M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Mordred - Marvel-World.com

Encylopédie - Mordred

News » Marvel » Encyclopédie (8422 lectures)

Véritable nom : Mordred
Profession : Prétendu conquérant, ancien meneur d’insurrections, chevalier
Citoyen du royaume de Camelot (aux alentours du 6ème siècle), légalement décédé
Identité : Pas de double identité mais l’existence de Mordred est considéré comme légendaire par le grand public de la Terre
Autre identité : Mordred the Evil (VO) ; le Druide-Démon, le Druide des Ténèbres, le Druide noir, Médraut, Mordred des Iles septentrionales, Mordred le Magnifique, Mordred le Malfaisant, Mordret, le Seigneur du SavoirLieu de naissance : Insi Orc (aujourd’hui les Iles des Orcades, région du Royaume-Uni moderne)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Arthur Pendragon (père et oncle), Morgause (mère et tante), Lot (père adoptif), Méléhen (fils), Uther Pendragon (grand-père paternel), Ygerne (grand-mère maternelle et paternelle), Gorlais (grand-père maternel) ; la Fée Morgane, Elaine (tantes paternelles et maternelles, filles d’Ygerne), Ector (grand-père paternel par adoption, père adoptif d’Arthur), Constantin (arrière-grand-père paternel), Arnlawdd (arrière-grand-père maternel), Gwert (arrière-grand-mère maternelle) ; Aurélius, Ambrosius, Constant, Maines, Pandragon (grands-oncles paternels) ; Nentres, Uriens (grands-oncles paternels et maternels, frères d’Ygerne) ; Kay (oncle par adoption, frère adoptif d’Arthur), Lot (oncle par alliance, époux d’Anna, la sœur d’Arthur) ; Anna (tante paternelle) ; Agravain, Altéria, Clarissant, Gahériet, Galechin, Gareth, Gauvain, Sir Percy de Scandie (le Chevalier noir), Soderamors, Yvain (cousins) ; Enée, Constantin, Bran, Conaan, Urbien, Vortigern, Llyr (ancêtres), bien d’autres encore ; tous décédés (bien que les esprits d’Arthur, Morgane et Percy survivent) ; Edouard, Geoffroy (fils de Percy et Rosamund, probablement décédés), Sir Raston (le Chevalier noir, décédé), Eobar Garrington (le Chevalier noir, décédé), Sir Guillaume/William (le Chevalier noir, décédé), Sir Henri/Henry (le Chevalier noir, probablement décédé), Nathan Garrett (le Chevalier noir, décédé), Dane Whitman (le Chevalier noir) ; parents éloignés avec des ancêtres communs ; Dafydd ap Iowerth (supposé descendant), le Dernier Chevalier (peut-être un parent de l’avenir)
Appartenance à un groupe : Autrefois les Marcheurs, les Chevaliers de la Table ronde, allié régulier de la Fée Morgane
Base d'opérations : Actuellement une réalité astrale non identifiée, autrefois le Monde inférieur, Camelot (Angleterre du sixième siècle)
Première apparition : VO : (historique) Black Knight # 1 (mai 1955, par Stan Lee & Joe Maneely), (moderne) Marvel Super Heroes # 17 (novembre 1968, par Roy Thomas & Howard Purcell) – VF : Etranges aventures n°49 (4ème trimestre 1975, avec Defenders (vol.1) # 11 ; Black Knight # 1 et Marvel Super Heroes # 17 sont inédits en France)
Taille : 1m77
Poids : 84 kgYeux : Bleus profonds
Cheveux : Noirs (y compris sa barbe et sa moustache)


Histoire : Mordred est le fils illégitime de Morgause et du roi Arthur Pendragon. Morgause était la fille d’Ygerne et de son époux Gorlais ; Uther Pendragon, souverain de Bretagne, s’était fait passer pour Gorlais afin de séduire Ygerne et enfanter un héritier, Arthur. Après la bataille de Bedegraine, celui-ci séduisit sans le savoir sa propre demi-sœur Morgause, avant d’épouser Guenièvre. Cette même nuit, Arthur vit un rêve où un serpent lui jaillissait du flanc, détruisait son pays et son peuple avant de le combattre jusqu’à leur mutuelle destruction. Merlin traduisit ce songe en présage avertissant Arthur qu’il aurait un fils né le 1er mai et qui serait responsable à la fois de la chute de Camelot et d’Arthur. Pour contrecarrer le présage, Arthur fit rassembler tous les fils de nobles lignages nés ce jour-là et les plaça sur un bateau lancé à la dérive sur les mers. Mordred fut l’un de ses enfants mais, après le naufrage du navire, il échoua sur une plage et fut recueilli par un homme pieux qui le soigna et l’éleva durant ses premières années. A l’âge de 14 ans, Mordred regagna le palais de sa mère pour y continuer son éducation, où il fut formé par le mari de celle-ci, le roi Lot de Lothien ; il fut adoubé à l’âge de 20 ans et servit loyalement – devenant même à une époque l’un des légendaires Marcheurs, des hommes mêlant connaissances et puissances. Mordred chevauchait aux côtés d’Arthur quand ce dernier rencontra Béliar, un démon se faisant passer pour un chevalier. Plus tard, durant un voyage de deux années en compagnie de Lancelot du Lac, traversant la Forêt de Carteloise, Mordred rencontra un prêtre qui qualifia les deux chevaliers d’hommes les moins fortunés du royaume. Mordred poussa le religieux à leur donner des explications, apprenant qu’il était à la fois le fils d’Arthur et le serpent de son rêve, après quoi il tua le prêtre pour garder le secret. Lancelot ne fit rien pour arrêter Mordred car ainsi le prêtre ne pourrait révéler son propre secret et il dissimula même le secret de Mordred. Peu après, celui-ci tomba amoureux de sa tante, la Fée Morgane, et, ensembles, ils commencèrent à comploter la mort d’Arthur, provoquant peut-être la mort de sa mère après avoir tué son amant, Lamorek, qui avait tué Lot lors d’une bataille. Afin de maintenir l’apparence de son faux lignage, Mordred prétendit être cousin avec Morgane, même si les deux semblaient bien plus souvent se conduire en mari et femme.

Le Roi Arthur faisait confiance à Sir Mordred, en lequel il ne voyait que son neveu, même s’il est probable que la magie de Morgane empêchait le roi de nourrir des soupçons envers l’attitude parfois manifestement traîtreuse de Mordred. Cependant, le conseiller d’Arthur, Merlin, avait reconnu la menace posée par Mordred et forma Sir Percy de Scandie pour le contrer, sous le déguisement du Chevalier noir. Alors que les agents de Mordred élimineraient tout individu s’opposant à leur chef, Percy joua le rôle d’un couard afin d’éloigner de lui tout doute sur son aitre identité. Malgré leur sang commun, Mordred dénonçait régulièrement la lâcheté et la faiblesse de Percy, le tournant en dérision, mais le Chevalier noir fit bientôt échec à une embuscade meurtrière organisée contre Arthur lors d’une partie de chasse. Mordred tenta de démasquer le valeureux chevalier casqué en le questionnant sur les raisons de dissimuler son visage, ce à quoi le Chevalier noir rétorqua « Le jour où vous verrez le visage sous ce heaume est le jour où vous ferez face à votre destin ! »

Pendant des années, Percy défendit Arthur et Camelot contre les complots de Mordred et Morgane. Quand Mordred fit enlever puis emprisonner Arthur, avant de prétendre assurer la régence en l’absence du souverain, le Chevalier noir et Merlin localisèrent le roi et le réinstallèrent sur le trône. Quand Arthur conduisit ses chevaliers pour célébrer le temps des moissons durant la saison des récoltes, Mordred mena Sir Robert de Quincy et les Normands dans l’espoir de conquérir Camelot. Arthur devait être capturé et Mordred serait alors nommé nouveau souverain ; néanmoins, Mordred comptait ensuite trahir Quincy et s’emparer de l’Angleterre pour lui tout seul. Mordred envoya les troupes de Camelot hors du mur d’enceinte pour que les Normands puissent les encercler aisément mais le Chevalier noir rallia les soldats afin de résister aux Normands le temps qu’Arthur et ses hommes reviennent, attaquant les Normands à revers et les repoussant d’Angleterre. Lors d’un tournoi, Mordred convainquit le presque géant Sir Guy de Gascombe d’ordonner à ses troupes de se concentrer sur le Chevalier noir, espérant ainsi identifier la véritable identité de son ennemi grâce aux blessures qu’il recevrait ; mais Merlin lui-même se fit alors passer pour le Chevalier noir en présence de Sir Percy, faisant disparaître tous les soupçons de Mordred envers ce dernier. Par la suite, Mordred employa une bande de bohémiens pour tendre un nouveau piège à Arthur en utilisant des lions mais le Chevalier sauva de nouveau le roi des animaux et les deux guerriers vinrent ensembles à bout des bohémiens. Mordred continua ainsi ses efforts pour s’emparer de Camelot, parfois avec l’aide de Morgane, parfois en recrutant d’autres alliés, comme le pirate appelé Le Ponneau ou le chevalier nommé Sir Gilles.

Finalement, Morgane révéla au grand jour une liaison entre Lancelot et la reine Guenièvre, plongeant Camelot dans la guerre civile, après quoi Mordred rassembla ouvertement une armée contre son père, s’alliant même brièvement avec le cosmique Dragon de la Lune. Quand Arthur se rendit à Château Scandie afin d’y préparer sa stratégie dans l la guerre contre Mordred, les forces de celui-ci, soutenues par les armées des Saxons, ennemis jurés d’Arthur, lui tendirent une embuscade avant qu’il ne puisse arriver au Château. Sur le champ de bataille de la Plaine de Salisbury, Mordred empala son père avec sa lance mais Arthur s’avança sur la lance, la faisant ressortir dans son dos, afin d’être à portée d’épée de Mordred, qu’il blessa mortellement juste avant de rendre l’âme. Malgré ses blessures létales, Mordred survécut suffisamment longtemps pour tuer le Chevalier noir – employant la « Dague d’ébène », forgée dans le même matériau que le Glaive d’ébène du Chevalier. Alors que Mordred mourrait enfin, Morgane captura son esprit, l’emmenant avec elle dans le Monde inférieur. Merlin lança alors à son tour un sortilège, permettant au Chevalier de revenir à la vie à travers une autre personne si jamais Mordred marchait de nouveau sur Terre.

L’esprit de Mordred se retrouva au milieu du douzième siècle, à l’époque des Croisades, affectant les événements de telle manière que le roi Richard Ier Cœur-de-Lion soit capturé par les Musulmans. Mordred s’allia également au frère de Richard, le prince Jean, qui imagina un plan pour abandonner Richard. Mordred reçut l’aide du sorcier Chandu, qui était servi par un dénommé Temax et plusieurs autres esprits de la terre. Le sort de Merlin conjura l’esprit de Dane Whitman, le Chevalier noir de l’époque contemporaine et dont le corps avait été transformé en statue de pierre, à travers le temps pour s’opposer aux projets de Mordred. L’esprit de Whitman prit possession – et le contrôle – du corps du Chevalier noir de cette époque, Eobar Garrington, à Chypre. Cherchant un remède contre la malédiction de Whitman, le Sorcier suprême de son époque, le Dr Strange, fut à son tour projeté à l’époque des Croisades, en compagnie de ses alliés, les Defenders (Hulk, Namor, Œil-de-Faucon, le Surfer d’argent, la Valkyrie), afin de venir en appui au Chevalier noir. Celui-ci expliqua rapidement la situation aux héros, qui l’aidèrent à sauver le roi Richard. Les Defenders triomphèrent à la fois de Chandu et des esprits de la terre et le voyageur temporel nommé Prester John arriva alors, empêchant Mordred et le prince Jean de s’emparer de la puissance de l’Œil du Mal. Prester John triompha d’eux deux avec la relique puis proposa de renvoyer le Chevalier noir et les Defenders à leur époque ; cependant, Whitman décida de demeurer au 12ème siècle, continuant à servir le roi Richard sous l’identité du Chevalier noir.

Ces dernières années, soutenu par les Dieux inférieurs, Mordred transféra son pouvoir et sa Dague d’ébène à Paul Richarde, qui devint le Sabre, afin de combattre un Chevalier noir (Dane Whitman) encore néophyte. Suite à la défaite du Sabre, Mordred rejoignit cinq autres Marcheurs corrompus pour accompagner le Dieu inférieur Nécromon et ses troupes dans sa bataille contre Hors-le-Monde. Nécromon réalisa que les forces de Camelot se rallieraient rapidement contre lui et il cherchait ainsi à éliminer certains de ses plus grands guerriers. Il effaça la mémoire de Captain Britain (Brian Braddock) puis envoya Mordred éliminer le Chevalier noir. Celui-ci reçut l’aide d’un Braddock amnésique, qui retrouva progressivement ses souvenirs ; le couple de héros s’associa alors au Marcheur appelé Vortigern, demeuré fidèle, à la sorcière Sarah Mumford, que Mordred avait transformé en arbre, aux Elfes de Hors-le-Monde, comme Moondog, et finalement à Merlyn lui-même. Bien que les pouvoirs amplifiés de Mordred firent de lui un adversaire dangereux pour Merlyn, le Chevalier retourna l’une des décharges de Mordred contre lui-même, le plongeant dans la folie. Furieux, Nécromon, chef des Dieux inférieurs de Hors-le-Monde exila Mordred dans les ténèbres de son royaume.

Morgane, nécessitant un consort/familier mystique masculin afin d’atteindre le summum de sa puissance, retrouva l’esprit de Mordred dans les Ténèbres extérieures. Recrutant l’aide du Dreadknight et des Fomoriens (d’anciens dieux maléfiques celtiques, parmi lesquels le cyclope Balor), et utilisant la puissance de l’Œil du Mal, ils restaurèrent physiquement le château de Morgane sur Terre et commencèrent à utiliser l’Œil du Mal pour remodeler la planète à l’image de l’époque médiévale. Le Chevalier noir (Whitman magiquement uni à Sir Percy) unit ses forces à celles du Dr Strange, de Captain Britain, de la Valkyrie (habitant désormais le corps de Victoria Bentley), et de son jeune et nouvel écuyer, Sean Dolan afin de les combattre. Morgane ignora les recommandations de Mordred de décapiter le chevalier alors qu’il était à leur merci et celui-ci réussit finalement à utiliser le Glaive d’ébène pour rompre les énergies de Château Le Fey, provoquant sa disparition de la Terre, et renvoya Morgane et Mordred dans l’au-delà.

Plus tard, employant de nouveau Mordred comme un familier, Morgane puisa dans les vastes énergies de plusieurs objets magiques, pour prendre le contrôle de la mutante appelée la Sorcière rouge ; elle utilisa alors les pouvoirs de celle-ci pour remodeler la réalité, provoquant l’émergence de la Terre-398, au sein de laquelle Morgane régnait sur un monde médiéval, mêlant chevaliers et sorcellerie. Mais Morgane ignora de nouveau les conseils de Mordred d’éliminer ses ennemis avant qu’ils ne puissent se rallier contre elle et les Vengeurs finirent par neutraliser la puissance de Morgane, restaurant alors la réalité. Mordred et Morgane furent vraisemblablement de nouveau bannis dans un monde astral quelconque et Mordred n’a plus fait parler de lui depuis lors.

Pouvoirs : Selon les périodes, Mordred a maîtrisé de vastes pouvoirs magiques – conjurant et contrôlant des créatures monstrueuses, réalisant des transformations physiques sur lui-même ou sur d’autres sujets, projetant des décharges magiques, etc. – qui dérivent en général des Dieux inférieurs qu’il vénère ou de son alliée Morgane. Il sert également de familier mystique à celle-ci, son esprit masculin équilibrant les énergies féminines de la sorcière. Sa capacité à adopter une forme astrale lui fut conférée, après sa mort physique, par les Dieux inférieurs. Sous cette forme, il peut conférer certaines capacités à d’autres êtres vivants qui se placent à son service. Il semble capable d’adopter une forme physique humaine à d’autres époques que la sienne mais les limites de cette faculté demeurent à établir.

Aptitudes : Mordred était un athlète, un excellent escrimeur, un cavalier hors pair et un très bon jouteur.

Armes & équipement : A l’occasion, il porte une armure et emploie habituellement une dague, une épée et/ou une lance. Son arme principale demeure la Dague d’ébène, qui est capable de tuer le détenteur du Glaive d’ébène, invulnérable aux autres blessures mortelles conventionnelles (cependant, cette protection du Glaive ne concernait peut-être que Sir Percy).

Commentaires : Mordred ne doit pas être confondu avec Modred le Mystique, qui vécut également Durant l’époque arthurienne.

Par ThierryM

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 18
    Membre : 0