Redevenons tous enfants avec Kid Avenue !



Kid-avenue.com, chasseur d'idées et Marvel World vous proposent 6 lots exceptionnels !



Tentez dès maintenant de remportez une lampe 3D Spider-Man, la trottinette Avengers, la clé USB Hulk, le drap de plage Spider-Man ou la montre digitale Spider-Man en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Autriche (l') - Marvel-World.com

Encylopédie - Autriche (l')

Nom officiel : République d’Autriche (Republik Österreich)
Population : 8 199 000 habitants
Capitale : Vienne
Sites notables : les Alpes, Château Frankenstein, les Laboratoires Dermafree (Salzbourg), Salzbourg, Vienne
Gouvernement : République fédérale démocratique
Principales langues : l’allemand ; d’importantes minorités de locuteurs turques, serbes et croates
Unité monétaire : l’euro (autrefois le schilling autrichien)
Principales productions : le tourisme, l’industrie, la métallurgie, le textile
Défense nationale : la Bundesheer, répartie principalement entre les Forces Terrestres (Kommando Landstreitkräfte) et les Forces aériennes (Kommando Luftstreitkräfte, ou KdoluSK). Pays enclavé, l’Autriche ne possède pas de marine.


Relations internationales : L’Autriche est un signataire de la Convention de Genève, ainsi qu’un membre des Nations Unies, du Conseil de l’Europe, de l’UNESCO, d’Interpol, du FMI et de l’OMS. L’Autriche a rejoint l’Union européenne en 1995.
Relations extra-terrestres : L’Ange doré fut actif en Autriche durant le siècle où le pays fut la proie du vampire Dracula.
Population non humaine : Aucune connue.
Surhumains locaux : Le couple mutant terroriste de Destinée (Irene Adler) et Mystique (Raven Darkhölme) vient de Salzbourg, même si la première est aujourd’hui décédée. L’Autrichien Fritz Tiboldt fut le fondateur et le Monsieur Loyal du « Cirque infernal » durant la guerre, avant d’être envoyé aux Etats-Unis par les nazis afin d’y assassiner d’importants membres du gouvernement, avant d’être déporté et renvoyé chez lui après son échec. Son fils, Maynard, émigra aux Etats-Unis et y devint un citoyen américain par naturalisation mais poursuivit l’héritage criminel des Tiboldt avec son propre Cirque infernal, sous le nom du Maître de manège. L’Autriche possède une petite communauté de vampires, qui incluaient autrefois Legride, un vampire « pur sang », et qui résida pendant des siècles dans sa Vienne natale avant de trouver récemment la mort, ainsi que Henry Sage qui fut transformé en vampire par Dracula en 1794 et devint un « marcheur du soleil » avant sa destruction.
Citoyens notables : Le psychologue Sigmund Freud, pionnier de la psychanalyse, reste probablement l’un des enfants les plus connus de l’Autriche et fait l’objet d’un hommage, de même que d’autres grands esprits de l’humanité, sous la forme de l’un des « robots intellectuels » du Penseur fou. Malheureusement, Johann Fennhoff a perverti la profession de son illustre concitoyen, sous l’identité du psychiatre criminel appelé le Dr Faustus. Certaines informations suggèrent qu’il existait une branche autrichienne de la vaste famille Frankenstein, dotée de son château et effectuant ses propres expériences illicites. Le survivant des camps de concentration Itzhak Berditchev émigra aux Etats-Unis après être devenu millionnaire en fabriquant des armes, mais la paranoïa née de son expérience durant le génocide des Juifs le poussa à voler du plutonium autrichien, espérant empêcher la Troisième Guerre Mondiale en faisant chanter le monde entier. La championne de patinage de vitesse Hilda Altman fut recrutée par l’équipe de roller américaine des Racine Ramjets, les aidant à concourir pour les championnats du monde. L’ancienne Miss Autriche Helena Carlson est aujourd’hui la présidente-directrice générale de Dermafree, une société basée à Salzbourg et l’une des principales firmes de cosmétiques, même si leur cotation en Bourse a connu une sévère baisse depuis une enquête d’Interpol sur leur usage illégal de mutants comme cobayes pour leurs produits.
Résidents surhumains : Au cours des siècles, le vampire Dracula a été un habitant occasionnel de l’Autriche.
Criminalité locale : L’Autriche possède un faible taux de criminalité et les crimes violents demeurent rares. Le Cirque Tiboldt, surnommé le Cirque infernal, fut fondé en Autriche, mais ne commença sa carrière criminelle qu’après son arrivée aux Etats-Unis.
Criminalité internationale : Une enquête d’Interpol sur Dermafree indique que plusieurs de leurs cobayes furent des citoyens tchèques kidnappés, conduits depuis Prague jusqu’aux laboratoires de la société. L’Autriche est aussi un point de transit international pour l’héroïne du sud-est asiatique et la cocaïne sud-américaine, à destination de l’ensemble de l’Europe de l’ouest.

Histoire : En 976, l’empereur du Saint Empire romain germanique Othon II le Roux donna le margraviat d’Ostarrîchi (les Terres de l’est) à la famille Babenberg, qui accrurent peu à peu leur influence dans la région. En 1150, les Babenberg transférèrent leur résidence principale du duché de Bavière (qui était également en leur possession) à Vienne (une ville fondée à l’origine durant le premier siècle de notre ère sous la forme du fort romain de Vindobona). En 1156, l’empereur du Saint Empire Frédéric Barberousse détacha le margraviat du duché de Bavière, faisant du premier un duché indépendant. Durant les Croisades, l’Autriche fut une alliée du Chevalier noir (Eobar Garrington). En 1278, Rodolphe de Habsbourg fit l’acquisition de la région par les armes et la dynastie des Habsbourg poursuivit son règne sur la région pendant près de sept siècles. Au cours des guerres napoléoniennes, il devint clair que le Saint Empire romain germanique était devenu un colosse impotent, incapable de s’opposer à l’occupation de Vienne par les Français ; en 1804, le dernier empereur du Saint Empire, François II, se proclama lui-même l’empereur François Ier d’Autriche, avant de dissoudre officiellement le Saint Empire en 1806. En 1876, l’empereur François-Joseph d’Autriche signa l’Ausgleich, devenant le double souverain de l’Autriche et de la Hongrie et fondant l’Empire austro-hongrois. Cependant, en 1914, le neveu de François-Joseph et héritier présomptif du trône, François-Ferdinand, fut assassiné à Sarajevo, capitale de la Bosnie (alors une province de l’empire austro-hongrois), un événement qui précipita le déclenchement de la Première Guerre Mondiale. En 1918, avec la défaite des empires centraux imminente, les Austro-hongrois se rendirent aux Alliés et de nombreux territoires, parmi lesquels la Tchécoslovaquie, la Carpasie, les états slaves du sud et, finalement, la Hongrie elle-même, déclarèrent leur indépendance les uns après les autres. A la fin de la guerre, le dernier souverain Habsbourg, Charles Ier, renonça à son rôle dans les affaires de l’état et se réfugia en Suisse ; le 12 novembre 1918, l’Autriche devint ainsi officiellement une république. L’instabilité politique et financière des années qui suivirent la guerre finirent par déclencher une brève guerre civile autrichienne qui se conclut en février 1934 par la prise de pouvoir d’Engelbert Dollfuß du Parti conservateur social-chrétien, qui chercha à éviter l’annexion de son pays par l’Allemagne nazie voisine en se rapprochant du régime fasciste italien de Mussolini. Cependant, vers la fin de la même année, des nazis autrichiens l’assassinèrent et, en 1938, l’Autriche fut annexée par le Troisième Reich allemand d’Adolf Hitler. Après la victoire des Alliés en 1945 au terme de la Seconde Guerre Mondiale, l’Autriche fut occupée par les Américains, les Britanniques, les Français et les Russes jusqu’en 1955, quand les quatre puissances signèrent un traité reconnaissant l’indépendance de l’Autriche et retirèrent leurs troupes du pays une fois que le pays eut adopté une loi constitutionnelle déclarant la « neutralité perpétuelle » du pays, satisfaisant ainsi les Soviétiques qui avaient l’assurance que le pays ne s’impliquerait pas dans la Guerre froide. Reconstruisant rapidement son économie après la guerre grâce au Plan Marshall, la neutralité de l’Autriche lui permit d’obtenir un siège aux Nations Unies durant les années 1970. L’effondrement de l’Union soviétique en 1991 permit à l’Autriche de bénéficier d’une plus grande flexibilité vis à vis de sa neutralité et elle intégra l’Union européenne en 1995.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 4163

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 13
    Membre : 0