Partagez nous


Encyclopédie - Laveau, Marie - Marvel-World.com

Encylopédie - Laveau, Marie

News » Marvel » Encyclopédie (4464 lectures)

Véritable nom : Marie Laveau
Profession : Sorcière à la recherche de puissance, ancienne prêtresse, coiffeuse, infirmière
Statut légal : Citoyenne des Etats-Unis, légalement décédée
Identité : Le grand public est convaincu que Marie Laveau mourut en 1881.
Autre identité : Madame Parisien, Marie Auguste, Marie Glapion, la Reine Sorcière de La Nouvelle Orléans, la Papesse du Vaudou, la Veuve Paris, la Reine des Egarés, d’autres encore
Lieu de naissance : Saint-Domingue (Haïti)
Situation de famille : Veuve
Parents connus : Charles LaVeau (père), Marguerite Darcantel (mère), Marie Darcantel (demi-sœur), Marie Laveaux (demi-sœur) ; Jacques Paris (premier mari), Christophe Glapion (second mari) ; Marie Eucharist (alias Marie Laveau II), Louise Philomène (filles) ; François, Archange (fils) ; Joseph Crocker, Victor Crocker, Joseph Legendre, Alexandre Legendre (petit-fils) ; Aldina Crocker, Esmeralda Crocker, Marie Glapion, Eugénie Legendre, Noime Legendre, Fidéla Legendre (petites-filles) ; Charles Trudeau (grand-père), Marie Laveaux (grand-mère) ; Pierre Crocker (beau-fils), George Legendre (beau-fils) (tous et toutes décédés)
Appartenance à un groupe : Aucun
Base d'opérations : Le Vieux Carré (La Nouvelle Orléans, Louisiane, Etats-Unis)
Première apparition : VO : Dracula lives # 2 (septembre 1973, par Roy Thomas & Gene Colan) – VF : Album L’Araignée n°18 (2ème trimestre 1983, avec Marvel Team-up (vol.1) # 76 ; Dracula lives # 2 est inédit en France)
Taille : 1m70
Poids : 54,5 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Noirs

Histoire : Né en 1794 à Saint-Domingue, en Haïti, Marie LaVeau était une mulâtresse illégitime dont le père, Charles LaVeau, était un riche planteur alors que sa mère, Marguerite Darcantel, était une esclave africaine. Elevée dans les préceptes catholiques, Marie émigra en 1809 à La Nouvelle Orléans après une révolte d’esclaves à Haïti et commença sa vie comme infirmière auprès des victimes de la guerre et des épidémies, avant de devenir une coiffeuse. En 1819, Marie épousa Jacques Paris et, après sa mystérieuse disparition peu après le mariage, elle se lança, dès 1830, dans les arts vaudous, probablement initiée par le houngan John Bayou et/ou la mambo Sanite Dede. En 1835, elle se remaria avec Christophe Glapion ; elle eut de lui une quinzaine d’enfants, mais il finit par décéder à son tour ; l’une de leurs filles fut également baptisée Marie. Créole mêlant dans son sang des origines africaines, indiennes, françaises et espagnoles, Marie proposait à ses clients divers charmes mystiques et mena des danses cérémonielles, sa fille la rejoignant une fois devenue adulte à son tour. Marie détint un pouvoir mystique et politique croissant, semblant détenir une étrange influence sur la police et la justice, et ayant la réputation d’aider les esclaves à s’échapper et s’opposant à l’oppression religieuse contre la vaudou.

Officiellement, elle mourut en 1881, mais, grâce à une potion mystique développée par le sorcier Cagliostro, Marie survécut ; le sorcier européen était venu en Louisiane pour s’emparer des secrets vaudous de Marie, devenant son amant. Il lui révéla le secret de sa propre immortalité, qu’il avait appris du Darkhold. Marie tenta d’utiliser le sortilège à son tour mais, si elle acquit l’immortalité, elle continua de vieillir à un rythme extrêmement ralenti. Ses bonnes actions laissèrent bientôt la place à des agissements plus sombres et il est possible que les secrets de Cagliostro aient progressivement corrompu la prêtresse vaudou. Peu de choses sont connues sur son existence au cours des décennies ultérieures, mais les légendes prirent de l’ampleur et devinrent de plus en plus sinistres. Marie continuait à vieillir lentement, soignée par son serviteur Gaston, qui avait remplacé, aux côtés de la prêtresse, son père et son grand-père avant lui. Finalement, elle captura Dracula, le seigneur des vampires, et utilisa son sang de vampire, en conjonction avec le sérum de Cagliostro, pour restaurer sa propre jeunesse, sacrifiant alors la vie de Gaston sur lequel elle transféra l’intégralité de ses années. Marie libéra alors Dracula, lui proposant de devenir son allié, mais, furieux d’avoir été manipulé et capturé, Dracula rejeta avec dédain sa proposition.

La carrière ultérieure de Marie Laveau reste mystérieuse ; peu après la fin de la Seconde Guerre Mondiale, la première Torche humaine et Toro affrontèrent une prêtresse vaudou, qui était peut-être Marie Laveau mais cela reste à confirmer. Ces dernières années, Marie Laveau devint une rivale de Frère Vaudou (Jericho Drumm), avant d’être capturée par le fanatique religieux appelé Dague d’argent, afin de tendre un piège au sorcier suprême, le Dr Strange. Marie se préparait à tuer le Dr Strange ou son ennemi pour s’échapper ; profitant de la distraction de ce dernier, elle le poignarda dans le dos, mettant un terme à la menace et gagnant ainsi le respect sceptique de Strange. Quand ce dernier détruisit les vampires de la Terre, Marie envoya l’héroïne de la région, Captain Marvel (Monica Rambeau) en 1784 afin qu’elle puisse en ramener du sang de vampire frais prélevé sur Dracula mais le sortilège de Strange détruisit le produit une fois que Rambeau fut revenue au présent. Peu après, Marie entra en contact avec Robert et Tina Minoru, deux membres du Cercle, une association criminelle de Los Angeles, qui leur prêta son Miroir Noir afin d’observer la destinée du clan Minoru. Terrifiés de leurs découvertes, les Minoru ensorcelèrent le miroir afin qu’il ne puisse plus être utilisé.

Cherchant toujours un moyen de se maintenir en vie, Marie partit alors en quête du moindre indice de la survie du vampirisme. C’est ainsi qu’elle s’attaqua à Michael Morbius, alors guéri de la maladie qui faisait de lui un « vampire vivant » mais, pensant pouvoir se contenter du sang de Morbius, Marie lui tendit un piège et le transforma de nouveau en la créature vampirique à laquelle il venait d’échapper. Toutefois, elle découvrit que son sang ne lui était d’aucune utilité et elle reprit ses recherches. Ironiquement, elle découvrit le frère comateux du Sorcier suprême, Victor Strange, qui était partiellement devenu un vampire après l’échec des sortilèges de son frère pour le guérir. Exposant Victor Strange à son filtre d’amour, les Flèches d’Eros, Marie fit de lui son véritable esclave, épris d’amour pour la sorcière. Avec Victor, rebaptisé le Baron Blood, à sa solde, Marie s’empara du Darkhold et y découvrit un sortilège capable de contrer les effets de la Formule Montesi, responsable de la disparition des vampires. Ainsi, Marie accomplit le sortilège des Versets vampiriques et – malgré l’opposition de Strange, de Frère Vaudou et d’autres – elle put ressusciter Varnaë, le premier des vampires, mort depuis des siècles, et qu’elle espérait contrôler. Cependant, Varnaë lui échappa, répandant de nouveau le vampirisme ; lors d’une bataille contre les Nightstalkers, le corps de Varnaë fut détruit mais son esprit survécut et Marie, avec d’autres vampires, réapparus entre temps, fut ainsi capable de le re-créer quelques temps plus tard, lui offrant le corps du vampire appelé Night-Terror ; malgré cela, Varnaë échappa à nouveau au contrôle de la sorcière.

Des mois plus tard, Marie et le vampire Deacon Frost cherchèrent à prendre le contrôle de La Nouvelle Orléans, mais furent combattus par Frère Vaudou et Blade (Eric Brooks). Marie conjura les Loas (les dieux du vaudou) afin de lever une légion de zombies, mais Frère Vaudou convainquit le dieu-serpent Damballah que Marie ne le respectait pas et, furieux de la duplicité de la sorcière, sembla l’écraser entre ses anneaux jusqu’à la tuer. Cependant, Marie réussit à revenir à la vie, et, plusieurs mois après, fit face à Nico Minoru, la fille de ses anciens alliés, afin qu’elle puisse annuler le sortilège lancé par ses parents sur le Miroir noir. Après une courte bataille, où Minoru sembla prendre le dessus, la jeune femme utilisa son propre sang pour briser l’enchantement mais, recevant un sombre avertissement d’un de ses ancêtres, elle lâcha le miroir, qui se fracassa sur le sol, libérant « la Dernière Chronique de Chthon », une page du Darkhold. Marie tendit une nouvelle embuscade à sa rivale, s’emparant de la page et avertit Minoru de prendre en compte l’avertissement qui lui avait été adressé, avant de prendre la fuite. Puis, Marie se rendit à la Pierre Angulaire de la Création, où elle livra la page du Darkhold à Ian McNee en guise de cadeau, avant de repartir, sachant que Chthon allait tenter d’utiliser cette feuille pour tenter de revenir sur le plan terrestre. Ses activités actuelles ne sont pas connues.

Pouvoirs : Les vastes pouvoirs de Marie Laveau comprennent l’hypnose, la divination, la clairvoyance, la projection astrale, le changement d’apparence, le contrôle du climat, la projection de décharges magiques, etc. Elle peut conjurer divers dieux et démons et, dans l’idéal, les obliger à obéir à sa volonté. Elle est probablement la plus puissante prêtresse vaudou qui ait jamais vécu.

Aptitudes : Marie Laveau possède de vastes connaissances dans les domaines magiques.

Equipement : Marie Laveau utilise une potion qui contient du sang de vampire et lui permet de stopper son vieillissement ; elle emploie aussi les Flèches d’Eros (une potion déclenchant l’amour ou la haine) et un Miroir noir qui lui permet de se déplacer à travers le temps, parmi d’autres objets magiques. Elle a été brièvement en possession du Darkhold et du Livre du Vishanti.

Commentaires : Marie Laveau (1801-1881) est un personnage historique, ayant vécu à La Nouvelle Orléans et qui fut une pratiquante du vaudou, avant d’être succédé par sa propre fille, nommée pareillement Marie Laveau. Toutes deux furent très populaires à leur époque, rassemblant parfois plusieurs milliers de personnes pour leurs cérémonies. Sa tombe, à La Nouvelle Orléans, continue à attirer des visiteurs de nos jours. Elle est devenue un personnage de légendes qui est apparu dans bien des œuvres de fiction, en plus de son rôle dans l’univers Marvel.

Par ThierryM

Fiches Relatives