Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Azanie (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - Azanie (l')

Nom officiel : République d’Azanie
Population : 11 594 000
Capitale : Fischerstadt
Sites notables : le centre militaire des Suprémistes, la base volcanique azanienne de missiles
Gouvernement : Dictature militaire
Principales langues : l’Anglais, l’Allemand, le Swahili
Unité monétaire : le Schilling azanien
Principales productions : les richesses minérales (notamment l’or, le platine et l’uranium) ; l’Azanie était l’un des principaux fournisseurs mondiaux de diamants mais une exploitation excessive a entraîné une chute considérable de la production au cours de la dernière décennie
Défense nationale : l’Azanie maintient un corps militaire très bien équipé, avec l’Armée qui est souvent utilisée pour des fonctions de « pacification » à l’encontre des populations noires sans droit durant la période de l’apartheid. Ils possèdent une force aérienne de taille respectable mais étant essentiellement enclavée à l’intérieur des Terres, l’Azanie ne possède pas de marine. L’Azanie s’est révélé être une puissance nucléaire ainsi qu’une puissance surhumaine durant les émeutes de la Panthère, ayant développé ses propres missiles et des agents surhumains.


Relations internationales : L’Azanie est membre des Nations Unies. Elle avait autrefois de bonnes relations avec la Rudyardie voisine. Cependant, elle demeurait en termes tendus avec les autres nations de la région, notamment le voisin wakandais, qui s’opposait ouvertement au système d’apartheid du pays ; durant toute cette époque, l’Azanie maintint une façade diplomatique avec son puissant voisin, mais durant les émeutes de la Panthère, l’Azanie suspecta à tort l’implication du Wakanda dans les soulèvements et viola les frontières du Wakanda en envoyant sur place les Suprémistes, un groupe d’agents surhumains, avant de tenter une attaque nucléaire à l’encontre du pays. Les deux tentatives furent déjouées. Avec l’agitation actuelle et la lutte toujours en cours pour le pouvoir, toutes les relations internationales antérieures sont devenues caduques, du moins jusqu’à ce qu’un groupe clairement défini prenne le pouvoir dans le pays.
Relations extra-terrestres : Aucune connue

Population non humaine : Le Dieu Panthère (Bastet) s’est manifesté à l’intérieur des frontières de l’Azanie en au moins une occasion, afin de transmettre une partie de sa puissance à Sekhem Naville.
Surhumains locaux : Sekhem Naville fut un homme saint autoproclamé qui reçut des pouvoirs surhumains de la part du Dieu Panthère, et qui prit pour cible les blancs du pays sous l’identité de la Panthère. Les Suprémistes, qui servaient et devaient pour la plupart leurs pouvoirs au gouvernement blanc de l’apartheid, comprenaient le Vengeur blanc (Dieter Steinhauer) à la force prodigieuse, le Commandeur Blaze (Konrad Fassbinder), un lance-flammes vivant, Barricade (Alistair Koch) capable de produire des champs de force, Harrier (Johannes Haff) doté d’une armure lui permettant de voler et Hungyr (Frank Baer), capable d’absorber toute forme d’énergie. Le Vengeur blanc et Barricade perdirent accidentellement leurs pouvoirs à cause de Hungyr lors de l’incursion au Wakanda. Blaze, Hungyr et un nouveau Harrier (Katrina von Gerber) s’associèrent par la suite au Front de la Pureté lors de la guerre civile qui s’en suivit.
Citoyens notables : Le général Peter Magnus Moorbecx était le commandant responsable de la force de frappe nucléaire et des agents surhumains de l’Azanie ; c’est lui ordonna aux Suprémistes d’attaquer le Wakanda pour y tuer la Panthère noire (T’Challa), avant de planifier une frappe nucléaire sur le voisin de l’Azanie. Le révérend Niklas Treurnicht était un membre influent de l’église azanienne qui prêchait la conformité de l’apartheid avec les desseins de Dieu et les écrits de la Bible et que cela permettait de maintenir les identités culturelles des deux groupes. Le gouverneur Jonas Fugard était un pasteur du gouvernement qui prônait, au contraire, la fin de l’apartheid. Tous deux furent assassinés par la Panthère (Sekhem Naville). Ralph van Stambrouck, un fonctionnaire d’état, fut contraint de signer, avec réticences, un ordre d’expulsion afin de détruire plusieurs bidonvilles, après que ses supérieurs lui avaient expliqué que, s’il refusait, il serait renvoyé et qu’une autre personne, plus complaisante, signerait à sa place. Van Stambrouck, sa femme Mary et leur jeune fille Jan, furent tous brutalement agressés par la Panthère, survivant de justesse à l’attaque. Durant la guerre civile, le général Hendrik Oostkamp prit le pouvoir à la tête de la junte militaire, se maintenant au pouvoir en persécutant tous les opposants, quels que soit la couleur de leur peau. Sa mort inattendue replongea l’Azanie dans la guerre civile.
Résidents surhumains : Après être initialement entré en Azanie alors qu’il poursuivait la criminelle zambienne appelée Impala, le héros du Zimbabwe Voortrekker (Rutger van Bokhoven) fut incité à intégrer les Suprémistes azaniens.

Criminalité locale : Durant l’époque de l’apartheid, le taux de criminalité demeurait relativement faible, les criminels étant généralement arrêtés sans véritable procès, torturés pour confesser leurs crimes, puis emprisonnés ou exécutés. Durant la guerre civile azanienne, le pays connut une période d’absence totale de législation, jusqu’à ce que Hendrik Oostkamp ne prit des mesures draconiennes sous le couvert de la loi martiale. Bien qu’une paix fragile soit en train de s’installer, l’application de la loi est, au mieux, parcellaire.
Criminalité internationale : Durant la guerre civile, l’Azanie devint un repaire de divers groupes de terroristes internationaux ou de criminels, venus de pays tels que le Libéria, la Sierra Leone ou la Côte d’Ivoire.

Première apparition : VO : Black Panther (vol.2) # 1 (juillet 1988, par Peter B. Gillis & Denys Cowan) – VF : Récit complet Marvel n°21 (février 1989)

Histoire : L’histoire de l’Azanie remonte à plusieurs millénaires, quand des chasseurs/cueilleurs humains colonisèrent la région. Il y a environ 2000 ans, des Bantous émigrèrent dans la région et, entre le quatorzième et le quinzième siècle, l’Azanie fut une province mineur de l’empire de Kitara. L’explorateur allemand Gustav Adolf Fischer découvrit les vallées azaniennes en 1884, initiant ainsi une période de colonisation européenne. Bien que les premiers colons furent allemands, en 1896, le Kaiser Guillaume II signa un traité donnant l’Azanie à l’empire britannique, en échange de droits équivalents sur d’autres régions du continent africain. Cependant, durant, la Première Guerre Mondiale, l’Azanie se souleva contre l’autorité britannique en se ralliant à la cause des Allemands. Bien que les forces britanniques réussirent à reprendre le contrôle du pays, après la guerre, l’Azanie reçut le statut de protectorat, obtenant ainsi dans les faits son autonomie gouvernementale ; en 1957, l’Azanie quitta officiellement l’empire, se proclamant une république indépendante. La minorité blanche au pouvoir instaura un système d’apartheid, copiant les institutions imaginées par l’Afrique du sud. Ils déplacèrent les « natifs » noirs sur les terres les moins hospitalières, déracinant des communautés entières et conservèrent le pouvoir par la peur et l’oppression. L’agitation grandit alors que la communauté internationale isolait peu à peu l’Azanie, et la Panthère noire du Wakanda décida d’exercer une pression économique tout en aidant secrètement les opposants du régime, en espérant un changement pacifique. Cependant, une révolte éclata quand Sekhem Naville commença à massacrer des membres du gouvernement ; le gouvernement azanien crut initialement que la révolte avait été organisée par le Wakanda mais, en découvrant que tel n’était pas le cas, le gouvernement réalisa que la communauté noire était susceptible de se révolter sans aide extérieure, montrant à quel point le règne des blancs était devenu précaire ; le gouvernement promit alors de démanteler le système de l’apartheid et d’initier de nombreuses réformes. Mais de nombreux blancs refusèrent cette décision et formèrent le Front de la Pureté, défenseur d’une politique dure envers la communauté noire, plongeant le pays dans la guerre civile, qui ne connut un terme qu’après la prise de pouvoir par la junte militaire bi-raciale du général Oostkamp ; guère mieux que des criminels eux-mêmes, ils persécutèrent tous les citoyens azaniens. La disparition inattendue d’Oostkamp déclencha un nouveau conflit entre toutes les factions du pays ; la Panthère noire et le héros américain Night-Thrasher (Dwayne Taylor) s’entraidèrent pour permettre l’évacuation de leurs ambassadeurs respectifs. Les pressions du Wakanda aux Nations Unies décidèrent de l’envoi d’une force de pacification internationale pour stabiliser la situation jusqu’à l’organisation d’élections libres ; bien que la paix fragile fut brièvement brisée quand diverses factions cherchèrent à s’emparer d’un morceau du cerveau du puissant mutant appelé Doop, l’Azanie semble revenir lentement vers la normalité, les savanes du sud devenant même une attraction touristique.

Commentaires : Le nom « Azanie » est un terme qui a été appliqué à diverses régions de l’Afrique sub-saharienne. A l’époque de l’empire romain (et peut-être même plus tôt), le terme désignait une partie de la côte méridionale de la Corne de l’Afrique, descendant peut-être au sud jusqu’à la Tanzanie moderne. Le mot vient peut-être de l’arabe « ajam » (« étranger, non-Arabe ») ou de l’ancien grec « azainen » (« sécher, dessécher »). Pline l’Ancien mentionne la « mer azanienne » tandis que Cosmas Indicopleustes évoque le fait que l’Azanie était sous le contrôle d’Aksoum, qui exploitait l’or produit dans ces régions. Sur le plan géologique, l’Azanie désigne également un ancien continent de l’océan Mozambique, qui réunissait des portions des actuels Madagascar, de l’Afrique de l’est, de l’Arabie et de l’Inde du sud ; ce continent entra en collision avec le bloque Congo-Tanzanie-Bangweulu il y a environ 640 millions d’années, formant l’Orogène est-africain avant d’entrer en collision avec l’Inde aux alentours de 550 millions d’années avant notre ère, donnant naissance au « super-continent » du Gondwana.

ThierryM 5739

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 19
    Membre : 0