Partagez nous


Encyclopédie - Ashake - Marvel-World.com

Encylopédie - Ashake

News » Marvel » Encyclopédie (3709 lectures)

Véritable nom : Ashake
Profession : Sorcière
Statut légal : Citoyenne de l’Egypte (durant l’Antiquité)
Identité : Pas de double identité
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Inconnu
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Ashake (descendante aux alentours du 1er siècle de l’ère chrétienne), Ororo Munroe (Tornade, descendante) et la famille de celle-ci
Appartenance à un groupe : Aucun
Base d'opérations : l’Egypte antique
Première apparition : VO : New Mutants (vol.1) # 32 (octobre 1985, Chris Claremont & Steve Leialoha) – VF : Aucune apparition en France
Taille : 1m80
Poids : 59 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Blancs

Histoire : Sorcière de l’Egypte antique, la femme connue seulement sous le nom d’Ashake est une lointaine ancêtre de l’héroïne contemporaine Tornade (Ororo Munroe). Ashake fait en effet référence à elle-même et Ororo comme des membres de la même lignée, partageant le même sang. Le lien génétique entre les deux femmes est apparemment extrêmement fort, ne serait-ce que sur le plan de l’apparence physique, mais la notion de « lignée » peut également faire référence à la capacité des descendants d’Ashake de posséder un potentiel mystique héréditaire. Bien que Tornade a consacré son énergie à la maîtrise de ses pouvoirs de mutante, elle a aussi parfois fait la preuve d’une certain potentiel magique latent en conjurant avec succès l’aide de « la Dame de Lumière ». Une Tornade d’une autre réalité qui fut prise au piège dans l’Autre Lieu (également appelée les Limbes de Bélasco) réalisa son potentiel mystique et devint une puissante sorcière, mais, pour ce faire, elle dut accepter d’être formée par le sorcier démoniaque Bélasco. Sachant qu’elle était la dernière de sa « lignée », cette Tornade transmit son savoir mystique à une très jeune fille quelle sauva des griffes de son ancien maître. La petite fille était Illyana Raspoutine (Magie) et, des années plus tard, Illyana allait rembourser cette faveur en sauvant Tornade – la sauvant en la tuant et privant ainsi le seigneur démoniaques des Limbes de s’emparer de son âme.

C’était peut-être cette version de Munroe dont Raspoutine se souvenait quand Magie et sa coéquipière des Nouveaux Mutants, Mirage (Danielle Moonstar) rencontrèrent Ashake après une tentative ratée de la jeune Russe de se téléporter dans la cité du Caire, en Egypte, qui propulsa les deux jeunes femmes dans le passé, sur les lieux où la cité du Caire allait être bâtie des siècles plus tard. Immédiatement, les deux jeunes filles attirèrent l’attention de gardes qui les prirent en chasse. Alors que leur arrivée semblait être due au hasard, Ashake avait senti leur présence à travers le temps – et plus particulièrement celle de Raspoutine, dont l’âme et la sienne étaient « parents » - et, les sentant à la dérive, forgea des cartes de tarot magiques afin de les utiliser pour amener les deux héroïnes à son époque. Quand Magie et Mirage arrivèrent à quelques centaines de mètres de la demeure de la sorcière, Ashake les aida à nouveau en créant un véritable mirage de Moonstar, qui attira l’attention des soldats qui les poursuivaient et les conduisit dans la direction opposée. Cela permit à Ashake de faire entrer rapidement ses deux nouvelles connaissances dans sa propre maison. Bien qu’une centaine de générations séparaient la sorcière égyptienne et la mutante Tornade, Magie fut momentanément perturbée par la ressemblance et appela initialement Ashake, « Ororo ». Utilisant ses capacités mystiques et psychiques, Ashake avait déjà apprit les noms des deux jeunes filles, leur histoire et la langue anglaise. Elle leur expliqua qui elle était, comment elle les avait retrouvées, pourquoi elle leur semblait familière et puis elle insista pour qu’elles se reposent. Pendant que Moonstar dormait, Magie s’entretint avec Ashake, qui lui révéla ses pouvoirs matriarcaux, sa dévotion envers les dieux, et plus particulièrement Ma’at, tentant de redonner espoir à Raspoutine vis à vis des ténèbres qui corrompaient son corps.

Mais leur entretien fut interrompu quand Ashake sentit la présence du sorcier malfaisant Heka Nut, qui venait pour les tuer. Après avoir dissimulé Mirage par un sort d’invisibilité, les deux femmes tentèrent de repousser l’assaut des laquais d’Heka Nut mais elles furent submergées par le nombre et faites prisonnières. Alors qu’elles étaient capturées, Heka Nut les informa qu’il cherchait à obtenir l’Epée d’Os, une lame d’une extraordinaire puissance qui était également l’une des pierres angulaires de la création. Il ordonna aux deux femmes de lui procurer cette épée, prenant en otage l’âme d’Ashake pour les obliger à respecter leur accord. Malgré les supplications d’Ashake, Magie accepta de participer à la quête et les deux sorcières partirent trouver l’Epée d’Os. Ayant réussi à mettre la main sur celui-ci, elles le donnèrent à Heka Nut ; mais l’épée ne marchait qu’avec les personnes dotées d’un esprit pur et l’arme reprit immédiatement un aspect banal en passant de la main d’Ashake à celle du sorcier. Profitant de la surprise d’Heka Nut, Magie attaqua, le privant de ses pouvoirs et libérant l’âme d’Ashake. Mais alors que Raspoutine était prête à le tuer, Ashake lui expliqua qu’il avait autrefois été un homme bon, médiateur entre les humains et les dieux mais que son pourvoir l’avait corrompu et que la faute n’était pas dans le « récipient » mais dans son créateur. Son esprit en lambeaux, Heka Nut fut abandonné dans le désert par les deux femmes, tandis qu’Ashake emprisonnait sa magie noire dans une urne mystique, la confiant au sphinx Ammut pour qu’elle soit en sécurité. Le matin suivant, Ashake lança un « sortilège de repérage » afin d’aider Magie à se rendre vers sa destination physique et temporelle initiale, puis elle dit adieu aux jeunes héroïnes.

Même si Ashake ne fit aucune allusion à l’époque spécifique où les deux mutantes étaient arrivées, ses vêtements, et tout particulièrement sa robe de lin plissée, semblent indiquer une période tardive de l’Egypte antique, plus probablement le « Nouvel Empire ». Ashake garde deux animaux avec elle : son chat, appelé Phix d’après le Sphinx de la mythologie grecque, est constamment installé sur son épaule ; son oiseau, baptisé Harmarkhis (« Fils du Soleil ») d’après le grand Sphinx de Gizeh, est habituellement perché près de l’entrée de sa maison. Extrêmement complice d’Ashake, ils lui servent de familiers magiques, l’aidant à se concentrer sur une cible déterminée.

Quand Ian McNee commença à réunir toutes les pierres angulaires de la création, il utilisa, avec l’aide de la Fée Morgane, de Llyra et d’Ashake, l’ensemble de leurs pouvoirs pour restaurer Heka Nut, servant lui-même le rôle de réceptacle. Mais Oshtur, que McNee croyait ainsi servir, se révéla être en réalité Chthon et révéla qu’Heka Nut allait totalement consumer McNee, afin de faire de lui son esclave et l’hôte parfait pour permettre à Chthon de revenir sur Terre. McNee en appela alors aux trois sorcières, y compris Ashake, qui traversa le temps pour participer au combat final contre l’Ancien Dieu. Morgane et Llyra commencèrent à lier Chthon tandis qu’Ashake cherchait à raisonner Heka Nut, lui rappelant l’amitié qui les avait unis autrefois et l’homme bon qu’il avait été. Heka Nut finit par se souvenir de son passé et que c’est sa jalousie envers Ashake et les promesses de Chthon qui avaient précipité sa perte. Utilisant leurs forces, Ian et Heka Nut stoppèrent le rituel tandis qu’Ashake utilisait l’Epée d’Os pour libérer définitivement Heka Nut. McNee bannit alors de nouveau Chthon mais comme l’une des quatre reliques était directement liée à la puissance de ce dernier, la propre âme du jeune sorcier fut entachée de la malfaisance de l’Ancien Dieu, tandis qu’Ashake ne put regagner son époque. C’est alors que la véritable Oshtur se manifesta aux yeux des sorciers, leur annonçant que tout espoir n’était pas perdu et qu’à présent, ils devaient simplement être fiers d’eux et se reposer. Puis, elle expliqua qu’Ashake serait capable d’aider McNee et qu’il leur fallait encore une fois sauver les quatre pierres angulaires de la magie. Cependant, ni Ashake, ni McNee ne sont réapparus depuis lors.

Pouvoirs : Ashake est une sorcière extrêmement puissante, dont toutes les capacités ne sont pas encore connues. Elle fut entraînée par les dieux eux-mêmes dans la maîtrise de la magie blanche, et semble partager un lien privilégié avec la déesse Ma’at (le nom égyptien sous lequel était connue Oshtur, l’un des membres du triumvirat magique du Vishanti). Ashake a fait la preuve de différents pouvoirs magiques comme : créer des illusions, lire télépathiquement les souvenirs d’autres personnes, sentir la présence d’autres sorciers (y compris à travers le temps), apprendre d’autres langues instantanément par télépathie, projeter un « sortilège de repérage » ou des sorts d’invisibilité, créer des boucliers d’énergie mystique, avoir des prémonitions et lire l’avenir par l’intermédiaire d’un jeu de cartes du tarot, conjurer la créature mystique Ammut et voler. Ashake n’a jamais utilisé que la magie blanche et son esprit est demeuré entièrement pur, ce qui lui a permit de manier l’Epée d’Os.

Aptitudes : Ashake est dotée d’une intelligence peu commune et elle a ainsi été capable de triompher à plusieurs reprises des énigmes et des astuces posées par le sphinx Ammut.

Armes : Ashake a utilisé à plusieurs reprises l’Epée d’Os, une relique mystique, qui fait partie d’un groupe de quatre objets, les pierres angulaires de la réalité, ou de la magie, et qui sont directement liés aux Anciens Dieux.

Par ThierryM

Fiches Relatives