M'enregistrer  |  Connexion
Encyclopédie - Madcap - Marvel-World.com

Encylopédie - Madcap

News » Marvel » Encyclopédie (4775 lectures)

Véritable nom : Inconnu
Profession : Comique
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, avec un casier judiciaire
Identité : Secrète
Autre identité : Aucune
Lieu de naissance : Inconnu
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Katy (sœur, décédée), des parents non identifiés (décédés)
Appartenance à un groupe : Membre des Maîtres du mal de Max Fury, ancien membre des In-Tuables, ancien agent de Zadkiel, de Silver Sable
Base d'opérations : Mobile à travers les Etats-Unis
Première apparition : VO : Captain America (vol.1) # 307 (juillet 1985, par Mark Gruenwald & Paul Neary) - VF : Marvel Select n°8 (octobre 1998, avec Thunderbolts ’97 ; Captain America # 307 est inédit en France)
Taille : 1m75
Poids : 65,7 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Bruns

Histoire : Le jeune homme qui allait devenir Madcap était une personne particulièrement religieuse et dévote qui appartenait à une église à la dénomination non spécifiée. Alors qu’il était en train de voyager pour un pique-nique avec les membres de son église, parmi lesquels ses parents, sa sœur et une quarantaine d’autres personnes, le bus dans lequel il se déplaçait fut percuté par un camion citerne transportant un composé chimique inconnu qui avait été mis au point par l’AIM (Advanced Idea Mechanics). Ce composé, baptisé le Composé X07, contenait apparemment des enzymes qui accéléraient grandement la guérison du corps humain. Alors que tous les autres furent tués durant l’accident et l’explosion qui s’en suivit, l’homme qui allait devenir Madcap fut projeté au loin et aspergé de produits et demeura plusieurs heures inconscient alors que la flaque de produits chimiques s’évaporait rapidement. Quand il reprit conscience dans un hôpital, sa foi dans un univers rationnel fut brisée quand il apprit qu’il état le seul survivant de l’accident.

Fuyant l’hôpital, il se jeta sous les roues d’une voiture dans une tentative de suicide. Pour sa plus grande surprise, non seulement il fut incapable de ressentir la moindre douleur en étant percuté par la voiture mais il put se relever immédiatement, ses blessures ayant guéri en l’espace de quelques instants. Suspectant avec justesse que l’accident de bus était, d’une manière ou d’une autre, responsable de son immunité à la douleur et aux blessures, il perdit encore un peu plus la raison. Il fut incapable de comprendre pourquoi il devait tirer bénéfice d’un accident ayant coûté la vie à une quarantaine de personnes, dont sa famille et ses amis. Il en arriva finalement à la conclusion que les événements arrivaient sans raison et sans conséquence et qu’il n’y avait aucun but à l’univers.

L’homme découvrit également assez vite qu’il pouvait pousser à la folie toute personne le regardant suffisamment longtemps dans les yeux. Manquant d’autre but dans la vie, il acheta un pistolet à savon fabriquant des bulles et vola un costume d’arlequin dans un magasin de locations de costumes. Il se rebaptisa Madcap et commença à arpenter les rues de New York, choisissant au hasard des gens afin de les pousser à agir de manière démentielle, uniquement pour démontrer au monde l’inutilité de l’existence. Lors de l’une de ses premières ballades, Madcap rencontra le nouveau justicier appelé Nomad (Jack Monroe) qui, à cette époque, était le partenaire de Captain América (Steve Rogers). Le Nomade réussit à sympathiser avec Madcap afin de comprendre ses origines, sa motivation et ses capacités. Quand Madcap commença à menacer des vies, le Nomade fut contraint de le maîtriser alors que Madcap s’attaquait à Coney Island. Madcap fut alors interné à l’hôpital de Bellevue de New York pour y être traité psychiatriquement.

Mais Madcap put s’échapper des soins psychiatriques et interféra avec un trafic d’armes mené par des hommes travaillant pour la Rose (Richard Fisk). Puis Madcap se retrouva l’invité de l’émission télévisée de Dollar Bill, sur une chaîne new-yorkaise mais il fut enlevé par d’autres hommes de la Rose, envoyés pour le tuer. Il croisa alors la route de Daredevil (Matt Murdock) et Madcap fut brûlé vivant lors d’une nouvelle attaque des hommes de la Rose. Il fut alors déclaré légalement mort mais revint alors à la vie et Dollar Bill décida de transformer le titre de son émission en « Madcap Mystery Hour » et fit de lui l’invité permanent et coprésentateur de l’émission. Là, il rencontra Katie Power (Energie) et Franklin Richards, les deux plus jeunes membres de Puissance 4 et les encouragea à le suivre pour vivre de nouvelles aventures mais celles-ci se révélèrent rapidement dangereuses quand ils tentèrent d’arrêter un cambriolage et Puissance 4 mit un terme à ses relations avec Madcap. Quelques temps après, Madcap rencontra Miss Hulk, qui triompha de lui. Peu de temps après, il fut capturé par la Vis et le Marteau, du groupe des Outils, sur les ordres du Dr Karl Malus, qui souhaitait étudier ses pouvoirs de guérison. Mais Hawkeye (Clint Barton) vint à son aide et le délivra. Madcap fut alors contacté par la Femme-Impossible qui lui demanda d’apprendre à sa fille Impia comment s’amuser ; dans le cadre de sa démonstration, Madcap utilisa ses pouvoirs sur l’Avenger Quasar (Wendell Vaughn). Ayant apparemment rempli sa mission, il repartit pour sévir ailleurs. Il se rendit dans l’un des Bars Sans Nom où il assista à une attaque du Fléau de la pègre ; mitraillé comme les autres criminels, il s’amusa ensuite à extraire une par une les balles de son corps.

Après avoir tenté une nouvelle fois de se suicider, en se poignardant lui-même, sans succès, Madcap décida de montrer à tout le monde que la vie était une plaisanterie et se rendit alors à la Station Centrale de New York, y rendant fou l’un des agents de sécurité. Eclatant de rire de manière incontrôlée, le garde ouvrit sur le feu sur des passants innocents. Le temps que le Ghost Rider (Dan Ketch) arriva sur place, plusieurs personnes étaient agonisantes sur le sol, alors que la vague de folie se répandait d’un individu à l’autre. Le Ghost Rider sauva ceux qu’il put, y compris un bébé qui avait été jeté sur la voie et risquait d’être écrasé par une rame puis corrigea sévèrement Madcap, avant de le soumettre à son regard de pénitence. Pour la première fois depuis son accident, Madcap ressentit quelque chose, sentant la douleur qu’il avait provoquée chez toutes ses victimes ; mais, contrairement à ce qu’avait escompté le Ghost Rider, il adora cette sensation qui lui rappelait ses anciennes sensations. Quelques temps après, Madcap croisa quelques temps après la route de deux nouveaux coéquipiers de Captain América : Free Spirit et Jack Flag, alors qu’il s’était ceinturé d’explosifs et se baladait au cœur de Central Park. Les deux jeunes héros tentèrent de l’arrêter : alors que Jack Flag tentait de convaincre Madcap de ne pas faire exploser la bombe, Free Spirit put éloigner les passants. Flag ne put convaincre Madcap qui finit par déclencher l’explosion, se relevant quelques instants après celle-ci, déjà guéri des brûlures. Free Spirit vint alors soutenir Jack Flag, qui avait été étourdi par le souffle de l’explosion. Furieux cependant d’avoir échoué dans son projet, Madcap fut toutefois arrêté par les deux jeunes héros. Il fut alors conduit à la Voûte, la prison fédérale pour criminels surhumains mais profita de l’évasion organisée par le Baron Helmut Zemo pour libérer ses partenaires des Maîtres du mal pour prendre également la fuite.

C’est peu de temps après que Silver Sable, chef du Wild Pack de Symkarie, engagea une équipe de héros surhumains afin de l’aider à protéger un scientifique dément de l’arrestation par les Héros à Louer. Sable pensait que l’un de ses employés était le justicier appelé le Nomade mais découvrit bientôt qu’elle avait en fait recruté Madcap, qui avait profité de l’occasion pour changer de pays. Les deux équipes se firent néanmoins face au monastère de Sainte-Ebora, au cœur de la Symkarie. Madcap et Deadpool découvrirent qu’ils étaient tous les deux extrêmement difficiles à blesser et se lancèrent, ravis, dans un corps à corps. Mais Deadpool fut bientôt dépassé et se téléporta à distance tandis que Madcap, en dépit de sa nature chaotique, acceptait de suivre les ordres et surveilla alors Misty Knight et Colleen Wing. Mais ses amusements furent interrompus par le retour de Deadpool qui se débarrassa de lui avec un coup qui brisa la nuque de Madcap. Récupérant en quelques minutes, il reprit alors sa bagarre avec Deadpool. Finalement, l’affaire entière se révéla être une manipulation organisée par le Maître et Madcap abandonna le service de Silver Sable. Madcap disparut alors quelques temps de la circulation et ne réapparut que récemment, aperçu dans les bureaux du cabinet juridique Goodman, Lieber, Kurtzberg & Holliway, mais le but de sa visite demeure inconnu à ce jour. Quelques mois après, il fut recruté par Blackout (le descendant de la démone Lilith) et le Diacre afin de tuer le Ghost Rider (John Blaze) ; cependant, Blaze, avec ses alliés, triompha de ses poursuivants et de leur employeur, l’ange déchu Zadkiel.

Demeuré libre, Madcap fut recruté par Winsor, au sein d’un groupe de surhumains immortels, les In-Tuables. Ensembles, ils capturèrent le mutant Wolverine, afin d’étudier son facteur de guérison accéléré, utilisant la sueur du Corrupteur, un autre prisonnier de Winsor, pour maîtriser l’X-Man. Avec les autres In-Tuables, Madcap combattit Wolverine quand celui-ci s’échappa des geôles de Winsor ; vaincu, il survécut évidemment à ses blessures, avant d’abandonner son employeur. Madcap réapparut par la suite au sein de la petite nation de Bagalia, comme membre des Maîtres du mal de Max Fury, l’un des membres du mystérieux Conseil de l’ombre. C’est avec eux qu’il combattit les Secret Avengers de Hawkeye (Clint Barton) quand ceux-ci investirent l’île pour y retrouver le vétéran John Steele.

Pouvoirs : Madcap possède deux pouvoirs surhumains bien distincts. D’abord, il peut guérir extrêmement rapidement de ses propres blessures, qu’elles concernent sa chair, ses os ou ses organes. L’étendue exacte de cette capacité est inconnue mais Madcap a été aperçu en train de récupérer presque instantanément de fractures, d’expulser des balles qui s’étaient logées dans son corps et de récupérer de diverses lacérations et ou piqûres de son corps. Ce qui arriverait s’il était démembré n’est pas connu (mais la création d’un nouveau membre n’est pas exclue) mais, lorsque cela est arrivé, il a simplement reposé la partie tranchée sur la blessure et le membre coupé s’est automatiquement « recollé » au reste de son corps. De plus, il a déjà été brûlé au-delà de tout aspect reconnaissable – et déclaré mort – ce qui ne l’a pas empêché de récupérer de ses blessures et revenir à la vie. Madcap peut également régénérer les cellules de son cerveau, ayant survécu à une balle en pleine tête. Il a depuis subi d’autres blessures mortelles dont il a systématiquement récupéré et apparaît donc, en quelque sorte, immortel. Apparemment, il ne peut pas guérir les dégâts reçus par la quasi totalité des nerfs de son corps et qui induisent son incapacité à ressentir la douleur. L’étendue de ses sensations tactiles, qui sont liées aux terminaisons nerveuses, est inconnue.

Ensuite, Madcap possède la capacité surhumaine de stimuler psioniquement les centres inhibiteurs des cerveaux des autres êtres humains. En les stimulant, il peut pousser ces personnes à agir d’une manière générale euphorique, extrêmement expansive et sans aucune inhibition naturelle. Il ne peut pas contrôler le type de comportement que sa cible adoptera ; celui-ci est dicté par la propre psyché de sa victime. Apparemment, une personne doit entrer en contact avec les yeux de Madcap pour que celui-ci puisse affecter le cerveau. La durée pendant laquelle une personne conservera son comportement aberrant après une seule stimulation d’une durée d’une seconde par Madcap n’est pas précisément connue. Il est possible qu’entre aussi en ligne de compte la psyché elle-même de l’individu et son degré naturel et normal d’inhibition. Les observations montrent que les victimes de Madcap agissent de manière démente pendant une quinzaine de minutes à une demi-heure après une stimulation. Si Madcap stimulait de manière répétée une personne avant que les effets de la première stimulation ne soient disparus, il pourrait les amener à agir de manière folle indéfiniment.

Equipement : Madcap porte généralement avec lui un pistolet à bulles de savon, qui lui sert à distraire les victimes potentielles de son regard.

Commentaires : Madcap est le terme anglophone utilisé pour décrire quelqu’un d’impulsif, d’irréfléchi, qui agit sans penser aux conséquences.

Selon certains, Madcap ferait partie des nombreux surhumains capturés, tués puis ressuscités par la Main dans l’arc « Enemy of the State » de Wolverine (vol.3) ; cependant, il n’est pas fait référence à lui dans les dialogues et, au vu de ses pouvoirs, il paraît douteux que la Main ait été capable de le tuer. En conséquence, cette apparition possible est exclue de sa biographie en l’absence d’éléments complémentaires.

Par ThierryM

Wiki de Marvel World

  • C'est avec plaisir que nous vous informons de l'ouverture de notre nouveau site internet pour l'ensemble des films, séries et jeux vidéo de Marvel : wiki.Marvel-World.com.

Recrutement

  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 13
    Membre : 0