Les Gardiens de la Galaxie version Funko Pop sont chez 1001LOOT !



1001loot.com, la référence des objets des passionnées de la pop culture vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop Marvel.

De Taserface à Drax le Destructeur en passant par Gamora et Nébula sans oublier Rocket. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Carrion - Marvel-World.com

Encylopédie - Carrion

Véritable nom : (I) Clone de Miles Warren, (II) Malcolm McBride, (III) William Allen
Profession : (Warren) chercheur de vengeance, (McBride) ancien étudiant, (Allen) ancien scientifique du SHIELD
Statut légal : (Warren) aucun, (McBride & Allen) Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire
Identité : (Warren) pas de double identité, (McBride) publiquement connue, (Allen) connue du SHIELD
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : (Warren) le laboratoire du Chacal, New York, Etats-Unis, (McBride) Astoria, New York, Etats-Unis, (Allen) Annapolis, Maryland, Etats-Unis
Situation de famille : (tous) Célibataires
Parents connus : (Warren) Miles Warren (le Chacal, créateur), (McBride) Beatrice Martha McBride (mère), (Allen) aucun
Appartenance à un groupe : (Warren) employeur de Darter, (McBride) ancien membre de la « Famille de Carnage »), (Allen) ancien membre du SHIELD
Base d'opérations : (Warren) actuellement aucune, autrefois New York, Etats-Unis, (McBride) actuellement l’Institut Ravencroft, New York, Etats-Unis, autrefois New York, Etats-Unis, (Allen) actuellement un laboratoire non identifié du SHIELD, autrefois l’héliporteur du SHIELD, mobile à travers le monde
Première apparition : VO : (Warren) Peter Parker, the Spectacular Spider-Man # 25 (décembre 1978, par Bill Mantlo & Jim Mooney), (Mc Bride humain) Spectacular Spider-Man # 147 (février 1989, par Gerry Conway & Sal Buscema), (McBride comme Carrion) Spectacular Spider-Man # 149 (avril 1989, par les mêmes), (Allen) Spider-Man : Dead Man’s Hand # 1 (avril 1997, par Roger Stern, Joe Edkin, Dan Lawlis & Darick Robertson) – VF : (Warren) Nova n°22 (décembre 1979), (McBride) Nova n°161 (juin 1991, avec Spectacular Spider-Man # 162 ; Spectacular Spider-Man # 147 et 149 sont inédits en France), (Allen) Spider-Man Extra n°10 (septembre 1998)
Taille : (tous) 1m77
Poids : (tous) 79,4 kg
Yeux : (tous) Jaunes
Cheveux : (tous) Aucun
Caractéristiques particulières : La peau de Carrion est d’un jaune pâle et il émet une odeur de matière en décomposition.


Histoire : Le Professeur Miles Warren créa un virus dans le laboratoire du Maître de l’évolution dans le but de transformer les Hommes-Nouveaux à l’apparence animale en de véritables humains mais il s’avéra vite que le virus les transformait en des cadavres vivants. Warren, devenu le criminel dément appelé le Chacal, modifia par la suite son virus avec son propre matériau génétique, le combinant avec un échantillon de ses propres cellules dans un « clone réceptacle », espérant concevoir ainsi une créature qui empoisonnerait tous les êtres vivants, à l’exception des clones. Cependant, le Chacal fut apparemment tué et ne revint jamais à son laboratoire. Le réceptacle contenant le clone modifié resta fermé juqu’à ce que Randy Vale, un ancien étudiant de Warren, pénétra dans le laboratoire et l’ouvrit, laissant émerger Carrion – un hybride de clone de Warren et du virus génétique, doté du désir du Chacal de détruire Spider-Man pour venger la mort de Gwen Stacy et, comme il le découvrit rapidement, la « mort » ultérieure de Warren lui-même. Sous les ordres de Carrion, utilisant une technologie disponible dans le laboratoire de Warren, Vale adopta l’identité costumée de Darter et devint un partenaire volontaire de Carrion, l’aidant à mener à bien ses plans contre Spider-Man en échange d’une promesse d’obtenir les pouvoirs de Spider-Man. Possédant la connaissance de Warren de la double identité de Spider-Man, Carrion offrit ses services à la Maggia, rencontrant alors le Maraudeur masqué, mais sa proposition fut rejetée.

Seul, Carrion commença à harceler Peter Parker, l’attaquant et ravageant son appartement, puis envoyant Darter contre lui ; Carrion et Spider-Man se firent finalement face dans le gymnase de l’Empire State University de New York où il abandonna finalement Darter et immobilisa le tisseur avec sa mystérieuse poudre rouge, le ramenant dans son laboratoire où il lui révéla ses origines. Il injecta alors du sang prélevé sur Spider-Man dans un clone primitif, à la forme d’amibe, créant une « arachno-amibe », une immense masse organique à la forme changeante dotée des pouvoirs du tisseur, et qui commença à écraser le héros, enchaîné à un mur. C’est alors que Darter pénétra à son tour dans le laboratoire, venant réclamer les pouvoirs de Spider-Man que Carrion lui avait promis. Mais ce dernier se retourna contre son pion, le tuant avec sa poudre rouge mais pas avant que Darter n’ait pu libérer Spider-Man avec un tir de son pistolet. Un combat s’en suivit entre Carrion, Spider-Man, l’amibe géante et le Tigre blanc (Hector Ayala), qui avait suivi Darter ; au cours de celui-ci, le laboratoire prit feu , provoquant la distraction de Carrion et permettant à Spider-Man de projeter l’amibe sur le clone. Peut-être à cause de ses propres origines, l’amibe annula les pouvoirs génétiques de Carrion et le détruisit, juste avant que le bâtiment en flammes ne s’effondre sur eux deux.

Plusieurs mois après, dans le but de discréditer Warren, toujours considéré mort, aux yeux des Hommes-Nouveaux qui lui demeuraient fidèles au sein du Culte du Chacal, le Maître de l’évolution déposa un faux journal dans les ruines du laboratoire, journal qui prétendait que Warren n’avait jamais été capable de créer des clones d’humains mais plutôt un virus génétique qui réécrivait l’ADN de ses victimes. Il laissa un échantillon du virus « Carrion » pour « prouver » la véracité du journal, qui fut alors découvert par un jeune étudiant en sciences appelé Malcolm McBride, qui éprouvait du ressentiment envers Peter Parker suite à la perte d’une bourse de recherches au profit de son rival et avait suivi Parker jusqu’au laboratoire à l’abandon. Le virus infecta McBride et un nouveau Carrion vit le jour. Le virus comportait aussi les souvenirs de Warren et ce Carrion crut initialement être un nouveau clone du Chacal et tenta une nouvelle fois de venger la mort de Gwen Stacy. Cependant, comme les souvenirs dataient de l’époque où Warren avait modifié le virus, il ne sut pas que le professeur était « mort ». Quand Spider-Man l’attira dans le cimetière où Warren était enterré, Carrion fut si stupéfait de découvrir la mort du professeur que le tisseur fut capable de le vaincre aisément. Spider-Man livra Carrion aux autorités, qui fut incarcéré à la Voûte, ignorant toujours son identité d’origine bien qu’il déduisit rapidement que son adversaire devait être Malcolm McBride, disparu au même moment de l’apparition de Carrion. Gardant toutefois pour lui ce savoir, Parker commença à travailler sur un remède contre le virus, demandant finalement l’aide de Red Richards. Entre temps, le Super-Bouffon (Jason Macendale) vola les notes de Richards et, découvrant l’existence de Carrion, s’empressa de le faire évader lors d’un transport dans un fourgon de la Voûte. Puis, dans le but de gagner la loyauté de Carrion, le Super-Bouffon le ramena chez lui où il fit face à la mère de Malcolm McBride, Beatrice McBride. Spider-Man intervint mais tomba dans une embuscade du Super-Bouffon alors que Carrion, tourmenté par des mémoires conflictuelles de ses deux vies passées, s’interposa entre Spider-Man et une bombe citrouille du Bouffon pour sauver sa mère dont il commençait à se souvenir. La bombe fit exploser une conduite de gaz et Carrion et le Super-Bouffon disparurent, tombant dans le trou ainsi creusé.

Carrion réapparut lors des événements surnommés « Maximum Carnage » et fut adopté par Shriek comme un « fils » au sein de leur étrange « famille ». Son esprit était plus que perturbé mais ses faibles capacités télépathiques furent partiellement responsables de nombreuses émeutes qui eurent lieu durant les événements, jusqu’à ce qu’une machine appelée l’Alpha-Magni-Illuminateur ne provoque une rémission du virus Carrion ; McBride fut alors enfermé à l’Institut Ravencroft pour y être mis sous observation. Il retrouva finalement ses vrais souvenirs mais sa culpabilité au sujet des événements qu’il avait provoqués sous l’identité de Carrion le détruisait. Le Dr Ashley Kafka, par erreur, le mit e présence de Shriek qui brisa ses menottes et enleva son « fils ». Shriek utilisa ses pouvoirs pour ranimer le virus Carrion, transformant de nouveau McBride en la créature. Cependant, Carrion avait des souvenirs emmêlés de Shriek et de sa véritable mère, aussi, quand Shriek le mena voir Beatrice McBride, avant de lui demander de la tuer, Carrion refusa, son conflit interne devint si important qu’il retourna son propre toucher létal contre lui-même ; Shriek utilisa alors ses pouvoirs pour provoquer une nouvelle rémission du virus Carrion. Elle se retrouva infectée elle-même mais ses pouvoirs maintinrent le virus inerte. McBride, son esprit dans un équilibre précaire, retourna alors à Ravencroft. Là, il fut, peu après, appelé au sein du pseudo jury créé par Judas Traveller pour accuser Peter Parker d’avoir poussé McBride à utiliser le virus Carrion.

Pendant ce temps, le Chacal réapparaissait, bien vivant et vola le virus conservé dans le corps de Shriek, l’utilisant pour créer une nouvelle version avec laquelle il infecta et tua la population de Springville, en Pennsylvanie. Après la mort ultérieure du Chacal, le SHIELD confia au Dr William Allen d’étudier son cadavre. Celui-ci découvrit une sacoche cachée contenant un échantillon du virus et s’infecta délibérément avec, devenant un troisième Carrion. Bien que doté des souvenirs de Warren, William se révéla suffisamment fort pour résister, apprenant à contrôler les foules avec sa poudre rouge et libéra sa « peste zombie » sur Broadway. Avec son fils l’une des victimes de cette peste, le Bricoleur accepta de téléporter Spider-Man sur le Mont Wundagore pour y chercher l’aide du Maître de l’évolution. Bien que ce dernier admit sa part de responsabilité dans la création du virus Carrion, le Maître considéra que ces événements n’étaient pas dignes de son attention et renvoya Spider-Man. Le héros put retrouver le journal modifié des recherches de Warren, espérant que le SHIELD serait capable de mettre au point un remède contre le virus. Lors d’une bataille ultérieure, les souvenirs de Warren commencèrent à prendre le dessus et à lutter avec l’esprit de William pour le contrôle de son corps, ce qui permit alors à Spider-Man de le vaincre. Le Maître de l’évolution aida alors le SHIELD à trouver un remède contre la peste « zombie » mais fut incapable de trouver une solution pour William lui-même qui demeure toujours en stase dans l’un des laboratoires sécurisés du SHIELD.

Pouvoirs : Carrion peut se téléporter sur de courtes distances, laissant derrière lui un nuage de souffre ; il peut contrôler par télékinésie et provoquer la décomposition de la matière organique (y compris la toile de Spider-Man), créer des flammes, tuer d’un simple toucher, léviter, produire une énergie repoussant ses ennemis, devenir intangible et se régénérer rapidement. Il possède de faibles capacités télépathiques (et plus développées chez William Allen que les précédentes incarnations de Carrion) et est immunisé à certaines formes de détection, y compris le sens d’araignée de Spider-Man. Etrangement, le virus Carrion n’est pas contagieux ; une fois qu’il possède un hôte, il devient dormant et ne peut se transmettre à d’autres personnes. Cependant, séparé de son hôte, il est extrêmement contagieux. Malgré son apparence et son odeur de « mort-vivant », le virus ne tua pas son hôte.

Aptitudes : Tous les Carrions possèdent le savoir du professeur Miles Warren. Le clone de Warren fit aussi la preuve de connaissances en mécanique suffisante pour développer un costume permettant de voler et un pistolet à laser étourdissant pour Darter.

Armes : Tous les Carrions utilisaient une poudre rouge, ou poudre de la mort. Cette matière, de nature organique, provoquait la douleur, l’inconscience ou une mort par suffocation, et faisant parfois la preuve de propriétés acides, dévorant la chair humaine.

Commentaires : Carrion apparut dans le cadre d’une histoire qui était une séquelle à la première Saga du Clone et, du coup, il possède l’une des histoires les plus compliquées de n’importe quel ennemi de Spider-Man. Celle-ci a été modifiée à de nombreuses reprises, alors que des scénaristes successifs changeaient le statut des clones, des plans, des motivations de Miles Warren et d’autres aspects de l’histoire. Souvent, ces changements avaient lieu dans des épisodes où n’intervenait pas Carrion, provoquant de nouvelles histoires afin de combler les trous ou justifier les contradictions.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 5693

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 16
    Membre : 0