Les Gardiens de la Galaxie version Funko Pop sont chez 1001LOOT !



1001loot.com, la référence des objets des passionnées de la pop culture vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop Marvel.

De Taserface à Drax le Destructeur en passant par Gamora et Nébula sans oublier Rocket. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - MACH-7 - Marvel-World.com

Encylopédie - MACH-7

Véritable nom : Abner Ronald « Abe » Jenkins
Profession : Aventurier, agent fédéral, ancien criminel professionnel, mercenaire, mécanicien
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire, amnistié
Identité : Publiquement connue
Autre identité : The Beetle (VO) ; Jack N. Beaner, Matthew Davis, Aaron Jeffries, MACH-1, MACH-2, MACH-3, MACH-4, MACH-5, le Scarabée
Lieu de naissance : Baltimore (Maryland, Etats-Unis)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Aucun
Appartenance à un groupe : Membre des Thunderbolts, du département de police de Burton Canyon, de la CAS, de Hammer Industries, des Maîtres du Mal, des Sinister Seven, de la Maggia, du Sinistre Syndicat, des « Défenseurs », ancien chef de différents groupes criminels
Base d'opérations : le Raft (New York, New York, Etats-Unis), auparavant une base non identifiée aux Etats-Unis, autrefois New York (New York, Etats-Unis), le Mont Charteris, la Contre-Terre, le Four Freedoms Plaza, mobile à travars les Etats-Unis en tant que criminel
Première apparition :
- le Scarabée : VO : Strange Tales (vol.1) # 123 (août 1964, par Stan Lee & Carl Burgos) – VF : Marvel (Lug) n°13 (avril 1971, avec Fantastic Four annual # 3 ; Strange Tales # 123 a été publié dans Strange Origines n°226 d’octobre 1988)
- MACH-1 : VO : Incredible Hulk (vol.2) # 449 (janvier 19997, par Peter David & Mike Deodato Jr) – VF : Marvel Select n°2 (avril 1998, avec Thunderbolts # 1 ; Incredible Hulk # 449 a été publié dans Hulk (Panini) n°37 de mai 1998)
- MACH-2 : VO : Thunderbolts # 37 (avril 2000, par Fabian Nicieza & Mark Bagley) – VF : Marvel Heroes (vol.1) n°4 (avril 2001)
- MACH-3 : VO : Thunderbolts # 57 (décembre 2001, par Fabian Nicieza & Patrick Zircher) – VF : Marvel Heroes (vol.1) n°25-26 (janvier/février 2003)
- MACH-4 : VO : New Thunderbolts # 1 (janvier 2005, par Fabian Nicieza & Tom Grummett) – VF : Monster Civil War n°1 (août 2007, avec Thunderbolts # 103 ; New Thunderbolts # 1 est inédit en France)
- MACH-5 : VO : Thunderbolts (vol.1) # 144 (juillet 2010, par Jeff Parker & Kev Walker) – VF : Marvel Stars n°1 (février 2011)
- MACH-7 : VO : The Superior Foes of Spider-Man # 2 (octobre 2013, par Nick Spencer & Steve Lieber)– VF : Spider-Man (vol.4) n°9 (mars 2014)
Taille : 1m80
Poids : 80 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : Bruns
Caractéristiques particulières : Pendant un temps, la peau de Jenkins fut noire, de même que ses cheveux.

Histoire : Ingénieur et brillant mécanicien, ambitieux, Abner « Abe » Jenkins commença par utiliser ses talents pour ses propres avantages personnels et l’argent facile avant de se dévouer à une vie héroïque, entamant le chemin de la rédemption. Pendant longtemps, il fut mécanicien dans la petite société de Precision Aircraft Parts ; entretenant déjà des rêves de grands projets, Abe était frustré des tâches vénielles qui lui étaient attribuées et de sa paye peu attractive. En dépit de ses talents naturels, son manque d’éducation théorique l’empêchait de monter en grade dans sa société et son superviseur, Carruthers, refusait systématiquement d’étudier ses concepts d’avion individuel s’adaptant au corps du pilote. Subissant les railleries de ses collègues à cause de ses hautes ambitions, Abe décida de faire quelque chose de spectaculaire pour prouver sa valeur. Construisant une armure augmentant sa force, dotée d’ailes métalliques et de gants ornés de ventouses extrêmement puissantes, et lui permettant de voler grâce à des ailes métalliques, il s’équipa de celle-ci et se rebaptisa le Scarabée, avant de se lancer dans plusieurs opérations criminelles. Cependant, il fut rapidement arrêté par la Chose et la Torche humaine (Johnny Storm), qu’il avait choisis pour cible afin de montrer sa réussite et se faire une réputation. Libéré de prison, Abe persista dans sa nouvelle carrière, cherchant à se venger de la Torche, qui reçut cette fois l’appui de Spider-Man.

Abandonnant ses idées de vengeance à sa nouvelle libération, Abe multiplia malgré tout les conflits avec les héros costumés tels que la Torche, les Quatre Fantastiques dans leur ensemble – envoyé les attaquer par le Dr Fatalis lors du mariage de Reed Richards et Jane Storm – les Avengers, Daredevil mais c’est surtout de Spider-Man (Peter Parker), devenu son adversaire récurrent. Bien que, pour l’essentiel, Abe préféra travailler seul, il forma à l’occasion son propre gang de criminels, et s’allia à d’autres criminels costumés comme le Gladiateur (Melvin Potter) mais ces alliances furent toujours éphémères ; il fut même l’allié de Daredevil lorsque tous deux affrontèrent les soldats de l’organisation terroriste appelée le Spectre noir. Il fut le pion involontaire du Collectionneur, affrontant alors les Avengers. Le Scarabée intégra également le faux groupe des Défenseurs, organisés par deux anciens membres du second Zodiaque, Libra et Sagittarius mais l’équipe de criminels fut défaite par les véritables Défenseurs. Cherchant à financer ses coûteux équipements et à bénéficier d’une forme de sécurité, Abe, comme de nombreux autres criminels costumés devinrent des hommes de mains du magnat criminel Justin Hammer, fournissant à celui-ci leurs services occasionnels et une portion de leurs profits en échange d’un soutien légal, fiscal et technologique de la part de Hammer Industries. C’est comme homme de Hammer que le Scarabée affronta Iron-Man (Tony Stark), un adversaire de Hammer lui-même, qui endommagea de manière définitive sa première armure du Scarabée.

Suite à cette rencontre, Abe repensa alors radicalement son équipement et mit au point une nouvelle armure, avec l’aide du mécanicien criminel surnommé le Bricoleur, investissant ses derniers capitaux dans cette armure. Avant de tester son nouveau costume au combat, Abe obligea Anthony Davis, un autre criminel costumé appelé Ringer, à combattre Spider-Man ; Davis, qui venait de subir une lourde défaite face à Nighthawk (Kyle Richmond) était peu enclin à affronter un nouveau héros costumé, et le Scarabée piégea le costume de Davis pour l’obliger à lui obéir. Ringer fut vaincu mais Abe put ainsi analyser le style du combat du tisseur et introduire dans les systèmes informatiques de son armure les contre-mesures apparemment adaptées. Le Scarabée affronta ainsi de nouveau Spider-Man mais, malgré sa nouvelle armure et l’enregistrement des techniques du tisseur, le tisseur triompha de Abe, en partie avec l’aide involontaire du Gibbon. Après plusieurs autres défaites, le Scarabée abandonna sa carrière en solo pour rejoindre les Maîtres du Mal de Tête d’Œuf, aux côtés d’autres criminels comme Opale (Karla Sofen) et l’Homme-Radioactif (Chen Lu) ; ils enlevèrent Hank Pym lors de son procès pour trahison, tentant de le faire passer pour leur employeur afin de détruire encore un peu plus la réputation de l’ancien héros. Mais Pym et les Avengers réussirent à vaincre les Maîtres et établir la culpabilité de Tête d’Œuf.

Peu après, Abe intégra, de manière plus durable, une équipe de mercenaires quand il réunit, et dirigea, le Sinistre Syndicat, recrutant Boomerang, Hydro Man, le Rhino et Speed Demon. Bien que le Syndicat se révéla profitable, il fut régulièrement battu par Spider-Man, Silver Sable et l’Homme-Sable ; Abe perdit peu à peu ses illusions sur sa carrière de criminel, surtout après que le Dr Octopus avait manipulé le Syndicat pour infiltrer un mouvement de résistance d’une petite nation européenne, uniquement pour pouvoir, ensuite, en piller les richesses. Toutefois, le Scarabée continua de travailler avec Justin Hammer, affrontant de nouveau Iron Man, aux côtés d’autres agents de l’industriel véreux comme Blizzard (Donald Gill) ou l’Homme au fouet, tentant, en vain, d’assassiner Clayton Wilson, un autre ancien homme de main de Hammer sous le nom de Force. Pendant un temps, grâce à Hammer, Abe incorpora certains composants de la technologie d’armure de combat développée par Stark mais, au cours des événements appelés la « Guerre des armures », Stark, sous son identité d’Iron-Man, détruisit toute cette technologie piratée. De nouveau manipulé par le Dr Fatalis, le Scarabée fit partie des nombreux criminels envoyés combattre les Quatre Fantastiques durant les événements appelés les Actes de Vengeance. De plus en plus fatigué et même névrosé, Abe envisagea d’éviter les super-héros, mais ses résolutions furent battus en brèche par l’Arrangeur, le bras droit du Caïd, piégea le Scarabée afin de l’amener à combattre de nouveau Spider-Man. Lorsque le Scarabée décida de mettre le Syndicat au service du Caïd, afin de rembourser ses dettes personnelles vis à vis du seigneur du crime, une série de conflits et de duperies internes conduisirent à l’implosion du Sinistre Syndicat ; en effet, le Caïd avait envoyé Abe tuer Jared Goulding, le médecin personnel du Rhino, qui était également endetté envers le seigneur du crime. Cette attaque poussa le Rhino, mais aussi Boomerang, à quitter le Syndicat, alors même que Leila Davis, veuve du criminel costumé appelé Ringer (Anthony Davis), infiltra le Syndicat en devenant leur chauffeur, cherchant en fait à se venger d’Abe pour avoir replongé son mari dans le monde criminel. Les événements conduisirent les membres à s’affronter violemment entre eux et à la dissolution du groupe, Abe survivant à peine à une attaque conjuguée de Leila Davis et Boomerang, largement grâce à l’intervention de Spider-Man.

Lassé de ses expériences en groupe, le Scarabée reprit sa carrière en agent indépendant, travaillant de nouveau pour Hammer ; ainsi, il s’oppose aux New Warriors, Darkhawk, le nouvel Iron-Man (Jim Rhodes) peu après l’apparente mort de Stark, les Avengers et Captain América. C’est ainsi qu’il se retrouva parmi plusieurs super-criminels qui affrontèrent Spider-Man et d’autres en héros en cherchant à s’emparer d’une arme nucléaire expérimentale ; à cette occasion, il combattit également une nouvelle Boomerang, ainsi que Leila Davis, désormais revêtue d’une armure de combat et rebaptisée Hardshell, et qui avait été miraculeusement réunie avec son époux, bien vivant, mais devenu le cyborg Strikeback grâce à l’AIM. Hardshell et Strikeback affrontèrent ensembles le Scarabée, réussissant à le vaincre mais Strikeback, qui souhaitait renoncer à leur vie criminelle, convainquit son épouse de laisser Abe partir. Après avoir affronté Miss Hulk puis le Wild Pack de Silver Sable, le Scarabée tenta de faire passer Spider-Man pour le responsable de la mort accidentelle de son complice Terry Burns, mais le monte-en-l’air put exposer la supercherie et faire échouer le complot. Aux de ses anciens coéquipiers Hydro Man et Speed Demon, ainsi que Scorpia, Abe combattit plus tard Deathlok (Michael Collins) et de nouveau Spider-Man, cette fois en tant qu’homme de main de la famille Silvermane du syndicat du crime de la Maggia. Peu après, au sein des éphémères Sinister Seven, Abe affronta de nouveau le tisseur et surtout le clone de celui-ci, Kaine ; mais, combattant Ben Reilly, un autre clone de Spider-Man, il fut à nouveau capturé.

Las de ses défaites, Abe préparait un nouveau vol quand il fut lui-même volé par ses propres hommes. Humilié et furieux, le Scarabée traqua les membres de son ancien gang mais fut stoppé par Daredevil alors qu’il allait éliminer un dénommé Carlos. Abe put cependant prendre la fuite avec l’aide du Baron (Helmut) Zemo et accepta de rejoindre ses nouveaux Maîtres du mal. C’est alors que de nombreux héros disparurent en affrontant Onslaught et Zemo eut l’idée d’exploiter le vide ainsi apparu pour faire passer son équipe pour de nouveaux héros, tout en ambitionnant de profiter de la situation pour conquérir la planète. Abe reçut alors la nouvelle identité de MACH-1 (Mobile Armor Cyber-Harness / Armure Mobile à harnais cybernétique), avec une armure entièrement repensée avec l’aide du Fixer, devenu Techno ; rapidement, les Thunderbolts devinrent très populaires , commençant par se faire connaître en combattant l’incroyable Hulk. Cette nouvelle existence modifia profondément le comportement d’Abe qui, rapidement, prit goût à cette vie héroïque et l’adulation du public. Avec les Thunderbolts, MACH-1 affronta Arnim Zola, les Eléments du Destin et surtout une nouvelle incarnation des Maîtres du mal. Peu après la naissance du groupe, celui-ci fut contraint d’accepter une jeune recrue, Jolt, qui ignorait tout de la duplicité des « héros ». Mais, l’attitude de Jolt, sa confiance et son désir d’être une héroïne renforça les envies d’Abe et de certains de ses coéquipiers d’abandonner leur carrière criminelle pour devenir de vrais justiciers. En même temps, il entama une liaison amoureuse avec sa coéquipière Songbird (Melissa Gold, autrefois la Dame blanche). Quand la véritable identité des Thunderbolts fut exposée au grand jour, par Zemo lui-même, Abe, Gold et d’autres Thunderbolts décidèrent d’abandonner leur chef pour tenter de poursuivre leur vie héroïque et s’amender. Ils aidèrent ainsi les héros à contrecarrer les plans de conquête mondiale de leur ancien chef, sauvant à cette occasion la vie des Quatre Fantastiques et des Avengers, qui venait de réapparaître après une disparition de plusieurs mois.

Mais, les Thunderbolts demeuraient des hors-la-loi, luttant pour convaincre le public de leur envie de s’amender et retrouver ses faveurs et fuyant en même temps les autorités. C’est alors que l’Avenger vétéran Hawkeye rejoignit à son tour les Thunderbolts et devint leur nouveau chef, leur promettant de faire d’eux de vrais héros et d’obtenir le pardon des autorités s’ils acceptaient de suivre ses ordres. Cependant, pour crédibiliser leur désir de s’amender, Hawkeye insista pour que le seul tueur du groupe, Abe, accepte de se livrer aux autorités pour purger sa peine de prison, refusant un groupe contenant un assassin en fuite. Réalisant que cette reddition était une étape indispensable pour sa propre rédemption et que la présence de Hawkeye aiderait à restaurer la popularité des Thunderbolts, Abe accepta la demande de l’ancien Avenger, malgré les larmes de Songbird. Rapidement incarcéré, Abe fut envoyé dans la prison de Seagate, où il se mit à côtoyer ses anciens complices criminels, devenus désormais ses ennemis. Ainsi, Abe, qui dut faire face à l’hostilité de nombreux de ses codétenus qui lui reprochaient d’avoir retourné sa veste, réussit à déjouer une évasion de masse fomentée par Hammer ; ce faisant, il attira sur lui l’attention de la Commission des Activités Surhumaines (CAS), qui ne tarda pas à lui proposer un marché : en échange d’une amnistie, Abe serait libéré secrètement afin d’accomplir diverses missions spéciales à l’encontre de son ancien financeur, Justin Hammer. Concevant une nouvelle armure du Scarabée, télécommandée cette fois, Abe reprit sa première identité, infiltra et perturba les opérations de Hammer ; s’infiltrant même en prison, il dut alors s’opposer aux Thunderbolts, venus enquêter sur l’apparition de ce nouveau Scarabée. Mais, réalisant que la CAS n’avait pas l’intention de tenir ses promesses, Abe les abandonna et revint au sein des Thunderbolts avec l’accord de Hawkeye, choqué de voir les autorités contraindre un criminel repentir à replonger dans le crime. Secrètement, Abe conclut un nouvel accord avec la CAS : en échange de l’arrêt de la traque à son égard et de son aide pour avoir aidé à incriminer Hammer, Abe et les Thunderbolts ne révéleraient pas l’emploi par la CAS de prisonniers et de méthodes criminelles pour arriver à ses fins. Bien que réticent, Henry Gyrich, l’un des membres de la Commission, fut contraint d’accepter et, peu après, Abe livra Hammer lui-même à la CAS.

Avec l’aide l’Ogre, nouvel allié des Thunderbolts (mais en réalité un Techno déguisé), Abe reconstruisit son armure, adoptant la nouvelle identité de MACH-2. Par ailleurs, cherchant un nouvelle identité civile pour maintenir secrète sa sortie illégale de prison, Abe se soumit à un traitement de modification physique mis au point par l’Ogre ; mais, Techno, animé par de mauvaises intentions, sabota délibérément le processus, donnant à Abe l’apparence d’un Afro-Américain. Passé la surprise, Abe se résigna à sa nouvelle apparence et adopta le nom de Matthew Davis. Cette brutale transformation créa initialement quelques difficultés avec Songbird quand ils cherchèrent à renouer leur liaison mais Abe et elle purent surmonter la situation. Malgré cela, Abe devint de plus en plus confiant en lui-même et déterminé à rester dans le droit chemin. Quand le Baron Strucker, à la tête d’HYDRA, prit le contrôle mental de l’agent Gyrich pour organiser une cabale contre la population surhumaine, il initia son projet en s’attaquant aux Thunderbolts, lançant contre eux Jack Monroe, l’ancien héros appelé le Nomade, sous la nouvelle identité de Scourge. Après avoir vaincu celui-ci, les Thunderbolts le libérèrent de l’influence mentale de Strucker et, avec lui, contrecarrèrent la conspiration de Strucker, libérant également Gyrich avec l’aide des Rédempteurs, une nouvelle équipe d’agents surhumains inspirée des Thunderbolts mais réunie par la Commission, et Citizen-V du V-Battalion (en réalité, Helmut Zemo lui-même dans le corps de John Watkins). Ironiquement, parmi les Rédempteurs, se trouvait Leila Davis elle-même, cherchant à son tour à s’amener et équipée de la troisième version de l’armure du Scarabée. Menaçant la Commission d’une image dégradée si l’affaire devenait publique, Hawkeye promit le silence en échange d’une amnistie fédérale pour les Thunderbolts ; cependant, la CAS, sur l’insistance d’un Gyrich vindicatif, exigea en contrepartie que l’ancien Avenger soit incarcéré pour ses actes illégaux à la tête des Thunderbolts. Malgré les protestations de ses coéquipiers, Hawkeye accepta et les Thunderbolts purent partir librement, sans crainte d’être poursuivis et arrêtés, mais durent abandonner leurs identités costumés dans le cadre de l’accord conclu. Ainsi, Abe et Melissa Gold s’installèrent à Burton Canyon, où l’ancien MACH-2 trouva un emploi à Kingman Electronics.

Abe découvrit toutefois que son patron et ses collègues avaient organisé une escroquerie de reventes illégales de biens. Après avoir hésité compte tenu de son passé, Abe décida de continuer à rester dans le droit chemin et aida la police locale à démasquer et arrêter l’équipe de Kingman. En remerciement, Abe fut engagé comme assistant technique au département de police de Burton Canyon, confirmant ainsi son envie de rester un héros et lui permettant de mieux accepter sa nouvelle apparence. Mais sa réussite causa alors quelques tensions avec Gold qui, au contraire, se faisait mal à sa nouvelle vie civile. C’est alors que Graviton, que les Thunderbolts avaient autrefois affronté, réapparut, déterminé désormais à conquérir le monde ; cherchant initialement les Thunderbolts, il rencontra les Rédempteurs, qu’il élimina les uns après les autres. Poussé par Citizen-V/Zemo, Abe et Gold, et d’autres anciens Thunderbolts se reformèrent à contrecœur pour arrêter Graviton. Portant une nouvelle armure conçue et fabriquée par le V-Battalion, Abe entra en action sous l’identité de MACH-3 ; tout en combattant Graviton, les anciens Thunderbolts durent repousser une invasion extra-terrestre des P’Tah, qui avaient manipulé le criminel. Pour mettre un terme à la menace, les Thunderbolts provoquèrent une implosion qui causa leur mort apparente, à l’exception de Songbird, seule demeurée sur place au terme du combat. Mais, en réalité, tous ses coéquipiers avaient été projetés sur la Contre-Terre, créée quelques mois auparavant par Franklin Richards et totalement ravagée depuis son déplacement dans l’univers de la Terre-616. Déterminés à jouer le rôle de héros – y compris Zemo qui, lui-même, montrait des signes de changement – les Thunderbolts prirent sur eux d’aider à reconstruire la Contre-Terre, devenant les principaux héros d’un monde qui en était quasiment dépourvu. Malgré ce succès, MACH-3 devint de plus en plus maussade, solitaire et d'humeur changeante.

Finalement, les Thunderbolts sauvèrent la Contre-Terre d’un « trou blanc » qui menaçait de détruire totalement la planète ; au cours du sauvetage, le groupe fut renvoyé sur leur Terre natale, d’où provenait le « trou blanc ». Abe eut le plaisir de retrouver de suite Songbird mais réalisa bientôt que ses sautes d’humeur étaient l’expression d’une dépression naissante, liée à sa libération illégale, ce qu’il était venu à considérer comme une imposture dans sa carrière de héros. En compagnie de Harrier (Donald Clendenon), une récente recrue d’une nouvelle équipe de Thunderbolts montée par Hawkeye, également libéré, Abe décida de se livrer de nouveau à la justice afin de terminer sa condamnation à la prison de Seagate. Comme cadeau de départ, le Fixer donna à Abe le moyen d’inverser la modification de sa peau, ce qui lui permit de retrouver son apparence originale. Peu après, Abe fut transféré à la prison à sécurité minimale de Parsons, où il put correspondre avec Songbird et se conduisit comme un prisonnier modèle. Toutefois, inquiet de la reprise des Thunderbolts par un Zemo apparemment amendé mais dont Abe continuait à se méfier, l’ancien Scarabée entra aussi en contact avec les Avengers, les tenant informés des activités des Thunderbolts. Mais, ni Abe, ni Songbird ne réalisaient que les Avengers cachaient ses renseignements à Hawkeye – qui avait réintégré leurs rangs – ayant décidé qu’il manquait d’objectivité dès que la question des Thunderbolts était abordée. Malheureusement, défiance et désinformation entre les deux équipes conduisirent inévitablement à une confrontation violente entre Avengers et Thunderbolts ; au cours de la bataille, Opale absorba d’immenses quantités d’énergie et devint une menace incontrôlable, obligeant Abe à contacter Jolt, qui vivait désormais sur la Contre-Terre, afin de les aider à régler la crise. Le monde put être sauvé mais les Thunderbolts de Zemo se séparèrent, déçus des trahisons et des mensonges entre eux, tandis que Abe demeurait en prison, ayant rompu avec Gold qui lui reprochait ses échanges avec les Avengers.

Quelques mois plus tard, Abe fut libéré de prison, cette fois de manière légale et annonça presque de suite qu’il comptait reformer les Thunderbolts et qu’il était prêt à accueillir tout criminel souhaitant avoir une chance de s’amender. Cependant, sans réel moyen de financement, Abe, désormais sous l’identité de MACH-4, fut contraint d’accepter des fonds prêtés par le Baron Wolfgang von Strucker, pactisant ainsi avec le diable ; naturellement, Abe dissimula cette situation ambiguë à ses coéquipiers et surtout les deux anciens Thunderbolts : Songbird et Erik Josten. De son côté, Strucker, qui se méfiait d’Abe, recruta Speed-Demon afin d’infiltrer les nouveaux Thunderbolts sous prétexte de désirer s’amender. Cette nouvelle incarnation des Thunderbolts s’opposa aux terroristes d’At’la’Tique et leurs agents des Cinq Brasses puis dut combattre Strucker lui-même lorsque celui-ci tenta de détruire New York. Abe fut contraint de révéler ses liens avec le chef d’HYDRA, avouant avoir toujours mené un double jeu pour se séparer de lui ; mais Songbird lui demanda d’abandonner la direction du groupe et prit à son tour la tête des Thunderbolts afin de garantir la rupture des liens avec Strucker, qui avait réussi à s’échapper après l’échec de ses projets. MACH-4 et ses amis affrontèrent ensuite l’Homme-Pourpre, qui réussit brièvement à contrôler mentalement la ville. Pendant ce temps, Zemo organisait sa propre équipe, ayant découvert que Genis-Vell, l’une des nouvelles recrues des Thunderbolts de MACH-4 sous le nom de Photon, représentait une menace d’ordre cosmique. Les deux équipes finirent par s’affronter et, au terme de celle-ci, Genis-Vell trouva la mort tandis que les deux groupes fusionnaient, acceptant ensembles la direction de Zemo dont les bonnes intentions et désirs de s’amender semblaient désormais confirmés, alors qu’il avait détecté une nouvelle menace pesant sur la Terre.

Peu de temps après, les Etats-Unis adoptèrent le Superhuman Registration Act (SRA) et Zemo proposa immédiatement les services de son équipe à la CAS ; participant à l’arrestation de nombreux criminels, Zemo leur proposait, avec l’aval des autorités, de rejoindre une armée de surhumains en prévision du combat contre le Grand Maître, le nouveau danger détecté par Zemo. MACH-4 participa ainsi à plusieurs opérations, dont une contre un trio d’étudiants qui avait récupéré ses anciennes armures du Scarabée. Abe les prit sous son aile, les aidant à maîtriser celles-ci. MACH-4 fut également obligé de participer aux opérations des héros favorables au SRA, menés par Iron-Man (Stark), contre les opposants à la nouvelle réglementation, conduits par Captain América. Il se retrouva ainsi participant à la bataille où Goliath (Bill Foster) trouva la mort des mains d’un clone cybernétique de Thor, le futur Ragnarok ; c’est alors que le Grand Maître et ses agents, le Sinistre Escadron, passèrent à l’offensive. L’armée de criminels constituée par Zemo aida à maintenir l’ordre tandis que MACH-4 et les principaux Thunderbolts combattaient directement le Doyen de l’univers. Celui-ci put être défait mais la victoire fut durement acquise : Zemo disparut au terme du combat, Atlas sombra dans le coma et les armures de MACH-4 et le second Blizzard furent totalement détruits. Tandis que les Thunderbolts étaient réorganisés directement par la CAS, Abe, sans équipement, quitta le groupe, tout en demeurant à travailler pour les autorités, collaborant avec le Fixer afin de reconstruire son armure.

Pendant plusieurs, Abe et le Fixer travaillèrent ensembles, tandis que l’idéal des Thunderbolts était progressivement corrompus par Norman Osborn, qui commença par recruter des criminels n’ayant aucune intention de s’amender – mais obéissaient par contrainte – avant d’en faire son équipe secrète personnelle après avoir remplacé Tony Stark à la tête de l’Initiative. Mais Abe continuait à se tenir informé grâce à Songbird qui demeura au sein des Thunderbolts jusqu’à la nomination d’Osborn. Peu intéressé par une véritable héroïne, ce dernier tenta de la faire éliminer mais Gold réussit à lui échapper et dut se cacher pendant plusieurs semaines. Mais, bientôt retrouvée par les nouveaux Thunderbolts, elle ne dut sa survie que grâce à Black Widow (Natacha Romanoff), infiltrée dans les Thunderbolts d’Osborn, et Abe lui-même, désormais équipé de l’armure de MACH-5, mise au point pendant ces longs mois avec le Fixer. Ainsi préparé, Abe put emmener les deux héroïnes en sécurité. Après la destitution d’Osborn durant le siège d’Asgard, Abe fut recruté à la prison surhumaine du Raft comme chef de la sécurité, directement sous les ordres de John Walker, précédemment USAgent, nommé lui directeur de la prison. Avec Luke Cage, ainsi que Songbird, Abe fut chargé d’encadrer une nouvelle équipe de Thunderbolts, dans le but d’amender d’autres criminels. Ainsi, tous les trois accompagnèrent les nouveaux Thunderbolts lors de leurs missions sur le terrain. A la même époque, Abe fut également chargé de surveiller McDonald Gargan, précédent utilisateur du symbiote de Venom et qui avait été séparé de force de celui-ci ; il fut cependant vaincu par l’Anti-Araignée (Alistair Smythe), qui réussit à faire évader Gargan, auquel il redonna bientôt une armure du Scorpion. Durant la Guerre du Serpent, Abe découvrit que le Fixer, employé également pour le programme Thunderbolts comme assistant technique, était demeuré en contact avec le Baron Zemo. Découvert, le Fixer prit la fuite, emmenant avec lui plusieurs des Thunderbolts à travers une faille temporelle qui les fit voyager à différentes époques. De suite, Abe, Cage et Songbird tentèrent de retrouver les Thunderbolts, tout en formant des Thunderbolts remplaçants sélectionnés à la même époque, parmi lesquels Abe retrouva son ancien coéquipier Boomerang. Ce faisant, le trio découvrit que les autorités avaient manipulé le programme Thunderbolt pour y accueillir les nouveaux Dark Avengers d’Osborn ; mettant fin aux manipulations gouvernementales, et après avoir réuni les trois formations de Thunderbolts pour combattre la menace de Sultan Magus, Abe, Cage et Songbird décidèrent de dissoudre les équipes, laissant partir libres les Thunderbolts après avoir jugé que leurs services compensaient largement les peines d’emprisonnement auxquelles ils avaient été condamnés. Peu après, avec Songbird, il suivit un large groupe d’Avengers et d’autres héros pour combattre Sin et Crossbones, qui avaient récupéré les marteaux des Dignes du Serpent.

Répondant à présent au nom de MACH-7, Abe devint l’agent de probation de Fred Myers, alias Boomerang, qui demeurait, secrètement, le chef des Sinister Six – réduits à lui-même, Overdrive, la nouvelle Scarabée, le Shocker et Speed-Demon. Abe espérait vraiment convaincre Myers de renoncer au crime mais Boomerang gardait rancune à son ami de ce qu’il jugeait être une trahison en devant volontairement un héros au sein des Thunderbolts, contrairement à lui qui avait été contraint d’intégrer le groupe durant son incarcération. Myers manipula ainsi son ami pour informer Luke Cage et Iron-Fist des agissements des Sinister Six après que ces derniers avaient voté l’expulsion de Boomerang de leur équipe ; Myers, sous son identité costumée, arriva alors pour sauver ses coéquipiers du duo de héros, regagnant leur confiance et redevenant le chef du groupe.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Abe Jenkins est un ingénieur en mécanique extrêmement doué (au point d’impressionner Tony Stark par certaines de ses inventions) et un inventeur de génie. Il est aussi un stratège et un organisateur talentueux et est, au fil de sa carrière, devenu un combattant à mains nues compétent. Il est aussi un très bon pilote d’appareils monoplaces et est capable d’accomplir nombre de cascades ou figures acrobatiques en vol.

Armes & équipement : Les différentes armures de MACH-1 à MACH-4 sont conçues pour fonctionner comme des avions monoplaces, s’adaptant à la forme du corps, et permettant de voler et de disposer d’armes offensives, donnant à celui qui les porte les capacités d’un avion de combat militaire. L’armure vole par les mêmes moyens qu’un avion à réaction avec des ailes et peut opérer dans le vide de l’espace pour une période limitée, en partie grâce à un support respiratoire dans le costume. L’armure est également opérationnelle sous l’eau. En situation de combat, l’armure se dirige par visée, se tournant automatiquement dans la direction ordonnée par les mouvements de la tête ; un ordinateur de vol monté dans l’armure peut effectuer des tâches de pilotage plus complexes ou engager un système de pilotage automatique si cela s’avère nécessaire. Les autres systèmes de l’armure sont contrôlés par des liaisons cybernétiques montées dans le casque. L’ordinateur de bord peut aussi accéder à d’autres ordinateurs, profiter et contrôler l’avionique d’autres appareils, télécharger des fichiers de sources externes, et transmettre des informations. L’armure dispose d’un vaste champ de communications, aussi bien des systèmes de reconnaissance et de surveillance qu’un système de champ de résonance magnétique par images. L’armure peut perturber d’autres systèmes de traques externes et émettre un signal capable de dupliquer son environnement, créant un effet « caméléon » qui le rend invisible aux regards ainsi qu’aux systèmes de scannage électronique. L'alimentation audio de l’armure confère une ouïe très améliorée à son utilisateur ; sa vision également accrue lui permet de voir clairement ses cibles même à 10 kilomètres de distance et ses systèmes d’analyses spectrales permettent à l’utilisateur de percevoir et de scanner des cibles avec une lecture infrarouge, une signature biothermique, des émissions géothermiques et des topographies comparatives. L’armure peut fabriquer et implanter des systèmes de pistage, de surveillance sur de longues périodes et sur de longues distances. L’armure peut aussi être contrôlée à distance, projeter des sondes miniatures capables de scanner une zone donnée et de renvoyer les informations vers l’armure.

L’armure accroît la force physique de son utilisateur (lui permettant de soulever jusqu’à 4 tonnes) et offre une résistance extrêmement importante aux dégâts physiques. La protection est aussi suffisante pour supporter la chaleur et les radiations d’une explosion nucléaire ; en revanche, elle semble plus vulnérable aux attaques par pénétrations ainsi qu’aux agressions basées sur l’énergie. L’armure est dotée de diverses armes comme des bombes à gaz, des missiles à têtes chercheuses, une mitrailleuses (chargée de munitions standard ou de balles en caoutchouc), de rayons électriques, des grenades à pulsations électromagnétiques et de missiles à tête chercheuse ; une caméra montée sur le casque permet de viser les cibles. MACH-4 peut libérer jusqu’à quatre jets de flammes ; l’extérieur de son armure est couvert d’une couche anti-adhésion, conçue pour empêcher la toile de Spider-Man, et d’autres matières similaires, d’adhérer. L’armure peut recharger ses batteries en absorbant l’énergie solaire.

Cliquez ici pour voir les schémas de la seconde armure du Scarabée en grand
Quand il était le Scarabée, Abe portait une armure augmentant sa force et sa résistance physiques. Les extrémités des doigts des gants de cette armure étaient dotées de système de succion afin d’agripper. La seconde armure pouvait émettre des décharges d’énergie électrostatiques. La coque arrière de la seconde armure abritait une paire d’ailes extensible et extrêmement dures qui permettaient à l’utilisateur de l’armure de voler en imitant les mouvements d’ailes d’un véritable scarabée. Initialement, avec la première armure, le Scarabée utilisait des ailes métalliques volumineuses qui ne pouvait seulement être utilisées que grâce à la force surhumaine artificielle du porteur de l’armure; ces ailes-là pouvaient aussi être employées comme boucliers, comme armes de frappe et, accessoirement, afin de creuser le sol. Les armures du Scarabée avaient une réserve d’énergie remplie en permanence, grâce à l’usage de micro-ondes, sur plusieurs fréquences différentes et courantes, ainsi qu’un mini-ordinateur interne qui alimentait le dispositif de guidage monté dans le casque de données techniques sur l’état de l’armure.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : Iron Sim & ThierryM
Nombre de lecture : 13699

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 29
    Membre : 0