Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Madame Web (Carpenter) - Marvel-World.com

Encylopédie - Madame Web (Carpenter)

madame-web-carpenter_0.jpg

  • Véritable nom : Julia Cornwall Carpenter
  • Profession : Aventurière, ancien agent du gouvernement, mère de famille
  • Statut légal : Citoyenne des Etats-Unis sans casier judiciaire
  • Identité : Secrète (mais connue de certaines autorités américaines)
  • Autre identité : Arachne (VO) ; Arachné, Spider-Woman (pendant un temps, elle envisagea d’utiliser le nom d’Ariane)
  • Lieu de naissance : Los Angeles (Californie, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Divorcée
  • Parents connus : Rachel Carpenter (fille), Walter Cornwall (père), Elizabeth Cornwall (mère), Larry Carpenter (ex-époux, décédé)
  • Appartenance à un groupe : Ancien membre d’Oméga Flight, de la Freedom Force, des Vengeurs, de Force Works, de la Vengeance royale et des Défenders, ancien agent de la Commission des activités surhumaines
  • Base d'opérations : Actuellement New York (New York, Etats-Unis), auparavant le Canada, autrefois Denver (Colorado), la Californie
  • Première apparition : VO : (Spider-Woman) Marvel Super-Heroes Secret Wars LS # 6 (octobre 1984, par Jim Shooter et Michael Zeck), (Arachné) Ms Marvel (vol.2) # 6 (octobre 2006, par Brian Reed & Roberto de la Torre), (Madame Web) Amazing Spider-Man (vol.1) # 637 (septembre 2010) – VF : (Spider-Woman) Spidey n°71 (décembre 1985), (Arachné) Civil War Monster Edition n°1 (août 2007), (Madame Web) Spider-Man (vol.2) n°139 (août 2011)
  • Taille : 1m75
  • Poids : 63,5 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Blond ardent

Histoire

Mère célibataire, jeune et athlétique, Julia Carpenter fut amenée à la vie super-héroïque par une ancienne copine du lycée, l’agent fédéral Valerie Cooper, qui pensait que Julia serait un sujet de test idéal pour un projet de super-agent du gouvernement américain. Croisant apparemment par hasard dans un aéroport, Cooper promit à son ancienne copine financièrement en difficulté, un emploi officiel bien rémunéré ; elle manipula ainsi Julia pour l’amener à accepter une série de traitements expérimentaux, comprenant diverses injections d’une formule chimique comportant l’extrait d’une plante rare d’Amazonie et des venins d’araignées. L’ensemble de ces traitements conférèrent à Julia des pouvoirs surhumains. Julia devint un agent de la Commission des Activités surhumaines (CAS) sous le nom de Spider-Woman. La CAS était basée à Washington, mais Julia débuta sa carrière d’héroïne apparemment indépendante dans la ville de Denver.

Lorsque le presque omnipotent Beyonder enleva un quartier entier de Denver pour créer sa planète artificielle, champ de bataille de ses Guerres Secrètes, la demeure de Julia fut transférée sur cette planète. Rapidement, Julia combattit l’armée de criminels rassemblés par le Beyonder aux côtés de héros tels que les Vengeurs, les Quatre Fantastiques, les X-Men ou Spider-Man (qui fut d’ailleurs si séduit par le costume de l’héroïne qu’il adopta à l’époque un costume sur un style similaire).

madame-web-carpenter_1.jpg Arrogant, ambitieux et égocentrique, l’ex-mari de Julia, Larry, avait perdu la garde de sa fille au profit de son ex-femme lors de leur divorce à cause de ses infidélités chroniques. Cependant, lorsque Julia revint sur Terre, ses activités d’héroïne la conduisirent à de fréquentes absences inexpliquées ; Larry profita de l’occasion pour traîner Julia en justice afin d’obtenir la garde de leur fille, Rachel. Il gagna le procès. Pendant ce temps, Julia servait, avec de plus en plus de réticences la CAS et fut intégrée dans la Freedom Force, le groupe gouvernemental de mutants repentis dirigé par Mystique. Elle affronta ainsi les X-Men, puis la première version d’X-Factor. Cependant, lorsque la Freedom Force arrêta les Vengeurs sur de fausses accusations, Spider-Woman se désolidarisa de ses partenaires, libérant les Vengeurs, les aidant à s’enfuir et devenant elle-même une fugitive traquée par la CAS alors que les Vengeurs eux-mêmes étaient rapidement exonérés de tout crime.

Après avoir échappé, avec l’aide d’Iron-Man, à la Meute, un groupe de mercenaires engagés pour l’occasion par la CAS, Cooper offrit une seconde chance à Julia, l’employant comme agent autonome, placée sous le contrôle d’un agent peu scrupuleux de la Commission, Mike Clemson. Elle croisa à l’époque Spider-Man et l’aida contre les Démolisseurs, avant de se rendre sur la Côte Ouest pour combattre le Docteur Démonicus et ses Seigneurs du Pacifique. Elle rencontra alors la branche ouest des Vengeurs et, après le combat contre Démonicus, intégra leurs rangs comme nouvelle recrue. Elle coupa alors tout lien avec la CAS et Mike Clemson.

madame-web-carpenter_2.jpg Aux côtés des Vengeurs, Spider-Woman participa aux Guerres Subterriennes, puis combattit Arkon et Thundra et enfin l’Equipe de Nuit du nouveau Bourreau et son maître, Satannish. Lors de la guerre entre les Krees et les Shi’ar, Spider-Woman fit parti du contingent de Vengeurs restant sur Terre afin de défendre la planète pendant que deux autres groupes se rendaient chez les belligérants. Très vite, elle fut ensuite mêlée à la Guerre du Pouvoir avant de combattre le trio criminel Deathweb ; leurs pouvoirs provenaient de la même formule du Dr. Carter Napier à laquelle elle devait ses pouvoirs. Deathweb, et son employeur, le Manipulateur, affrontèrent plusieurs fois Spider-Woman, des combats auxquels se retrouvèrent mêlés successivement son ex-mari Larry, leur fille Rachel et même ses parents, Walter et Elizabeth Cornwall. Ces combats la menèrent jusqu’en Amazonie, avec ses parents ; si Julia put sauver la vie de sa fille et de ses parents, Larry et le Dr Napier firent partis des victimes de Deathweb et du Manipulateur. La mort de Larry permit néanmoins à Julia de récupérer la garde de sa fille, désormais orpheline de père. Julia fut également contactée vers cette époque par le Dr Druide et intégra ses Défenseurs pour une courte aventure contre le Slaymaker.

Julia et les Vengeurs combattirent ensuite une nouvelle version d’Ultron et sa nouvelle création Alkhéma, puis retrouva le Dr Démonicus et ses agents avant de s’opposer, avec de nombreux autres héros, à la croisade de la Déesse et réussir à faire échec à ses plans de destruction universelle. Les Vengeurs et Spider-Woman retrouvèrent à nouveau le Bourreau et Satannish, désormais à la tête d’une nouvelle Légion fatale, un combat qui vit la mort de l’Oiseau-Moqueur. Après le combat des Vengeurs et des X-Men contre Exodus et Fabian Cortez, Julia assista à la dissolution de la branche ouest des Vengeurs, à l’initiative de la branche est. Immédiatement après, Iron-Man rassembla les anciens membres des Vengeurs de la Côte Ouest et leur proposa de se réorganiser dans un nouveau groupe, Force Works. Spider-Woman fit partie des héros qui acceptèrent la proposition du vengeur doré et s’installa avec sa fille dans le quartier général conçu par Stark.

madame-web-carpenter_3.jpg Mais le groupe connut une courte existence, ne combattant qu’une demi-douzaine de fois ; parmi les adversaires rencontrés, il convient de citer le Mandarin, un équipage de Krees décidés à se venger des actions des Vengeurs pendant la guerre kree/shi’ar, les extra-terrestres Diasporés ou encore Ember et Black Brigade, originaires de Slorénie. Force Works se sépara après les événements du Passage qui coûta la vie, entre autres, à Iron-Man ; au cours de ces événements, Julia fut même manipulée par les fluctuations temporelles déclenchées par Immortus, afin de se rapprocher d’un nouveau héros Moonraker, qui s’avéra être l’ancien criminel du Zodiaque et père de Mantis, Libra. Avec la dissolution de Force Works, Spider-Woman décida de reprendre une vie normale, afin de se consacrer entièrement à sa fille, se contentant d’un statut de réserviste chez les Vengeurs, ce qui lui permit d’échapper aux événements d’Onslaught.

Spider-Woman fut attaquée par les forces de Morgane la Fée lorsque celle-ci attaqua tous les Vengeurs ; retrouvant son ancienne équipe, elle aida à la défaite de leur ennemie mais préféra conserver un simple statut de réserviste lorsque les membres fondateurs reformèrent le groupe. Peu après, Julia fut attaquée par Charlotte Witter, une nouvelle prétendante au nom de Spider-Woman ; Charlotte absorba les pouvoirs de Julia, l’obligeant quelques temps à rester dans un fauteuil roulant, le temps de récupérer. Julia regagna ensuite Denver, afin d’élever sa fille.

Après plusieurs mois de paralysie, Julia fut contacté par le Suaire (Max Coleridge) qui utilisa ses ressources financières pour synthétiser une réplique du sérum responsable, à l’origine, des pouvoirs de la jeune femme. Après plusieurs jours de traitement, Julia retrouva l’intégralité de ses pouvoirs et, avec l’aide du Suaire et un entraînement physique intensif, retrouva bientôt l’usage de ses jambes ; pendant cette époque, elle et le Suaire tombèrent amoureux et devinrent amants. Elle reprit alors sa carrière d’héroïne ; cependant, entre temps, le nom de Spider-Woman, outre Mattie Franklin, avait été récupéré par la première à l’avoir porté – Jessica Drew – et Julia opta pour le nouveau nom d’Arachné, après avoir envisagé Ariane. Lors de l’adoption du Superhuman Registration Act (SRA), Julia s’enregistra, reprenant contact avec Iron-Man (Tony Stark) mais, secrètement, elle œuvrait avec le Suaire pour aider les autres héros à échapper à l’enregistrement.

madame-web-carpenter_4.jpg Quand elle fut finalement démasquée, suite à l’arrestation du Rôdeur (Hobie Brown), Julia fut poursuivie par Ms Marvel (Carol Danvers) et Wonder-Man et finalement arrêtée et incarcérée dans la prison de la Zone Négative, alors que sa fille Rachel, qui avait assisté à son arrestation, était confiée à la garde des parents de Julia. Elle put profiter de l’évasion massive organisée par Captain América et ses partisans lors de l’ultime affrontement de la Guerre civile pour échapper à son emprisonnement et retrouver sa liberté. Elle partit immédiatement pour le Colorado afin de retrouver sa fille pour découvrir que ses parents avaient disparu sans laisser de traces. Revenant à New-York, elle alla trouver la jeune Araña, alors élève de Ms Marvel, afin d’obtenir des informations sur le sort de Rachel. Ms Marvel intervint rapidement et aida finalement Julia à retrouver sa fille, même si Julia, à cette occasion, se disputa violemment avec ses parents, qui la jugeaient irresponsable de s’être opposée au SRA.

C’est alors que Tony Stark proposa à Julia de participer à la nouvelle équipe officielle du Canada, Oméga Flight, afin de faire face à l’arrivée de nombreux surhumains américains dans le pays, consécutive à l’adoption du SRA. Bien que réticente et ironique, Julia accepta la proposition de Stark, qui lui permettait à la fois de conserver sa liberté et d’emmener avec elle sa fille. Julia retrouva ainsi l’Agent US, également envoyé au Canada, même si leur ancienne amitié du temps des Vengeurs de la Côte ouest avait fait place à une hostilité non dissimulée, l’Agent étant un partisan convaincu du SRA. Aux côtés de celui-ci, de Sasquatch, Talisman, Béta-Ray-Bill et le nouveau Guardian (Michael Pointer), Arachné affronta les Démolisseurs et repoussa une tentative d’invasion des Grands Monstres, conduite par Tanaraq. Après cette victoire, Arachné demeura un membre d’Oméga Flight, s’installant dans le nouveau quartier général du groupe, avec sa fille. Là, elle découvrit que Michael Pointer était manipulé par certaines factions du Département H qui cherchait à accroître ses pouvoirs, en sacrifiant d’autres surhumains, qu’elle-même et ses autres coéquipiers d’Oméga Flight capturaient. Avec l’aide de Sasquatch et de l’USAgent, elle put mettre un terme à ses activités. Julia demeura ainsi au service du Canada mais la disparition progressive des membres du groupe conduisit à la dissolution de celui-ci ; de plus, avec l’abrogation du SRA, Julia pouvait rentrer dans son pays sans s’inquiéter et elle quitta ainsi le Canada pour rentrer à New York.

madame-web-carpenter_5.jpg Mais, peu de temps après son arrivée dans la ville, Julia Carpenter fut prise pour cible par la famille Kravinoff, qui comptait ramener à la vie Sergeï Kravinoff, alias Kraven le Chasseur, au moyen d’un rituel impliquant les araignées et les êtres liés à elles. Julia se retrouva aux côtés de Spider-Man pour affronter Sasha et Ana Kravinoff, la femme et la fille de Kraven ; échappant à une première attaque, ils tombèrent dans un piège tendu par les Kravinoff et le Caméléon, demi-frère de Kraven, peu après l’échec partiel de la résurrection de Vladimir Kravinoff, alias le Chasseur gris, lors du sacrifice de la jeune Mattie Franklin. Julia se retrouva enfermée avec Madame Web (Cassandra Webb), et la jeune Araña, en attendant d’être sacrifiées à leur tour. Quand Kaine, sous le déguisement de Spider-Man, fut à son tour sacrifié, Kraven le Chasseur revint à la vie, peu satisfait d’avoir été tiré du repos éternel. Quand Cassandra Webb se moqua de Sasha Kravinoff, la provoquant sur son plan qui se révélait moins idéal qu’anticipé, l’aristocrate trancha la gorge de Madame Web. Celle-ci n’eut que quelques instants avant de mourir et transféra alors tous ses pouvoirs médiumniques (et aussi sa cécité) en Julia, qui devint alors la nouvelle Madame Web. Prenant presque immédiatement conscience de l’avenir, Julia empêcha Spider-Man de tuer une nouvelle fois Kraven, expliquant au héros qu’il était au centre d’une toile morale qu’il menaçait de détruire en commettant un meurtre, aussi justifié soit-il. Après avoir enterré Kaine et la première Madame Web dans un champ, Julia expliqua aux autres « araignées » quels étaient ses projets, avant de se téléporter. Après cela, elle donna son costume d’Arachné à Corazon, qui put alors adopter la nouvelle identité de Spider-Girl.

En prévision de dangers à venir, Julia reprit contact avec Spider-Man, qui venait de perdre son sens du danger en affrontant Alistair Smythe. Elle l’incita à contacter Shang-Chi, afin de prendre des leçons de kung-fu avec lui, afin de compenser la perte de son sixième sens.

Pouvoirs

Lorsqu’elle était Spider-Woman, Julia possédait une force, une vitesse, une endurance, une agilité et des réflexes supérieurs à la normale. Spider-Woman pouvait ainsi soulever, ou presser, l’équivalent d’une masse de 10 tonnes (mais sa force exacte n’ayant jamais été mesurée, il est possible qu’elle soit encore supérieure). Cette force et son agilité lui permettaient d’effectuer des sauts conséquents, même si, là aussi, les distances maximales qu’elle pouvait couvrir en un seul saut ne sont pas connues. Spider-Woman possédait la capacité de contrôler mentalement le flux des attractions atomiques entre les couches supérieures des molécules. Cette capacité n’affectait que le corps de Spider-Woman et les surfaces avec lesquelles elle entrait en contact (Julia concentrait ce pouvoir principalement dans ses mains et dans ses pieds). Cela lui permettait d’adhérer à toute surface, de grimper sur un mur ou toute autre paroi verticale, voire même de s’accrocher aux plafonds. Spider-Woman pouvait exercer une attraction équivalente à plusieurs tonnes sur chaque doigt ; ses gants et ses bottes étaient conçus de telle manière qu’ils permettaient l’emploi de son pouvoir sans difficultés. Spider-Woman pouvait également créer une « toile » d’énergie psionique en se concentrant mentalement et par le biais de manipulations gestuelles. Cette toile ne se matérialisait pas instantanément mais Julia devait, en quelque sorte, la « tisser » selon les méthodes évoquées ci-dessus. Cette toile psionique possédait une résistance exceptionnelle, même si certains individus dotés d’une force surhumaine se sont révélés capables de la déchirer. Comme Arachné, Julia semble avoir récupéré l’intégralité de ses pouvoirs mais cela reste néanmoins à confirmer.

Depuis qu’elle est devenue la nouvelle Madame Web, Julia dispose des pouvoirs de prescience de Cassandra Webb, et peut désormais voir des aspects fugitifs de l’avenir. Ces visions ne sont pas forcément entièrement exactes. Julia a aussi acquis les autres talents de Webb, comme une forme de clairvoyance, une télépathie limitée (qui lui sert, entre autres, à détecter la présence de pouvoirs psioniques en d’autres personnes) et la capacité de se projeter dans le plan astral.

Caractéristiques particulières

Julia Carpenter est devenue aveugle en acquérant les pouvoirs de la première Madame Web. Mais grâce à son don de clairvoyance et aussi ses anciens pouvoirs, elle compense totalement ce handicap et a pu tenir tête, en situation de combat, à un Spider-Man privé de son sixième sens.


ThierryM 24247

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 16
    Membre : 0