Devenez un super-héros avec Cosplaysky.fr



Cosplaysky.fr, boutique en ligne spécialisée dans la conception de costume sur mesure vous propose des goodies de super-héros !

Les casques de Star-Lord et du Soldat de l'Hiver tailles réelles, un pull vous permettant de vous transformer en Deadpool, ainsi qu'un badge pour permettant de devenir un agent du SHIELD. Tentez dès maintenant de remportez l'un d'eux en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Héra - Marvel-World.com

Encylopédie - Héra

Véritable nom : Héra Argéia
Profession : Souveraine des Olympiens, déesses des naissances et du mariage
Statut légal : Citoyenne de l’Olympe
Identité : L’existence d’Héra est considérée comme légendaire par le grand public de la Terre
Autre identité : Junon (nom latin), Augustine Jones, Héra Panhellénios
Lieu de naissance : l’île de Samos, nord de la Mer Egée
Situation de famille : Veuve
Parents connus : Zeus (frère et époux, décédé), Cronus (père), Rhéa (mère), Neptune (frère), Pluton (frère), Déméter (sœur), Vesta (sœur), Arès (fils), Héphaïstos (fils), Hébé (fille), Illythie (fille), Eris (fille), Ouranos (grand-père), Gaea (grand-mère) ; Cupidon, Deimos et Phobos (petits-fils), Harmonie (petite-fille), bien d’autres encore
Appartenance à un groupe : Membre des Olympiens, présidente de l’Olympus Group
Base d'opérations : Actuellement New York (New York, Etats-Unis), autrefois l’Olympe
Première apparition : VO : Thor (vol.1) # 129 (juin 1966, par Stan Lee & Jack Kirby) – VF : Thor (Pocket) n°4 (janvier 1978)
Taille : 1m77
Poids : 197 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Blonds ou roux selon les époques


Histoire : Héra est la fille de Cronus et de Rhéa, membre de la race des Titans, les enfants du dieu céleste Ouranos et de l’Ancienne Déesse Gaea ; ces deux derniers furent adorés par les anciens Grecs, avant que Cronus ne détrôna son père, en le blessant mortellement. Agonisant, Ouranos promit à son fils qu’il serait lui-même renversé un jour par ses propres enfants. Ainsi, pour éviter ce destin, Cronus emprisonna chacun de ses enfants au Tartare, la section la plus reculée et la plus sombre de l’Hadès, une dimension qui était devenue le monde souterrain des morts aux yeux des Titans et de leurs proches. Après être née sur l’île de Samos, Héra, comme ses frères Neptune et Pluton et ses sœurs Déméter et Vesta, se retrouva ainsi enfermée dans cette dimension. Cependant, lasse du traitement infligé à ses enfants, Rhéa, l’épouse de Cronus, conspira avec Gaea afin de renverser Cronus et libérer les cinq dieux emprisonnés. Rhéa accoucha en secret de Zeus, et, une fois adulte, celui-ci libéra ses frères et sœurs ; avec d’autres alliés, parmi lesquels les Cyclopes, les Hécatonchires et quelques Titans ralliés à Zeus, celui-ci conduisit sa fratrie contre Cronus et les Titans. Au terme d’une guerre de dix ans, Zeus et les siens s’emparèrent de l’Olympe, bannissant Cronus et les Titans au Tartare ; durant cette époque, Héra fut envoyée par sa mère Rhéa auprès de sa tante, la Titanide Téthys, qui la protégea de Cronus. Après la défaite des Titans par les dieux conduits par Zeus, celui-ci courtisa Héra, qui rejeta initialement ses avances. Zeus épousa alors la déesse Métis, dont il eut Athéna, puis la Titanide Thémis, qui s’était ralliée aux dieux durant la lutte contre Cronus. Puis, séparé de Thémis, il entreprit de nouveau de séduire sa sœur, et réussit dans ses projets en déclenchant un terrible orage avant de prendre l’apparence d’un coucou et de se réfugier ainsi auprès de Héra. Celle-ci prit pitié du petit oiseau et le protégea, permettant à Zeus de révéler sa véritable apparence, gagnant ainsi le cœur de sa sœur. Me jour de leurs noces, Gaea, l’Ancienne Déesse de la Terre et ancêtre de Zeus, offrit à Héra un arbre aux pommes d’or, qui fut par la suite replanté dans un jardin sacré dans l’ombre du général des Titans asservi appelé Atlas, et placé sous la garde des filles de ce dernier, les Hespérides.

Comme épouse de Zeus, Héra devint la souveraine de l’Olympe, et donna naissance à deux fils, Arès et Héphaïstos, et de nombreuses filles, parmi lesquelles Hébé, Illythie et Bellone (également surnommée Eris). Souhaitant affirmer sa position comme épouse de Zeus, elle chercha à faire disparaître ou éloigner les anciennes épouses de Zeus ou ses nombreuses conquêtes, envoyant un immense serpent pour harceler Létô, la mère d’Apollon et Artémis, obligeant Maïa à donner naissance à Hermès à l’intérieur d’une caverne. Adoptant l’apparence de Béroé, la nourrice de la princesse thébaine Sémélé, elle poussa cette dernière à demander à Zeus de se révéler à elle dans toute sa puissance, une apparence qui provoqua la mort de la princesse. Héra devint même folle de rage quand son époux choisit la mortelle Alcmène pour enfanter son propre champion, Hercule. Héra tenta de le faire disparaître dès sa naissance, mais en fut empêchée par Athéna ; peu après, elle envoya deux serpents contre le bébé mais celui-ci tua les deux animaux de sa poigne déjà irrésistible. Aux yeux de Héra, l’existence même de Hercule était une perpétuelle insulte qu’elle ne pardonna jamais – même après que Zeus avait tenté de faire la paix entre son épouse et son fils, ayant connu l’apothéose après sa mort sur le bûcher, en mariant ce dernier à la fille préférée de Héra, Hébé, déesse de la jeunesse. Héra alla jusqu’à ressusciter et accorder l’immortalité au cousin et ennemi d’Hercule, Eurysthée, roi de Mycènes, afin de l’utiliser comme un pion dans son harcèlement d’Hercule au cours des siècles. En même temps qu’elle harcelait les enfants de Zeus, et Hercule en particulier, Héra soutint d’autres héros, comme Jason, prince de Thessalie, qui réunit les Argonautes afin de s’emparer de la Toison d’or de Colchide. La déesse des mariages fut aussi indirectement responsable de la Guerre de Troie, après avoir participé à une compétition avec Athéna et Aphrodite (Vénus) pour obtenir une pomme d’or dédiée à « la plus belle des déesses » et jetée par Eris lors des noces de Thétis et Pélée. Refusant de s’impliquer directement, Zeus conseilla aux trois déesses de demander l’avis du prince troyen exilé Pâris, qui donna la pomme à Aphrodite ; celle-ci lui permit alors de gagner l’amour de la reine Hélène de Sparte, une autre fille de Zeus, et épouse du roi Ménélas. Furieuses, Héra et Athéna utilisèrent cette situation pour pousser Sparte à unifier les Grecs contre les Troyens, déclenchant une guerre qui devait durer dix ans et durant laquelle les Olympiens eux-mêmes prirent partis, jusqu’à ce que Zeus leur interdit de se mêler directement des affaires des mortels. Héra, avec l’aide de son frère Neptune, réussit toutefois à emprisonner Zeus, dans le but de continuer à soutenir les Grecs ; mais le souverain de l’Olympe fut libéré par Briarée, l’un des Hécatonchires et punit son épouse et son audace en la suspendant aux portes de l’Olympe par les poignets pendant un temps.

Avec l’empire romain, dont ironiquement Héra avait harcelé les fondateurs en la personne du prince troyen Enée, Héra fut vénérée sous le nom de Junon, devenant l’une des principales divinités des latins, au sein de la triade capitoline. La déesse participa aussi à la guerre entre les Olympiens et les Asgardiens, fomentée en réalité par Loki ; finalement, Zeus et Odin découvrirent la vérité et conclurent une paix entre leurs deux peuples, paix qui se maintint jusqu’à l’époque moderne. Plus tard, Héra tenta de dissuader son époux d’accepter la disparition du culte des dieux olympiens, après la troisième visite des Célestes sur Terre. Alors que son époux et d’autres dieux se préparaient au retour des Dieux de l’espace, Héra, sous la conduite de Gaea et en collaboration avec les autres déesses souveraines des panthéons de la Terre, commença à rechercher des humains capables de servir d’exemples du meilleur de l’humanité, du potentiel réel des mortels. En 1919, avec Frigga, épouse d’Odin et reine d’Asgard, elle découvrit Mark Cadmon, vivant dans les rues de Chicago, dans l’Illinois, et réalisèrent son véritable potentiel jusque là inemployé. Elles le placèrent au sein d’un groupe d’autres jeunes adultes qui devinrent bientôt les Jeunes Dieux ; ainsi, quand la quatrième armée des Célestes revint sur Terre, et après l’échec des Eternels et des dieux, Gaea présenta le groupe d’anciens mortels aux Dieux de l’espace. Ceux-ci reconnurent la valeur des Jeunes Dieux, admettant le potentiel de l’humanité et quittèrent alors la Terre en emmenant avec eux les douze élus des déesses.

Ces dernières années, quand Hercule commença à fréquenter de nouveau le monde des mortels, Héra reprit son harcèlement du héros, cherchant à lui causer autant de problèmes que possibles. Héra aida la Guêpe (Janet van Dyne) et ses coéquipiers des Vengeurs à prouver leur innocence quand Zeus les accusa d’être responsables de graves blessures reçues par Hercule, et qui avaient été en réalité causées par les Maîtres du mal du Baron Helmut Zemo. Plus tard, elle défia son fils, Arès, le dieu de la guerre, pour voir lequel d’eux deux serait capable d’infliger le plus de souffrances à Hercule ; alors qu’Arès tentait une approche directe, Héra, sous l’apparence d’Augustine Jones, chercha à gagner en tuant la nouvelle flamme d’Hercule, la professeur Taylor Madison. Cependant, après avoir été vaincu, et refusant de voir sa mère triompher, Arès la trahit auprès de Zeus, qui révéla alors que Madison n’était qu’une création artificielle de sa propre conception, conçue pour dévoiler les plans de Héra.

Puis, Héra conspira de nouveau avec Eurysthée pour créer un ensemble de « nouveaux Travaux » pour Hercule, imaginés afin d’embarrasser le dieu de la force. Après la disparition récente des Asgardiens, Zeus avait créé l’Olympus Group, une société privée sur Terre, dont le but était de donner une position de repli aux Olympiens s’ils venaient à être obligés de quitter leur domaine, partageant les actions de la société entre les douze principales divinités de l’Olympe. Déclarant que le comportement d’Hercule était devenu une honte et rejaillissait sur l’ensemble des Olympiens, Héra put convaincre son époux de la laisser organiser, avec Eurysthée, la nouvelle série de douze Travaux, mais Hercule réussit à triompher des épreuves et confronta finalement Eurysthée, et son autre allié, Achéloos. Refusant de s’impliquer directement, Héra abandonna Eurysthée, regagnant l’Olympe. Héra se retrouva aux côtés de son époux et des autres Olympiens lorsqu’ils furent attaqués par le dieu japonais Amatsu-Mikaboshi, qui s’acheva par la victoire des dieux grecs mais au prix de la vie de Zeus et d’immenses destructions sur l’Olympe ; vers la fin du conflit, Héra se refusa d’avertir Hercule quand il fut attaqué par un ver géant, qui cherchait à le dévorer. Après la disparition de son mari, Héra, héritant de la foudre de Zeus, se considéra comme la nouvelle souveraine des Olympiens, se retrouvant dès lors opposée à Athéna, également prétendante au titre de successeur de Zeus. Avec l’aide de Pluton, Héra prit le contrôle de l’Olympus Group, restructurant la société afin d’en utiliser les ressources contre Hercule et Athéna. Lors de ce conflit, Héra se heurta à Norman Osborn, nouvel homme fort des Etats-Unis, et convaincu que Héra n’était qu’une mégalomane, ayant des illusions de divinité et, surtout, à la tête d’une entreprise capable de rivaliser avec Oscorp Industries. Cependant, lors d’une bataille entre Hercule, Athéna et Amadeus Cho, les Vengeurs d’Osborn et les troupes de Héra – constituées de Pluton, du Chasseur, de Typhon et Delphyne Gorgone – l’industriel réalisa qu’elle était la mère de son propre agent, Arès. Osborn changea alors d’avis au sujet de la déesse et une alliance fut conclue entre Héra et Norman Osborn.

Peu après, Héra découvrit que sa fille Hébé, toujours amoureuse d’Hercule malgré leur séparation, avait cherché à prévenir le dieu de la force ; attaquant sa propre fille, elle la projeta du haut de l’immeuble. Grâce à sa nature olympienne, Hébé survécut à la chute et prit alors la fuite. Au cours de ses recherches sur sa sœur, Amadeus Cho découvrit que Héra préparait un plan depuis des années, aidant le mortel Pythagoras Dupree à concevoir une machine capable de remodeler l’univers. Héra se révéla également responsable, par son soutien à Dupree, de la mort des parents de Cho, dans le but d’empêcher l’émergence de tout nouveau champion pour Athéna. Si Dupree put être défait, Héra était désormais en possession de son invention, l’arme appelée Continuum, capable de détruire l’humanité dans sa totalité. Furieuse de ce qu’elle jugeait être la trahison de son fils Arès, Héra pactisa avec son fils Kyknos pour lui tendre un piège, promettant à Kyknos le statut de dieu de la guerre s’il réussissait à éliminer Arès. Cependant, ce dernier survécut à l’attaque et tua lui-même son fils. De leur côté, Athéna, Hercule et Cho, ainsi qu’un Zeus revenu à la vie sous la forme d’un jeune adolescent, recrutèrent leurs alliés des Vengeurs pour mener l’attaque contre l’Olympus Group, afin de détruire le Continuum et préserver l’univers. Restant en retrait, Typhon comme garde du corps, Héra assista au combat entre les héros et ses propres champions : Arachné, Argus, Eris, Héphaïstos, Orion le Chasseur. Mais Zeus réussit à retrouver son savoir et attaqua directement son épouse, réussissant finalement à la convaincre de renoncer à son projet. C’est alors que Typhon se retourna contre Héra, éliminant celle-ci et Zeus, avant d’activer le Continuum. Thanatos vint emmener les âmes des dieux pour les conduite dans le domaine des morts. C’est là que, peu de temps après, ils cédèrent à l’influence du Roi Chaos (Amatsu-Mikaboshi), venu conquérir l’au-delà avant de soumettre le reste de l’univers.

Pouvoirs : Héra possède les attributs physiques conventionnels des Olympiens, lui donnant des caractéristiques surhumaines ; elle peut ainsi soulever environ 25 tonnes et possède une résistance, une vitesse et une endurance extraordinaire. Elle est également virtuellement immortelle, n’ayant pas vieilli depuis qu’elle a atteint l’âge adulte. Parmi les Olympiens, ses extraordinaires pouvoirs de manipulations énergétiques ne sont surpassés que par ceux de Zeus, de Pluton et de Neptune. Elle peut projeter de puissantes décharges de force pure à partir de ses mains, ériger de champs de forces presque impénétrables, et créer des ouvertures interdimensionnelles. Elle peut aussi voler et modifier son apparence physique à volonté ou se rendre totalement invisible.

Aptitudes : Héra est une redoutable manipulatrice, dotée d’une extraordinaire intelligence. Elle aime tout particulièrement agir de manière indirecte, manipuler d’autres personnes, mortels ou dieux, afin de parvenir à ses fins, plutôt qu’intervenir directement.

Armes : Depuis la mort de Zeus, Héra a hérité de la foudre de son défunt mari.

ThierryM 13027

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 29
    Membre : 0