Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Ralston, Reb - Marvel-World.com

Encylopédie - Ralston, Reb

Véritable nom : Robert « Rebel » « Reb » Ralston
Profession : Sénateur des Etats-Unis, ancien sergent, commando militaire, jockey
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, sans casier judiciaire, légalement décédé
Identité : Pas de double identité
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Louisville, Kentucky (Etats-Unis)
Situation de famille : Marié
Parents connus : des parents non identifiés (probablement décédés), Mrs Ralston (épouse)
Appartenance à un groupe : Ancien membre du Comité de la Défense du Sénat, du V-Battalion, de la Première Escouade d’Attaque (les « Howling Commandos »)
Base d'opérations : Actuellement aucune, auparavant Washington DC (Etats-Unis), autrefois le Texas, le Kentucky, mobile durant la Seconde Guerre Mondiale
Première apparition : VO : Sgt. Fury and his Howling Commandos # 1 (mai 1963, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Choc (Pocket) n°1 (1er trimestre 1972)
Taille : 1m70
Poids : 71 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Gris (autrefois blonds)

Histoire : Né dans une famille riche du Kentucky au cours des années 1920, Robert « Reb » Ralston quitta une carrière lucrative de jockey pour s’engager dans les forces armées peu après l’entrée en guerre des Etats-Unis durant la Seconde Guerre Mondiale. Avec Izzy Cohen, Timothy « Dum Dum » Dugan, Gabe Jones, Jonathan « Junior » Juniper et Dino Manelli, il devint l’un des membres fondateurs de la Première Escouade d’Attaque, un commando militaire d’élite dirigé par le sergent Nick Fury et placé sous l’autorité du capitaine Samuel Sawyer. Lors d’une des premières missions du groupe contre une base nazie, l’Escouade, dépassée par le nombre, employa un haut parleur de camion pour tromper leurs ennemis et faire croire que leurs rangs étaient plus fournis ; les cris « Wah-hoo ! » lancé par Reb, enthousiaste, donnèrent à l’unité son surnom de « Howling Commandos », ou de « Howlers ».

Juniper mourut au combat peu après cela et les Howlers s’agrandirent avec les arrivées successives de Percival « Pinky » Pinkerton et Eric Koenig, qui devinrent des membres permanents de l’équipe, alors que d’autres recrues ne firent qu’un bref passage dans leurs rangs au cours des quatre années de guerre ultérieures. Au cours des ces années, ils affrontèrent et triomphèrent de certains des agents les plus dangereux de l’Allemagne nazie, parmi lesquels Crâne rouge (Johann Schmidt), le Baron Heinrich Zemo auquel Reb arracha son pistolet à rayon grâce à son lasso, le vampire appelé le Baron Blood, le cyborg nommé le Stratège, et de l’Escouade Blitzkrieg du Baron Strucker, dont la recrue issue de la cavalerie, Ernst, avait été tout particulièrement entraîné afin d’être l’opposé de Reb durant les combats. Parmi leurs ennemis plus exotiques, il est possible de citer la mutante immortelle Candra et le démon extradimensionnel Dormammu le Terrible. Durant la guerre, Reb et ses coéquipiers participèrent à plusieurs des campagnes importantes du conflit, comme la première bataille d’El Alamein, et le débarquement, ou Jour-J, et partagèrent également plusieurs missions avec Captain América (Steve Rogers) – qui devint un modèle aux yeux du jeune homme – et Bucky ; Reb et les Howlers croisèrent aussi d’autres unités spéciales comme les Cols-de-Cuir du capitaine Simon Savage ou les Maulers. Les Howlers connurent aussi d’autres aventures durant leurs permissions, comme le sauvetage des parents de Reb, kidnappés par des Bundistes à la recherche de matériaux destinés au Projet Manhattan.

Après la guerre, Reb resta en contact avec plusieurs héros costumés de la guerre et, en 1951, il aida à fonder le V-Battalion, une organisation secrète de surhumains qui se consacrait à la lutte contre les menaces exotiques à travers la planète ; Reb lui-même officia un temps au Conseil de Pénitence, l’organe de direction du V-Battallion. Durant la Guerre de Corée, désormais sergent, il retrouva les autres membres des Howling Commandos pour une mission spéciale sur le champ de bataille, une nouvelle fois sous les ordres de Sawyer, réussissant à détruire une base aérienne stratégique. Au cours des années suivantes, il accompagna le Destructeur (Roger Aubrey), le Scorpion d’argent et d’autres membres du V-Battallion lors de différentes missions, empêchant, entre autres, une invasion de la Terre par les Skrulls. Se réinstallant au Texas, Reb se lança finalement dans la politique au sein du parti démocrate et fut élu représentant de l’Etat avant de devenir Sénateur des Etats-Unis, soutenant alors la politique en faveur des droits civils et il utilisa probablement son influence politique pour soutenir les objectifs du V-Battallion.

Ces dernières années, Reb participa à une autre réunion des Howlers quand Nick Fury, devenu le directeur du SHIELD, conduisit le groupe afin d’empêcher la construction d’une bombe à hydrogène en Asie du sud-est. Des années plus tard, après une tentative avortée d’assassinat pour son œuvre en faveur des droits civils lors d’une réunion es Howlers en 1972, il célébra l’une de ses réélections en réunissant ses anciens coéquipiers, ainsi que Captain América ; cependant, Sawyer, devenu général, fut enlevé durant la réception par des troupes d’Hydra. Quand Captain América rejoignit Fury et d’autres agents du SHIELD pour sauver Sawyer, les autres Howlers décidèrent de leur venir en aide et Reb fournit l’un de ses avions privés pour se rendre sur place, ainsi que les armes à feu nécessaires. Ils sauvèrent Cap et ses compagnons des griffes d’Hydra mais Sawyer mourut en sauvant les Howlers de l’explosion d’un androïde à l’image de Strucker, qui était derrière toute l’opération.

Par la suite, le Sénateur Ralston survécut à une nouvelle tentative d’assassinat grâce à Captain América, alors qu’il était coprésident du Comité de la Défense du Sénat. Depuis, il est devenu un conseiller occasionnel de la présidence des Etats-Unis ainsi qu’un consultant du Congrès éminemment respecté, travaillant régulièrement avec le SHIELD et la Commission aux Activités Surhumaines (CAS) en période de crises, comme les attaques terroristes d’Omnibus, et la menace représentée par l’incroyable Hulk ; Reb tomba alors brièvement sous l’influence d’Omnibus, déguisé sous l’apparence du lieutenant Dallas. Peu de temps après, il aida à organiser les funérailles de Fury quand celui-ci passa pour mort, tué par le Punisher avant de se révéler bien vivant quelques mois après. Ce fut ensuite l’éditeur new-yorkais du Daily Bugle, J. Jonah Jameson, qui prit contact avec Reb afin d’obtenir son soutien contre Bastion et son Opération : Tolérance Zéro. Le sénateur Ralston suggéra à Jameson de contacter le sénateur Robert Kelly, plus spécialisé dans les questions relatives aux mutants, ce qui provoque le dépit de Jameson.

Plusieurs mois plus tard, Robert Ralston se rendit au Soudan afin d’y retrouver plusieurs de ses anciens coéquipiers des Howling Commandos et d’autres alliés, notamment Nick Fury, Captain América, Sharon Carter et John Garrett, dans la base secrète de Fury, pour une dernière soirée ensembles avant une prochaine confrontation avec Hydra et le Léviathan. Fury et Reb s’entretinrent pendant un moment, concernant le soutien du Sénat américain aux opérations de Fury et à quel moment le vote lui serait le plus profitable. Puis, les vieux amis évoquèrent leurs aventures passées, rendant hommage à leurs compagnons disparus. Rentré aux Etats-Unis, il prononça un discours aux Nations Unies, évoquant les plans du Président américain de mettre en place un fonds international afin de fournir une stabilité économique, politique et militaire dans les régions soumises à des menaces terroristes internationales ; peu après, Reb fut nommé à la tête du comité de surveillance de ce fonds. Peu après, Reb récupéra Jasper Sitwell et Dum Dum Dugan quand ils furent libérés de détention par les Nations Unies, les emmenant retrouver Fury et Garrett. Quelques semaines après, Reb accompagna Maria Hill, directrice du SHIELD, et Nick Fury Jr à une exposition d’armes où ils découvrirent un modèle de l’armure d’Iron-Patriot présenté par l’AIM. L’altercation verbale entre le SHIELD et l’AIM dégénéra rapidement, conduisant à un affrontement physique au terme duquel Reb fut mortellement blessé durant la confrontation par Yelena Belova, n’ayant que le temps de prononcer quelques mots pour Nick Fury avant de rendre son dernier souffle.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Reb Ralston est un politicien accompli et un excellent stratège ; dans sa jeunesse, il était un ranger de l’armée bien entraîné et exemplaire, portant en général un fusil mitrailleur et des grenades. Il se distingua au combat grâce à ses talents et son sens de l’improvisation avec un lasso. Il était aussi un excellent cavalier. Reb demeure exceptionnellement robuste et vigoureux pour un homme de son âge, grâce au sang de Nick Fury qui lui fut transfusé et qui contenait la Formule Infinie, capable de prolonger la vie d’un individu.

Armes & équipement : Durant la Seconde Guerre Mondiale, Ralston utilisant l’équipement militaire standard de l’armée américaine à l’époque (fusil mitrailleur, grenades et poignard). Il portait également un lasso.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 3225

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 21
    Membre : 0