Les Gardiens de la Galaxie version Funko Pop sont chez 1001LOOT !



1001loot.com, la référence des objets des passionnées de la pop culture vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop Marvel.

De Taserface à Drax le Destructeur en passant par Gamora et Nébula sans oublier Rocket. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Commandant Kraken (le) - Marvel-World.com

Encylopédie - Commandant Kraken (le)

Véritable nom : Inconnu
Profession : Pirate
Statut légal : Inconnu, avec un casier judiciaire, peut-être légalement décédé
Identité : Secrète
Autre identité : Commander Kraken (VO)
Lieu de naissance : Inconnu
Situation de famille : Inconnue
Parents connus : Aucun
Appartenance à un groupe : Ancien membre d’Hydra
Base d'opérations : Actuellement aucune, autrefois mobile à travers les océans
Première apparition : VO : Sub-Mariner (vol.1) # 27 (juillet 1970, par Roy Thomas & Sal Buscema) – VF Submariner n°2 (janvier 1977)
Taille : 1m87
Poids : 97,5 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : Noirs, puis bruns par la suite
Caractéristiques particulières : Le Commandant Kraken avait perdu sa main gauche (remplacée successivement par un crochet puis une main bionique) et à sa jambe droite (remplacée par une prothèse).


Histoire : Il y a des années, le royaume sous-marin d’Atlantis fut accusé par des hommes de la surface de pousser un monstre marin à couler les navires des nations de la surface. Le Prince des mers, Namor, alors souverain d’Atlantis, savait pertinemment que les Atlantes n’étaient pas responsables de ces attaques et pensait que le monstre en question était le légendaire kraken, un calmar géant d’une taille extraordinaire. Namor décida d’enquêter sur la situation pour innocenter les siens et apprit ainsi que les navires étaient coulés par un sous-marin nucléaire construit à l’image du fameux kraken, un navire commandé par un pirate moderne qui s’était lui-même baptisé le Commandant Kraken. Namor fut initialement capturé par ce dernier mais put s’échapper et tendit alors un piège au pirate, le conduisant directement entre les tentacules du véritable kraken. Celui-ci détruisit le sous-marin mais le Commandant Kraken réussit à s’échapper à bord d’un petit sous-marin de poche monoplace.

Au cours des mois qui suivirent, le Commandant Kraken construisit un nouveau sous-marin à l’image du kraken et réunit un nouvel équipage, le précédent ayant disparu lors de l’attaque du calamar géant. Cherchant aussi une nouvelle base d’opérations, Kraken s’empara d’un laboratoire sous-marin du Lac Michigan qui était dirigé par du personnel du gouvernement américain. Toutefois, ce personnel gouvernemental était en fait constitué d’extra-terrestres et, avec l’aide de l’héroïne alors connue sous le nom de la Chatte (Greer Grant Nelson, aujourd’hui plus connue comme Tigra), ils repoussèrent Kraken et son équipage.

Par la suite, le Commandant Kraken fut contacté par l’ancien chef de la Maggia Silvermane, qui venait de devenir le Suprême Hydra du fragment de la Côte est américaine de l’organisation subversive appelée Hydra, après l’éclatement du groupe consécutif à la défaite et disparition du Baron Strucker. Silvermane fit de Kraken son responsable des opérations navales de cette branche d’Hydra. Cependant, quand les troupes de Silvermane furent vaincues par le SHIELD, Nick Fury, avec l’aide des héros Daredevil et la Veuve noire, le Commandant Kraken reprit son indépendance, conservant néanmoins les immenses ressources technologiques qu’il avait obtenu pendant son appartenance à Hydra. Il réussit aussi à garder à son service plusieurs anciens de l’organisation, disposant d’un véritable équipage. Kraken utilisa des scientifiques issus d’Hydra pour subir plusieurs opérations chirurgicales et esthétiques, recevant plusieurs implants bioniques, et modifiant totalement son apparence. De plus, il récupéra le navire que Hydra avait financé et construit pour lui, l’Albatros, et conçut une nouvelle base d’opérations, nichée dans une caverne sous-marine de la côte britannique. Kraken recommença à couler divers navires dans les mers libres, faisant prisonniers leurs passages. Après les avoir ramenés dans sa base, il les soumettait à sa machine appelée un « scanner mental » afin de les asservir totalement pour en faire ses esclaves. Les captifs travaillaient alors sans relâche dans la base sous-marine, construisant de nouveaux navires et armements, ou devenant de nouveaux membres d’équipage pour la flotte privée que Kraken constituait peu à peu. Lors d’un affrontement avec Iron-Man (Tony Stark) dans sa base, Kraken endommagea accidentellement l’ordinateur central de celle-ci, une machine qui contrôlait l’ensemble des systèmes automatisés mis en place. Ceci déclencha une explosion qui détruisit la paroi séparant la caverne de l’océan ; immédiatement, les flots envahirent celle-ci mais le Vengeur en armure réussit à sauver tous les habitants de la base, y compris le Commandant Kraken lui-même. Mais, désormais privé de sa base, de ses hommes, de sa technologie et de toute ressource, il était à présent un fugitif esseulé, recherché par tous les pays.

Cette fois, Kraken se révéla incapable de récupérer de cette défaite, ne pouvant reconstruire une organisation criminelle d’envergure. Il commença ainsi à agir seul, menant une carrière criminelle plus ou moins réussie dans la région des Grands Lacs américains. Apprenant les nombreux assassinats de criminels de seconde zone commis par le mystérieux Fléau de la pègre, Kraken accepta de participer à une réunion organisée par le Brandon (Gary Gilbert) pour discuter du problème et proposer une action commune. Les criminels se retrouvèrent au Bar Sans Nom de l’Ohio mais le Fléau de la pègre infiltra la réunion en se faisant passer pour le barman et, dès que la plupart des criminels furent arrivés, les massacra jusqu’au dernier. Le Commandant Kraken trouva ainsi apparemment la mort. Cependant, un individu ressemblant au Commandant Kraken, et revendiquant le même nom, participa récemment à une réunion du directorat d’Hydra. Il reste à savoir si le pirate a survécu au massacre du Bar Sans Nom ou est revenu à la vie d’une autre manière ou s’il s’agit d’une nouvelle personne. Il convient de noter que le Commandant Kraken fut également aperçu en Erèbe – l’un des domaines de la dimension de l’Hadès – par Hercule ; cependant, compte tenu de la nature illusoire de ses visions, il n’est pas possible d’en tirer des conclusions définitives.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Le Commandant Kraken était doué dans le maniement des armes à feu et des armes blanches ; il était un combattant au corps à corps compétent.

Armes : Le Commandant Kraken maniait un « électro-sabre » qui pouvait projeter des décharges électriques suffisamment puissantes pour faire fondre les métaux. Ce sabre contenait également des micro-circuits qui, combinés avec la surface extrêmement réfléchissante de la lame, permettait au sabre de renvoyer les rayons répulseurs d’Iron-Man au lieu d’être affecté par eux. Il portait également des armes modernes conçues cependant à l’image de celles utilisées par les pirates des siècles passés.

Equipement : Avant d’être opéré par les scientifiques d’Hydra, le Commandant Kraken possédait un crochet métallique à la place de sa main gauche. Celui-ci pouvait émettre une puissante décharge électrique. Plus tard, les chirurgiens d’Hydra remplacèrent ce crochet par une main robotique dotée d’une force surhumaine dont les limites n’ont jamais été déterminées. La manière dont Kraken perdit sa main gauche naturelle est inconnue. Les mêmes chirurgiens dotèrent également son corps d’une jambe gauche bionique, qui contenait un propulseur miniaturisé, permettant à Kraken de se propulser de manière verticale dans les airs. Là aussi, les conditions dans lesquelles Kraken perdit sa jambe sont inconnues, conséquence d’une blessure nécessitant une amputation ou si celle-ci fut volontaire.

Les deux premiers navires du Commandant Kraken étaient des sous-marins qui avaient été fabriqués afin de ressembler au légendaire kraken, un calamar géant des profondeurs océaniques. Ces sous-marins étaient alimentés par énergie nucléaire et pouvaient projeter des obus explosifs capables de couler des navires. Les « tentacules » de ces sous-marins pouvaient être animés afin d’immobiliser les navires pris pour cible. Par la suite, il prit le commandement de l’Albatros, un vaisseau de guerre bénéficiant d’une technologie extrêmement avancée et conçu par des ingénieurs appartenant à Hydra selon les desiderata de Kraken. L’Albatros avait l’apparence d’un galion des siècles passés, avec des mâts et des voiles mais des systèmes intégrés lui permettaient de convertir en quelques minutes le navire en un sous-marin moderne. Lors de cette transformation, les parties boisées de l’Albatros étaient recouvertes de plaques d’acier, dissimulées jusque là sous la ligne de flottaison du navire ; les mâts, eux, s’abaissaient pour rentrer à l’intérieur de la coque. L’Albatros était également doté d’un armement lui permettant de tirer des rayons d’énergie avec une force de concussion capables de couler un navire moderne ; le type d’énergie utilisé reste inconnu à ce jour.

Informations sur la fiche


Rédacteur(s) : ThierryM
Nombre de lecture : 5310

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 10
    Membre : 0