillerie, le maître du déguisement appelé le Caméléon (Dmitri Smerhyakov). Entendant les propulseurs de la Torpille, Daredevil intervint, supposant que la Torpille poursuivait un innocent, donnant involontairement le temps au Caméléon de changer d’apparence. Quand la Torpille clarifia la situation, expliquant qu’il poursuivait un criminel, Daredevil l’aida à retrouver la trace du Caméléon, dont les déguisements ne purent tromper les sens surhumains de Daredevil, et, ensembles, ils appréhendèrent le criminel. De son côté, Kligger équipa ses agents, les Rocketeers, de la version inférieure mise au point par Michael Stivak afin de traquer la Torpille mais l’armure, bien meilleure, de Brock, conjuguée avec son entraînement de sportif lui permirent de remporter leurs premières escarmouches. Décidant à porter le combat jusqu’à Kligger, la Torpille s’introduisit dans les bureaux du sénateur à la recherche de preuves des agissements criminels de Kligger mais il fut capturé. Incapable de lui retirer de force son armure, Kligger fit emmener la Torpille dans son manoir pour l’y torturer et le forcer à coopérer ; mais la Torpille se libéra et déclencha accidentellement le système d’autodestruction du manoir. La Torpille s’échappa et Kligger fut apparemment tué peu de temps après lors d’une confrontation opposant la Corporation à Captain Améria (Steve Rogers) et Hulk (Bruce Banner).

Peu après cela, Brock et Lorry eurent leur troisième enfant, Nell. Voyant le documentaire du réalisateur Dollar Bill sur les Défenseurs, qui proposait à tout héros de rejoindre les rangs du groupe, la Torpille fut l’un des nombreux héros à se présenter au centre équestre qui tenait lieu de quartier général du groupe. Surpris de découvrir que Hulk, considéré comme un danger public, était un membre historique des Défenseurs, la Torpille convainquit d’autres héros de l’aider dans une maladroite tentative pour capturer le géant de jade, déclenchant une bagarre générale à laquelle un autre candidat aux Défenseurs, Hercule (Héraklès) mit un terme. Bien que les Défenseurs ne souhaitaient pas recruter de nouveaux membres, ils confièrent aux nouveaux venus, plus tard surnommés les « Défenseurs d’un jour », une chance de prouver leur valeur en aidant à mettre un terme à une vague de braquages commis par des criminels usurpant le nom des Défenseurs ; mais après que la Valkyrie (Brunhilde) avait attaqué ses propres alliés lors d’une crise de démence, la Torpille, comme les autres, renonça à rejoindre les Défenseurs.

torpille-la-jones_2.jpgLorsque le Chevalier de l’espace Rom arriva sur Terre, les Spectres noirs cherchèrent à nouveau à récupérer l’armure de la Torpille. Découvrant d’une manière ou d’une autre la véritable identité de la Torpille, des Spectres équipés de l’armure des Rocketeers lancèrent une attaque nocturne surprise contre la maison des Jones mais, alerté par le bruit de leurs propulseurs, Brock put les intercepter ; quand il tua accidentellement ses attaquants, ceux-ci tombèrent en poussière, révélant leur nature inhumaine. Craignant pour la sécurité de sa famille, Brock quitta la Delmar et se réinstalla avec sa famille à Clairton, en Virginie occidentale, acceptant un poste d’entraîneur de football au lycée local, ignorant qu’il avait choisi, apparemment par hasard, la même ville que Rom utilisait comme base. Dès sa première nuit à Clairton, la Torpille aperçut Rom en train de patrouiller et, après l’avoir attaqué, craignant que Rom soit un nouveau genre de Rocketeer, les deux hommes devinrent des alliés, comparant leurs informations pour déduire ensemble les véritables origines de l’armure de la Torpille. Ignorant les vraies raisons derrière leur déménagement, Lorry Jones envoya à sa belle-sœur Maggie une lettre indiquant leur nouvelle adresse, que les Spectres, qui avaient infiltré Delmar pour surveiller Brock, interceptèrent.

Une semaine plus tard, des Spectres Rocketeers envahirent Clairton, prenant l’école primaire de la ville en otage afin d’obliger Brock à venir les combattre ; révélant son identité de la Torpille à Lorry, ainsi qu’aux alliés de Rom, Brock accompagna le Chevalier de l’espace pour sauver les enfants et éliminer les Spectres noirs. Ayant besoin de rentrer sur Galador, Rom chargea la Torpille de protéger Clairton en son absence mais, une fois Rom parti, les Spectres noirs utilisèrent une brume réduisant la volonté individuelle pour soumettre discrètement les habitants de Clairton, parmi lesquels Brock, puis les emprisonnèrent dans les mines abandonnées de la ville, tandis que les Spectres se faisaient passer pour ces mêmes habitants afin de tendre une embuscade à Rom lors de son retour. Cependant, les activités de la mine attirèrent l’attention de l’Homme-Taupe (Harvey Elder) et il libéra les détenus puis envoya ses Subterriens attirer les Spectres sous terre l’un après l’autre pour être tué par les vrais habitants. Rom revint de Galador avec un autre Chevalier de l’espace, Starshine (Landra) et ils aidèrent à vaincre les derniers Spectres, même si Starshine fut apparemment tuée au cours du combat. La Torpille se reprocha cette infiltration des Spectres et les scientifiques de Clairton et Rom modifièrent sa visière afin qu’il puisse voir à travers les déguisements des Spectres de la même manière que Rom en était capable.

torpille-la-jones_3.jpgPeu après, la Torpille tomba sur l’Hybride (Jimmy Marks), un ennemi de Rom et un mutant métis d’humain et de Spectre noir, qui triompha aisément de la Torpille et le laissa pour mort ; Rom triompha peu après une nouvelle fois de l’Hybride. Tandis que Brock récupérait de ses blessures, Rom quitta de nouveau Clairton ; en son absence, le Spectre noir sorcier appelé le Dr Dredd fusionna l’alliée de Rom, Brandy Clark, avec l’armure de Landra, créant une nouvelle Starshine, sous son contrôle, en dépit des efforts de la Torpille pour l’arrêter. Starshine maîtrisa la Torpille et elle et Dredd quittèrent Clairton pour retrouver Rom ; loin de Clairton, Starshine réussit à se libérer de l’influence de Dredd et Rom tua le Spectre noir. Se préparant de nouveau à tendre une embuscade aux Chevaliers de l’espace à leur retour, les Spectres noirs infiltrèrent la ville une fois de plus, cette fois tuant ceux qu’ils remplaçant, brouillant magiquement l’esprit de Brock pour qu’il soit incapable de voir à travers leurs déguisements malgré sa visière modifiée.

torpille-la-jones_5.jpgQuand Rom et Starshine revinrent, Brock décida qu’il était temps de retirer son uniforme ; il rendit visite à la résidence des Clark pour en informer la famille et les amis de Brandy Clark, mais les Spectres qui les avaient assassinés révélèrent leur véritable apparence pour se moquer de lui. La Torpille attaqua, tuant plusieurs Spectres, mais il fut tué à son tour quand la langue barbelée d’un Spectre perça la partie non protégée de son crâne, son âme et ses souvenirs absorbés par son assassin, qui prit alors l’identité de Brock. Quelques heures plus tard, d’autres anciens ennemis des Spectres, les Skrulls, attaquèrent Clairton et tuèrent le Spectre se faisant passer pour Brock sous les yeux de sa famille. Après que Clairton avait été nettoyée des Spectres, Lorry emmena sa famille se cacher et envoya l’uniforme de la Torpille au cousin de Brock, Phillip Jeffries. Ignorant de quoi il s’agissait, il le conserva dans son grenier où il fut retrouvé plusieurs mois après par Mike Jeffries, le fils de Phillip, et le jeune homme et son amie Michiko « Mickey » Musashi partagèrent l’uniforme, le portant à tour de rôle sous l’identité costumée de Turbo. Après l’assassinat de Mike Jeffries par Volx, la reine des Spectres noirs, Musashi continua sa carrière héroïque, devenant la seule Turbo.

Pouvoirs

Aucun.

Aptitudes

Brock Jones était un joueur de football exceptionnel, doté d’une excellente coordination physique et de fabuleux réflexes, le rendant extrêmement doué pour plaquer ou esquiver les attaques de ses adversaires, des talents complétés par une impressionnante précision au lancer de ballon. Son endurance, sa vitesse et ses réflexes étaient ceux d’un athlète professionnel. Il était un redoutable lutteur, avec une assez bonne appréhension de la stratégie.

Armes & équipement

Mélange de technologie humaine et spectre, l’uniforme de combat de la Torpille fut conçu à l’origine pour combattre le Chevalier de l’espace Rom. De petites turbines de propulsion, alimentées à l’énergie nucléaire, sont fixées sur les poignets et chevilles de l’uniforme alimentent l’ensemble de celui-ci et permettent à la Torpille de voler jusqu’à la vitesse de 4000 kilomètres par heure pendant plusieurs heures, ou de donner des coups de poings ou de pieds avec une force équivalente à celle d’un individu doté d’une force de classe 75. Brock pouvait moduler le niveau de puissance, lui permettant de frapper des humains normaux sans leur causer de sérieuses blessures. Les propulseurs pouvaient chauffer l’air autour d’eux afin de brûler quiconque tenterait de saisir la Torpille, produisant des vents de 160 kilomètres par heure sur une faible portée et, en les dirigeant vers les sol, créer des ondes de choc sur un rayon de 75 mètres. Des ondes soniques, dotées de la fréquence correcte, peuvent temporairement bloquer les turbines mais, en produisant une onde de choc, l’utilisateur de l’armure peut repousser de telles attaques. L’uniforme produit un champ invisible qui dissipe la plupart des attaques énergétiques et protège son utilisateur des effets adverses d’un déplacement à très grande vitesse, comme la friction ou l’impact avec des objets en vol, et fournit l’oxygène nécessaire pour permettre à cet utilisateur de respirer sans difficulté pendant le vol. L’armure pouvait absorber de vastes quantités de radiations mortelles bien que, en cas de surcharge, l’utilisateur devait rapidement expulser les radiations en excès ou courir le risque d’exploser. L’uniforme était contrôlé cybernétiquement par le casque, répondant aux pensées de l’utilisateur et permettant à Brock d’esquiver les balles. Il était presque impossible de lui retirer l’uniforme sans son consentement, sans que les sécurités ne soient débloquées. La visière du casque pouvait voir les signatures énergétiques, comme celles laissées par les propulseurs des Rocketeers, et, grâce à Rom, avait été dotée de bio-détecteurs avancés chargés d’une énergie particulière et qui permettait à son utilisateur de voir à travers le déguisement des Spectres noirs. Des tourillons dissimulés permettaient de « replier » les turbines des poignets et des chevilles dans l’armure. L’efficacité de celle-ci dépendant de la manière dont les ondes cérébrales de l’utilisateur interagissaient avec la technologie cybernétique de l’armure et Brock, bien que puissant, ne puisait que dans une fraction de la véritable puissance de l’armure.


ThierryM 7917

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 17
    Membre : 0