Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Torche humaine (la) (Hammond) - Marvel-World.com

Encylopédie - Torche humaine (la) (Hammond)

torche-humaine-la-hammond_0.jpg

  • Véritable nom : Aucun
  • Profession : Aventurier, ancien chef d’entreprise, ancien officier de police
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis sans casier judiciaire
  • Identité : Secrète
  • Autre identité : The Human Torch (VO) ; Jim Hammond
  • Lieu de création : Brooklyn (New York, New York, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : Phinéas T. Horton (créateur, décédé), la Vision (décédé, copie temporelle), Adam-II, Volton, les Gremlins (« frères », androïdes conçus par Horton)
  • Appartenance à un groupe : Membre des Envahisseurs (les trois incarnations), ancien membre des Secret Avengers, de l’Equipe des Gagnants, de la Légion des Morts-vivants (sous réserve), des Avengers, d’Oracle Incorporated, des Héros à Louer, du V-Battalion ; ancien partenaire de Toro et de Sun-Girl
  • Base d'opérations : Aucune
  • Première apparition : VO : (Timely) Marvel Comics # 1 (octobre 1939, par Carl Burgos), (Marvel) Fantastic Four annual # 4 (novembre 1966) – VF : The Best of Marvel (Arédit) – Le plus grand combat des Fantastiques (avec la publication de Fantastic Four annual # 4 ; Marvel Comics # 1 a été publié dans Marvel : Les Origines n°2)
  • Taille : 1m90
  • Poids : 270 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Blonds

Histoire

La Torche humaine est un androïde (ou plus précisément un synthozoïde) créé par le Professeur Phinéas T. Horton dans un but initial purement scientifique en 1939. Cependant, lors de la conférence de presse où Horton présenta pour la première fois son œuvre aux journalistes, le synthozoïde s’enflamme au contact de l’oxygène et, disposant d’une conscience, d’une personnalité et d’une sensibilité quasi-humaine, se révolta contre son créateur. L’agitation du public conduisit à l’enferment du synthozoïde, baptisée la Torche humaine par la presse, dans un bloc de ciment, qui fut enterré sous terre. Quelques mois plus tard, la Torche s’échappa du cercueil de béton suite à une fuite dans celui-ci qui permit à de l’oxygène de s’infiltrer dans sa prison et à la Torche de retrouver ses pouvoirs sur le feu. Après avoir provoqué involontairement des incendies, la Torche apprit à contrôler sa flamme ; brièvement manipulé par un criminel appelé Sardo, il l’abandonna quand il réalisa les intentions de celui-ci et partit retrouver Horton. Lorsque celui-ci lui annonça qu’il voulait utiliser sa création pour l’exhiber et s’enrichir, la Torche s’enflamme, brûlant grièvement le professeur et s’enfuit ; pendant plusieurs années, la Torche devait croire qu’il avait tué son créateur. Jurant que plus personne ne le manipulerait, il jura alors de servir de son mieux l’humanité.

torche-humaine-la-hammond_1.jpg La Torche adopta l’identité humaine de Jim Hammond et intégra les forces de police de New York. Il y rencontra la jeune agent de police Betty Dean, amie de Namor, le Prince des Mers, qu’il affronta à plusieurs reprises au début de sa carrière de héros ; rapidement, il devait renoncer à son identité secrète et agir officiellement sous le nom de la Torche dans la police new-yorkaise. Par la suite, il rencontra un jeune orphelin, Thomas « Toro » Raymond, fils mutant de deux chercheurs en physique nucléaire dont l’exposition aux radiations étaient à l’origine des pouvoirs de leur fils ; ensembles, ils formèrent le duo des Torches. Lorsque les Etats-Unis entrèrent dans la Seconde Guerre Mondiale, la Torche humaine rejoignit plusieurs autres héros (Captain América, Bucky et Namor) pour former les Envahisseurs afin de combattre les Forces de l’Axe.

Pendant quatre ans, les cinq héros affrontèrent les soldats des pays ennemis et combattirent de nombreux ennemis masqués et dotés ou non de pouvoirs surhumains comme l’Atlante U-Man, l’Allemand Master-Man, la japonaise Lady Lotus, Crâne rouge, le Scarabée écarlate ou la Guerrière. En 1942, les Envahisseurs affrontèrent le Baron Blood, un aristocrate anglais passé dans le camp de l’Allemagne nazi ; au cours de la bataille, ils s’allièrent au frère de leur ennemi, Lord Montgomery Falsworth, alias le héros Union Jack durant la Première Guerre Mondiale. Lorsque la fille de celui-ci, Jacqueline « Jackie » Falsworth fut blessée, Jim offrit son sang synthétique et donc compatible avec tout sang humain pour faire une transfusion à la jeune femme. Outre sa guérison, le sang provoqua chez Jackie une mutation qui la dota de pouvoirs ; sous le nom de Spitfire, elle rejoignit les Envahisseurs. Cependant, attirée par Captain América, elle ne réalisa jamais que Jim avait à son égard les mêmes sentiments qu’elle envers l’icône américaine. En mai 1945, la Torche et Toro conduisirent un commando américain à Berlin, alors que la ville était presque tombée aux mains de l’Armée Rouge. S’infiltrant dans le bunker d’Hitler, les deux Torches souhaitaient l’arrêter pour qu’il puisse être jugé, mais, Hitler s’apprêtant à déclencher une bombe susceptible de raser entièrement Berlin, la Torche l’incinéra ; pour ménager les susceptibilités des Soviétiques, il fut décidé d’accréditer la thèse du suicide d’Hitler et l’action de la Torche fut passée sous silence.

La guerre achevée, la Torche resta active comme héros, continuant à œuvrer au sein des Envahisseurs, qui furent rebaptisés l’Equipe des Gagnants une fois l’armistice signée avec le Japon. Parallèlement, la Torche et Toro continuèrent leur carrière en duo, un duo qui devint quelques temps un trio avec l’arrivée de Sun-Girl, qui devint l’amie de Jim Hammond. Lorsque plusieurs anciens héros de la guerre se réunirent pour former le V-Battalion afin de traquer les criminels de guerre, Jim déclina l’invitation à les rejoindre, méfiant envers l’idée d’une organisation entièrement secrète. Vers 1949, la Torche fut capturée par des gangsters qui l’enterrèrent dans le désert de Mojave (dans le sud-ouest des Etats-Unis). Toro rechercha plusieurs mois son ami puis renonça. En septembre 1953, un essai atomique eut lieu dans ce même désert ; l’explosion réactiva le synthozoïde et la Torche reprit sa carrière. Apprenant que son ancien partenaire Toro avait été capturé par les Soviétiques et servait aux côtés des Nords-Coréens dans la Guerre de Corée, la Torche s’y rendit et libéra Toro du lavage de cerveau qu’il avait subi. Au cours de cette aventure, Jim découvrit que les radiations nucléaires de la bombe qui l’avait réanimé avaient également augmenté ses pouvoirs tout en les rendant plus difficiles à contrôler. Cela n’empêcha pas la Torche et Toro de reprendre leur lutte contre le crime, retrouvant certains de leurs anciens alliés comme Namor et en croisant d’autres comme le nouveau Captain América ; la Torche, Namor et Captain América s’unirent même ensembles pour démasquer le Professeur Standish, un agent infiltré des Soviétiques.

torche-humaine-la-hammond_2.jpg Durant l’été 1955, la Torche réalise qu’il n’arrivait plus à contrôler ses pouvoirs et, craignant d’être un danger pour ses proches, se rendit dans le désert après avoir fait ses adieux à Toro et se transforma en nova, en libérant d’un coup toute son énergie avant de se désactiver et s’écraser. Cette fois-ci, le corps de la Torche resta plusieurs décennies dans le désert avant d’être retrouvé par le Penseur fou qui le reprogramma pour attaquer ses ennemis, les Quatre Fantastiques. Cependant, lorsqu’il reçut du Penseur l’ordre de tuer le quatuor de héros, la première Torche refusa d’obéir et se sacrifia pour protéger les Fantastiques. Le corps du synthozoïde fut alors abandonné, apparemment définitivement hors service. Quelques mois plus tard, le robot Ultron obligea le Penseur fou à lui indiquer l’emplacement du corps de la Torche ; l’ennemi des Avengers s’en empara et, avec l’aide de Phineas Horton dont il avait retrouvé la trace, il transforma le corps du synthozoïde pour en faire la Vision, qu’il envoya attaquer les Avengers avant que sa création ne se retourne contre lui et intègre les rangs des plus puissants héros de la Terre.

Des années plus tard, la Vision fut entièrement démontée et sa mémoire effacée ; lors de sa reconstruction par les Avengers et un Phineas Horton toujours en vie, celui-ci déclara que le corps de la Vision n’était pas celui de sa création. Cela amena la Sorcière rouge et les autres Avengers à partir à la recherche du corps de la première Torche. Les héros le retrouvèrent dans un cimetière et les pouvoirs de la Sorcière rouge sur la réalité réussirent à réactiver le synthozoïde. Lors de la Guerre du Destin, Immortus révéla que le corps de la Vision était effectivement le même que celui de la Torche mais qu’il avait employé le Cristal du Destin pour dédoubler le corps du synthozoïde (ceci faisant parti d’un plan beaucoup plus large destiné à contrecarrer l’influence possible de la descendance de la Sorcière rouge, et réduire ainsi l’effet des Avengers sur le temps) et que c’est un Fantôme de l’espace des Limbes que le maître du Temps avait envoyé pour se faire passer pour Horton durant la reconstruction de la Vision afin de fournir de fausses informations ; ainsi, la Vision est bien la première Torche mais la Torche elle-même continue d’exister simultanément grâce aux manipulations d’Immortus. La première Torche rejoignit alors les Avengers de la Côte Ouest et affronta très vite Master Pandémonium puis les U-Foes et l’Homme-Taupe lors des Actes de Vengeance, au cours desquels Jim retrouva ses anciens alliés de la guerre, Namor et le premier Captain América. Désactivé lors d’un combat des Avengers contre Magnéto, il fut réactivé peu après et accompagna les Avengers contre Terminus.

torche-humaine-la-hammond_3.jpg Après la défaite d’Immortus et sa Légion des Morts-vivants, Jim préféra quitter les Avengers, accompagnant Ann Raymond, la veuve de son ancien partenaire Toro. Il fut alors capturé par Master-Man et emmené en Allemagne ; libéré par Namor et Captain América, il assista à la résurrection de la Guerrière et la naissance d’un nouveau Master-Man, le chef d’un groupe néo-nazi. Au cours de la bataille, Jackie Crichton (l’ancienne Jackie Falsworth, alias Spitfire, de l’époque des Envahisseurs) fut blessée. La Torche offrit à nouveau son sang synthétique à Jackie, désormais une vieille femme ; ce sang rendit sa jeunesse à Jackie alors même que la Torche perdait tous ses pouvoirs.

Lorsque Namor renonça à la direction de sa société Oracle Incorporated, Jim Hammond accepta de prendre sa place comme CEO (Président-Directeur-Général) d’Oracle Inc. Lorsque les Avengers disparurent après les événements d’Onslaught, Jim aida à la création du groupe des Héros à Louer, destinés à remplir partiellement le vide laissé par les héros disparus. Cependant, lorsque les Héros à Louer affrontèrent le Maître du Monde, ce dernier révéla qu’il avait secrètement manipulé Jim mais le héros de la guerre finit par résister au contrôle et put conserver sa place à la tête des Héros à Louer, jusqu’à leur dissolution peu après, et comme d’Oracle Inc.

torche-humaine-la-hammond_4.jpg Pendant quelques mois, Jim se contenta de ce rôle, jusqu’au jour où Roger Aubrey, l’ancien héros appelé le Destructeur durant la Seconde Guerre Mondiale et allié occasionnel de la Torche à cette époque, lui proposa de lui succéder à la tête du V-Battalion, un groupe aux activités secrètes luttant contre les groupes néo-nazis et terroristes. Sceptique sur les intentions réelles d’Aubrey, Jim accepta néanmoins. A peine quelques semaines après son arrivée au V-Battalion, Jim assista à la recréation des Envahisseurs, sur l’initiative de Filiforme, un autre héros de la Seconde Guerre Mondiale, manipulé par Crâne rouge. Ces Envahisseurs devaient néanmoins se rendre compte de la supercherie et mener leur propre lutte contre le terrorisme en général et l’Axis Mundi en particulier, un groupe néo-nazi dirigé par le nouveau Master-Man. Rapidement, Jim entra en contact avec eux, surtout lorsqu’il découvrit la présence dans les Envahisseurs de Tara, une synthozoïde dotée de ses anciens pouvoirs et construite sur les mêmes bases que Jim. Celui-ci développa un sentiment paternel envers la jeune héroïne, tout en renouant également avec Jackie Crichton, redevenue l’héroïne Spitfire au sein des Envahisseurs. A la même époque, il apparut que les pouvoirs de Jim commençaient à réapparaître.

Malheureusement, il apparut finalement que Tara était restée sous le contrôle de Crâne rouge qui prit le contrôle de son corps pour aider l’Axis Mundi contre les Envahisseurs. Refusant de croire à la mort de l’esprit de sa « fille », Jim retrouva alors complètement ses pouvoirs et tenta d’absorber les pouvoirs de Tara afin de l’empêcher d’exploser, comme celui lui était arrivé des décennies auparavant. Jim fut capable d’empêcher l’explosion mais ses propres systèmes ne purent résister à la chaleur ainsi dégagée et il décida de s’envoler vers la haute atmosphère où il explosa. Cette fois-ci, des funérailles lui furent accordés, rassemblant les Envahisseurs, le V-Battalion et nombre d’autres héros survivants de la guerre. Quelques mois plus tard, au terme de la Guerre Civile de la communauté héroïque, le camp de formation de la nouvelle génération de héros surhumains fut baptisé le Camp Hammond en honneur au premier héros surhumain des Etats-Unis, avec une statue de lui à l’entrée ; celle-ci fut abattue par la foule en colère quand Norman Osborn décida la fermeture du camp. Le corps de Jim fut récupéré par les Nations Unies et conservé pour des recherches ; par la suite, il fut volé par le professeur Zhang Chin, qui souhaitait utiliser ses propriétés chimiques afin de créer une arme virale, conduisant les gens infectés à s’immoler. Captain América (James Barnes) et Namor empêchèrent Chin d’atteindre son objectif et ramenèrent le corps aux Etats-Unis, où il reçut enfin des funérailles militaires officielles.

Mais, synthozoïde, Jim n’était vraiment pas destiné à demeurer désactivé. Peu après avoir capturé Toro, lui-même revenu à la vie grâce à un Cube cosmique, le Penseur fou, après avoir étudié les cellules du mutant, découvrit qu’il était en mesure de reconstruire la première Torche humaine. L’AIM, qui employait alors le Penseur, déroba le cadavre de la Torche du cimetière d’Aklington et le livra au génie criminel. Après plusieurs semaines d’expériences sur le cadavre de Jim et sur Toro, le Penseur et ses alliés furent capables de réactiver le premier, qui sembla avoir perdu tout souvenir de son passé. Prenant le contrôle complet de la Torche au moyen d’une molécule créée à partir des cellules de la Torche (les « cellules Horton »), découvertes comme la source de la mutation de Toro, le Penseur en fit une arme de destruction massive, l’envoyant ravager entièrement une ville européenne. Mais, entre temps, Toro réussit à s’échapper et son attaque contre le laboratoire du Penseur rendit son autonomie à la Torche ; celui-ci revint immédiatement à la base de l’AIM, tuant tous ceux croisant sa route, mais ne put empêcher que le virus mis au point par le Penseur ne se répande dans l’eau, peu après la fuite de ce dernier. Après avoir aidé Namor et les Quatre Fantastiques à contrer les effets du virus, Jim et Toro partirent sur les traces du Penseur, ce qui les conduisit à la Nouvelle Berlin, le repaire souterrain d’un ancien nazi, le Dr Sigmund Fell, qui avait conçu une ville remplie de synthozoïdes semblables à Jim, s’embrasant dès qu’ils étaient exposés à l’air libre. Sur place, les deux héros durent s’allier au Penseur contre Fell et sa nouvelle création, la Torche inhumaine. Durant l’affrontement, Fell et la Torche inhumaine furent détruits et les deux héros de feu regagnèrent les Etats-Unis.

S’interrogeant sur sa place dans le monde moderne, Jim retrouva brièvement son ami Namor pour l’aider à fixer l’île d’Utopia des X-Men aux fonds marins. Il profita de cette rencontre pour s’interroger avec le Prince des mers sur son rôle à tenir, alors même qu’il était harcelé par de jeunes mutants, admiratifs de son passé, comme Anole et Rockslide, qui lui demandèrent s’il avait vraiment tuer Hitler à la fin de la guerre, ce que Jim ne put que confirmer. Quelques temps après, quand Steve Rogers fut nommé directeur du SHIELD, après le siège d’Asgard, il forma une équipe de Secret Avengers afin de mener à bien les missions que les Avengers officiels ne pouvaient accomplir sans courir le risque d’être discrédité. Après une première incarnation du groupe, Rogers sollicita Jim pour intégrer la nouvelle version du groupe, en compagnie du nouveau Venom (Flash Thompson), Giant-Man (Hank Pym) et Captain Britain (Brian Braddock). Malheureusement, Jim fut sévèrement endommagé lors de la première mission du groupe contre les Descendants, un groupe d’androïdes créés par le Père, qui s’était inspiré des travaux de Horton ; Jim se retrouva plongé dans le coma, installé dans un tube de stase au quartier général du groupe, le Phare, tandis qu’il se réparait sous la surveillance de Pym. Il en fut sorti par Black Ant, un agent des Descendants à l’image d’Ant-Man (Eric O’Grady) et fut conduit auprès du Père qui acheva les réparations, avant de le convaincre de rejoindre les Descendants. Jim prit la tête d’une armée de robots lors d’une attaque contre New York destinée à assimiler la race humaine par le biais d’une nanotechnologie, permettant alors de donner le contrôle du monde aux machines, robots et cyborgs. Mais, Captain Britain réussit à ramener Jim à la raison et la Torche attaqua alors les Descendants. Quand Hawkeye se révéla incapable de détruire l’Orbe de Nécromancie, l’artefact qui donnait vie aux Descendants, Jim se chargea lui-même de cette destruction, avant de s’enfuir, emportant avec lui le poids de sa culpabilité d’être responsable de la mort d’une race entière.

Pouvoirs

torche-humaine-la-hammond_5.jpg La première Torche humaine possédait la capacité mentale de contrôle l’énergie calorique ambiante et la capacité physique d’envelopper son corps entier, ou une portion de son corps, avec une forme de plasma enflammé sans se causer aucun dommage (le plasma est un état surchauffé de la matière tel que ce qui existe dans l’atmosphère des étoiles). D’ordinaire, lorsqu’il est enflammé, la Torche est enveloppé d’une flamme de faible intensité d’un plasma de faible intensité (rougeoyant, d’environ 415 °C) d’une longueur de 3 à 12 cm. Cependant, il peut créer des chaleurs et des flammes beaucoup plus importantes. La Torche parle des températures les plus élevées qu’il peut atteindre comme de sa « flamme nova » ; la température exacte que cette « flamme nova » peut atteindre n’est pas connue.

S’il dépense son énergie à un rythme normal, la Torche peut rester enflammé pendant environ 16,8 heures. Au début de sa carrière, il ne pouvait maintenir sa flamme que sur des périodes beaucoup plus courtes et il lui est arrivé de se retrouver dépourvu de pouvoirs en situation de combat. Il ne peut pas maintenir sa « flamme nova » pendant une très longue durée. La Torche peut également libérer d’un seul coup toute son énergie en une seule « explosion nova », d’environ 550 000 °C et qui est similaire, dans ses effets, à la chaleur dégagée par une explosion nucléaire s’étendant sur une zone d’environ 275 mètres de diamètre (la Torche a déclaré être capable de détruire un petit astéroïde avec son « explosion nova »). La violente décharge emploie toutes ses réserves d’énergies – à l’exception du strict minium pour le maintenir en vie – en une seule fois, épuisant d’un seul coup sa flamme. Il lui faut en moyenne 12 heures pour récupérer d’une telle explosion.

La Torche humaine peut créer des formes composées uniquement de flammes à partir de n’importe quel point de son corps (il utilise généralement ses mains pour « sculpter » les flammes mais c’est juste une habitude). Il peut former de longues traînées de feu, des sphères voire des formes plus compliquées comme des lettres dans le ciel. Ces objets-flammes ne conservent leur forme que tant que la Torche se concentre sur celle-ci. Les objets brûleront environ 3 minutes avant de s’éteindre, sauf si la Torche alimente leurs flammes avec son énergie. La température de ces projections enflammées est d’environ 1550 °C, soit approximativement la température de fusion de l’acier). Outre les flammes qu’il crée, la Torche humaine peut contrôler les flammes qu’il n’a pas créées.

Le plasma de la Torche humaine possède une forte teneur en hydrogène et son corps sécrète un nuage d’atome d’hydrogène monoatomique. Ce nuage chaud lui offre suffisamment de flottabilité pour lui permettre de voler. Avec un effort mental, il peut fournir suffisamment de puissance pour soulever une masse de 90 kg (en plus de la sienne propre) ; en libérant un jet de flammes à partir de ses jambes, il peut atteindre une vitesse maximale de 225 km/h. La Torche humaine a également la capacité de contrôler mentalement la chaleur ambiante dans son environnement immédiat, même lorsqu’il n’est pas lui-même enflammé. Il peut réduire la température des objets jusqu’à environ 0°C, l’augmenter de plusieurs centaines de degrés ou éteindre les flammes. Son rayon d’influence est d’environ 25 mètres. La chaleur qu’il retire à l’environnement (en éteignant les flammes ou en abaissant la température) est absorbée dans son corps. S’il absorbe une quantité critique de chaleur sans être enflammé, il le deviendra automatiquement. On ignore la quantité exacte de chaleur et/ou de flammes qu’il peut absorber dans son corps en étant lui-même enflammé (les faits ont prouvé qu’il n’était pas capable, sans se mettre en danger mortel, d’absorber une puissance équivalente à sa propre « explosion nova »).

La flamme de la Torche humaine est nourrie par la présence d’oxygène et s’éteint donc automatiquement si la pression de l’air devient trop faible, si l’oxygène est entièrement consumé, ou dans le vide spatial. La flamme de la Torche peut également être éteinte par des matériaux non inflammables comme l’eau, le sable, l’amiante, les mousses d’extincteurs, sauf si flamme a une intensité telle qu’elle vaporise immédiatement ces matériaux au moindre contact. S’il est atteint par de faibles quantités d’eau (environ 20 à 25 litres), la Torche peut la transformer en vapeur avec très peu d’efforts. Une quantité d’eau plus importante pourra éteindre sa flamme si elle a un niveau normal et il lui faudrait attendre l’évaporation de l’humidité résiduelle avant de ré-allumer sa flamme.

La production de lumière de la Torche humaine est principalement dans la région infrarouge du spectre lumineux et est invisible pour un œil normal. Moins de 10% de la production totale de son énergie est dans le spectre visible. Ainsi, la Torche humaine, en étant enflammée, est beaucoup plus sombre à l’œil nu que ce qu’il serait possible d’attendre d’une source d’énergie aussi puissante.

La Torche humaine n’est pas affecté par la chaleur et les flammes, y compris les siennes, même lorsqu’une partie seulement de son corps est enflammée alors que le reste de son corps ne l’est pas. Sa chair ne peut pas être brûlée ou ébouillantée par toute source de chaleur dont le niveau est inférieur à la chaleur maximale que la Torche peut dégager.

Caractéristiques particulières

L’anatomie unique de la Torche humaine a donné lieu à plusieurs utilisations, involontaires, dans des situations très différentes. D’abord, une première transfusion de sang synthétique à Jacqueline Falsworth lui conféra ses pouvoirs et une seconde, des décennies plus tard, lui restitua sa jeunesse et sauva sa vie. Ensuite, en voyageant au sein du corps du synthozoïde, Ant-Man (alias Scott Lang) entra en contact avec l’une des cellules à la source de ses pouvoirs et acquit temporairement une version des pouvoirs de la Torche.

Commentaires

La première Torche humaine, alias Jim Hammond, ne doit pas être confondu avec la Torche humaine des Quatre Fantastiques, alias Johnny Storm.

La Torche humaine est également l’un des deux héros, avec Namor, qui firent partis du premier cross-over de l’histoire des comics, dans une bataille entre les deux héros qui eut lieu dans Marvel Mystery Comics # 8-9. Il est donc possible de considérer que la naissance de l’Univers Marvel comme un univers partagé des héros de Timely d’abord puis Marvel ensuite eut lieu dans ces deux épisodes.


ThierryM 21341

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 25
    Membre : 0