Les Gardiens de la Galaxie version Funko Pop sont chez 1001LOOT !



1001loot.com, la référence des objets des passionnées de la pop culture vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop Marvel.

De Taserface à Drax le Destructeur en passant par Gamora et Nébula sans oublier Rocket. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Koenig, Eric - Marvel-World.com

Encylopédie - Koenig, Eric

Véritable nom : Eric Koenig
Profession : Ancien mercenaire, ancien agent du HAMMER, ancien directeur local du SHIELD, ancien pilote, ancien commando militaire
Statut légal : Citoyen allemand, légalement décédé
Identité : Publiquement connue
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Hambourg (Allemagne)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Ilsa Koenig (sœur)
Appartenance à un groupe : Ancien membre des Howling Commandos de Nick Fury, du HAMMER, du SHIELD (les deux incarnations), des Howling Commandos (Seconde Guerre Mondiale), des Jeunesses hitlériennes, de la Wehrmacht, de la Luftwaffe
Base d'opérations : Actuellement aucune, auparavant les bases secrètes des Howling Commandos de Fury, avant cela l’une des bases du HAMMER, autrefois Bonn (Allemagne)
Première apparition : VO : Sgt. Fury & his Howling Commandos # 27 (février 1966, par Stan Lee & Dick Ayers) – VF : Choc n°9 (4ème trimestre 1973, avec Sgt. Fury & his Howling Commandos # 57 ; Sgt. Fury & his Howling Commandos # 27 est inédit en France)
Taille : 1m82
Poids : 79,8 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Blonds

Histoire : Eric Koenig naquit à Hambourg, peu après la Première Guerre Mondiale, grandissant aux côtés de sa sœur Ilsa. Adolescent, lui et son meilleur ami, Wilhelm Hauser, intégrèrent les Jeunesses hitlériennes, et après que Adolf Hitler et le parti nazi avaient pris le pouvoir, ils s’engagèrent dans la Wehrmacht en 1935. Eric devint rapidement un lieutenant, affecté comme pilote à la Luftwaffe mais, alors que la Seconde Guerre Mondiale commençait et que Eric assistait à l’invasion de la Pologne en 1939, il commença à douter de la justesse de la cause de Hitler et du nazisme en observant les atrocités commises ; cependant, Hauser, lui demeurait loyal envers le régime hitlérien, et lui et Eric commencèrent à s’éloigner l’un de l’autre.

Transféré par ses supérieurs, Eric devint l’assistant personnel du Dr August Draus, un officier de très haut rang qui avait conçu le Festung von Furcht (ou « Forteresse de la Peur ») pour la Luftwaffe. Pour le plus grand désappointement d’Eric, Draus, extrêmement élitiste, le considérait comme un inférieur. En 1943, Eric accompagnait Draus lors d’une réunion dans une auberge avec le commandant de la Luftwaffe, Hermann Göring, quand ils y découvrirent le sergent américain Nick Fury, chef de la Première Escouade d’Attaque, surnommée les « Howling Commandos ». Fury affronta les soldats allemands mais fut finalement maîtrisé ; cependant, Draus ordonna à Eric de surveiller le prisonnier qui, repérant rapidement le mécontentement du jeune homme d’être associé à Draus et aux nazis, réussit à le convaincre de changer de camp et de lui venir en aide, lui promettant que ses talents seraient alors appréciés à leur juste valeur. Eric fit ainsi Draus prisonnier et aida Fury à s’échapper et fuir l’Allemagne pour regagner la Grande-Bretagne à bord d’un avion. Draus y fut emprisonné par les Britanniques et Eric, déterminé à quitter la Wehrmacht et les nazis, partagea toutes les informations à sa disposition avec leurs services secrets ainsi que le capitaine Samuel Sawyer, l’officier commandant des Howling Commandos.

Peu après cela, presque tous les Howling Commandos furent capturés alors qu’ils effectuaient une mission en Grèce occupée et furent ramenés à Berlin pour une exécution télévisée, que Hitler lui-même devait accomplir. Seul Fury avait réussi à s’échapper et le capitaine Sawyer affecta Bull McGiveney et « Rickets » Johnson de la Seconde Escouade d’Attaque (les « Maulers ») et Eric à Nick Fury, afin d’aider ce dernier à mener une opération de sauvetage au cœur du Troisième Reich. Malgré l’hostilité et la méfiance à peine dissimulées des deux Maulers, Eric demeura loyaux envers les Alliés. La sœur d’Eric hébergea le petit groupe, lors de son arrivée sur les côtes allemandes et, même si Dino Manelli, un membre des Howling Commandos, avait été sérieusement blessé, le groupe entier put être ramené en Angleterre, sain et sauf. Avec Manelli temporairement hors de combat, Sawyer proposa à Eric de le remplacer au sein des Howlers, ce que le jeune Allemand accepta. Ironiquement, la première mission d’Eric, en Suisse, l’opposa à son vieil ami, Wilhelm Hauser, qui trouva la mort lors de cet affrontement. Bien que Manelli put rapidement reprendre le combat une fois remis de ses blessures, Eric demeura au sein de l’escouade, forgeant de solides liens d’amitié avec ses coéquipiers et se révélant un atout inestimable grâce à ses talents de pilote et sa connaissance approfondie du régime nazi, entre autres lors d’une mission contre le Festung von Furcht de Draus. Lors d’une autre mission en Allemagne, Eric abandonna son équipe afin de venir en aide à sa sœur et de l’aider à gagner à son tour l’Angleterre. Fury et Manelli prirent la défense d’Eric, empêchant qu’il ne passe en cour martiale. Secrètement, Eric avait espéré que Ilsa sortirait avec Fury mais elle tomba amoureuse finalement de Manelli. Parmi les nazis qu’Eric affronta avec les Howlers figurent le Baron Wolfgang von Strucker, le colonel Klaue et le Feld-Maréchal Erwin Rommel ; il lutta également aux côtés de Captain América, Captain Savage et ses Cols-de-Cuir et même, en une occasion, le vampire Dracula.

Après plusieurs de camaraderie, les Howling Commandos furent stupéfaits quand Eric sembla déserter pour rejoindre l’Allemagne nazie ; cependant, Eric avait été en réalité envoyé en mission d’infiltration par Sawyer et regagna finalement l’Angleterre, lavé de tout soupçon, retrouvant l’amitié des autres Howlers. Eric demeura dès lors au sein du commando jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.

Ces dernières années, comme directeur de l’agence internationale d’espionnage appelée le SHIELD, Nick Fury recruta d’anciens membres des Howling Commandos pour une mission officieuse de l’organisation dans le sud-est asiatique, sous la supervision de Samuel Sawyer, désormais général. Suite à cela, Eric intégra le SHIELD comme agent officiel, aidant l’organisation contre des menaces telles que Hydra ou Nightshade. Quand l’androïde appelé le Deltite commença à remplacer les agents du SHIELD par des LMD (Life Model Decoy / Simulacre de Vie Modélisé) à leur image, Eric se retrouva parmi les victimes, et fut enfermé dans des tubes de stase, dans les sous-sols du quartier général du SHIELD. Plus tard, après la défaite du Deltite et la formation d’un second SHIELD, Fury découvrit Eric et les autres agents portés disparus ; ils furent réhabilités et la plupart d’entre eux reprit sa place au sein de l’organisation, parmi lesquels Eric. Il demeura au sein du SHIELD jusqu’à la dissolution de celui-ci par Norman Osborn, au lendemain de la tentative d’invasion de la Terre par les Skrulls, demeurant l’un des agents les plus gradés de l’organisation, dirigeant les opérations régionales européennes, installé à Bonn, en Allemagne.

Avec la dissolution du SHIELD, Eric intégra le HAMMER, contrairement à environ 1200 agents qui demeurèrent loyaux au SHIELD et à Fury en particulier, parmi lesquels deux autres anciens Howlers, Dum Dum Dugan et Gabe Jones, formant tous ensembles les nouveaux Howling Commandos directement dirigés par Fury. Cependant, Eric demeurait en réalité en contact avec Fury, jouant le rôle d’une taupe au sein du HAMMER afin de faciliter une attaque surprise des Howling Commandos contre le HAMMER visant à s’emparer du matériel de l’agence d’Osborn, en désactivant les systèmes de sécurité des docks de la nouvelle organisation ; ainsi, la mission fut une réussite, permettant au groupe de Fury de mettre la main sur plusieurs héliporteurs, tout en recrutant en une seule fois plus de 3000 agents du HAMMER. Eric rejoignit alors lui-même les rangs des Howling Commandos privés de Fury, participant à plusieurs affrontements contre Hydra et le Léviathan et retrouvant plusieurs de ses anciens compagnons, des Howlers et d’ailleurs. C’est lors de l’une de ses missions contre une base d’Hydra en Chine que, en compagnie de Gabe Jones, il fut tué sur le champ de bataille, d’une balle en pleine tête.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Eric Koenig est un vétéran de guerre, avec un solide entraînement militaire, spécialisé dans le pilotage et le combat aérien. Il est également un très bon mécanicien.

Armes & Equipement : Comme agent du SHIELD, Eric porte une arme conventionnelle au côté, ainsi qu’un uniforme pare-balles. Durant la Seconde Guerre Mondiale, il utilisait des armes telles qu’une mitraillette AK-47 et, parfois des avions pour des opérations de bombardement. Il parle couramment l’anglais et l’allemand.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 4413

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 16
    Membre : 0