Recrutement


Nous recherchons actuellement des fans Marvel bénévoles pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel. Si vous possédez un bon niveau de traduction de l'anglais vers le français et que Marvel World vous a un jour aider, il est temps de nous rendre la pareille !

Contactez-nous par e-mail sur contact@marvel-world.com dès maintenant et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Encyclopédie - Bouffon vert (le) (Hamilton) - Marvel-World.com

Encylopédie - Bouffon vert (le) (Hamilton)

Véritable nom : Barton « Bart » Hamilton
Profession : Ancien psychiatre et criminel professionnel
Statut légal : Citoyen des Etats-Unis, légalement décédé, sans casier judiciaire
Identité : Secrète
Autre identité : The Green Goblin (VO)
Lieu de naissance : Scarsdale (New York, Etats-Unis)
Situation de famille : Célibataire
Parents connus : Aucun
Appartenance à un groupe : Aucun
Base d'opérations : Actuellement aucune, autrefois New York (New York, Etats-Unis)
Première apparition : VO : (Hamilton) Amazing Spider Man (vol.1) # 167 (avril 1977, par Len Wein, Ross Andru, Mike Esposito & David Hunt), (Bouffon vert) Amazing Spider Man (vol.1) # 176 (janvier 1978, par Len Wein, Ross Andru & Tony DeZuniga) – VF : (Hamilton) Strange n°126 (juin 1980), (Bouffon vert) Strange n°131 (novembre 1980)
Taille : 1m82
Poids : 89 kg
Yeux : Bleus
Cheveux : Noirs


Histoire : Quand Harry Osborn fit une dépression après être brièvement devenu le second Bouffon vert, il fut confié, durant sa convalescence, aux soins du psychiatre, le Dr Barton « Bart » Hamilton. Au cours de ses séances avec Osborn, Bart développa l’idée d’écrire une thèse sur les esprits criminels. Capable d’hypnotiser Osborn, il fut à même de découvrir l’histoire complète du Bouffon vert, ou plutôt des Bouffons verts quand il apprit que Harry n’avait fait que reprendre une identité déjà assumée par son père, l’industriel officiellement décédé, Norman Osborn. Après avoir découvert l’un des repaires du Bouffon vert, Bart fut capable d’accéder à tout l’équipement du Bouffon et commença alors à les tester lui-même. Ayant l’impression d’être beaucoup plus puissant avec eux, il fut bientôt convaincu qu’il devait être celui revendiquant le nom du Bouffon vert, devenant la troisième personne à porter le nom et le costume. Sous hypnose, Harry Osborn révéla la véritable identité de Spider-Man à Bart, qui se résolut alors à vaincre le tisseur afin de s’imposer comme le chef de la pègre de New York. Il envoya Harry, sous hypnose, suivre Parker et prendre des photos de Spider-Man en train de détruire son clone, après leur bataille au Shea Stadium. Puis, il fit envoyer ces photos à J. Jonah Jameson par Harry, avant de lui faire oublier tous ces événements par hypnose. Puis, quelques semaines après, lors d’une nouvelle séance avec Harry, Bart déclencha la colère de ce dernier, en évoquant la liaison d’Osborn et de Liz Allan ; Harry Osborn se jeta sur Bart et les deux hommes s’affrontèrent ; finalement, le psychiatre maîtrisa son client et l’enferma alors, attaché, dans l’un de ses repaires, revêtant après l’uniforme du Bouffon vert pour commencer officiellement sa carrière criminelle.

Comme Bouffon vert, Bart eut une première altercation avec Spider-Man avant d’entamer son projet de contrôler la pègre ; ayant appris en écumant les bars que Silvermane et d’autres chefs de gang se réunissaient dans un restaurant du World Trade Center, il se rendit sur place, interrompant leur rencontre, leur proposant de devenir leur seul et unique chef. En échange de leur ralliement, il leur proposait ce qu’aucun d’eux n’avait réussi jusque là : l’élimination de Spider-Man. Silvermane accepta de discuter de cette proposition s’il pouvait leur fournir une preuve irréfutable de la mort du tisseur au cours des prochaines vingt-quatre heures. Bart partit à la recherche de Spider-Man et le trouva alors que le héros se rendait à l’hôpital où était soignée sa tante, May Parker. Spider-Man, convaincu que son agresseur était Harry Osborn, à nouveau en pleine dépression, repoussa aisément le Bouffon mais, trop inquiet par l’état de santé de sa tante, ne prit pas la peine de l’attacher. Cette négligence permit à Bart de repartir à l’attaque et d’emprisonner le tisseur dans l’un des filets « fantômes » fait de polymère. Cependant, le Bouffon vert fut alors attaqué par les propres hommes de Silvermane – qui n’avait aucune intention de tenir sa promesse – et le héros profita de l’occasion pour prendre la fuite. Furieux de l’intervention de Silvermane, le Bouffon vert l’attaqua à son tour au Radio City Music Hall mais, cette fois, ce fut Spider-Man qui intervint pour l’arrêter. Cependant, Silvermane fut lâché d’une hauteur de plusieurs dizaines de mètres et fut sérieusement blessé, conservant des séquelles jusqu’à sa transformation en cyborg quelques mois après. Avec l’un de ses « crapauds soniques », le Bouffon put maîtriser Spider-Man et l’emmena, inconscient, vers la même cheminée où le tisseur avait abandonné le corps de son clone. Bart escomptait jeter le héros dans le conduit mais Spider-Man reprit connaissance et s’échappa des mains du Bouffon. Spider-Man triompha alors de son adversaire, dépourvu de capacités surhumaines, et le démasqua, découvrant à sa plus grande stupéfaction qu’il s’agissait de Bart et non de Harry Osborn comme le héros le soupçonnait. Bart révéla au héros ses projets de devenir le chef de la pègre locale et la manière dont il avait obtenu toutes les informations auprès de Harry quand, celui-ci, qui venait de se libérer et avait revêtu un second uniforme du Bouffon vert, attaqua son ancien psychiatre. Bart, se sentant dépassé, s’empara d’une bombe pour éliminer ses adversaires mais, n’ayant pas prêté garde au terrain, bascula dans le vide de la cheminée, emportant avec lui sa bombe qui explosa alors, le tuant sur le coup.

Pouvoirs : Aucun.

Aptitudes : Bart Hamilton était un psychiatre compétent, capable d’hypnotiser ses clients.

Armes : Bart Hamilton utilisait des bombes incendiaires, des bombes à gaz, des bombes de fumée et des bombes à impact. Ses gants étaient dotés de circuits électriques qui pouvaient produire des décharges électriques d’une puissance d’environ 10000 volts.

Equipement : Le troisième Bouffon vert utilisait un planeur à poussée verticale, qui était propulsé par une turbine miniaturisée. Ce planeur pouvait voler à une vitesse de 225 kilomètres par heure et supporter une charge maximale de 180 kg.

ThierryM 17850

Lire plus de fiches



Wiki de Marvel World


  • Le MCU, les films Spider-Man, les univers cinématographique X-Men vous intéresse ? Retrouvez toutes les informations sur les films, séries TV et jeux vidéo sur notre Wiki !

    Testez le Wiki de Marvel World !

Recrutement


  • Nous recherchons des traducteurs Anglais->Français bénévoles (comme nous) pouvant nous aider à traduire une quantité conséquentes d'informations sur le monde Marvel.

    Contactez-nous !

    Si Marvel World vous a aider à développer vos connaissances sur l'univers Marvel, rendez-nous la pareille et faite partie d'une tranche d'histoire de Marvel World !

Qui est en ligne ?

    Visiteur : 7
    Membre : 0