Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Saecularis - Marvel-World.com

Encylopédie - Saecularis

saecularis_0.jpg

  • Véritable nom : Clifford F. Michaels
  • Profession : Vigilant, prétendu réformateur social
  • Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire
  • Identité : Publiquement connue
  • Autres identités : Turner D. Century (VO)
  • Lieu de naissance : la Résidence Hardy (Marin, Californie, Etats-Unis)
  • Situation de famille : Célibataire
  • Parents connus : un père non identifié (décédé)
  • Appartenance à un groupe : Aucun
  • Base d’opérations : Actuellement inconnue, autrefois mobile à travers les Etats-Unis, la résidence Hardy (Marin, Californie, Etats-Unis)
  • Première apparition : VO : Spider Woman (vol.1) # 33 (décembre 1980, par J.M. DeMatteis & Steve Leialoha) – VF : Nova n°62 (mars 1983)
  • Taille : 1m85
  • Poids : 84 kg
  • Yeux : Bleus
  • Cheveux : Noirs

Histoire

L’excentrique – et profondément ridicule – criminel auto-baptisé Saecularis s’appelait en réalité Clifford F. Michaels et était le fils du chauffeur du multimilliardaire Morgan McNeil Hardy, l’un des principaux hommes ayant financé la reconstruction de San Francisco comme ville d’importance après le séisme et l’incendie de 1906. Suite à cela, Hardy se retrouva à la tête d’un vaste domaine foncier. Cependant, avec l’écoulement des années, Hardy fut de plus en plus perturbé par ce qu’il considérait être le déclin moral de la ville et, dans les années soixante, il conduisit un mouvement politique opposé à la prétendue décadence de la ville. Après l’échec de son mouvement politique, Hardy vendit tous ses biens à San Francisco et se retira dans sa vaste résidence de Marin, en Californie. Là, Hardy éleva lui-même Clifford Michaels, dont le père venait de décéder peu de temps auparavant. Rapidement, Clifford en vint à considérer Hardy comme son père adoptif. Hardy, désormais très âgé, se retira dans ses fantasmes de l’Amérique idyllique dont il rêvait, celle du début du vingtième siècle. Hardy préserva Clifford de toute exposition au monde moderne au-delà de la résidence et lui enseigna la morale conservatrice et la vision du monde que partageaient les Américains au début du vingtième siècle. Le jeune Clifford observa avec adoration Hardy bâtir une réplique à taille humaine d’une ville du début du siècle à l’intérieur de son immense manoir et bientôt peuplée de mannequins de cire. Hardy apprit également à Clifford l’essentiel de son expertise mécanique. Secrètement, Hardy espérait que Clifford serait capable de réussit là où lui-même avait échoué, et de restaurer ainsi les valeurs morales d’antan à San Francisco.

saecularis_1.jpgDevenu adulte, Clifford s’aventura à San Francisco, vêtu comme un homme de la première décennie du vingtième siècle et ne répondant qu’au nom de Saecularis. Selon le plan que Hardy et lui avaient concocté, Saecularis devait effectuer une série de discours à travers la ville au sujet de sa décadence morale supposée des dernières années. Les médias offrirent une attention considérable à Saecularis, tout en le considérant comme un doux excentrique, avant de le faire apparaître comme un héros quand Clifford commença à affronter et battre des criminels à la petite semaine. Cependant, Saecularis, voyant l’inefficacité de ses discours, en arriva à la conclusion que les populations contemporaines ne pouvaient plus être sauvées et il décida, seul, d’abandonner le plan préparé avec Hardy. Au contraire, il décida de répandre la destruction et de raser San Francisco comme en 1906, afin de permettre à Hardy de la reconstruire une nouvelle fois, cette fois en préservant sa moralité. Saecularis commença ainsi à incendier les lieux qui ne correspondaient pas à ses idées de la moralité et de la décence, comme les bars, les clubs de rock, les cinémas pour adultes. Saecularis pensait aussi qu’il fallait tuer les personnes responsables de cet abaissement moral, de même que tous les représentants des races supposément « impures ». Ainsi, Saecularis commença à terroriser le quartier de Chinatown de San Francisco. Bientôt, il se mit à assassiner les habitants de la ville par douzaines, lors d’attentats meurtriers. Spider-Woman (Jessica Drew), elle-même résidente de San Francisco à l’époque affronta Saecularis et le suivit jusqu’à la résidence de Hardy. Là, ils s’affrontèrent de nouveau et Drew révéla alors à Hardy, arrivé sur les lieux, que Saecularis massacrait des innocents au nom de leur pureté morale de San Francisco. Choqué, Hardy demanda à Saecularis de cesser sa campagne de terreur. Mais celui-ci, furieux de se voir rejeter, tenta de brûler Spider-Woman de son lance-flammes mais ne réussit qu’à incendier le manoir de Hardy. Ce dernier, convaincu que Saecularis avait définitivement ruiné tous ses espoirs d’une renaissance morale de San Francisco, décida de se laisser mourir dans l’incendie. Saecularis refusa de le quitter et décida de rester à ses côtés, ne souhaitant pas que le vieil homme mourut seul. Spider-Woman put s’échapper de l’explosion, convaincue que les deux hommes étaient morts dans l’incendie.

saecularis_2.jpgMais, de même que Hardy, Saecularis réchappa de l’incendie même si les deux hommes furent séparés. Clifford se rendit à New York, qu’il était venu à considérer comme la ville du péché et de la décadence, souhaitant en faire un exemple pour le reste des Etats-Unis. Là, il mit au point une nouvelle invention, la « Corne des Siècles » qu’il comptait utiliser dans la ville. Cette arme devait libérer des ondes ultrasoniques qui attaqueraient les systèmes nerveux centraux des toutes les personnes de moins de soixante cinq ans, les tuant instantanément. Ainsi, seules les personnes que Saecularis considérait être moralement droit resteraient en vie à New York. Mais il fut combattu et vaincu par Spider-Man (Peter Parker) et Dominic Fortune (Duvid Fortunov). De plus, l’arme de Clifford se révéla inefficace, ne tuant pas les cibles attendues mais les plongeant simplement dans une inconscience temporaire. Saecularis fut livré aux autorités et condamné ; placé dans un hôpital psychiatrique, il s’en évada bientôt. A sa sortie, il fut stupéfait de réaliser qu’il était désormais considéré comme un hors-la-loi et contraint de s’associer à d’autres criminels pour éviter d’être repris. Apprenant que divers criminels costumés de peu d’envergure étaient assassinés les uns après les autres par le mystérieux Fléau de la pègre, Saecularis accepta de participer à une réunion de plusieurs victimes potentielles organisées par Gary Gilbert, l’ancien criminel costumé du nom de Firebrand. Il les retrouva au Bar Sans Nom du comté de Medina, dans l’Ohio mais le Fléau avait réussi à s’y infiltrer également en se faisant passer pour le barman et, une fois les criminels présents, ouvrit le feu sur eux avec des balles perforantes, massacrant tous les criminels, parmi lesquels Saecularis.

Plusieurs mois après, Arnim Zola, qui avait récupéré des échantillons de cellules sur les cadavres du massacre du Bar Sans Nom, conçut un clone à l’image de Saecularis ; celui-ci fut peu après tué par le mercenaire Deadpool (Wade Wilson). Des années plus tard, Saecularis se retrouva parmi les dix-sept criminels, tous assassinés par le Fléau de la pègre, qui furent ramenés à la vie par Hood (Parker Robbins) afin de former une escouade pour éliminer le Punisher (Frank Castle). Cependant, il ne semble avoir guère participé à la traque du vigilant et ses activités actuelles sont inconnues.

Pouvoirs

Aucun.

Armes

Saecularis maniait un lance-flammes qui était monté à l’intérieur de son ombrelle.

Equipement

Saecularis utilisait un tandem capable de voler pour se déplacer ; la manière dont fonctionnait ce véhicule est inconnue. Le siège arrière du tandem était occupé par un mannequin en cire à l’image d’une femme du début du vingtième siècle ; la tête de ce mannequin contenait une bombe au napalm que Saecularis pouvait projeter. Plus tard, il construisit sa « Corne des siècles », une machine conçue pour tuer toutes les personnes de moins de soixante cinq ans grâce à des ondes ultrasoniques ; mais son concept était défaillant et les seuls effets furent une inconscience provisoire de ses victimes et non leur décès.


ThierryM 5588

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquente d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aidé à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite parti d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 14
    Membre : 0