Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Steeplejack - Marvel-World.com

Encylopédie - Steeplejack

Véritable nom : (I) Jake Mallard, (II) Maxwell Plumm
Profession : (Mallard) ouvrier de chantier, (Plumm) entrepreneur
Statut légal : (Mallard) Citoyen des Etats-Unis, légalement décédé, (Plumm) Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire, légalement décédé
Identité : (les deux) connue des autorités
Autre identité : (les deux) Aucune
Lieu de naissance : (les deux) Inconnu
Situation de famille : (les deux) Inconnue
Parents connus : (Mallard) deux frères non identifiés (décédés)
Appartenance à un groupe : (les deux) Aucun
Base d'opérations : (les deux) Actuellement aucune, autrefois New York (New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : (Mallard & Plumm, sous son identité civile) Luke Cage, Power Man # 18 (avril 1974, par Len Wein & George Tuska), (Plumm comme Steeplejack) Ms Marvel (vol.1) # 14 (février 1978, par Chris Claremont & Carmine Infantino) – VF : (Mallard & Plumm, sous son identité civile) L’Inattendu n°20 (1er trimestre 1980), (Plumm comme Steeplejack) Ms Marvel n°5 (2ème trimestre 1981)
Taille : (les deux) inconnue
Poids : (les deux ) inconnu
Yeux : (les deux noirs
Cheveux : (les deux) bruns


Histoire : Jack Mallard était un ouvrier de chantier, qui avait abandonné le lycée en cours de scolarité pour travailler. Employé, comme ses deux frères, par l’entrepreneur Maxwell Plumm, Jake passait ses loisirs à concevoir de nouveaux outils, pour améliorer son travail. Cependant, sans que les frères Mallard, ou d’autres, ne le sachent, Plumm, pour maximiser son profit, rognait sur la qualité des fournitures, sur la sécurité et sur les délais de construction. Les deux frères de Jake trouvèrent la mort en faisant une chute mortelle quand une ceinture de sécurité glissa de son câble lors d’un violent souffle de vent. Mallard reprocha la mort de ses frères à Plumm et jura de se venger. Incapable de prouver ses accusations, Jake adopta alors l’identité masquée de Steeplejack et attaqua son employeur. Il était sur le point de le jeter à son tour dans le vide quand, passant dans la rue en contrebas, Power-Man (Luke Cage) entendit les cris de Plumm et intervint. Steeplejack et Cage s’affrontèrent ; se sentant incapable de vaincre le héros à louer, Jake poussa Plumm dans le vide, obligeant Power-Man à cesser le combat pour le sauver. Plumm engagea alors Cage, ignorant tout des malversations de l’entrepreneur, comme garde du corps, tant que la menace de Steeplejack ne serait pas écartée. La même nuit, Steeplejack revint sur le site de construction et le sabota ; c’est alors que Power-Man, qui était resté sur place car il s’attendait à voir revenir son adversaire, sortit de l’ombre et attaque Jake. Lors de leur seconde bataille, Jake dut se rattraper à l’une des ceintures de sécurité qu’il venait de saboter et la force de l’impact fit rompre celle-ci. Jake chuta de plusieurs étages, s’écrasant au sol ; l’impact fit également exploser le réservoir d’essence qu’il portait et son corps fut totalement carbonisé.

Entrepreneur new-yorkais pour la construction d’immeubles, Maxwell Plumm s’était retrouvé endetté auprès du gangster Dominic Varone. Afin de payer ses dettes, il commença à couper dans les budgets de ses constructions, afin de détourner l’argent ainsi économisé ; il remplaça les matériaux standards par des matériaux de piètre qualité, réduisit les matériels et pratiques de sécurité, tout cela, bien évidemment, dans le plus grand secret vis à vis de ses employés. Finalement, deux de ses ouvriers trouvèrent la mort suite à un violent coup de vent qui décrocha leurs ceintures de sécurité du câble où elles étaient fixées. Leur frère survivant, Jake Mallard, chercha à connaître la vérité et découvrit les agissements frauduleux de son employeur ; mais, incapable de prouver ses découvertes, il jura de se venger lui-même de Plumm. Après avoir modifié certains de ses outils pour en faire des armes, Mallard adopta l’identité de Steeplejack et tenta de tuer Plumm en le jetant du haut d’un de ses immeubles en construction. Cependant, Maxwell eut la vie sauve grâce à l’intervention inopinée de Luke Cage (alias Power-Man). Après une brève bataille, le premier Steeplejack prit la fuite et Maxwell se retrouva seul avec Cage, qui venait de lui sauver la vie en l’empêchant de faire une chute mortelle. Assommé par le combat, Maxwell recruta Cage comme garde du corps dès qu’il eut repris connaissance, se gardant bien d’expliquer, ou de confirmer, les accusations lancées par Steeplejack durant leur bagarre. Power-Man décida de monter la garde sur le chantier et put surprendre Steeplejack quand celui-ci revint la même nuit pour saboter le matériel. En dépit de ses armes innovantes, Steeplejack fut vaincu par Power-Man et trouva finalement la mort.

Cependant, Maxwell avait remarqué l’équipement de Steeplejack, le trouvant intéressant. Il réussit à en récupérer des morceaux et le reproduisit, souhaitant vendre les inventions de Mallard et ainsi s’enrichir. A la même époque, il se lança aussi dans un autre projet, le Monarch Plaza, continuant sa stratégie de coupes sombres dans le budget de la construction. Ce nouveau chantier impliqua le chef de chantier Joseph « Joe » Danvers, qui était le père de l’héroïne costumée Miss Marvel (Carol Danvers). A cause des activités illicites de Maxwell, Danvers manqua de peu se faire tuer par la chute de matériaux mal fixés, sauvé d’extrême justesse par sa fille. Danvers menaça alors Plumm de demander une enquête officielle mais celui-ci répondit en menaçant Danvers d’une enquête inverse sur le travail effectué par le chef de chantier. Carol Danvers, méfiante, décida de mener sa propre enquête, interrogeant ses amis de Now Magazine, dont elle était alors la rédactrice en chef, de se renseigner sur le passé de Maxwell. Elle apprit ainsi les dettes de l’entrepreneur vis à vis du crime organisé et ses trafics sur la gestion du budget. Immédiatement, elle en informa les autorités. De son côté, Maxwell adopta à son tour l’identité de Steeplejack ; cependant, ne pouvant se faire passer pour Mallard à cause de sa carrure bien différente, il modifia totalement le costume ainsi que l’équipement. Il kidnappa alors Joe Danvers, comptant le jeter du haut des échafaudages du Monarch Plaza. Grâce à septième sens, Ms Marvel sentit le danger pour son père et se précipita à son secours, mais dut assommer son propre père afin de l’empêcher de chercher à combattre Steeplejack et lui laisser ainsi la voie libre. L’héroïne s’était informée sur le premier Steeplejack et son armement mais, n’ayant vu aucune photo de Mallard, prit son ennemi pour ce dernier. C’est alors, en l’affrontant, qu’elle remarqua le langage de son adversaire, peu caractéristique d’une personne n’ayant pas achevé le lycée, avant de constater les rembours du costume. Comprenant qu’elle avait affaire à un imitateur, elle déduisit logiquement l’identité du second Steeplejack d’après les récents heurts entre son père et Maxwell. Celui-ci tenta de piéger l’héroïne dans un ascenseur piégé avec de la dynamite, en coupant le câble de celui-ci. Mais Ms Marvel prit simplement son envol et reprit la lutte. Maxwell effectua une série de tirs sur Ms Marvel et finit par provoquer une explosion qui rasa l’immeuble. Etourdi, il fut alors capturé par Ms Marvel.

Maxwell fut probablement incarcéré après cela mais il finit par se retrouver libre, évadé ou libéré légalement. C’est alors qu’il fut contacté par Gary Gilbert, un ancien criminel costumé lui aussi sous l’identité du Brandon. Celui-ci s’inquiétait de la campagne d’assassinat orchestrée par le mystérieux Fléau de la pègre, qui visait principalement des criminels de seconde zone, catégorie à laquelle Gilbert et Maxwell appartenaient. Gilbert organisa une réunion au Bar Sans Nom, dans le Comté de Medina, dans l’Ohio, afin de discuter des moyens de riposter. Cependant, le Fléau réussit à s’infiltrer dans le Bar, sous le déguisement du barman, et, une fois les invités arrivés, et désarmés (Gilbert ayant insisté pour que les armes soient déposées à l’entrée, le Fléau utilisant justement des armes et non des pouvoirs propres), en dépit des protestations de Steeplejack, le Fléau de la pègre sortit deux pistolets mitrailleurs chargés de balles perforantes et ouvrit le feu. Maxwell, comme les autres criminels présents, trouva alors la mort sous les balles.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Jake Mallard était un ouvrier de construction expérimenté et doué, et un relativement bon combattant à mains nues, exploitant essentiellement sa force brute sans vraie sens de la stratégie. En dépit d’avoir quitté l’école assez jeune, il maîtrisait suffisamment ses outils pour les modifier afin de les transformer en véritables armes.

Armes : Mallard utilisait un pistolet capable de tirer des rivets de fer rouge et qui pouvait aussi être converti en une torche à acétylène à longue portée. Dans ce cas, le pistolet pouvait faire fondre les métaux en quelques minutes ou projeter un jet de flammes sur une distance de 5 à 10 mètres. Steeplejack portait un sac à dos contenant un réservoir pour la fonction torche de son arme ; ce réservoir était relié au pistolet par un tuyau de caoutchouc suffisamment solide et pliable pour pouvoir être utilisé à des fins de strangulation.

Equipement : L’uniforme de Steeplejack fournissait une solide protection contre les attaques physiques.

Commentaires : L’histoire de Power-Man # 18 n’évoque pas l’innocence ou la culpabilité de Maxwell Plumm dans l’usage de matériaux frauduleux. Ce n’est qu’avec Ms Marvel # 14 que les accusations portées par le premier Steeplejack sont vérifiées et que Plumm est révélé coupable de tous les faits.

Le terme « Steeplejack » (qui se traduirait littéralement par « réparateur de clochers ») était le surnom donné durant le dix-neuvième siècle aux Etats-Unis aux ouvriers des chantiers.

ThierryM 3485

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 7
    Membre : 0