M'enregistrer  |  Connexion

Les super héros Funko Pop viennent de Deriv'Store !



Deriv'Store, les spécialistes en figurines et produits dérivés geek vous propose une collection de 5 figurines Funko Pop.

De Star-Lord à Doctor Strange en passant par Yondu et Yellowjacket sans oublier le Groot dansant. Tentez dès maintenant de remportez l'une d'elles en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Jackpot (New-York) - Marvel-World.com

Encylopédie - Jackpot (New-York)

News » Marvel » Encyclopédie (6601 lectures)

Véritable nom : (I) Alana Jobson, (II) Sara Ehret
Profession : (Jobson) Aventurière, assistante sociale, (Ehret) Aventurière, assistante de recherches
Statut légal : (Jobson) Citoyenne des Etats-Unis, légalement décédée, (Ehret), Citoyenne des Etats-Unis
Identité : (Jobson) Secrète, (Ehret) connue de certains criminels comme Sara Ehret, secrète comme Alana Jobson
Autre identité : (Jobson) Aucune, (Ehret) Alana Jobson
Lieu de naissance : (les deux) Inconnu
Situation de famille : (Jobson) Célibataire, (Ehret) Veuve
Parents connus : (Jobson) Aucun, (Ehret) Scott Ehret (mari, décédé), Madeline Ehret (Sidney Jobson, fille)
Appartenance à un groupe : (les deux) Membre de l’Initiative
Base d'opérations : (Jobson) Actuellement aucune, autrefois Park Slope, Brooklyn, New York (New York, Etats-Unis), (Ehret) Sherman Oaks (Californie, Etats-Unis), autrefois New York (New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : (Jobson) Spider-Man : Swing Shift (mai 2007, par Dan Slott & Phil Jimenez), (Ehret) Amazing Spider-Man (vol.1) # 561 (août 2008, par Dan Slott & Marcos Martin) – VF : (Jobson) Spider-Man (vol.2) n°102 (juillet 2008), (Ehret) Spider-Man (vol.2) n°109 (février 2009)
Taille : (Jobson) 1m72, (Ehret) 1m77
Poids : (Jobson) 54,4 kg, (Ehret) 64 kg
Yeux : (les deux) Verts
Cheveux : (Jobson) Auburn, (Ehret) noirs à l’origine, aujourd’hui teints en roux (Alana Jobson et Sara Ehret portent une perruque rousse sous leur identité de Jackpot)


Histoire : Mariée à Scott Ehret, Sara Ehret était une assistante de recherches aux laboratoires de Phelcorps Labs, une filiale d’Osborn Industries. Alors enceinte de cinq mois, elle travaillait sur un rétrovirus, appelé le Lot 777, destiné à soigner la maladie de Parkinson. Mais, lors d’une expérience, Sara s’infecta involontairement le rétrovirus, plongeant dans le coma ; elle termina sa grossesse ainsi, donnant naissance à une petite fille, Madeline, avant de finalement s’éveiller, apparemment indemne de l’infection. Quelques semaines plus tard, alors que le couple promenait leur bébé, ils se retrouvèrent au cœur d’un combat entre Spider-Man et un criminel identifié. Quand des débris de l’immeuble où se déroulait la bataille chutèrent sur sa famille, Sara réussit à intercepter un morceau du bâtiment, découvrant ainsi que le rétrovirus avait développé ses facultés physiques, faisant d’elle une surhumaine. Trois ans plus tard, adoptant l’identité masquée de Jackpot, Sara commença une carrière de justicière, affrontant divers gangs, avant de s’enregistrer comme héroïne auprès de l’Initiative en application du Superhuman Registration Act (SRA) et l’agence gouvernementale lui fournit un entraînement adapté, avant de valider son affectation à New York. Mais Sara se lassa rapidement de cette vie ; quand son amie, Alana Jobson, admiratrice de Spider-Man, plaisanta en évoquant l’idée de devenir une héroïne costumée, Sara lui proposa de lui revendre son identité de Jackpot et Jobson sauta sur l’occasion, devenant la nouvelle Jackpot, même si elle ne possédait, elle, aucune capacité surhumaine. Du coup, Alana compensa cette absence par l’usage de produits illégaux, parmi lesquels la MGH (Mutant Growth Hormone), augmentant ainsi ses capacités physiques. Seule Sara et Alana étaient au courant de la supercherie, le reste du monde continuant de croire à l’existence d’une seule et même Jackpot.

A New York, Alana, sous l’identité de Jackpot, croisa rapidement la route de Spider-Man (Peter Parker) ; à la fois par son apparence, mais aussi ses expressions, le tisseur se mit à soupçonner d’abord que Jackpot n’était autre que son ex-amie Mary-Jane Watson, avec laquelle il venait de rompre. Ces soupçons n’empêchèrent pas les deux héros de s’allier pour combattre le nouveau criminel appelé Menace, qui cherchait à influer sur l’élection municipale de New York. Brièvement interrompus dans leurs recherches par Blue Shield – qui souhaitait arrêter Spider-Man, un héros non enregistré en violation du SRA – ils firent finalement face à Menace lors d’un meeting de la candidate Lisa Parfray. Souhaitant faire ses preuves, Jackpot s’immisça dans le combat entre Menace et Spider-Man, éjectant le criminel de son planeur monoplace. Du coup, celui-ci se retrouva sans pilote et percuta de plein fouet Parfray, la tuant sur le coup. Accusant Spider-Man de cette mort, Menace prit la fuite, tandis que Alana se reprochait à elle-même cette mort, de même que le tisseur qui se garda cependant de tout reproche à l’égard de la jeune héroïne. Quand Spider-Man chercha néanmoins à en discuter avec elle, Jackpot, furieuse et encore sous le choc, le repoussa violemment avant de disparaître, non sans avoir nié être Mary-Jane Watson et lâchant le nom de Sara afin de se débarrasser des questions du tisseur. Le soir même, Spider-Man se rendit chez cette dernière, qui nia tout lien avec Jackpot, ordonnant au tisseur de quitter son appartement ; à peine fut-il parti que Sara appela Alana afin de mettre les choses au point entre elles deux. De son côté, après ses premières rencontres avec Spider-Man, Alana réalisa que ses sentiments envers Sara allaient au-delà de la simple amitié et qu’elle était en réalité amoureuse de son amie, même si elle lui dissimula la nature exacte de ses sentiments.

Reprenant sa lutte contre le crime, Alana s’attaqua aux activités criminelles conduites par le financier Walter Declun. Mais, lors d’une opération, elle interrompit une vente légale de médicaments entre l’entreprise de Declun et une autre. Dès le lendemain, Jackpot faisait l’objet d’une campagne de presse incendiaire dans le DB de Dexter Bennett, lui reprochant ses activités d’héroïne. Furieuse en découvrant les articles, Jackpot se rendit aux bureaux du journal, accompagnée d’une avocate fournie par les autorités en application du SRA. Sur place, Jackpot et les journalistes du DB furent soudain victimes d’une attaque d’un Super-Skrull, à la recherche de Spider-Man, pendant que la Terre était l’objet d’une invasion de la part des Skrulls, dans le cadre des événements baptisés Secret Invasion. Devant le refus de Jackpot de donner des informations sur le tisseur – en réalité au même moment au cœur du Pays sauvage avec les Vengeurs où il faisait face à un autre groupe de Super-Skrulls – le Skrull modifia son apparence, devenant un patchwork d’ennemis du tisseurs, parmi lesquels Electro, l’Homme-Sable, Hydro-Man, le Lézard, le Rhino et Venom, avant d’attaquer l’héroïne, qui réussit à prendre la fuite, en compagnie de Joe Robertson, Betty Brant et Bennett lui-même. Mais le Skrull les poursuivit et Jackpot affronta l’extra-terrestre sur le toit de la voiture où s’étaient réfugiés les fuyards ; c’est alors que Menace apparut, profitant de la situation pour attaquer Alana, tout en éliminant un Skrull à l’occasion. Jackpot et Menace réussirent à projeter le Super-Skrull sur le planeur du criminel, réussissant à se blesser tous les trois. Tandis que Menace prenait la fuite, Alana se retrouva face à un Skrull plus furieux que jamais ; incapable de le vaincre grâce à ses capacités, elle réussit à le tromper en l’amenant à pénétrer dans une chambre froide. Le piégeant à l’intérieur, Jackpot put ainsi triompher de son ennemi, qui gela sur place.

Quelques semaines après, les Skrulls ayant été repoussés, Jackpot et Spider-Man s’associèrent de nouveau ; le tisseur réussit à récupérer un verre dans lequel Jackpot avait bu, afin d’y récupérer ses empreintes et découvrir ainsi le secret de son identité. Alana avait été arrêté quelques années plus tôt pour conduite en état d’ivresse – un événement qui avait également poussé Alana à devenir une héroïne afin de s’amender de sa conduite passée – et ses empreintes avaient alors été relevées par la police, permettant à Spider-Man d’identifier sa nouvelle alliée. Spider-Man se rendit directement chez Alana, y découvrant les produits utilisés pour entretenir ses pouvoirs, tentant de la convaincre du danger de ceux-ci mais Jackpot refusa de l’entendre. Bientôt, Jackpot et lui durent affronter les criminels Blindside et Commanda. Au cours de la bataille, Alana reçut le sérum utilisé par Blindside, perdant alors la vue. Lui-même exposé peu avant au produit, Spider-Man avait pu mettre au point un antidote avec l’aide de Mr Fantastic et il injecta celui-ci à sa partenaire. Malheureusement, cet antidote réagit avec les produits absorbés par Alana pour acquérir ses pouvoirs et causa la mort de Jackpot en l’espace de quelques instants en déclenchant un infarctus du myocarde. Spider-Man se rendit peu après chez Sara Ehret, l’informant du décès de son amie, tout en lui reprochant d’avoir fuit ses propres responsabilités à la fois en abandonnant son identité et en laissant une personne sans pouvoirs et inexpérimentée comme Alana devenir la nouvelle Jackpot. Laissant le costume de Jackpot à Ehret, Spider-Man repartit aussitôt, laissant la jeune femme face aux conséquences de ses décisions.

Quelques mois plus tard, ébranlée par les paroles de Spider-Man, Sara revint sur sa décision et reprit son identité costumée de Jackpot, adoptant cependant un uniforme plus sombre. Rapidement, elle se heurta à un réseau de trafic de drogues à Brooklyn, faisant face à son premier adversaire costumé, le mercenaire et tueur Boomerang. Jackpot réussit à lui tenir tête, réussissant même à le frapper avec l’un de ses grappins. Cependant, se sentant dépassée par le nombre quand trois gangsters vinrent prêter main forte à Boomerang, elle décida de prendre la fuite, non sans avoir récupéré des échantillons de la substance inconnue que les trafiquants transportaient. De retour à Phelcorps Labs, Sara fit analyser la substance par son supérieur, le Dr Hayes, qui découvrit qu’il s’agissait d’un extrait de glande sudoripare. Arpentant les rues sous son identité de Jackpot à la recherche d’informations, Sara croisa la route du Lapin blanc, et aussi de Spider-Man, qui enquêtait lui-même sur la Maggia ; le Lapin leur révéla faire le trafic d’une nouvelle drogue, l’Ebène. Le lendemain, Jackpot alla consulter Red Richards (Mr Fantastic) qui lui révéla que la glande provenait du criminel appelé le Corrupteur (Jackson Day), soupçonnant que celui-ci avait été contraint de subir l’opération, compte tenu de la douleur du processus. Malheureusement pour Sara, Boomerang avait récupéré le grappin de l’héroïne et découvert des empreintes de la jeune femme dessus ; grâce à elles, il avait pu découvrir sa véritable identité et se rendit chez elle pour la tuer, débarquant en plein dîner. Boomerang frappa Scott Ehret en plein cœur d’un boomerang, avant de s’attaquer à l’héroïne, tout en projetant un autre boomerang vers Madeline. Sara put bloquer le projectile, qu’elle utilisa alors pour blesser le tueur, profitant de la diversion pour fuir avec sa fille, se réfugiant au Baxter Building.

Assoiffée de vengeance, Sara demanda aux Quatre Fantastiques de veiller sur sa fille pendant qu’elle repartait, comme Jackpot, à la recherche de Boomerang et de son employeur. Obtenant les informations nécessaires en battant sévèrement plusieurs gangsters, Sara apprit l’existence de la Rose. Quand Spider-Man arriva, tentant de la calmer, Jackpot refusa de l’écouter et le tisseur se résolut à suivre la jeune femme autant pour la protéger de ses ennemis que d’elle-même. Arrivant au repaire de la Rose, les deux héros durent d’abord faire face au Tatou ; projetée à travers une fenêtre, Jackpot put éviter une chute mortelle, reprenant le combat contre d’autres hommes de la Rose, contrôlés par celui-ci grâce à l’Ebène. Ayant maîtrisé le Tatou, Spider-Man vint lui prêter main forte quand Boomerang se mêla du combat. Jackpot était sur le point de tuer le mercenaire quand le tisseur put la raisonner et l’empêcher de commettre l’irréparable. Quand la police arrive sur les lieux, pour arrêter la Rose, Jackpot fut stupéfaite de découvrir son patron sous le masque du criminel, qui lui expliqua, qu’après l’incident avec le lot 777, ses financiers retirèrent leur soutien, le poussant à se tourner vers des activités criminelles pour poursuivre ses travaux. Sans identité secrète pour assurer sa sécurité, Sara quitta New York pour la Californie, changeant officiellement d’identité – probablement grâce à l’Initiative – reprenant le nom d’Alana Jobson, tandis que sa fille était rebaptisée Sidney.

Pouvoirs : Sara Ehret possède des capacités physiques surhumaines, obtenues par son exposition involontaire au rétrovirus appelé lot 777. Elle possède une force surhumaine, ainsi qu’une agilité et une vitesse au-delà de la normale. Les limites exactes de ses caractéristiques physiques sont inconnues.

Contrairement à la première Jackpot, Alana Jobson ne possédait aucun pouvoir naturel. L’ensemble de ses capacités provenait d’un mélange de divers produits, parmi lesquels de la MGH, des stéroïdes anabolisants, des amphétamines, d’adrénaline, du paracétamol et un inhibiteur COX-2. Une fois absorbé le mélange, Alana devenait une excellente acrobate, bénéficiant d’une coordination physique extraordinaire ainsi que d’une très grande endurance. Sa force physique était également accrue, lui permettant de soulever environ 5 tonnes. Elle possédait aussi une certaine invulnérabilité physique, lui permettant ainsi de résister aux balles de revolvers ou aux coups portés par le Super-Skrull. Les limites exactes de celle-ci demeurent inconnues.

Aptitudes : Relativement inexpérimentée, Jackpot était une combattante à mains nues moyennement douée.

Equipement : Après avoir repris l’identité de Jackpot, Sara Ehret se dota de grappins fixés à des câbles, à la fois pour se déplacer à travers la ville mais aussi comme armes offensives.

Commentaires : Le nom de Sara Ehret est également le nom d’un personnage (interprété par Polly Cusumano) pour le spectacle télévisé Jack & Bobby, dont le scénariste d’Amazing Spider-Man Mark Guggenheim fut également l’une des scénaristes et producteurs.

Concernant la taille et le poids d'Alana Jobson, il s’agit des données relatives à Mary-Jane Watson en partant du principe que Spider-Man n’aurait pas pu entretenir de doutes à l’égard de l’identité de Jackpot si les mensurations des deux femmes n'étaient pas identiques.

Par ThierryM

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 26
    Membre : 0