Partagez nous


Les super héros débarquent chez Freegun !




Freegun s’associe à Marvel, la plus grande maison d’Edition de COMICS, et vous propose une collection de 6 boxers pour homme et enfant. D’Iron Man à Captain America en passant par Wolverine sans oublier Hulk, Spider Man ou Thor. Tentez dès maintenant de remportez l'intégralité de cette collection en participant à notre concours sur Marvel World !

Cliquez ici pour participer au concours !

Encyclopédie - Howard le Canard - Marvel-World.com

Encylopédie - Howard le Canard

News » Marvel » Encyclopédie (7128 lectures)


Véritable nom : Howard (nom de famille inconnu)
Profession : Aventurier, chauffeur de taxi occasionnel, sauveur régulier (et réticent) du monde, ancien responsable d’un vidéo club, vendeur d’ordinateurs, acteur, préposé dans une maison de repos, baby-sitter, directeur de spectacles comiques, mannequin (involontaire) pour Duckitis, plongeur dans un restaurant, candidat à la présidence des Etats-Unis, catcheur amateur, huissier, ouvrier du bâtiment, poète, chanteur de musique folk
Statut légal : Citoyen de « Duckworld », citoyen honoraire des Etats-Unis
Identité : Publiquement connue (le grand public pense toutefois que Howard est un nain qui porte en permanence un costume de canard, et non un véritable canard parlant)
Autre identité : Howard the Duck (VO) ; Dirk Byrd, le Comte Drakula, Drake le Cinglant, Dopey Duck, Drakula, Drivin’ Drake, Duckboy, Duck-Man, le détective Ducknight, Osama el-Braka, le Fils-de-Satan, la Furie emplumée, Howard l’Humain, Iron-Duck, Killmallard, Léonard le Canard, le Maître du Quak Fu, Dark Mallard de la Nuit, Mr Duck, Oncle Waddles, le Père Noël, Pondhopper, Shang-Op
Lieu de naissance : New-Stork City, Duckworld (une autre dimension)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Dave (père), Dottie (mère), Thérésa (sœur, décédée), Orville (frère, décédé)
Appartenance à un groupe : Ancien membre des « Daydreamers », de la compagnie de taxi « To Hack and Back », du Cirque infernal, allié régulier de Dakimh, Jennifer Kale, Korrek et l’Homme-Chose, ancien associé occasionnel des Defenders
Base d'opérations : Cleveland (Ohio, Etats-Unis)
Première apparition : VO : Adventures into Fear # 19 (décembre 1973, par Steve Gerber & Val Mayerik) – VF : Eclipso n°52 (2ème trimestre 1975)
Taille : 80 cm
Poids : 18 kg
Yeux : Marrons
Cheveux : (plumes) blanches et jaunes

Histoire : Originaire du Monde des Canards, un monde d’animaux anthropomorphiques, Howard fut le premier-éclos de Davie et Dottie, un couple de canards semi-humanoïdes, content comme caneton, profitant de son cheval à bascule, jusqu’à ce que ses plus jeunes frères et sœurs accaparent l’attention de ses parents. Sa créativité étouffée, Howard fut un médiocre élève. Ses parents souhaitaient que leur premier-éclos puisse sortir de la classe moyenne en devenant avocat, alors que ses premiers tests d’aptitude soulignèrent ses talents pour croque-mort. Continuant à décevoir les siens, Howard eut une brève, et médiocre, carrière académique, passant son diplôme plus vieux de quatre ans, sinon plus malin de quatre ans, utilisant en fait ses études pour échapper au service militaire. Peu satisfait avec les nombreuses carrières qu’il entama, collectionnant les expériences éphémères, Howard devint un solitaire permanent, jamais accepté ni remarqué par ses congénères. Sur la réalité « principale » de la Terre-616, dominée par les humains, le Nexus des Réalités dans la marais de Citrusville, en Floride, fut perturbé par plusieurs attaques mystiques ou physiques. Quand le démon Thog tenta de faire fusionner toutes les réalités, une perturbation de l’axe cosmique projeta Howard de son monde vers la Terre-616. Atterrissant les fesses dans le marais, Howard crut initialement être resté sur son monde, jusqu’à sa première rencontre avec les « singes sans poils » ; il associa alors ses efforts à ceux de Korrek le Barbare, également arrivé sur Terre par le biais de Nexus, du vieux sorcier Dakimh l’Enchanteur, de son apprentie Jennifer Kale, et du gardien du Nexus, l’Homme-Chose. Toutefois, alors qu’ils traversaient les dimensions pour faire face à Thog, Howard tomba des Escaliers de Pierre du Néant, la route cosmique qu’ils suivaient, et chuta dans le vide interdimensionnel.

 Howard fut néanmoins ramené sur la Terre-616, mais, cette fois, arriva à Cleveland, dans l’Ohio, où il dut rapidement affronter Garko la Grenouille humaine ; arrêté pour avoir troublé l’ordre public et suspecté d’être un mutant lors de sa fouille, il fut finalement libéré car les policiers craignaient qu’il n’utilise ses pouvoirs de mutant contre eux et aussi d’être ridicules pour avoir arrêté un canard. Peu après, cherchant à résoudre une série de meurtres, il rencontra, et affronta, Bessie, alias Hellcow, la vache vampire. Sans toit et sans le sou, Howard envisagea de mettre fin à ses jours en sautant du haut d’une tour, mais celle-ci se révéla être la base du dément sorcier de la finance Pro-Rata. Capturé et obligé de servir celui-ci, de même que son autre prisonnière, Beverly « Bev » Switzler, Howard retrouva la Clé du Calculateur cosmique. Mais, avec l’aide de Spider-Man, Howard fit échec à Pro-Rata, avant de se lier d’amitié avec Switzler et de garder la Clé pour lui. S’installant avec l’indépendante Switzler, avec laquelle il eut bientôt une liaison amoureuse, Howard continua ses aventures sur la Terre-616, empêchant Arthur Winslow, un ami de Switzler, de finir sa vie comme l’Homme-Navet, serviteur de Phelch, l’ancien extra-terrestre surnommé le Navet de l’espace. Il rencontra aussi l’étrange Madame Rein, qui cherchait à sauver tout le monde d’une soi-disant conspiration qui visait à détruire les reins de toute la population. Il eut l’occasion d’apprendre le Quack-Fu du semi mystique appelé Maître C’haaj, afin de triompher du meurtrier appelé le Comte Macho. Il vint ensuite en aide à un autre ami de Switzler, Paul Same, mettant un terme à sa double vie comme vigilant somnambule appelé l’Homme à Eclipse, et vainquit le lutteur professionnel Emil « le Bouc/l’Homme-Montagne » Klout.

 Après une rencontre avec le révérend Joon Moon Yuc et son culte des Yucchies, Howard dévora le monstrueux Homme-Cookie de Patsy Dragonsworth afin de le soumettre puis fut stupéfait de devenir le candidat aux élections présidentielles des Etats-Unis du Parti de Toutes les Nuits. Apparemment détaché des questions de citoyenneté (ou d’autres problèmes légaux), la candeur de Howard, mais aussi sa sincérité, son slogan (« Couche-toi, Amérique ») et une campagne peu conventionnelle dirigée par les Génies Fous Associés impressionnèrent le public et il se retrouva bientôt aux sommets des sondages. Survivant à plusieurs tentatives d’assassinats, dont celle menée par le Dr Angst et sa Bande des Ringards – le Fesseur, Sitting Bullseye, Tillie la Hun et le Trou noir – mise en échec avec l’aide des Defenders, Howard fut finalement battu à cause de photographies compromettantes dans le cadre d’une campagne de diffamation menée par le Portier, un agent du super-patriote canadien Pierre Dentifris. Bien que les élections furent perdues, Howard poursuivit Dentifris avant de prendre la fuite en découvrant que celui-ci portait un puissant exosquelette sous l’identité du Castor. Mais Dentifris trouva la mort par accident, laissant Howard se torturer les sangs pour sa couardise, avant de faire une dépression nerveuse. Suite à une nouvelle rencontre avec Madame Rein, Howard fut envoyé au Centre de soins psychiatriques du comté de Sauerbratten. Là, il rencontra Winda Wester, qui possédait des pouvoirs transdimensionnels et aussi un bec-de-lièvre. Le révérend Yuc put convaincre le directeur de l’établissement, le Dr Reich, que Wester était possédée. L’exorciste et démonologue Daimon Hellstromm tenta d’interrompre le rituel d’exorcisme de Yuc, ce qui transféra son âme maléfique en Howard, qui devint alors le Fils de Satan.

 Soigné et retrouvant Switzler et Same, et désormais avec Wester, Howard dévoila au grand jour les tests illégaux de gaz toxiques du général D. Zastermarch, puis accompagna l’auteur Steve Gerber dans un voyage à travers le pays et participa même à quelques campagnes publicitaires. A son retour, Howard effectua un voyage magique pour sauver Wester et Switzler qui avait été kidnappée et emmenée dans la cité de Bagmom, avertissant le Calife des sombres projets de son fils. Sur le chemin du retour, à bord du S.S. Damned, Howard et Switzler furent enlevés par le puissant Dr Bong, qui obligea la jeune femme, dont il était amoureux depuis le lycée, à l’épouser pour sauver la vie de Howard, bien qu’il transforma néanmoins Howard en un être humain. S’échappant et regagnant les Etats-Unis, avec l’aide d’une domestique de Bong, la femme-canard Fifi, qui sacrifia apparemment sa propre existence pour couvrir la fuite de Howard, celui-ci arriva à New York et retrouva rapidement sa forme naturelle de canard humanoïde. Howard trouva du travail auprès de Beverly « Lee » Switzler, l’oncle – et parfait homonyme – de son amie. Il triompha de Sudd – la Bulle de Savon qui marchait comme un homme – et les terroristes de la morale du SOOFI (Sauvons Officiellement nos Outragées Familles de l’Indécence). Howard fut alors conjuré par Dakimh, ainsi que ses anciens alliés contre Thog, afin d’empêcher Bzzk’Joh et son Emporium impérial de raser l’univers pour y construire un gigantesque réseau de centres commerciaux. Howard retrouva de nouveau Same et Wester, Howard fut obligé de rejoindre le Cirque infernal comme élément comique, jusqu’à ce qu’il réussisse à les maîtriser avec l’aide de l’excentrique héritière Iris Raritan.

 Le Dr Bong revint peu après dans sa vie et Lee Switzler conduisit Howard auprès du quasi génie et dément Howard Starkowski (un vétéran à l’esprit perturbé avec des shrapnels dans la tête et qui se croyait être l’oncle et le mentor de Tony Stark) ; Starkowski mit au point l’armure « Iron-Duck » qui permit à Howard d’affronter le Dr Bong jusqu’à ce que Beverly Switzler vienne le sauver. Clonant des quintuplés à partir des rognures d’ongles de Bong, Switzler menaça de dénoncer ce dernier comme père indigne s’il n’annulait pas leur mariage non encore consommé et libérait Howard. L’axe cosmique bascula de nouveau alors que le monde de Howard changeait profondément. Il regagna Cleveland et connut de nouvelles aventures contre le tyran des volailles appelé Mr Poulet, Jackpot le Bandit manchot, une Madame Rein à présent dotée de pouvoirs magiques et Pro-Rata. S’associant avec Lee Switzler pour fonder la Compagnie de taxis Aller/Retour, il sauva peu après l’atelier du Père Noël de la menace nucléaire de Cupide Killerwatt et du Lézard Flipper. Le détective mystique et chenille extradimensionnelle Hemlock Môle recruta l’aide de Howard pour arrêter le Cancrelat, un insecte transmuté par la Clé cosmique que Howard avait depuis longtemps mise en gage. Après que les pouvoirs de Wester avaient aidé à détruire le complot de BEST (les Balourds Empressés de Servir les Tyrans) – une alliance du Dr Reich, qui se révéla être (ou qui, du moins, en était lui-même convaincu) le dentiste d’Adolf Hitler, du révérend Yuc, du chef des SOOFI, de l’élitiste Werner Blowhard et du Mahagraisseux Migraine Yogi, exploiteur des Bouddhistes – Howard réalisa que Wester pouvait le renvoyer chez lui. Ce projet fut retardé quand Howard fut mordu par Dracula, qui l’avait pris par erreur pour un homme déguisé. Après avoir souffert de tendances vampiriques relativement inoffensives, Howard retrouva ses esprits et sauva Switzler de Dracula, l’empalant avec un piquet de clôture. Howard et Switzler montèrent alors un éphémère show burlesque, après quoi Howard survécut à peine au réactionnaire Captain Américana. Quand Switzler accepta de l’accompagner, Howard demanda à Wester de les renvoyer sur « le Monde Canard », bien que ce ne fut pas la réalité dont il se souvenait. Howard y était désormais considéré comme une figure messianique par les TEAtés (Témoins pour l’Eglise de l’Ascension) mené par le corrompu révérend Godfrey Gander et Scrounge MacDrake, qui manipulaient leurs innombrables fidèles afin de s’emparer du pouvoir politique. Après avoir dévoilé l’imposture de Gander, Howard et Switzler revinrent sur Terre.

Réapparaissant de nouveau dans les marais de Citrusville, Howard et Switzler libérèrent la Ville du Marais du monopole de Kong Lomérat, sauvèrent les jeunes esclaves du délinquant sénile appelé la Panthère grise, puis jouèrent à la télévision les rôles de l’Homme-Canard et de la Femme-Canard dans un publicité pour Spruce Payne. Puis, ils triomphèrent des tueurs de Payne, le meurtrier Maller et ses agents, avant de vaincre la nouvelle Griffe noire, adorateur du Dieu-Canard, avec une formation au vaudou délivrée par Mammy Tuba. Cependant, l’égocentrisme et le manque de communication de Howard poussèrent Switzler à le quitter. Cherchant à se distraire en se réinstallant à Chicago, Howard fut confondu avec le détective privé Dirk Byrd, terminant le dernier contrat de celui-ci en dévoilant les projets meurtriers des jumeaux Hinky et Dinky Blust. Retournant brièvement à Cleveland comme chauffeur de taxi, Howard aida Spider-Man à vaincre Status-Quo et ses anti-modistes. Howard continua à voyager et, à Noël, il envisageait une nouvelle fois de se suicider à San Francisco. L’ange Andy tenta de le réconforter en lui montrant la Terre-83234, où Howard n’était jamais arrivé. Bien que tous ses amis s’en portaient finalement mieux, Howard fut amusé des pathétiques efforts d’Andy et offrit une bière à l’ange. Finalement, Howard fit de l’auto-stop jusqu’à Cleveland avec Ceci Ryder, triomphant sur le chemin de l’anti-environnementaliste appelé la Marmotte (Morton Erg). Howard gagna alla dix millions de dollars en bons d’achat, menant pendant un temps une vie décadente de luxure avant de tout gaspiller avec le docteur Dwight Clive, qui créa Alexis la Canne comme compagne. Malheureusement, Alexis se révéla être une véritable arriviste et mégère, obnubilée par l’argent et Howard l’abandonna rapidement.

Reprenant le contrôle de sa vie, Howard se réconcilia finalement avec Switzler et ils s’installèrent ensembles à Cleveland, Howard trouvant un emploi comme vendeur de matériel informatique. Il se retrouva au cœur du projet de « Squish cosmique » du Dr Angst, qui devait conduire les dimensions compactes à écraser toute la réalité, ne laissant qu’une seule dimension sur laquelle Angst comptait régner. Avec Miss Hulk (Jennifer Walters), son assistante Louise Mason, le scientifique Brent Wilcox et le vieux héros costumé appelé la Terreur, tous réuni par l’entité cosmique appelé le Critique, Howard triompha de nouveau de la Bande des Ringards du Dr Angst et fit échec au projet de ce dernier. Howard subit une série de brefs sauts dimensionnels provoqués par l’extradimensionnel appelé Chouattu (une version du Gardien Uatu à l’apparence d’une chouette) et le Grand Seigneur de la Dimension X, rencontrant au cours de ces aventures le héros Spider-Cochon de la Terre-7311 grâce au premier et uniquement des nausées avec le second. Howard s’associa au clone de Spider-Man, Ben Reilly, pour affronter une nouvelle fois le Cirque infernal, qui était alors l’allié du puissant Relf, l’Elfe au Revolver. Au cours de la lutte, Relf conjura des milliers de canards extradimensionnels, provoquant la confusion générale mais le Cirque finit par être vaincu et Relf prit la fuite. Alors qu’il travaillait dans une boutique de vidéos à Cleveland, Howard rencontra le Juge Elmer Dwedd, un vigilant, puis joua le rôle du Père Noël dans un centre commercial, sauvant la vie du vrai Père Noël, menacée par un complot d’Hydra.

Reprenant la route (peut-être après une nouvelle dispute avec Switzler), Howard embarqua les deux mutants Chamber et Skin qui faisaient de l’auto-stop en fuyant l’X-Ecuteur, et participa avec eux à une bagarre de bar afin d’obtenir des informations sur l’ancienne associée de Skin, Tores, et répondit bientôt à leur invitation de visiter l’Académie du Massachusetts. Là, il rencontra les jeunes mutants Artie Maddicks, Franklin Richards et la Sangsue, ainsi que l’extra-terrestre Tana Nile. Malheureusement, l’arrivée de Howard coïncida avec une attaque menée par Black Tom Cassidy. Howard incendia Cassidy avec de l’essence et son cigare, mais l’agresseur récupéra et menaça de tous les tuer. Les pouvoirs de Richards se déclenchèrent inconsciemment, manifestant sur place l’Homme-Chose et les transportant tous dans un voyage extradimensionnel. Le groupe eut plusieurs aventures surréalistes – parmi lesquelles une apparente visite sur le Monde des Canards – tout en étant traqué par le monstrueux Cavalier noir, mais Howard réalisa alors la vérité. Howard convainquit les autres de faire face à Richards, l’obligeant à réaliser qu’il créait lui-même ses aventures afin d’éviter de faire face à la disparition récente de ses parents lors de l’ultime bataille contre Onslaught. Howard partit peu après la recherche de Jennifer Kale et l’obligea à tenter de le renvoyer sur son monde natal mais son sortilège ouvrit au contraire un portail vers la Terre-78411 (le Monde des Dinosaures) et seule l’aide de John Blaze et du Ghost Rider (Dan Ketch) le sauvèrent de la colère de Devil Dino et de Moonboy. Howard rentra à Cleveland, travaillant de nouveau comme chauffeur de taxi, mais c’est alors que le Nexus des Réalités se brisa quand les héros qui avaient disparu lors de l’affrontement comme Onslaught revinrent de la « Contre-Terre » créée par Franklin Richards. Un fragment du Nexus se logea à l’intérieur même de Howard, à cause de son affinité avec l’axe cosmique, et il fut kidnappé par le Culte de l’Entropie, dirigé par Mahapralaya, qui souhaitait détruire ce fragment lors d’une conjonction céleste propice pour hâter la désagrégation de l’univers. L’Homme-Chose et Ellen Brandt vinrent à l’aide de Howard et le gardien du Nexus absorba ce fragment caché à l’intérieur de Howard et triompha des Entropistes, permettant à Howard d’effectuer une retraite précipitée.

 Howard et Switzler louèrent un cabanon dans la casse de H.L. Histy tandis que Howard travaillait comme gardien pour Histy, accompagné de Perceval le pitbull et d’un méchant chat appelé Charlie. De son côté, Switzler sembla trouver l’emploi idéal auprès de Globally Branded Content.com mais cela se révéla bientôt être une manœuvre du Dr Bong pour se venger. Enquêtant, Howard fut projeté dans une cuve d’ingénierie génétique, qui explosa, transformant Howard en une souris de taille humaine. Initialement, il adopta des formes de plus en plus étranges, avant de se stabiliser sous sa forme de souris, ce qui lui permit d’échapper au Dr Bong quand ce dernier tenta de le faire passer pour le terroriste Osama el-Braka (les soldats recherchant un canard et non une souris), même si le cabanon fut pulvérisé durant cette affaire. Le Dr Bong s’associa au Dr Kenneth Flogg contre Howard mais celui-ci obtint brièvement les pouvoirs conférés par la mystique Amulette de Pazuzu, tuant l’agent de Flogg, Ian Whippingham. De son côté, Switzler retira l’Amulette à Howard, l’empêchant de tuer le Dr Bong, qui prit alors la fuite. Howard et Switzler demeurèrent brièvement à la Pension de Famille du Mystère, appréciant une nuit de concrétisation des souhaits avant de rejoindre un autre locataire et enquêteur Splatter Gomorrhe, l’aidant à démasquer Iprah, l’hôte d’un talk-show, comme une simple franchise commerciale. Cependant, Iprah fut alors possédé par l’hybride d’ange et de démon appelé le Deutéronome. Howard utilisa le cigare magique du Saint des Thérapeutes pour tuer Iprah et bannir le Deutéronome de la Terre mais il absorba par mégarde une bouffée du cigare et se désintégra immédiatement. Howard fut envoyé en Enfer mais il fut sauvé par Dieu lui-même, qui lui était reconnaissant de son rôle dans la défaite du Deutéronome et partagea avec Howard le sens de l’existence avant de le renvoyer sur Terre sous son apparence « normale » de canard. Après que Miss Hulk avait convaincu Howard d’arrêter de fumer, celui-ci engagea la firme Goodman, Lieber, Kurtzberg et Holliway afin de poursuivre un producteur cinématographique qui n’avait pas réalisé une trilogie et une préquelle promises, avant d’apparaître comme témoin de la défense au procès temporel de Miss Hulk par la TVA.

Avec Switzler à ses côtés, Howard tenta de se faire enregistrer officiellement après l’adoption du Superhuman Registration Act (SRA) mais apprit alors que sa vie chaotique avait créé tellement de problèmes bureaucratiques que la politique officielle du gouvernement envers Howard était simplement qu’il n’existait pas et était un simple canular. Ce refus du gouvernement de s’intéresser à lui ravit Howard qui réalisa immédiatement qu’il n’avait plus à se soucier des tracas administratifs. Cependant, après qu’il eut vaincu le criminel MODOT et son projet de contrôler la population par le biais des mass media, son avocat, Jennifer Walters, réussit à restaurer sa citoyenneté, de même que toutes les responsabilités attachées. Quelques temps après, Howard, armé d’un pistolet, participa à la lutte des héros de la Terre contre les Skrulls qui cherchaient à l’envahir, puis participa à l’interrogatoire de plusieurs d’entre eux.

 Pouvoirs : Howard possède des pieds palmés, un bec et des plumes mais ne possède pas d’ailes. Ses systèmes neurologiques, sexuels, musculaires et squelettiques sont anatomiquement bien plus proches de ceux d’un homme que de ceux d’un canard, en dépit du fait que les femmes de son espèce pondent des eux.

Howard posséda brièvement les talents magiques et les objets mystiques du Dr Strange. Peu après avoir été mordu par Dracula, il ressentit une profonde aversion pour le soleil et une soif pathologique de sang, bien qu’il n’acquit aucune capacité surhumaine ou surnaturelle. Howard a adopté de nombreuses apparences différentes au cours de ses aventures, certaines humaines, d’autres d’animaux humanoïdes, et même celles de créatures mythiques comme les licornes.

Aptitudes : Bien qu’il ne l’utilise que rarement, Howard maîtrise le rare art martial du Quack-Fu, ce qui lui permet de se débarrasser d’un gang de quatre adultes, d’attraper un poignard en plein vol ou d’utiliser des nunchakus. Il est possible que ces dons lui aient été conférés provisoirement d’une manière quasi mystique, après quoi elles se dissipèrent peu à peu. Un combattant étonnamment féroce et compétent quand il perd son sang froid, Howard est un guerrier inconstant et n’effectue des exercices physiques uniquement quand il en a envie. Particulièrement doué pour s’adapter, Howard ne peut jamais se satisfaire de la situation. Perpétuellement mécontent, jamais véritablement heureux, il ne sent jamais à sa place. Howard possède une aptitude naturelle pour la magie mais il manque de motivation pour développer son don.

Armes : Comme Iron-Duck, Howard portait une armure dotée de ressorts fixés à ses pieds (lui permettant d’atteindre le premier étage d’un immeuble), de lance-flammes, d’un casque équipé d’essuie-glaces pour sa visière, d’une lampe de spéléologie, d’un foret à pointe de diamant et d’un séparateur magnétique (qui lui permettait de s’extraire de l’armure immédiatement). Quand il se retrouva en possession du trident du Fils de Satan, Howard posséda brièvement d’immenses pouvoirs magiques.

Equipement : Howard a brièvement employé des objets magiques vaudous, parmi lesquels le livre « Réaliser le Vaudou qui est en vous », une poupée vaudoue capable de provoquer la douleur chez d’autres personnes avec des piqûres d’aiguilles et l’os d’un canard, qui, combiné avec un sort du livre de magie vaudoue, permettait de conjurer une armée de canards zombies.

Avec l’Amulette de Pazuzu, Howard fut transformé en une machine à tuer à la poitrine gargantuesque, armé de lames extensibles aux poignets et portant une armure mystique. Comme Homme-Canard, il utilisait la Canarmobile, capable d’atteindre au moins la vitesse de 30 kilomètres par heure. Elle était dotée de sièges éjectables (les « sièges-canards »), d’un projecteur de signal en forme de canard et peut-être d’autres équipements (Payne la remplit de gadgets afin de crédibiliser leur spectacle de super-héros). Son uniforme possédait une ceinture truffée de gadgets ; cependant, il ne l’utilisa jamais.

Caractéristiques particulières : Curieusement, Howard ne peut pas nager (pas plus qu’il ne peut voler compte tenu de son absence d’ailes). Il éprouve aussi une répulsion inhérente pour les poulets.

Commentaires : Dans son roman « The Tommyknockers », Stephen King fit une brève référence à la campagne présidentielle de Howard.

Par Iron Sim

Fiches Relatives