Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Kangourou (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Kangourou (le)

Véritable nom : (I) Frank Oliver, (II) Brian Hibbs
Profession : (Oliver) Criminel professionnel, ancien boxeur, (Hibbs) Criminel professionnel, ancien joueur de base-ball, employé de société privée, décorateur d’intérieur
Statut légal : (Oliver) Citoyen australien, avec un casier judiciaire aux Etats-Unis, légalement décédé, (Hibbs) inconnu mais avec un casier judiciaire aux Etats-Unis, peut-être légalement décédé
Identité : (les deux) Publiquement connue
Autre identité : (les deux) The Kangaroo (VO) ; (Hibbs) Billy Bob Jenks, Frank Oliver
Lieu de naissance : (Oliver) Sydney (Australie), (Hibbs) inconnu
Situation de famille : (les deux) Inconnue
Parents connus : (les deux) Aucun
Appartenance à un groupe : (Oliver) ancien allié de Jonas Harrow, (Hibbs) ancien membre de l’Escouade de Vengeance contre Spider-Man, ancien agent de la Corporation
Base d'opérations : (Oliver) actuellement aucune, autrefois New York (New York, Etats-Unis), auparavant l’outback australien,, (Hibbs) New York (New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : (Oliver) Amazing Spider Man (vol.1) # 81 (février 1970, par Stan Lee, John Romita Jr & John Buscema), (Hibbs, aperçu) Cage (vol.1) # 13 (avril 1993, par Marc MacLaurin & Scott Benefiel), (Hibbs, en entier) Spectacular Spider-Man (vol.1) # 242 (janvier 1997, par J.M. DeMatteis & Luke Ross) – VF : (Oliver) Strange n°78 (juin 1976), (Hibbs) Spider-Man (Panini, vol.1) n°19 (août 1998 ; Cage # 13 est inédit en France)
Taille : (Oliver) 1m90, (Hibbs) 2m30 (1m80 à l’origine)
Poids : (Oliver) 106;5 kg, (Hibbs) 170 kg (93 kg à l’origine)
Yeux : (Oliver) Bleus, (Hibbs) marrons
Cheveux : (les deux) Blonds


Histoire : Originaire d’Australie, Frank Oliver avait l’habitude de passer ses vacances à observer les kangourous dans la nature. Fasciné par leurs capacités à bondir, Frank devint déterminé à être aussi bons qu’eux pour le saut. Incapable de réaliser que si les kangourous sautaient mieux que les humains, la seule raison était une morphologie bien différente entre les deux espèces, Frank décida qu’il serait peut-être capable de sauter comme les kangourous s’il venait à vivre comme eux. Du coup, Frank quitta son travail et partit vivre dans l’outback australien, mangeant la même chose que les kangourous, fréquentant les mêmes lieux qu’eux et s’entraînant en permanence au saut. Etonnamment, Frank réussit à développer d’incroyables capacités de saut, au point qu’il devint capable de sauter aussi haut et loin qu’un kangourou de taille humaine. Il est probable que la raison de cette transformation soit liée à une mutation latente, qui se révéla finalement durant le séjour de Frank dans la nature et lui permit de réaliser son potentiel surhumain.

Désirant profiter de ses nouveaux talents, Frank devint un boxeur professionnel, rapidement surnommé le Kangourou à cause de ses dons de sauteur. Frank comptait exploiter au maximum ses talents pour devenir l’équivalent humain du « kangourou boxeur » qu’il avait aperçu dans l’outback. Cependant, au cours d’un des matchs, Frank blessa son adversaire en l’assommant avec l’un des ses fabuleux bonds. Apprenant qu’il risquait d’être poursuivi en justice si le blessé ne récupérait pas de ses blessures, Frank paniqua et prit la fuite, quittant l’Australie. Montant à bord d’un navire, Frank atteignit les Etats-Unis. Cependant, à peine arrivé, il fut arrêté comme immigrant illégal et fut rapidement condamné à être renvoyé en Australie où, craignait-il, il allait être de nouveau jugé, cette fois pour sa brutalité sur le ring. Deux gardes escortèrent Frank en train jusqu’à New York, où il devait embarquer pour l’Australie. Mais, en arrivant la gare de Pennsylvania Station, Frank assomma ses deux gardes et utilisa ses dons de sauteur pour fuir. Amer, Frank décida que si la société comptait le traiter en criminel, alors il se comporterait comme tel et deviendrait une véritable menace pour la société, utilisant ses capacités inhabituelles pour voler, et reprenant alors son surnom du Kangourou pour commettre ses crimes.

Peu après, le Kangourou vola un caisson de métal qu’il pensait contenir des biens de grande valeur vu le nombre de gardes qui veillaient sur l’objet. Mais tout ce qu’il trouva dans le caisson fut une fiole de verre, qu’il emmena, ignorant le contenu de celle-ci. Toutefois, la fiole renfermait des bactéries mortelles qui devaient être utilisées pour des expériences scientifiques et qui, si elles venaient à être libérées, pourrait provoquer une véritable épidémie. Apprenant le vol, le héros costumé Spider-Man (Peter Parker) traqua le Kangourou et le retrouvant en train de commettre un nouveau vol. Spider-Man tenta de convaincre Frank de l’écouter pour lui exposer la dangerosité de la fiole mais Frank l’attaqua presque immédiatement. Le tisseur réussit à attraper le Kangourou, projetant la fiole hors de la poche du costume de Frank et récupérant celle-ci grâce à sa toile. Spider-Man laissa la police récupérer la fiole intacte, mais le Kangourou profita de cela pour s’échapper.

Néanmoins humilié par sa défaite face à Spider-Man, Frank plongea dans une profonde dépression et passa les mois suivants à errer dans les rues de New York, ayant perdu toute confiance en lui-même pour reprendre sa carrière de voleur. Frank fut finalement contacté par le chirurgien criminel appelé Jonas Harrow qui le convainquit de subir une série d’opérations ; au bout de sept heures, les capacités déjà surhumaines du Kangourou furent encore accrues. Harrow comptait utiliser le Kangourou comme laquais dans ses propres projets criminels mais Frank, retrouvant d’un coup sa confiance en lui avec ses pouvoirs renforcés, assomma Harrow, avant de l’abandonner sur place. Peu après, le Kangourou attaqua de nouveau Spider-Man. Toutefois, lors de leur bataille, le Kangourou ressentit de violents maux de tête et dut abandonner le combat ; retrouvant Harrow, Frank découvrit que ce dernier lui avait implanté une petite puce électronique dans le front pendant l’opération, que le savant pouvait activer à distance afin de provoquer d’effroyables douleurs. De plus, Harrow pouvait communiquer par l’intermédiaire de cette puce. Réalisant alors qu’il était contraint d’obéir à Harrow, Frank suivit les ordres du chirurgien ; celui-ci lui ordonna de voler certains isotopes radioactifs conservés au Hudson Nuclear Laboratories. Apprenant que le Kangourou s’était introduit dans les laboratoires, Spider-Man s’y rendit immédiatement et s’opposa une nouvelle fois à Frank. Finalement, repoussant le monte-en-l’air d’un seul coup, le Kangourou pénétra dans la salle où étaient stockés les dangereux isotopes, sans écouter les avertissements du héros. En l’espace de quelques secondes, le Kangourou fut tué par l’intense radioactivité. Spider-Man put refermer la porte en plomb de la salle, sauvant ainsi sa propre vie en s’épargnant l’irradiation fatale au Kangourou.

Bien qu’employé et correctement rémunéré comme décorateur d’intérieur, Brian Hibbs rêvait depuis toujours d’être un criminel surhumain. Inexplicablement, sa fascination se fixa sur Frank Oliver, alias le Kangourou, qui ne fut jamais qu’un mineur ennemi de Spider-Man. Après la mort stupide d’Oliver, Brian passa des années à apprendre les talents du Kangourou. Reprenant cette identité, il trouva un nouvel emploi au sein de la Corporation dans la ville de Taylor, dans le Mississipi mais ne connut qu’un succès modéré, et décida alors de s’installer à New York, pour y poursuivre la carrière de son idole. Capturé lors d’une vague de cambriolage, il fut pris par surprise par Spider-Man (Peter Parker) qui le mit hors de combat d’un seul coup et s’amusa de cette rencontre tout le reste de la journée. Mais Brian échappa rapidement à la police et, utilisant la moitié des fonds qui lui avaient été laissé par une fondation, il se fit fabriquer une armure à l’image d’un kangourou, doté d’une queue et d’une poche ventrale. Cherchant à prendre sa revanche sur le tisseur, Brian fut néanmoins une nouvelle fois assommé par celui-ci. Son armure le protégea du coup, mais ses armes défaillantes, dont un canon monté dans la poche ventrale, bloquèrent son armure, permettant à Spider-Man d’abandonner le criminel humilié pour la police. Mais il fut rapidement libéré par le Grizzly, un autre ennemi peu respecté du monte-en-l’air ; ensembles, avec également le Gibbon et la Tâche, ils constituèrent l’Escouade de Vengeance contre Spider-Man. Mais, rapidement, les membres du groupe montrèrent des intérêts différents : alors que le Gibbon et le Grizzly souhaitaient seulement se venger de leurs humiliations passées, le Kangourou et la Tâche voulaient simplement mener leurs activités criminelles. Leur dispute fut interrompue par l’arrivée de Spider-Man, qui les surnomma la « Légion des Losers » ; cependant, la trop grande confiance en soi du tisseur le rendit imprudent et il fut vaincu par les quatre criminels. Le Kangourou, furieux des arrière-pensées du Gibbon et du Grizzly, s’attaqua à celui-ci mais ne réussit qu’à s’assommer lui-même avec son propre équipement. Reprenant ses esprits, le tisseur laissa fuir le duo repentant tandis qu’il conduisait le Kangourou et la Tâche en prison ; là, Brian passa ses frustrations en améliorant ses talents de combattant et développant sa force physique, obtenant des talents qu’il espérait pouvoir utiliser plus tard contre ses futurs adversaires.

Bientôt libéré, Brian se soumit à un traitement afin de subir une mutation surhumaine. Quand l’expérience sembla échouer, il se résigna à devenir un joueur de base-ball professionnel sous le nom de Billy Bob Jenks ; mais, s’il acquit rapidement un statut de célébrité, il fut expulsé de son équipe et interdit de poursuivre ses activités quand son passé de criminel fut révélé. Reprenant alors sa carrière criminelle, Brian fut néanmoins rapidement repris et emprisonné. Sa carrière costumée provoquant plus d’inquiétude qu’elle ne le méritait, il fut alors envoyé dans la Cage, une prison conçue pour annuler toutes les capacités surhumaines ; là, grâce à ses talents naturels de combattant, non affectés par les systèmes de la Cage, Brian réussit à s’imposer vis à vis des autres détenus, imposant le respect. Cependant, le stress autant que la fatigue catalysèrent la précédente tentative de mutation, augmentant sa taille et sa force, tout en réduisant son intelligence et nourrissant l’illusion qu’il était véritablement feu Frank Oliver ; sa force accrue atteignit peut-être des niveaux surhumains mais, au sein de la Cage, il était difficile de le savoir et encore plus difficile de l’utiliser. Lorsque Tombstone, l’un des plus dangereux ennemis de Spider-Man, fut à son tour condamné à la Cage, le Kangourou s’empressa de chercher à l’intimider ; mais Tombstone demeura stoïque, et leur opposition engendra une intense rivalité, qui donna lieu à plusieurs altercations entre les deux hommes et leurs partisans. Quand Tombstone se retrouva en cellule de confinement après l’une de ces bagarres, le Kangourou en profita pour terroriser ses alliés – Big Ben Donovan, l’Hypno-Hustler et le Roller-Skater. Mais Tombstone laissa filtrer de fausses informations, laissant croire que sa cellule pouvait être atteinte par les conduits de ventilation. Brian tenta de passer mais se retrouva coincé au cours de sa progression, le laissant vulnérable pour être passé à tabac par un autre gang de la prison, les Cruisers, avant d’être probablement violé par ces derniers. De son côté, Tombstone réussit finalement à s’évader, mais le Kangourou demeura incarcéré quelques mois supplémentaires.

Finalement libéré, Brian revint à New York, fréquentant le Bar Sans Nom local ou d’autres établissements, croisant la route des Filles du Dragon alors qu’elles enquêtaient sur 8-Ball et Freezer-Burn ; avec le temps, les effets de sa mutation s’estompèrent peu à peu et Brian retrouva son apparence initiale (et donc, probablement, son intelligence originale). Il participa à la réunion de criminels organisés par Hammerhead durant la Guerre civile de la communauté héroïque et sembla échapper à Iron-Man et aux forces du SHIELD quand ils prirent par surprises les gangsters. Quelques mois après, Alyosha Kravinoff, fils de Kraven le Chasseur, commença à collectionner des surhumains s’inspirant des animaux pour leurs costumes et le Kangourou fit partie des prisonniers. Quand le Punisher (Frank Castle) intervint, Brian profita de l’occasion pour s’échapper avec les autres mais, quelques instants plus tard, il fut aperçu couché, le visage dans une flaque d’eau, laissant supposer qu’il était mort. Effectivement, le second Kangourou n’est plus réapparu depuis lors.

Pouvoirs : Le premier Kangourou était apparemment un mutant possédant une force surhumaine dans les muscles de ses jambes, ce qui lui permettait d’effectuer d’immenses bonds. Cependant, la force de ses autres muscles semble avoir été celle d’un humain normal. Par la suite, les opérations de Jonas Harrow améliorent l’ensemble de la musculature du premier Kangourou, lui permettant de frapper plus fort avec ses poings, sans le rendre néanmoins capable de soulever des poids supérieurs à la normale humaine. Les limites exactes des capacités du premier Kangourou n’ont jamais été déterminées mais semblaient néanmoins inférieures à celle du Crapaud (Mortimer Toynbee).

Le second Kangourou a subi des expériences génétiques qui ont accru sa physiologie pour lui conférer des capacités surhumaines.

Aptitudes : Le second Kangourou est devenu un excellent combattant à mains nues ; il est un athlète entraîné, particulièrement dans le domaine du saut.

Equipement : Jonas Harrow relia chirurgicalement des machines contenant des jets à air comprimé au système nerveux du premier Kangourou, augmentant énormément les capacités naturelles de saut et de frappe de Frank. L’air comprimé placé dans les systèmes fixés aux poignets et avant-bras du Kangourou lui permettait de frapper du poing suffisamment fort pour percer une plaque de béton de 10 centimètres d’épaisseur en un seul coup. Ceux dans ses bottes lui permettaient de sauter jusqu’à plus de 30 mètres en hauteur en un seul bond. D’un seul bond également, le premier Kangourou pouvait aussi se créer un passage à travers un mur de béton de 3 mètres d’épaisseur. Ces systèmes à air comprimé étant directement reliés à son système nerveux, il lui suffisait d’y penser mentalement pour les activer.

Le second Kangourou porta brièvement une armure qui était équipée d’une queue préhensile et d’une poche ventrale ; elle était censée améliorer ses capacités physiques mais se révéla peu efficace.

ThierryM 5999

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 21
    Membre : 0