M’enregistrer  |  Connexion

Recrutement. Aidez-nous !


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Ariel - Marvel-World.com

Encylopédie - Ariel

News » Marvel » Encyclopédie (6996 lectures)

Véritable nom : Ariel
Profession : Aventurière, ancienne traqueuse de mutants, artiste
Statut légal : Citoyenne de la Palmeraie, réfugiée sur Terre
Identité : Secrète
Autre identité :Aucune
Lieu de naissance : La Palmeraie
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Ariel (ancêtre)
Appartenance à un groupe : les X-Men ; Autrefois membre des Egarés
Base d'opérations : Utopia, au large de San Francisco ; autrefois le Beat Sreet Club, New York City, Etats-Unis
Première apparition : VO : Fallen Angels #1 (avril 1987, par Jo Duffy et Kerry Gammill) – VF : Titan n°123 (Lug, avril 1989)
Taille : 1m68
Poids : 55kg
Yeux : Pourpres
Cheveux : Roses


Histoire : Ariel est une extraterrestre originaire de la Palmeraie, un monde dont le quotidien se rapproche du monde de la nuit et dont les habitants affichent un goût prononcée pour la mode et les looks excentriques. Comme tous les habitants de son monde, Ariel est une éternelle optimiste, flamboyante et glamour mais elle est aussi considérablement égoïste et désireuse d’être en permanence au centre de toutes les attentions. Ariel est dotée de la capacité héréditaire de se téléporter seule ou avec des passagers en utilisant les portes comme portails de téléportation mais aussi de la capacité d’influencer les actions des autres. Elle prétend que Shakespeare se serait inspiré de l’un de ses ancêtres pour écrire son œuvre « la Tempête ». La Palmeraie n’avait pas connue la moindre évolution génétique depuis des millions d’années, aussi son dirigeant Unipar devint obsédé par les mutations. Ariel prétendait que ses pouvoirs étaient liés à la physique appliquée. Elle fut bientôt chargée par Unipar de se rendre sur Terre et de lui amener des mutants de différentes races afin de pouvoir les étudier, d’isoler et de dupliquer leur facteur X pour l’injecter à de jeunes volontaires de la Palmeraie.

Ariel se rendit donc à New York où elle fit la rencontre de Chance, une jeune fille apparemment sans aucun pouvoir avec qui elle se lia d’amitié. Ariel lui expliqua bientôt les vraies raisons de sa présence sur Terre et Chance décida de l’aider. Elles firent alors la rencontre du Vanisher, un criminel mutant lassé de fuir, puis croisèrent la route du jeune cyborg Gomi et de ses deux homards intelligents Don et Bill. Ils prirent le nom des Egarés et s’installèrent dans un squat qu’ils renommèrent le Beat Street Club. Ils vivaient de petits vols à l’étalage et de petits vols à la tire, loin de la vie super-héroïque. Ils furent bientôt rejoints par Big Bang, une jeune recrue de Facteur X, les Nouveaux Mutants Solar et Warlock accompagnés de quelques doubles de Jamie Madrox puis par les mutants Cyrène et Jamie Madrox lui-même et enfin par Devil Dino et son acolyte Moonboy. Le groupe ne cessant de s’agrandir, les Egarés décidèrent de s’établir dans un nouveau squat et élurent domicile dans un entrepôt voisin. Mais la présence parmi eux d’un dinosaure n’assurait pas leur discrétion. Le Vanisher se mit à craindre une possible attaque de Facteur X ou des Maraudeurs. Ariel profita de l’occasion pour conduire les Egarés dans son monde d’origine, la Palmeraie. Les Egarés y furent chaleureusement accueillis mais très vite, le double jeu d’Ariel fut révélé et les mutants furent capturés pour être étudiés. Même Chance, à qui Ariel avait promis l’immunité, fut faite prisonnière, puisqu’elle se révéla aussi être une mutante capable d’amplifier les pouvoirs des autres mutants. Ariel elle-même fut faite prisonnière par les siens lorsque ces derniers comprirent que sa capacité à influencer les actions des autres était le résultat d’une mutation. Elle regretta alors amèrement son implication dans la capture de son amie Chance et des autres mutants.

Finalement, les Egarés parvinrent à s’échapper grâce à l’aide de Bill, le homard de Gomi, qui assomma les geôliers de la Palmeraie et amena les clés de leurs menottes aux mutants. Avec l’aide d’Ariel, ils défirent Unipar et Devil Dino menaça de le dévorer. Unipar rendit leur liberté aux mutants mais il supplia Ariel de rester auprès de lui sur la Palmeraie. Ariel rejeta son invitation et préféra ramener ses nouveaux amis sur Terre. De retour au Beat Street Club, Solar et Warlock quittèrent le groupe. Les autres restèrent ensemble quelques temps encore mais ils finirent par se séparer.

Des années plus tard, elle s'installa à San Francisco où une communauté de mutants prit forme près des X-Men, d'abord dans la ville elle-même puis sur l'île d'Utopia, au large de la ville. Sous les ordres de Cyclope, le leader des X-Men, Ariel participa à de nombreuses missions, aidant notamment les mutants blessés à rejoindre Greymalkin industries (la base des X-Men à San Francisco) lorsque des émeutes de mutants éclatèrent un peu partout dans la ville.

Lors du retour de Hope, la première mutante née depuis le Jour-M, dans le présent, celle-ci fut harcelée par les Bastion et ses troupes. Cyclope confia à Ariel le rôle de téléporteuse du groupe de X-Men Alpha chargés de retrouver Hope après la disparition de Magie dans les Limbes. Alors qu'elle était, avec Wolverine et X-23, à bord d'un tout-terrain à la recherche de Hope, leur véhicule fut pris pour cible par un missile. Ariel ne sortit pas vivante de l'explosion qui s'en suivit.

Pouvoirs : Comme tous les habitants de la Palmeraie, Ariel est capable de créer un portail de téléportation à partir de n’importe quelle porte. Elle se focalise mentalement sur l’image d’une porte fermée et en pensant à l’endroit où elle veut se rendre et en traversant cette porte, elle s’y retrouve.

Ariel a aussi développé le pouvoir mutant de convaincre les autres de se plier à sa volonté. Lorsqu’elle demande quelque chose à une personne, celle-ci s’exécute sans poser de question.

Note : Dans une interview, l'auteur Mike Carey a confié qu'Ariel pourrait avoir survécu au cross-over Second Coming.


Par Ineris

Site Web Adaptif

  • Marvel World est désormais adaptif pour un maximum de confort de lecture sur n'importe quel type de terminal !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 17
    Membre : 0